You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

[Flashback] I will save you, son.. I promise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: New Home :: Château royal
MessageSujet: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Mar 30 Aoû - 14:50
C'était une nouvelle journée qui débutait pour Asgore, une nouvelle journée ordinaire. Ordinaire ? Non, pas vraiment.. cela ne faisait pas si longtemps que ses enfants étaient morts et la plaie était toujours là bien qu'il se devait d'être fort pour son peuple.
Suite à cela -vous le savez bien- il a déclaré la guerre aux humains. Tous ceux qui tomberaient seraient tués, jusqu'à obtenir sept âmes et briser la barrière.

"Seven. Seven human souls and King Asgore will become a God."

Devenir puissant. Devenir un Dieu. Il ne voulait pas vraiment la puissance, il ne voulait pas être une divinité. Il ne voulait pas non plus tuer. Tout ce qu'il voulait, c'est que son peuple garde espoir. C'était son rôle, en tant que Roi, il ne pouvait faire autrement.. mais elle ne voulut rien entendre, et elle le quitta.
Toriel.
Cela ne faisait pas si longtemps qu'elle était partie et, là aussi, la plaie était toujours présente. Difficile à imaginer à quel point un fardeau, ça peut vraiment être très douloureux à porter lorsque l'on est seul à le faire. Les épaules du Roi étaient larges mais c'était beaucoup à supporter en si peu de temps.. peut-être même trop. Cela blessait, même lui, qui avait une grande DEF.

Bref, le Roi se leva et alla se préparer une tasse de thé. Golden Flower. Son thé préféré. Il but le contenu brûlant de la tasse doucement, en savourant. Cela avait le mérite de le réveiller et de l'empêcher de broyer du noir, en s'accrochant un peu trop au passé. Il leva la tête et regarda la fleur d'or, dans son pot, sur la table. Il avait mise celle-ci en avant car c'était la première qui avait poussé autour de son trône. C'était Alphys qui la lui avait offerte. Il sourit en regardant la fleur.

Alphys. C'était une bonne scientifique. Asgore en venait à se demander pourquoi il avait tant attendu avant d'engager un autre Royal Scientist. La raison ne lui venait plus, il avait oublié. Était-ce si important ? Il avait l'impression de ne pas être juste en oubliant cette raison, étrangement.

Il se leva finalement de sa chaise, s'apprêtant à aller s'occuper de ses fleurs lorsqu'il l'entendit clairement.
Des pleurs.. des sanglots. Oui, quelqu'un sanglotait. Il se retourna et vit.. la fleur, avec un visage. Elle avait un visage. La fleur pleurait, pleurait sans s'arrêter.
Le Boss Monster n'avait jamais vu cela de sa longue vie. Il était le Souverain des monstres mais ça, c'était de l'inédit: une fleur, dénouée d'âme donc, qui pouvait pleurer..

Il s'en approcha doucement et s'agenouilla devant la table pour être au niveau du visage de la plante, comme s'il allait réconforter un enfant, parlant d'une voix douce.

Howdy.. qu'y a-t-il, pourquoi pleures-tu ainsi ?
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal Bon
Messages : 54
GOLD : 2135
Date d'inscription : 26/08/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Mar 30 Aoû - 22:00
Please
Let me feel something




« Le père cache les fautes de son fils,
le fils cache les fautes de son père.
»
Q

ue...Que se passait-il? La douleur....avait disparu. Il...n'était pas mort? Chara? Où était Chara? La première chose que fit Asriel fut de l'appeler alors qu'il ouvrait alors péniblement les yeux. Mais une fois cela fait il s'arrêta pour essayer d'habituer ses yeux à cette lumière qui lui paraissait horriblement aveuglante. On aurait dit....que cela faisait bien longtemps qu'il avait été dans l'obscurité et qu'il fallait réhabituer ses yeux à la lumière du soleil.

Où....était-il? Pourquoi les choses...lui semblait si grande. Oui tout était immense. Et en dessous de lui... SES PIEDS! OÙ ETAIT SES PIEDS?! NON NON NON NON POURQUOI?! Et...qu'est-ce que c'est ça qu'il plaque sur son vi.... Une tige. Une feuille. OH MON DIEU. IL FAISAIT UN CAUCHEMAR. On aurait dit....qu'il n'était plus lui. Qu'il était autre chose.... et lorsqu'il s'inspecta un peu mieux et secoua sa tête... et lorsqu'il essaya de sortir de terre....il finit par réaliser. Une fleur. Il était...une fleur. Alors la peur la plus totale s'empara de lui. Il ne pouvait pas être une fleur. Que se passait-il? Pourquoi était-il une fleur? Pourquoi avoir un autre corps que le sien? Que lui était-il arriver? Pourquoi était-il en vie? Il voulait....il voulait comprendre. Il voulait retourner dans son corps! Il voulait Chara. Il voulait son père et sa mère. Alors désespérément la fleur appela de l'aide. "MAMAN!!! PAPA!!! N'IMPORTE QUI!! AIDEZ MOI!!"

But nobody came.

Alors la fleur baissa la tête et finit par faire une introspection sur elle-même sans même prendre garde à son environnement qui changeaient. Plus rien n'avait d'importance en cet instant. Plus de bruit. plus de lumière. Le silence et l'obscurité s'était faite pour lui. Il était....seul. Seul.... Si seul. Si seul... Comment cela avait-il pu arrivé...?  Est-ce qu'une malédiction venait de s'abattre sur lui? Était-ce une punition pour avoir renoncer aux âmes de 6 humains? Chara... Non seulement Chara était mort... mais en plus il n'avait pas pu réaliser leurs souhaits le plus chers à eux tous. Il mériterait d'être mort. Alors pourquoi? Était-ce une vaste blague qui lui était faite? Lui apportait une chance de réparer ses erreurs mais avec un malus en prime? Non. C'était cruel. C'était trop cruel. S'en était trop...

La pauvre fleur s'effondra en larmes et sanglota en reportant son regard vers le ciel. Mais il se stoppa bien vite quand il entendit des pas et eu un leger sursaut à l'apparition de cette immense créature qui lui faisait à present de l'ombre. Asriel ferma les yeux un instant presque effrayé s'attendant à ce qu'encore on cherche à mettre fin à ses jours. Cette douleur...il s'en souvenait encore. Les visages de ces humains...étaient si terrifiants. Ils l'avaient tous attaqués sans relâche...il avait essayer de leur expliquer son action. Essayer de comprendre pourquoi... Peut-être était-ce un quiproquo c'était-il dis. Chara lui avait dit d'arrêter et de prendre les 6 âmes comme convenus. Que les humains ne l'écouteraient pas. Que lui avait-il dit d'autre? Chara avait du le prevenir qu'il allait finir par mourir s'il ne faisait rien.... Pourquoi ne l'avait-il pas écouter? Voilà...où il en était. Il allait mourir de la main d'un de ces humains. Encore une f...



* Papa?

La fleur avait ré-ouvert les yeux en entendant cette voix si familière et lorsqu'il vu ce visage il.... Pourquoi n'était-il pas heureux de le voir? Il n'était pas non plus malheureux de le voir mais....non il devait se faire des idées haha... La fleur essuya d'un rapide coup de tige ses larmes et le fixa.

* C-C'est moi Asriel je...

Oh non...les larmes lui revenaient à nouveau aux coins des yeux. Sans s'en rendre compte le visage de son ancien corps apparu sur celui de cette fleur et sa voix qui semblaient auparavant celle d'un autre fut à nouveau la sienne. Cette petite voix douce et fragile...les tremblements d'un enfant particulièrement marqué de ces événements. De cette situation qui lui échappait totalement.



Pas de "pourquoi je suis une fleur?" pas de "Qu'est-ce qui se passe?" pas non plus de "Je me sens étrange...est-ce que c'est normal que..." Non. Pour le moment il voulait juste s'excuser. S'excuser auprès de tous. Il les avais tous deçu. Il avait probablement fait souffrir sa mère et son père mais....ils s'en fichaient? Non il s'excusait parce que...Chara était mort en vain à cause de lui. Oui c'était juste pour ça. Il avait mérité sa mort à lui mais Chara n'avait pas mérité ça.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Sam 3 Sep - 21:16
Asgore s'était préparé à réconforter la fleur du mieux qu'il pouvait. Il s'était préparé à.. des soucis de fleurs qu'il pourrait, en tant que bon jardinier, régler sans plus de soucis. L'hydrater un peu plus, lui donner plus d'engrais.. peut-être la remettre aux côtés des autres fleurs qu'elle avait quitté, dans la salle du trône ? Oui, c'était une plante avec la capacité de s'exprimer mais une plante tout de même, n'est-ce pas ?
En somme il s'attendait à tout maintenant que cette fleur avait parlé, même à ce qu'elle lui demande de lui faire rencontrer d'autres monstres afin d'avoir des amis. Sauf à ce qui allait suivre, bien entendu. Comment s'attendre à ce que cette plante soit en réalité votre fils, qui est pourtant mort il y a peu.. ?

La fleur commença par l'appeler Papa.Au premier abord c'était un peu déconcertant mais le bon jardinier l'avait nourrit tout ce temps, il était celui qui s'était occupé d'elle donc c'était finalement logique. Pas de quoi en faire toute une histoire.
Puis elle se remit à parler... et... elle se nomma elle-même Asriel ? Elle venait de dire qu'elle était son enfant ?

Non.. non, impossible.. Ou.. ? Comment ? Comment ? C'était impossible elle.. elle n'avait pas la même voix que lui et puis.. Asriel était mort sous leurs yeux alors comment pourrait-il être ici, avec lui ? Comment pouvait-il être en vie alors qu'il l'avait vu devenir poussière.. oui ils avaient tout vu.
Il avait maintenant les yeux dans le vague, perdu dans ses pensées. Simplement mentionner son fils perdu avait suffit à élargir la plaie déjà présente. Il avait perdu ses deux enfants si vite, si vite. Et s'il les avait mieux surveillé, peut-être aurait-il pu sauver Chara et donc, sauver aussi Asriel ?
Et s'il avait empêché Asriel d'aller à la surface, il serait encore là ?
Et si.. ? Il se sentait si coupable, si faible. Il n'avait pas su protéger ses enfants.. Il voulait pleurer. Ses yeux tristes et dans le vague s'humidifièrent. Repenser à tout ça le plongeait dans un profond désespoir...

Mais ce qu'il vit empêcha ses larmes de tomber. C'était Asriel ! C'était lui, c'était lui ! Sa voix, son visage.. c'était lui, il était là, sur la fleur !
Le visage du bon roi s'illumina. Sur le coup, il ne fut absolument pas catastrophé par la situation pour le moins étrange dans laquelle son fils était, il ne se posa pas non plus de question sur les circonstances qui avaient mené à cela, non. Il avait retrouvé son fils et il en était heureux comme tout parent dans la même situation, tout simplement.

Il s'approcha doucement de son enfant et rapprocha le pot de lui pour pouvoir enlacer la plante tendrement. Pour réconforter son enfant qui était triste et qui avait besoin de l'amour d'un père, de son père, comme avant. Il était de retour.
Malgré son imposante taille, il fit de son mieux pour ne pas lui faire mal. Il était si petit, maintenant.

Allons Asriel.. cesse de pleurer.

La voix du père était douce et se voulait réconfortante. Il se recula légèrement pour pouvoir le regarder, lui souriant doucement, les larmes aux yeux. Mais cette fois, c'étaient des larmes de joie. Il était tellement heureux de pouvoir de nouveau s'adresser à son enfant.
L'enfant était triste, il se blâmait.. tout ça, de sa faute ? Ce n'était qu'un enfant. Les erreurs pour les petits de son âge, c'est courant. Il n'était pas à blâmer , il n'était pas responsable et le Roi en était intimement persuadé.

Il ne faut pas que tu t'en veuilles Asriel. Tu pensais bien faire, je le sais.. ce n'est pas de ta faute.

Il pensait particulièrement à sa mésaventure avec les humains, et il était persuadé que c'était ce dont son enfant parlait. Après tout, le Boss Monster ignorait totalement leur plan pour libérer tous les monstres de l'Underground.
Et s'il l'avait su ? Eh bien, sans doute qu'il aurait pardonné son enfant et qu'il l'aurait réconforté, tout comme maintenant. Il aurait dit qu'il avait juste voulut les sauver, qu'il ne pensait pas à mal. Ils étaient si jeunes..

Après un moment de silence où il était retourné dans ses pensées -ou, plutôt, dans ses souvenirs-, il reprit la parole, réalisant enfin l'état dans lequel son petit était. Il était.. une plante. Comment était-ce arrivé ? Il l'ignorait. Était-ce réversible ? Il l'ignorait.. mais peut-être qu'Alphys pouvait en découvrir plus à ce sujet ?

Asriel, je vais bien m'occuper de toi. Je ne te laisserai plus jamais seul, tu ne seras plus dans l'obscurité, mon enfant.. et je trouverai un moyen de retrouver ton ancien corps. Il doit y en avoir un.

Oui, il ne le laisserai plus seul. Plus jamais il ne le laisserait de nouveau s'en aller, de nouveau disparaître de sa vie.. de leur vie. Toriel.. quand Toriel allait apprendre que leur fils avait survécu ! Elle n'allait pas en revenir. Il fallait la retrouver, faire des recherches. Prévenir la garde, qu'ils fouillent tout l'Underground si nécessaire mais qu'ils retrouvent son ex compagne et lui demandent de venir au château. Bien entendu, il ne pouvait pas parler de la situation d'Asriel aux gardes royaux, il devrait donc peut-être écrire une lettre ? Comment être sûr qu'elle la lise ? Juste préciser au garde de lui dire que c'est très important ? Oui, peut-être que c'était la solution
Il fallait..
Alphys, oui ! Passer au labo d'Alphys, pour lui expliquer la situation, qu'elle examine rapidement Asriel et qu'elle se mette à rechercher une solution, et en priorité ! Il lui ordonnerait d'abandonner toutes ses autres recherches pour se focaliser sur l'état du Prince ! Il n'avait pas le choix, il devait la mettre au courant. Après tout, elle était la seule à pouvoir les aider.
Et quand ce sera fait..

Ce n'est qu'au bout de quelques secondes -peut-être quelques minutes- qu'il se rendit compte qu'il s'était à nouveau perdu dans ses pensées. Trop de choses passaient dans son esprit, mais c'était compréhensible. Ce n'est pas tous les jours que votre enfant décédé reviens à la vie sous les traits d'une plante !
Il prit le pot dans ses bras et se leva, approcha la petite fleur dorée de son visage.

I will save you, son.. I promise.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal Bon
Messages : 54
GOLD : 2135
Date d'inscription : 26/08/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Mar 6 Sep - 17:18
Please
Let me feel something




« Le père cache les fautes de son fils,
le fils cache les fautes de son père.
»
T

out contre lui. La fleur resta un moment sans bougé....comme....attendant. Attendant quelque chose qui ne vint pas... Alors il posa sa tête contre les vêtements du roi et ramena sa tige autour de l'épaule de celui-ci comme pour le consoler. Les rôles s'inversaient. Le fils pour faire bonne figure essayait de donner l'affection qu'il n'arrivait pas a obtenir dans une embrassade. Pas par compassion mais par...hypocrisie? Bonne manière? Parce que peu importe qu'il n'ai pas d'âmes il ne voulait pas mettre sa famille dans tous ses états. Que se passait-il? Pourquoi...pourquoi ne ressentait-il rien? Son père était là, devant lui, il était enfin là pour lui. Et Asriel.... Oui... il ne ressentait rien. Devait-il lui en parler? Est-ce que cela n'allait pas inquiéter son père et le faire davantage souffrir? Comme s'il n'avait pas déjà assez fait. Non il ne devait pas. Il allait lui faire peur. Lui-même avait peur de ce vide. Il avait si peur...
Il fait si noir.
Il fait si noir ici-bas.
Papa, s'il te plaît fait quelque chose! J'ai peur! Pourquoi je ne ressens rien?! Ce n'est pas normal. Transmets moi tout tes sentiments. Serre-moi plus fort. Quitte à m'étouffer de ton amour ce n'est pas grave du moment que je finis par le ressentir à mon tour. S'il te plaît. S'-i-l-t-e-p-l-a-î-t....Je...Je ne veux pas être aussi vide. Je veux moi aussi t'aimer.
Comme avant.


La fleur redressa son regard inexpressif alors que les larmes s'étaient arrêtés. Si seulement elles s'étaient stoppés grâce à l'amour et non pas par la réalisation de ne pas en ressentir. Ce ton si familier ne l'atteignait plus...et désespérément la fleur plaça à présent sa tige dans la main de l'homme comme pour lui demander de le tirer des ténèbres. Il ne savait pas pourquoi il ne ressentait plus rien....mais peu importe il récupérera son amour. Il est DÉTERMINÉ à récupérer ce qui lui appartient. Papa, tu réussiras, il en est sûr. Toi et maman vous réussirez, vous êtes sa famille après tout. Alors à cette pensée, Asriel repris espoir. Oui. Tout allait bien se passer. Ses parents allaient ramener ce sentiment et peut-être même qu'il trouverait un moyen de le sauver de ce corps de plante. Pour Chara....ils.....ils trouveraient une solution! Il y en a forcement une! Alors ils reprendraient là où tout s'était arrêter. Plus de plan comme ça. Plus de passage à travers la barrière. Plus de morts. Juste...eux. Réunis et heureux. Juste ça. C'est tout ce qu'il demandait.

* Il ne faut pas que tu t'en veuilles Asriel. Tu pensais bien faire, je le sais.. ce n'est pas de ta faute.


Évidemment qu'il ne savait pas. Il ne savait pas qu'il avait participer au plan. Il avait TUER Chara. Son meilleur ami, hein? Tss quel piètre ami. Chara avait fait son souhait et il n'avait pas pu le réaliser. Voilà comment apparaissait toute cette histoire pour son père mais la réalité était bien différente. Être le héros de l'Underground. Tous leur permettre d'aller à la surface en brisant la barrière. Et lui il n'avait pas pu leur faire de mal à ses humains alors qu'au contraire eux mirent fin à ses jours. Mais...s'il blessait des humains...est-ce qu'une fois libre, les monstres auraient pu vivre en harmonie avec les humains? Il en doutait. Alors Asriel ne savait pas encore si sa décision était si mauvaise que cela. Finalement peut-être que son père avait raison. Ou alors la fleur se voilait encore la face.

* Tu sais papa...Chara voulait tous nous sauver. Il/elle m'a dit qu'en lisant notre histoire il/elle avait trouvé un moyen de briser la barrière. Il/elle voulait que je prenne son âme pour l’amener à la surface et là nous n'aurions plus qu'à...prendre.... Et me voilà en fleur. Je me souviens être revenu vers vous avec son corps et...Je suis censer être mort, pas vrai? Alors...pourquoi suis-je en vie? Et puis surtout, pourquoi suis-je une fleur?

La suite des paroles du roi n'eurent pas non plus un effet réconfortant mais pourtant il ne retira pas sa tige de sa main. Il ne voulait pas abandonner. Il y croyait. Ce n'était peut-être pas pour maintenant. Il fallait juste du temps. Son père allait après tout essayer également de trouver un moyen de lui redonner son corps. Alors la fleur acquiesça et se força un sourire pour rassurer l'homme en face de lui. Il croyait sincèrement à ses paroles. Il croyait sincèrement que le roi allait trouver une solution. Qu'il allait finir par lui faire ressentir à nouveau de l'amour. Il allait le sauver. Oui. Ses parents allaient....

Attendez une seconde. La fleur haussa un sourcil et observa autour d'elle. C'est bizarre tout de même pourquoi ne la prévient-il pas? Est-ce l'émotion des retrouvailles qui lui faisaient même oublié sa compagne? Alors, la fleur retourna son regard vers lui assez confus par cette absence.

* Où est maman?











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Mer 21 Sep - 22:44


Son enfant s'était finalement arrêté de pleurer.. ses larmes avaient cessé de couler. Les paroles du père l'avaient-elles réconforté, avait-il réussit à rassurer son petit Asriel ? Il l'espérait sincèrement.
Pourtant, quelque chose clochait. Quelque chose, dans son regard, semblait avoir changé.. il avait l'air moins.. expressif, oui. Non.. non il se faisait des idées. Sans doute que le visage de son enfant était différent suite à sa transformation en fleur, tout simplement. Oui, c'était sans doute cela.
Et alors qu'il tentait de se rassurer sur ce genre de petit détails peu rassurants, la petite plante prit à nouveau la parole.

* Tu sais papa...Chara voulait tous nous sauver. Il/elle m'a dit qu'en lisant notre histoire il/elle avait trouvé un moyen de briser la barrière. Il/elle voulait que je prenne son âme pour l’amener à la surface et là nous n'aurions plus qu'à...prendre.... Et me voilà en fleur. Je me souviens être revenu vers vous avec son corps et...Je suis censer être mort, pas vrai? Alors...pourquoi suis-je en vie? Et puis surtout, pourquoi suis-je une fleur?

Un instant..
Un instant..
... Que venait-il de dire ? Le Boss Monster avait du mal à en croire ses oreilles. Ils avaient vraiment.. ? Chara avait.. et donc.. ? Et c'est pour ça que.. ?
Les pensés avaient du mal à rester claires dans son esprit. Tout ce qui s'était passé avait été prémédité ? Ils avaient voulu les sauver ? A leur âge ?
Le doux monstre avait les larmes aux yeux.. dire que son fils avait voulu faire la même chose que lui: récupérer des âmes pour briser la barrière. Mais lui, eux, n'avaient pas comprit ce que cela signifiait, "récupérer des âmes". La vie, la mort.. ils n'étaient que des enfants.

Au final, le père retenait ses larmes pour pouvoir réconforter son enfant tant bien que mal. Il serra donc un peu plus l'enfant contre lui.

Golly.. vous avez essayé de détruire la barrière pour nous sauver ? Vous vouliez bien faire.. je regrette que cela ce soit terminé ainsi. Je ne pensais pas que vous pourriez avoir accès à ce genre d'histoire je.. je suis désolé.
Je.. j'ignore pourquoi tu es une fleur Asriel. Mais tu es de retour, et nous allons tout faire pour te rendre ton corps..


Sa voix était douce, apaisante.. celle d'un père. Mais au fond de lui, il ne pouvait s'empêcher de penser à ce que son fils venait de lui avouer. Et alors, inévitablement, vinrent la culpabilité, et la série des "Et si"

"Et si je les avais mieux surveillé, ils n'auraient pas pu mettre à profit cette idée"
"Et si j'avais fait plus attention à Asriel, il ne serait pas parti chez les humains avec le corps de Chara"
"Et si j'avais trouvé un moyen de soigner Chara"

Et si, et si, et si..

Mais finalement, il ne put se morfondre bien longtemps, puisqu'Asriel l'interrompit en posant une question. Une question simple mais pourtant terrible, qui lui brisa le coeur à nouveau. Une simple demande.. "Où est maman ?".
Asgore détourna le regard, sans répondre. Il posa le pot sur la table et s'écarta un peu, marchant ci et là.

... Tu veux une tasse de thé ?

Stupide. Il ne pouvait pas éviter une telle question. Mais.. devait-il tout dire à son enfant ? Il était si jeune et.. peut-être lui en voudrait-il ? Peut-être réagirait-il de la même façon que sa mère s'il apprenait la décision du Roi ?
Ne valait-il pas mieux dire un mensonge et garder le secret jusqu'au retour de sa mère ?

Il secoua la tête. Il avait assez souffert comme cela.. mentir n'allait en aucun cas améliorer les choses. Le Boss Monster se retourna donc finalement vers la petite fleur dorée, le regard triste.

Asriel.. je vais te raconter ce qu'il s'est passé après ta mort. Nous t'avons beaucoup, beaucoup pleuré, ta mère et moi et.. et tout l'Underground s'est joint à nous. Tu manquais beaucoup, à tout le monde. Tout le monde avait comme.. perdu espoir en apprenant la nouvelle.
J'ai.. prit une décision difficile. En colère, j'ai déclaré la guerre aux Humains. Les prochains qui tomberaient seraient capturés pour leurs âmes, afin de détruire la barrière lorsque nous en aurions capturés sept.


Il ne pouvait nier le fait qu'il avait été en colère contre les humains. Mais tout cela ne pouvait pas se résumer bêtement à de la vengeance. Non, c'était pour le peuple. Sinon, il aurait annoncé détruire les humains dès la première âme collectée..
Il reprit.

Ta mère.. elle n'a pas apprécié cette décision. Pas du tout. Elle a déclaré qu'elle refusait de rester ici si je ne revenais pas sur ma décision, chose qui m'était impossible.. elle est donc partie. Elle nous a quittés, le Royaume et moi.

Son histoire terminée, le Boss Monster dévia à nouveau le regard. Il ne pouvait pas regarder son enfant dans les yeux, c'était trop dur.. mais il avait été forcé de lui dire la vérité.

... Mais je suis convaincu qu'elle reviendra lorsqu'elle apprendra que tu es en vie, Asriel !


Nic.. Cloudy day today.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal Bon
Messages : 54
GOLD : 2135
Date d'inscription : 26/08/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Ven 23 Sep - 14:13
Please
Let me feel something




« Le père cache les fautes de son fils,
le fils cache les fautes de son père.
»
D

e l'affection, toujours plus d'affection. Des larmes. Toujours plus de larmes. Et rien. Nada. Nhuhun. Nein. Na. Niét. Nope. Le néant paraîtrait presque moins vide qu'il ne l'était en cet instant. Plus son père le serrait contre lui plus...plus il était terrifié. Le pauvre Asriel avait peur de la suite des evenements, de rester ainsi sans pouvoir aimer. a jamais coincer dans cette fleur. Hehe....haha....une punition divine c'était abattu sur lui pour avoir voulu jouer avec la vie et la mort, pour avoir jouer à un jeu bien trop dangereux pour lui. Son père était d'accord avec cette pensée. Voilà ce qui arrive aux personnes qui veulent bien faire. Non, bien faire ne suffisait pas, c'était un très mauvais plan dès le depart. Ils n'auraient pas dû avoir besoin de sacrifier Chara, ils auraient dû trouver une autre solution. Et à present son père devait regretter de les avoir mis au contact de ce qui faisait leur histoire, de comment briser la barrière, d'avoir été "l'erreur" qui permis à Chara d'apprendre que les fleurs pouvaient....tuer. Et quelle ironie, il était cette fleur que Chara aimait tant, cette fleur qui avait permi la réalisation de leur plan, cette fleur qui avait tuer Chara. Cette fleur...cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur ASRIEL cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur cette fleur.

* Mais tu es de retour, et nous allons tout faire pour te rendre ton corps..

Oui, ils allaient trouver une solution, son père était le roi, un seul ordre de sa part et le royaume entier allait se mettre au travail et chercher une solution.
...
......
..........
Et si...il ne l'a trouvait pas? Est-ce que cela ne voudrait pas dire qu'il était condamné? Que son cas était désespéré? Qu'il pouvait abandonner tout espoir d'un jour pouvoir redevenir lui? La fleur trembla un instant à cette perspective. Non. Non non non NOOON! IL NE VOULAIT PAS RESTER UNE FLEUR! Tout était la faute de cette fleur! Haha...non. Tout était SA faute. Bientôt son père sembla plus...distant. Asriel ne pu s'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment, il le connaissait assez pour savoir que l'homme agissait ainsi lorsqu'il tentait vainement d'échapper à une situation inconfortable, il aurait creuser un trou sous terre pour s'y enterrer que la signification serait la même. Que se passait-il? Les pires hypothèses vinrent à l'esprit de l'ancien chevreau qui finit par envisager le pire, la mort de sa mère. Et même cette pensée...ne lui fit ressentir qu'un vide encore plus grand.

Une tasse de thé? Est-ce qu'il se fichait de lui? Bon sang, il n'était pas un de ces stupides monstres qui allaient tranquillement accepter sagement de changer de sujet voir simplement d'attendre qu'il en vienne à ce qui les intéressait. Il voulait savoir. Et plus le silence s'installait entre eux d'eux, plus il craignait le pire. Dit lui que tout va bien. Dit lui que maman va bien. Dit lui que tout s'est bien passé après la mort de Chara et la sienne. Dit lui....dit lui...répond lui tout simplement. S'il te plaît. Dit quelque chose. Et le souhait de la fleur se réalisa. Il écouta le roi avec l'attention qu'un enfant aurait devant l'histoire que leur raconterait leur parent avant d'aller dormir sauf que...cette histoire...cette histoire ne lui plaisait pas vraiment. Peu à peu, l'expression stoique de la fleur vira à la surprise puis à la perplexité. Qu'est-ce que cela voulait dire? Il était un enfant alors il ne comprenait pas tout ce qui lui avait été annoncé. Tout reprendre depuis le debut. Allez Asriel, concentre-toi.

Ils les avaient pleurés, oui oui. Leur mort...avaient crées le desespoir dans l'Underground. Leur mort...avait insuffler la colère chez leur père qui avait decider de s'en prendre à tout humain qui tomberait ici. Leur mort...avait brisé leur famille. C'est tout ce qu'il y avait à comprendre.

La fleur braqua son regard sur la terre qui entourait sa tige qui séjournait dans ce pot. Tout ça...comment tout ça avait-il pu se produire? Combien de temps s'était-il écoulé? Tout ça était...de sa faute. Était-ce de la culpabilité qu'il ressentait? Se faire incinérer serait plus plaisant que d'entendre cette histoire. Tout était de sa faute...que cela soit de son vivant ou même après sa mort il....il n'avait engendrer que la mort et la destruction. Quelque chose. Quelque chose se brisa. C'était si drôle. Lui qui jouait autrefois avec Chara au méchant, le dieu qui apporterait mort et destruction...voilà qu'il l'était devenu. Hee hee...cela lui allait si bien finalement. Il n'était pas le sauveur de l'Underground, non, il était celui qui avait apporter le chaos. Son père ne devrait plus l'estimer comme son fils, il ne meritait pas un tel statut que prince Asriel, celui qui gouvernera et apportera paix et amour. Mais bien sûûûr, paix et AMOUR, de toute façon, il n'y avait plus de belle famille qui tienne, il était mort, sa mère était on ne sait où et son père allait tuer des innocents. Tsss. Non, ces humains méritaient bien ça après tout.

La fleur replongea son regard sur le roi qui lui le détournait comme essayant de fuir la responsabilité de sa décision. Pendant un bref instant, Asriel pensa à lui demander d'arrêter de penser une minute qu'il devait prendre les fardeaux de tous et se rendre compte que le seul responsable de cette situation c'était plutôt lui. Qu'il proférerait le voir mettre fin au jour de la fleur responsable de la mort de ces deux enfants et de la situation qu'elle avait crée plutôt que continuer ainsi. Enfin, la fleur, c'était si joliment dit Asriel, après tout il s'agit de toi. Tue-moi. J'ai causé notre perte à tous. Je ne mérite pas de vivre. L'histoire est finie. Game over. Alors, finissons-en.  A quoi bon qu'elle revienne? Pour le découvrir dans cet état? Il est si pitoyable. Il a été si...faible. Si faible. Si pleurnichard. Si froussard. S'il n'avait pas été si doux...s'il avait riposté...s'il avait tué ces humains...

Hee hee...oui c'est vrai...Chara avait surement raison,  son espèce était loin d'être bonne. Et son père voulait aller là-bas? A la surface? Quel I-M-B-E-C-I-L-E ! Il va juste se faire tuer comme lui. Est-ce que sa mort ne lui avait pas servit d'exemple? Ils ne sont pas les bienvenus. Sortir de l'Underground ne vaut pas autant de sacrifices mais... La fleur resta silencieuse et ne se voyait pas réprimander les choix de son père. Il était le plus mal placé pour cela alors il articula un "Je vois." sans tonalité particulière et observa autour de lui comme à présent totalement désintéressé par le sujet.

* Hmm...je ne sais pas si je vais avoir besoin d'eau et de lumière alors peut-être vaudrait-il mieux me laisser ici, quant à ce pot...

Il esquissa une légère grimace de dégoût en remuant encore un peu dans la terre.

* Je me sens assez à l'étroit, je dois dire. Mais...est-ce une si bonne idée de prévenir tout le royaume que je suis en vie -si on peut appeler ça être vivant-? Je suis une fleur c'est...ça ne risque pas de leur redonner de l'espoir, au contraire.










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Mer 19 Oct - 14:46


Il venait de lui avouer sa décision, sa déclaration de Guerre, à son propre fils. Il avait finalement osé lui dire qu'il avait décidé de tuer les Humains qui descendraient ici, quels qu'ils soient et quels que soient leurs motivations, et maintenant il faisait tout pour éviter le regard de l'enfant. Certes, les autres monstres voyaient cette décision comme la véritable Justice, comme l'occasion de faire payer aux Humains tout le mal qu'ils avaient infligé.. mais son fils ? Y avait-il un risque qu'il voit son père comme.. un vulgaire Murderer, alors que son peuple le voyait comme un Sage ? Il ne savait pas, il ignorait ce qui passait dans la tête de son enfant et, face au silence pesant qui s'était installé, face à ce silence et à la crainte qui grandit en lui, il releva les yeux sur la fleur.

Rien.. il n'arrivait pas à voir quoi que ce soit. Peine, colère, incompréhension.. il ne décelait aucune émotion sur ce visage.. aucune. Ce visage semblait si différent de celui qu'il avait autrefois, plus fermé, moins expressif. Qu'est ce qu'il ne donnerait pas pour lui rendre son corps, pouvoir le serrer contre lui et le voir recommencer à grandir !
Il fallait absolument qu'il trouve une solution, quel que soit le prix à payer, il finirait par sauver Asriel.
"Je vois."
C'est tout ce que son fils répondit, totalement neutre. A nouveau, aucune émotion. Le silence, ce silence gêné perdura quelques secondes de plus.

Remuant, regardant autour de lui, c'est l'enfant qui reprit la parole en premier.

* Je me sens assez à l'étroit, je dois dire. Mais...est-ce une si bonne idée de prévenir tout le royaume que je suis en vie -si on peut appeler ça être vivant-? Je suis une fleur c'est...ça ne risque pas de leur redonner de l'espoir, au contraire.

Le Roi se dépêcha de prendre le petit pot et de le déplacer, se ruant vers la salle du trône.

Golly ! Excuse-moi. Lorsque je t'ai placé ici, je n'imaginais pas que tu.. étais toi. Quant au Royaume, je suis persuadé que tout le monde serait très heureux de savoir que tu es en vie, même si tu ne l'es pas comme autrefois. Tu es leur Prince, Asriel, et savoir que tu es de retour les emplira de bonheur et d'espoir.. j'en suis persuadé.
Cependant, si tu préfères te présenter uniquement sous ton meilleur jour, seule Alphys sera mise au courant de la situation.


Il posa la fleur sur le sol et reparti chercher une petite truelle. Il revint donc quelques instants plus tard et sortit délicatement la petite fleur de son pot, de sorte à n'endommager ni ses tiges ni ses pétales. Il n'allait tout de même pas blesser son fils !
Il creusa un petit trou juste en face du trône et l'y installa. Asriel était au centre de toutes les autres fleurs, il avait droit à plus d'espace qu'elles, plus de terre.

J'espère que cela te convient mieux comme ceci, mon fils.
Je ne te laisserai plus jamais, jamais plus tu ne seras seul: je vais bien m'occuper de toi en attendant que l'on retrouve ton corps, je te le promet.


Le Souverain avait l'impression de se répéter, alors qu'il caressait les pétales de son petit, mais il souffrait lorsqu'il imaginait ce qu'il avait traversé. Il avait sûrement eu tellement peur, abandonné.. Désormais, il ne désirait que le protéger, et le sauver.

I will save you son.. I promise.


Spoiler:
 
Plans of what our futures hold,
Foolish lies of growing old
It seems we're so invicible..
... the truth is so cold
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal Bon
Messages : 54
GOLD : 2135
Date d'inscription : 26/08/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise. Ven 11 Nov - 0:30
Please
Let me feel something




« Le père cache les fautes de son fils,
le fils cache les fautes de son père.
»
S

i attentionné. Et pourtant rien. La fleur l'observait se démener pour sa petit personne et pourtant il ne ressentait rien. Pendant l'espace d'un instant, Asriel eu peur de lui même, ce qu'il pourrait devenir dans cet état. Oui qu'allait-il advenir de lui qui semblait avoir dépossédé de l'amour et la compassion? Il avait l'impression que même face à un inconnu de son vivant il aurait ressenti bien plus d'émotions. Papa...après que tu lui ait tout avoué...peut-être devrait-il faire de même? Mais qui pourrait-il? Non. Peut-être que son père pourrait l'aider? En lui donnant plus d'indications alors le roi pourrait aiguiller la scientifique vers une recherche plus minutieuse et précise. Mais et si son père....prenait peur ou finissait par pleurer à nouveau? Ce n'était probablement pas une bonne chose de lui dire la vérité. Peut-être....qu'il ne l'aimerait plus? Peut-être qu'il...lui tournerait le dos et ne le considérerait plus comme son fils mais juste comme une mauvaise herbe qui essaye de se faire passer pour lui? Non....il....était son fils malgré tout. Non...il ne le méritait pas. La fleur pris sa tête entre ses feuilles et la rebaissa vers le sol. Il se sentait si perdu....et on lui demandait déjà de faire des choix capitales. Des choix qui affecteraient son destin pour toujours.

* Dire à Asgore que vous ne ressentez plus d'amour?
Oui                                  Non

Qu'est-ce que c'était? La fleur se tourna vers son père comme pour l'interpeller par rapport à cet écran qui venait d'apparaître sous ses yeux mais.....il ne semblait rien voir. Retournant son attention sur l'écran il réalisa....qu'il avait disparu. Avait-il rêvé? De quoi s'agissait-il? Il ne comprenait vraiment plus rien à ce qu'il se passait. Il finissait presque par se croire dans un jeu à choix. Haha c'était ridicule. Mais cette "hallucination" eu le don de le faire réfléchir. Il lui rappelait l'importance de la décision qu'il allait prendre. Ses parents lui avaient toujours apprit l’honnêteté, il lui avait apprit l'esprit de famille, qu'ils seraient toujours là pour lui. Aussi dur que soit la réalité, aussi insurmontable que paraissait les épreuves, ensemble, rien n'était impossible, ils trouveraient un moyen de lui rendre sa compassion. Ils trouveraient un moyen de lui rendre son corps. Son père avait toujours été un bon roi faisant passé sa famille et ses sujets avant lui, maintenant qu'il l'observait d'un point de vue moins subjectif, il remarquait davantage de détail. La fleur remarquait même le soin qu'il prenait à le déposer par terre et l'enlever du pot. Pourquoi était-il devenu plus attentif mais ne pouvait-il pas être heureux de ce genre d'égard pour lui?

Ce qu'il lui dit par la suite le fit néanmoins réfléchir... Il avait des difficultés à croire que l'underground serait content de le voir dans cet état, et qu'il l'entende confirmer qu'il était bien le prince le fit se sentir plus mal encore au contraire de le réconforter. Le prince était mort parce qu'il était faible. Ses parents étaient si puissant et imposant. Il s'agissait de personnes respectables qui se donnaient les moyens de réussir à tous les sauver. Lui avait été si stupide en pensant pouvant être leur sauveur à tous et voilà comment il avait finis. Quel piètre prince. Chara méritait bien plus ce titre que lui, lui, aurait fait ce qu'il fallait et prenait bien plus cette histoire de barrière au sérieux. Se présenter sous son meilleur jour? Même une fois qu'il aurait récupérer son corps et sa compassion, arriverait-il à rattraper ses erreurs? Il se sauverait lui mais Chara resterait mort...par sa faute. Plus rien ne serait comme avant. Si seulement...

* Il doit forcement y avoir un moyen de ramener Chara...si je suis censer être mort et que je suis ici...alors peut-être que lui/elle aussi est vivant/e!

Oui il reprenait courage. Il souriait à présent, il voulait croire que Chara était dans le même cas de figure que lui. Il n'y avait pas de raison autrement, non? Et puis il réapparut....ce fameux écran mais avec une question différente.

* Mettre au courant tout l'Underground?
Oui                                 ▷ Non

Encore une fois, la fleur regarda autour de lui, comme s'attendant à voir un projecteur derrière lui ou une caméra cachée. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait mais sa feuille se dirigea doucement vers le "Non" et le texte s'illumina en jaune avant de disparaître. Une force en lui le poussa à mettre en parole son choix lors du retour de son père qui entamait sa séance de jardinage.

* Je préférerais qu'ils me revoit tous comme avant...que la situation soit réglé avant que l'on annonce mon retour.

Son père semblait vraiment attaché à lui...haha c'était si pathétique...le moment où il s'en rendait le plus compte était lorsqu'il ne pouvait pas lui rendre ses sentiments. Il voulait tellement s'en excuser mais cela paraitrait alarmant. Il voulait lui dire que même si ses mots ne touchaient pas son âme, s'il en avait toujours une, au moins il les comprenait et savait que son père ferait le maximum pour lui.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Flashback] I will save you, son.. I promise.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[Flashback] I will save you, son.. I promise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: New Home :: Château royal-
Sauter vers: