You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

We should probably run...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Contrée glaçiale :: Forêt de Snowdin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: We should probably run... Dim 11 Sep - 23:15
HS :
 

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」
Sutido continuait de courir aussi vite que ses pattes le lui permettaient, soulevant plusieurs centimètres à chaque foulée. Fort heureusement, le froid de cette forêt ne l’atteignait pas : sa fourrure épaisse le protéger et la course le réchauffait constamment. Néanmoins, il ne pouvait en dire autant de son compagnon de voyage. Jeremiah ne s'était toujours pas réveillé et cela ne cessait d'inquiéter le monstre, celui ci se demandait même s'il l'humain se réveillerait de nouveau un jour. Pourtant, à chaque fois que cette pensée effleurait il renâclait, se contentant d’accélérer sa course. Il fallait rester positif, l'optimisme avait toujours été un des rares points forts de Sutido, il n'allait pas l'abandonner maintenant.

En plus, cela faisait un sacré moment qu'il courait... La ville de Snowtruc ne devait pas être loin ? ... Attendez une minute, où était passé la route ? Cela faisait pas mal de temps qu'il ne l'apercevait plus à travers les arbres. Oh non... Ce n'était pas normal. Sutido stoppa sa course d'un coup sec. Une chance que le Petit Frère ne soit pas tombé.

Le monstre observa les alentours, son cœur battait la chamade à cause de sa course et un nuage de fumé sorti de sa gueule grande ouverte de laquelle pendait sa langue de serpent. Sa tête aller de droite à gauche, tandis que ses pattes ne pouvaient rester calme. Il allait d'avant en arrière, tournant sur lui même sans pouvoir s'en empêcher. Cherchant avec des yeux perdu le bon chemin...

Mais autours du duo, rien. Rien si ce n'était de la neige, des arbres morts et un vent glacial. La créature déglutit. Comme si ça ne suffisait pas, les traces de son passage s'effaçaient à chaque seconde, l'empêchant de revenir sur ses pas et de retrouver la route. Les pattes du monstre se mirent peu à peu à trembler. Pas par peur, mais de panique. Il devait trouver le chemin du retour ... Ou sinon... Il jeta un rapide coup d’œil sur son dos. Jeremiah ne montrait toujours pas de signe de rétablissement. Il aurait difficilement pu remarquez... Mais il n'y avait pas de temps à perdre. Comme disait son père "quand tu ne sais plus quoi faire, ne te retourne pas et fonce dans le tas" ! Sur cette pensée, Sutido se remit à courir droit devant lui. Il... Il allait bien finir par arriver quelque part, hein ? ...

C'est ce qu'il se répéta pendant plusieurs minutes de course mais aucune route n'apparaissait devant lui. Si bien que, petit à petit, de façon imperceptible, il ralentit, jusqu'à se stopper complétement. S'il avait été seul, il aurait continué à courir, encore et encore, jusqu'à tomber sur quelque chose. Le problème était, que seul, il ne l'était pas. Jeremiah devait recevoir de l'aide au plus vite, aussi le monstre n'avait pas le loisir de se tromper de route et de s'éloigner de leur objectif. Les oreilles basses la créature marmonna :

- On est perdu...

Sa voix se brisait au fil de ses mots. Il se sentait bien inutile au vue de la situation... Même si l'humain ne pouvait de toute évidence pas l'entendre, il se décida à lui parler.

- Désolé Petit Frère... j'ai ... J'ai pas réussi...


Quelques secondes de silence s'écoulèrent. Sutido hésita un instant à se laisser tomber sur la neige avant de se ressaisir. Non ! Ce n'était pas finit ! Il y avait encore une chance... une toute petite mini riquiqui chance, mais une chance quand même : Jerem respirait encore, il pouvait le sentir. Et tant que l'humain respirait, il y avait de l'espoir. Alors, d'un pas plus lent, la créature se mit à avancer. En allant lentement, il avait plus de chance d'apercevoir une quelconque route entre les troncs d'arbres et donc de retrouver son chemin. Et puis... Qui sait ? Peut être croiserait-il quelqu'un ? Une personne suffisamment gentille pour bien vouloir les aider.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Lun 12 Sep - 15:46
Bonne ou
mauvaise pioche




« Les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. »
I

l était face à lui...Ice cap. On pouvait dire qu'il tombait à "pic" vu qu'il avait l'intention de monter encore ses niveaux. Tant qu'il y était et vu ce qu'il se préparait...il valait mieux monter être prêt. Ce monstre était si imbu de sa personne...il ne se gênait pas pour lui voler son chapeau à chaque fois histoire de bien l'agacer et le rendre honteux de sa personne. Avoir confiance en soi avec un chapeau n'était pas avoir confiance de soi. Tout ça n'était qu'une illusion. Se reposer sur une stupide décoration n'allait pas faire avancer dans la vie. Enfin, ce n'est pas comme s'il allait avancer ni avoir beaucoup de vie après leur rencontre. Hehehe... Allez meurt maintenant. Oh que c'est long pour tuer au départ. La définition de long pour Flowey était celle de ne pas mourir en un coup alors effectivement ce monstre lui prenait du temps. Et le temps il n'en avait à consacrer que pour les éléments nouveaux du décor de cette timeline. Oui. Quelque chose de différent. C'était...il sentait comme quelque chose naître à nouveau en lui et remplaçant cet ennui et cette solitude. Oui malgré l'inquiétude qu'il avait il se fichait bien de mourir à nouveau tant qu'il pouvait observer quelque chose de nouveau. Personne ne peut comprendre. Personne ne peut comprendre ce que cela fait de ne rien pouvoir ressentir...de devoir se rattacher au moindre sentiment que l'on ressent. C'est si agréable de sortir de son ennui. Oui s'il est "reconnaissant" à Frisk c'est parce qu'il l'aura sortit de cette routine qui s'était installer le long de ses resets. Trop longtemps il avait attendu quelque chose d’intéressant. Si on lui avait dit qu'un jour....il deviendrait ainsi.... Haha.

[67EXP de gagné  LV 10 atteint]

Voilà. Mort. La fleur observa les cendres sans satisfaction. Sans mécontentement. Il était juste mort. Ah oui c'est un être vivant allez vous rétorquez. Lui aussi l'avait été. La vie est cruelle, n'est-ce pas? Mais sa mort n'aura pas été vaine, grâce à lui il vient de monter son LOVE. Et il sentait que...oui cette fois. Mais peut-être pas maintenant. C'est trop tôt pour tout révéler. Surtout face à un humain. Le silence se faisait et la fleur pris un moment à écouter le souffle du vent dans les bois. Il devait retourner voir ce qui allait se dérouler et puis tout n'était pas en place. Mais même si les choses ne se passaient pas comme prévue cela n'allait pas le déranger. Il y avait toujours des chances que cela arrive et n'était-ce pas fantastique, cela irait au delà de ses espérances. Tant que cela était différent de ce qu'il avait vécu par le passé, tout était bon à prendre.

BON SANG. Mais ce bruit commençait à bien faire. Ça fait un moment à présent qu'il entend....des sabots? Oui...ça court là-bas. Enfin honnêtement...il a plus l'impression que ça tourne en rond. Sa curiosité finit par le faire bouger pour aller voir de quoi il s'agit. Après quelques instants sous terre, Flowey réapparut un peu plus près de la scène mais assez loin pour ne pas se faire remarquer. Il se rapprocha néanmoins de l'arbre pour s'y cacher et observer. Qu'est-ce que c'était que ça....il ne voyait pas bien avec cette légère brise et tous ces flocons. Un...canasson? Et il semblait y avoir quelque chose sur son dos...? Raah impossible de savoir à cette distance. Le monstre semblait s'être arrêté certainement fatigué...le pire c'est qu'il avait tourné en rond. Évidemment Flowey connaissait cette endroit par coeur. Non rectification. Il connaissait TOUT l'underground par cœur. D'ailleurs c'était une bonne et une mauvaise chose puisque cela rendait les lieux un brin ennuyant. Il aimerait parfois le "redécouvrir" mais c'était ainsi.

Tient le voilà qui se remet en route et quelle heureuse coïncidence il se dirige vers lui sans même s'en rendre compte. Alors la fleur se remit un peu plus au centre de la route et baissa la tête au sol comme le ferait les fleurs tout en gardant une oreille attentive au pas qu'il entendait. Juste par curiosité. Il voulait juste savoir à quoi il avait affaire. Il n'avait encore jamais eu cet "évènement" d'actif. Des pas lents...est-il fatigué ou est-ce par prudence? Il verra bien. L'objectif était de "découvrir" le ou les nouveaux personnages du jeux qui venait d'apparaître dans son scénario. Après pour ce qu'il se passera ensuite tout dépendra d'eux. Évaluant la distance de l'animal à son écoute auditive, la fleur décida de relever son visage doucement et sans précipitation pour ne pas effrayer le nouvel arrivant. Il n'était ni trop prêt, ni trop loin, juste à la bonne distance. Une distance qui donnerait une impression de maîtriser la situation et de pouvoir fuir au monstre. Aux deux monstres. Il n'afficha pas de sourire cette fois, juste un air surpris et une légère pointe d'inquiétude comme s'il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un passe par ici.

* O-oh...H-howdy!
* Que viens-tu faire par ici? C'est plutôt rare de voir quelqu'un s'aventurer dans les b-...



Qu'est-ce que....c'était que ça? Il venait de le remarquer. Cet humain. Cet enfant. Oui cette fois c'était un enfant. Il...était complétement couché sur le dos de l'animal. Alors c'était ça qu'il avait vu de loin?



C'était presque sorti tout seul. Pas par inquiétude mais par curiosité. Pourtant ce n'est pas la question qu'il aurait dû poser mais plutôt un "Golly, est-ce que c'est un humain?" "Comment est-ce possible que tu n’ai pas peur d'un humain ! Ils sont dangereux voyons !" Un monstre...qui aide un humain. Hun. C'était si...drôle.
Pourquoi avait-il fallut que lui parmi tous les monstres tombent sur ces deux-là?










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Lun 12 Sep - 21:50

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」
Sutido avançait lentement, pas tant que la neige ou le vent le gênaient, mais il tenait à rester aux aguets. La route pouvait apparaitre et disparaitre très rapidement... Il ne devait pas la manquer. Alors qu'il continuait son chemin, il cru apercevoir une tache jaune au milieu du blanc éclatant de la forêt enneigé. Qu'est ce que... ? Sutido dressa les oreilles. Est-ce que c'était... quelqu'un ? Le monstre plissa les yeux. Une fleur. Une fleur... Une FLEUR ?! Mais... Comment ... ? Comment une fleur avait-elle bien pu pousser dans un endroit aussi hostile ? Elle devait être très résistante... Comme quoi, la vie trouve sa route partout ! Malheureusement, elle ne serait sans doute pas d'une grande aide pour Jeremiah pensa Sutido avant de continuer d'avancer.

Cependant, quelque chose lui paraissait étrange. Cette fleur... Alors qu'il approchait, il lui semblait qu'elle se redressait. Non... Ce devait être son imagination. Les fleurs peuvent faire bien des choses, répéter des mots, pousser dans des endroit incongrus et certaines, de ce qu'il avait entendu, pouvait même nous tuer. Mais elles n'étaient pas consciente n'est-ce pas ? Elles étaient comme les arbres, pas vrai ? Pourtant... Une petite voix fit perdre à Sutido tout ce qu'il pensait vrai à ce sujet.

* O-oh...H-howdy!
* Que viens-tu faire par ici? C'est plutôt rare de voir quelqu'un s'aventurer dans les b-...


La fleur stoppa net sa phrase... Mais Sutido n'y fit même pas attention. Une fleur... Une fleur venez de lui parler ! Tous les muscles de son corps se crispèrent et les griffes de ses pattes avant se plantèrent dans le sol alors que les sabots de ses pattes arrière cessaient leur clopant-clopant habituel, paralysés par la surprise. L'étrange créature qui lui faisait face et qui était de toute évidence bien plus qu'une simple fleur, avait un air surpris sur le visage. Quoi de plus normal ? Plantée ici comme elle l'était, elle ne devait pas croiser grand monde.

Mais Sutido ne fit pas attention à ça non plus. Silencieusement, la gueule entrouverte et le corps complétement paralysé, il se contenté d'observer la plante avec un regard qui mélangeait étonnement, curiosité et crainte. Il n'y a que quand la fleur lui rappela la présence du Petit Frère sur son dos que Sutido secoua la tête pour reprendre ses esprits. En plus, ce n'était pas poli de fixer les gens comme ça...

* Eh. Est-ce qu'il va bien ?

Certains auraient trouvé étrange que la petite fleur s'inquiète de l'état de l'humain avant de demander ce que c'était ou pourquoi il était là. Mais le monstre prit ça comme un geste de bonté. Cette petite créature qui lui faisait face ne cherchait pas à savoir ce qu'il transportait et pourtant, elle s'inquiétait pour son sort. Sutido se sentit rassurer, cette fleur ne pouvait pas être méchante. Elle pourrait peut être même les aider !

Sutido baissa doucement la tête, tentant se se rapprocher de la hauteur de la fleur. Celle-ci était déjà si gentille à s'inquiéter pour eux, il ne voulait pas qu'elle ai à se tordre le cou pour lui parler... Si les fleurs ont un cou. Il s'avéra bien vite que la position n'était pas confortable alors le monstre préféra se coucher complétement, doucement, pour le pas trop secouer son cavalier. Néanmoins, il prit soin de garder ses pattes bien ancrées au sol pour se relever d'un bond si nécessaire.

- P... Pas vraiment.

Commença le monstre.

- Il a besoin de manger quelque chose. Je voulais l'emmener dans la ville la plus proche mais je me suis perdu en chemin.

Le monstre baissa les oreilles, honteux de devoir avouer une chose pareil. Mais bon... Il ne savait pas mentir, cela n'aurait servit à rien de toute manière. Si la fleur voulait se moquer, qu'elle le fasse, ce n'était pas le plus important.

- Mais... Mais peut être que vous pourriez nous aider ? Vous connaissez la direction de la ville la plus proche Monsieur Fleur ?

Le monstre fit une courte pause avant d'ajouter.

- Enfin c'est si ça ne vous dérange pas.

Bien évidemment, il espérait, il s'attendait même, à ce que la fleur leur vienne en aide. Elle n'avait aucune raison de ne pas le faire après tout. Il espérait aussi que ce serait rapide. Sutido n'aimait pas presser les gens mais plus le duo passait de temps dans le froid et la neige, moins Jeremiah aurait de chances de s'en sortir indemne.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Mar 13 Sep - 14:55
Bonne ou
mauvaise pioche




« Les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. »
A

h oui c'est vrai. Il avait presque finit par oublier les réactions des monstres à son égard. Il avait presque envie de dire que celle des humains étaient de trouver cela étrange sans plus que cela. Mais l'animosité des autres à son égard pouvaient devenir violente parfois. Soyons clair, ses routes pacifiques avaient toujours été difficile. Coup après coup après coup....s'il ne savait pas qu'il était une erreur, une anomalie, un être qui ne devrait pas exister, il l'aurait très bien compris après ses multitudes morts. Encore et encore ce screen. Encore et encore, il avait voulu persévérer. Au début par envie de rendre au moins les autres heureux à défaut de lui. Haha inutile de repenser à ça. A présent, se faire rejeter des autres à travers son anormalité ne le blessait plus, non, ce qui l'avait blessé était de ne pas arriver à ressentir. C'était plutôt paradoxale. Oui le regret. Étrangement la fleur était amère, elle regrettait tellement de ne pouvoir s'attacher à tous ses personnages, à tous ses lieux, à toute cette histoire.

Pourtant elle s'y attachait dans une certaine mesure...c'était si difficile de décrire les choses. Elle comprenait leur singularité, elle les observait comme ferait un critique sur une toiles superbes mais...c'était tout. Elle voulait plus. Pourquoi... ? Pourquoi ne pouvait-elle pas? Elle se souvenait de ses timelines où elle avait tout réduit à néant. Cette colère qui l'animait...était-ce vraiment de la colère contre tous ses personnages? Flowey leur en voulait pourtant tellement de le faire se sentir si seul. De ne pas arriver à lui faire ressentir de l'amour. De ne pas le comprendre. De devenir aussi prévisible. Néanmoins il n'y avait pas que ça...cette colère lui était avant tout destiner. Pour avoir échouer. Pour avoir abandonner. Pour être aussi égoïste. Pour être vivant. Il avait finit par ne plus pleurer sur son sort et juste...faire avec. Il s'était engager lui-même dans une monotonie et s'était endurcit comme si le peu de bonté qu'il avait eu en lui était insupportable. A quoi bon?

Il se contentait de le fixer avec une expression curieuse bien que son envie de soupirer face à son manque de réaction était grande. Oui oui on sait c'est une fleur qui parle, bon on peut passer à quelque chose de plus intéressant, imbécile? Il n'a pas que ça à faire non plus. Ah tient. Il semblerait qu'il est dit une bonne chose puisque le monstre semblait à présent plus détendu face à lui bien qu'un brin inquiet. Non... Ce n'est pas à cause de lui? On aurait dit... Oui l'humain. Il s'inquiétait pour l'humain? Un monstre qui se souciait d'un humain? Il aurait certainement rit...mais non. Par contre, les agissements de cet empoté était très amusant, il lui rappelait presque Papyrus. A se soucier des autres et de leur bien être...haaa...il l'enviait. La fleur lâcha un petit rire amusé en le voyant s'allonger pour être à sa hauteur.

* Tu vas attraper froid, gros bêta.
* Ne t'inquiète pas pour moi, nous avons l'habitude de regarder vers le ciel alors ce n'était pas un problème.


Pourtant la fleur se tut dès que le monstre commença son histoire. Alors il s'était perdu et l'humain ne semblait pas en bon état. N'était-ce que de la faim ou s'était-il blessé pendant la chute?

It sounds like it came from over here...
Oh! You've fallen down, haven't you...
Are you okay?

Il semblait à présent loin dans ses pensées, baissant le regard qu'il finit par replonger en écoutant la requête du monstre. Les aider, lui? Haha...on peut dire qu'il était mal tombé. Perdu ainsi dans les bois avec lui comme seul aide. Il pourrait le tuer, là, maintenant, tout de suite. Et l'humain dans cet état serait une partie de plaisir. Mais tout de même est-ce que ce canasson était stupide ou quoi? Dans les ruines il y avait les bonbons sur le piédestal et même ses araignées pouvaient offrir de la nourriture moyennant finance. Si la situation était si désespéré il aurait mieux fait de faire demi-tour et allez s'en procurer. Et en leur indiquant la ville...arriverait-il à s'en sortir? Le regard de la fleur ne quittait à présent plus l'humain.

Qu'est-ce qu'il en avait à faire qu'il meurt ou qu'il reste en vie? Cela ne le concernait pas. Il n'en avait rien à faire. Si seulement...ses souvenirs pouvaient le laisser tranquille. Asriel, non. Asriel, tues-les. Chara... Dans l'avenir, ils deviendront un problème. Est-ce que ce stupide canasson ne t'agaces pas? Tu vas abréger ses souffrances si tu le tues maintenant. Chara... Il vivra bien pire par la suite. Il mourra comme toi. Préfères-tu lui donner une mort franche et direct ou le laisser mourir de manière lente et cruelle? Chara... Ces PV....Ils sembleraient que ces deux imbéciles n'ont ni sauvegardé, ni même pris leur temps dans les ruines. Peut-être est-ce parce que l'humain ne se sentait pas bien qu'ils ont accélérer le mouvement?

* Snowdin est encore loin...
* Mais si c'est de la nourriture dont vous avez besoin, je vais vous amener à quelqu'un qui pourra vous aidez.


Voilà que la fleur esquissa un léger sourire et détourna le regard de l'humain avec une expression presque nostalgique. Il fit un léger signe avec sa feuille au monstre comme pour lui faire comprendre de le suivre et disparu sous terre pour réapparaître plus loin. Visiblement la fleur avait compris l'urgence de la situation.










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Mar 13 Sep - 18:51

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」
La fleur s'avéra encore plus sympathique qu'il ne l'aurait cru, déclarant même que Sutido pouvait se relever pour lui parler, il était habitué apparemment. Il s'inquiétait donc que le monstre puisse attraper froid ? Cette fleur était vraiment très gentille ! Cependant, la créature n'en fit rien. Ce ne serait pas poli. Quand bien même cela ne dérangeait pas la fleur, il ne voulait pas la regarder de haut, il trouvait ça trop irrespectueux.

Sutido remarqua le silence de la fleur. Un silence quelque peu intriguant. Celle-ci regardait fixement Jeremiah, plongée dans ses pensées. Allait-elle refuser de les aider finalement ? Juste parce que c'était un humain. Mais... Elle s'était montrée si gentille jusque là, il n'y avait pas de raison.

Nerveusement, la queue du monstre commença à se balancer de droite à gauche. Il perdait patience. Enfin, ce n'était pas tant qu'il perdait patience, ça, ce n'était pas possible... En tout cas, personne n'avait réussis à le pousser à bout. C'était surtout qu'il ne désirait pas rester sur place plus que nécessaire. En plus, comme l'avait faire remarqué la petite plante dorée, son poil ne pouvait le préserver du froid éternellement et il commençait à sentir la morsure glacé du vent.

A vrai dire, il s'apprêtait à faire part à en faire part à la fleur quand celle-ci déclara :

* Snowdin est encore loin...
* Mais si c'est de la nourriture dont vous avez besoin, je vais vous amener à quelqu'un qui pourra vous aidez.


A ces mots, Sutido bondit brusquement, sans doute un peu trop, sur ses pattes. Heureusement, le Petit Frère était bien calé sur son dos, au point de ne pas bouger d'un pousse.

- C'est... C'est vrai !?

Son ton était tout excité. Le monstre cachait difficilement sa joie. Il n'avait aucune raison de le faire après tout. Il le savait ! Sutido le savait que cette fleur les aiderait ! Il aurait bien aimé la croiser plus tôt cela dit... Son aide aurait été des plus précieuse. Mais il ne fallait pas se morfondre, il ne la croisait que maintenant, tant pis, mieux vaut tard que jamais !

Au plus grand étonnement de Sutido, la fleur s'enfonça dans le sol avec une expression étrange sur le visage, jusqu'à y disparaitre complétement. Qu'est-ce que... ? Il lui semblait qu'elle lui avait fait signe de la suivre mais...

- H... Hé !

Le monstre bondit à l'endroit où avait disparut la fleur. Il ne comprenait pas... Ne venait-elle pas de dire qu'elle allait les aider ? Pourquoi disparaitre ainsi ? Un peu perdu, le monstre se mit à creuser là où il avait vu la plante ... avant de l'apercevoir réapparaitre quelques mètres plus loin. Oh ! Elle pouvait donc se déplacer ? Et rapidement en plus ! Voilà qui était pratique et... un peu surprenant. Néanmoins, Sutido en déduisit qu'elle n'avait pas poussé ici mais dans un endroit plus propice. Mais alors... Que faisait-elle ici ? Qu'y avait-il au milieu de toute cette neige qui pouvait intéresser une petite fleur ? Bah ! Ce n'était pas si important !

En quelques foulés, Sutido rejoignit la fleur, encore et encore, suivant le chemin qu'elle traçait au fil ses apparitions et ses disparitions répétées. Enfin... Enfin, ils allaient sortir de ce labyrinthe glacé. Un peu curieux au sujet de leur mystérieu sauveur à l'aspect floral, le monstre ne put s'empêcher de demander sans stopper sa course :

- Au fait Monsieur Fleur, vous vous appelez comment ?


Enfin, encore fallait-il que les fleurs aient un nom.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Jeu 15 Sep - 17:54
Bonne ou
mauvaise pioche




« Les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. »
C

e monstre était une perle. Golly, cela faisait un moment qu'il n'avait pas ris. Un deuxième Papyrus, voilà ce qu'il était pour la fleur à présent. Enfin, il devrait certainement lui trouver un autre nom sinon celui-ci n'allait pas comprendre le rapprochement. Quoique? Qui ne connaissait pas Papyrus? Et dire que son trashbag de frère avait plus de notoriété que lui alors qu'il se contentait de faire le minimum. Aaah la vie était vraiment injuste. S'il l'avait écouté un peu, il serait devenu beaucoup plus fort. Enfin il l'était devenu mais à chaque fois... Enfin, étrangement Flowey était satisfait qu'il soit à la fois si faible et fort mentalement. Il y a toujours cette frustration qui apparait quand on vous dit non mais ce squelette avait toujours pris un certain soin à le faire d'une manière...oui la manière si douce et innocente auquel même un sans âme comme lui ne pourrait en vouloir. Le pire c'est que cet imbécile ne s'en rendait pas compte ce qui prouvait encore plus à quel point il était bien plus cool qu'il le pensait. Il aurait aimé devenir comme lui en tant qu'Asriel Dreemur, si rien de tout cela ne s'était passé. Ce n'était pas le cas.

Il était Flowey. Et une irrépressible envie de martyriser ce pauvre canasson le tiraillait. Tellement d'idées germaient en lui pour détruire psychologiquement ce monstre. Le tuer serait bien trop facile, non, il fallait mieux que ça. Tant de possibilités. Si peu de temps maintenant qu'il n'avait plus le pouvoir de reset. Et quand bien même l'obtenait-il, il ne serait que de courte durée puisqu'aussitôt après son obtention il l'utiliserait et tout redémarrerais à zéro, cela fait il perdrait à nouveau son pouvoir. Que pouvait-il donc faire? Ne pas utiliser la reset? Non. Il y avait déjà penser et n'avait pas tenu longtemps. Il ne pouvait pas rester ainsi à ne rien faire, seul, dans l'ennui le plus total. C'était encore bien pire que la mort. De plus, la situation avait changer à cause de Frisk. Il devait avoir plus de détermination que lui. Et pour avoir plus de "détermination"....il fallait tuer. Et il devrait tuer un nombre impressionnant de monstre pour voir à nouveau sa touche reset apparaître. Ce qui signifiait encore plus d'ennui. Le néant. Quoiqu'il aurait Frisk avec qui jouer pendant un moment jusqu'à ce qu'il gagne encore contre lui. Une perte de temps en somme.

La fleur attendit sagement que le monstre daigne bien la remarquer et la suivre puis se remis à avancer en tentant de ne pas se moquer cordialement de la scène à laquelle elle venait d'assister. Poursuivant son chemin pensif, Flowey tentait de garder une allure acceptable et réapparaître à intervalle régulier. Est-ce qu'il suivait toujours? Il se retournait de temps à autre pour vérifier de cela même si les bruits de sabots étaient largement suffisant. Que faisait-il? Il pourrait les emmener plus profondément dans les bois et les faire se perdre à jamais. Oui. Il pourrait simplement les laisser mourir de froid en ce lieu. Alors pourquoi? Pourquoi prenait-il cette direction...? Ça ne sert à rien de les aider. Il essaye quoi? De se racheter une conduite? De prétendre éprouver de la compassion alors que ce n'est pas le cas? Voulait-il vraiment jouer à ça? Inutile. Tout cela était inutile. Il voulait leur dire "ne vous approchez plus de moi et courez avant que je ne change d'avis", ou encore "que ce soit par moi ou par un autre le résultat sera le même, vous mourrez alors autant que ce soit moi qui m'en occupe." ou juste...

* Au fait Monsieur Fleur, vous vous appelez comment ?

La concernée s'arrêta soudainement alors qu'elle allait encore repassée sous terre. Ah, il avait oublié de se présenter, c'était plus rare de sa part. Cela lui était déjà arrivée avec Papyrus (d'ailleurs il se demande s'il s'est présenté à lui après avoir sauvegarder et ne plus avoir toucher au reset.) mais là... Oui il ne s'était pas présenté, c'est vraiment très impoli de sa part. Il faut qu'il corrige cela ou cet abruti était parti pour le surnommé monsieur Fleur tout en le vouvoyant.

* Flowey.
* Pardon, j'ai dû oublier de le préciser et vous? Quels sont vos noms?


Il se retourna légèrement vers lui et lui jeta un bref regard à lui et l'humain toujours inconscient avec un léger sourire timide, il décida même cette fois pour discuter de se déplacer avec ces tiges sur la surface. Le canasson allait le rattraper mais cela permettrait au moins de pouvoir discuter pendant un bref instant.

* C'est peut-être indiscret mais...

La fleur sembla hésiter un instant comme par honte d’embarrasser le monstre par sa curiosité puis demanda presque gêner.

* Je me demandais...comment ça se fait qu'un humain soit à tes côtés?

Puis elle sembla presque un peu plus paniqué et regrettant presque ses propres paroles et émit un sourire plus doux.

*Je n'ai rien contre les humains c'est juste que...tu n'as pas peur? A la fois pour toi et pour lui? Il pourrait...nous faire du mal, de plus nous avons besoin de son âme pour briser la barrière. Les autres vont l'attaquer, si ça n'a pas été déjà le cas. Tant que tu es là pour le protéger tout ira bien mais... Est-ce que les autres monstres ne vont pas prendre cela comme une trahison envers notre peuple, envers notre cause?

Hun. Alors que fera-tu? Tu protégeras cet inconnu au péril de ta vie quitte à trahir les tiens? Ce serait stupide. Tu n'as rien à voir avec cet humain. Ne te mêle pas de ça. Tu es trop faible. L'humain finira un jour ou l'autre par rendre les coups et se sera bien normal puisque les coups de ses monstres auront raison de lui.










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Dim 18 Sep - 21:49

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」
La fleur se stoppa au moment même où elle s'apprêtait à repartir dans le sol pour pouvoir répondre à la question de Sutido. Flowey ? C'était un joli prénom, Flowey la fleur. Il pouvait enfin mettre un nom autre que "Monsieur Fleur" sur cette bienveillante créature végétale. Par la suite, il demanda à son tour au duo une présentation. Oh ! Mais bien sur ! Le monstre avait était tellement perturbé par la perte de conscience de son ami qu'il n'avait même pas été suffisamment poli pour se présenter. Un peu honteux, il s'empressa donc de répondre :

- O... Oh ! je suis désolé d'être aussi impoli. Mon ami s'appelle Jeremiah et je suis Sutido.


La créature vit alors quelque chose qui l'a surprit. En plus de parler et de se déplacer sous terre, la petit fleur pouvait utiliser ses racines pour... marcher sur le sol ?! Ça alors ! Elle était vraiment trop forte ! Sutido ne put s'empêcher de la regarder avec une légère lueur d'admiration dans le regard. Lui aussi il aurait aimé pouvoir marché sur terre et se déplacer en creusant des tunnels... Surtout que la deuxième option paraissait particulièrement rapide. Oh ! Mais peut être que Flowey pourrait lui apprendre ? Oh oui, oui, oui ! Ce serait génial ! Mais il faudrait attendre un peu plus tard pour le lui demander.

Par ailleurs, Sutido remarqua que la fleur doré se tourna vers lui un instant avec un sourire timide. Il ne put s'empêcher de lui en offrir un à son tour. Un grand sourire un peu bêta. Non. Même beaucoup bêta.

* C'est peut-être indiscret mais...

Flowey hésita, attirant l'attention de Sutido qui arrivait à sa hauteur. Tiens ? C'est bizarre. Elle agissait comme si elle avait honte de dire quelque chose. Mais quoi ?

* Je me demandais...comment ça se fait qu'un humain soit à tes côtés ?

Sutido se redressa avec surprise à ces paroles. Pas qu'il les prenait mal mais... Il ne savait que répondre. "Il m'est tombé dessus" était bien la seule véritable raison qu'il avait. Ça et le fait qu'il était devenu son Petit Frère... En très peu de temps, il est vrai.

Après ce qui lui semblait être un instant de panique, Sutido vit Flowey prendre une expression plus douce. Il voulait faire passer une idée mais ne savait pas comment s'y prendre, voilà ce qu'en pensait le monstre. Mais ce n'était pas grave, Sutido était patient. Et puis de toute façon, la fleur exposa bien vite ses inquiétudes :

*Je n'ai rien contre les humains c'est juste que...tu n'as pas peur? A la fois pour toi et pour lui ? Il pourrait...nous faire du mal, de plus nous avons besoin de son âme pour briser la barrière. Les autres vont l'attaquer, si ça n'a pas été déjà le cas. Tant que tu es là pour le protéger tout ira bien mais... Est-ce que les autres monstres ne vont pas prendre cela comme une trahison envers notre peuple, envers notre cause ?

Sutido ouvrit la bouche, comme pour répondre mais la referma aussitôt avant de continuer sa route d'un pas plus lent. Il s'était inquiété, c'est vrai. Mais pour son Petit Frère, jamais pour lui. A vrai dire, l'idée que ce dernier puisse lui faire du mal ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Enfin, si, ça lui avait effleuré l'esprit, mais juste au moment où ils s'étaient vu la première fois et ce n'était pas particulièrement parce que c'était un humain. Sa réaction aurait été identique avec n'importe quel monstre.

Cependant... Concernant les habitants de l'Underground. Il n'aurait jamais pensé à ça de lui même. Le prendraient-ils vraiment pour un traitre ? Non... Non ! Ils comprendraient que cet humain était gentil et ils ne lui feraient pas de mal. Après tout... il n'y a que les méchants qu'on attaque, pas vrai ? Il n'y a qu'eux que la Garde Royale, ces nobles protecteurs des monstres, poursuivent. Un gentil comme Jeremiah n'avait rien à craindre. Sutido en était convaincu. Malgré tout, sa voix se fit légèrement hésitante lorsqu'il se décida à répondre :

- N... Non ! Jeremiah ne me fera jamais de mal. A moi ou à un autre monstre. Il est trop gentil pour ça. Et puis... et puis je suis sûr que les autres monstres comprendront. Quand ils verront qu'il n'est pas méchant, il ne lui feront rien, j'en suis persuadé !

Il fallait dire aussi que Sutido ne comprenait pas pourquoi tout le monde cherchait à ce point une âme humaine pour briser la barrière. Il était né dans l'Underground, y avait grandit, de toute sa vie, il n'avait rien connu d'autres, c'était sa maison. Il n'était pas sur de vouloir la quitter pour un monde qu'il ne connaissait pas... Et il ne voyait pas ce qui rendait ce lieu étrange appelé "la Surface" si désirable aux yeux des monstres.

- Je sais que beaucoup veulent retourner à la Surface mais... Est-ce qu'elle en vaut vraiment la peine ? Est-ce qu'il faut vraiment s'en prendre à des humains qui n'ont rien fait pour y retourner ?

Il fit une courte pause.

- Vous avez déjà vu la surface vous, Monsieur Fle- ... Flowey ?

C'est vrai qu'il était curieux de le savoir... Peut être que la petite fleur pourrait lui dire ce qui rendait cet endroit si spécial pour les monstres.


avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Sam 24 Sep - 17:31
Bonne ou
mauvaise pioche




« Les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. »
E

ver on and on I continue circling
With nothing but my hate in a carousel of agony
Till slowly I forget and my heart starts vanishing
And suddenly I see that I can't break free—


Jeremiah et Sutido. Bien, une information toujours bonne à prendre même si porter une étiquette sur ses personnages qui pourriront sous terre était clairement sans intérêt. Enfin bon, après tout ça pourrait toujours servir un de ces jours, toute information est bonne à prendre, il sautait sur tout ce qui pouvait sortir de l'ordinaire, alors... Il avançait encore et encore à travers la neige en attendant une réponse. Au vue du sourire de bêta qu'il lui avait décerné il était clairement en présence d'un deuxième Papyrus....quelle chaaaance, son point fort/point faible. Il allait rapidement regretter de lui avoir fait confiance, bientôt il comprendrait que le "monsieur fleur" était une abomination qui ne leur voulait pas du bien. Et il fuirait, il courait désespérément dans une direction afin de lui échapper et lui...il y était préparer et ne leur laisserait aucun moyen de fuir.

Flowey était si attentif que le moindre bruit qui brisait le silence qui s'installait avait le don de faire dériver son regard vers sa source, même s'il préférait surveiller le monstre et jeter quelques regard à l'humain au cas ou celui-ci finissait par se réveiller. Hee hee il l'avait mis dans un tel état après lui avoir exposer son "point de vue", il aimait voir cette sorte de détresse dans se yeux, il semblait enfin réaliser. Cet imbécile n'avait pas envisager une seule seconde que les autres monstres prendraient mal le fait qu'il se promène avec un humain? Non mais sérieusement qui pourrait...oh wait....Chara...

Slipping through the cracks of a dark eternity
With nothing but my pain and the paralyzing agony
To tell me who I am, who I was
Uncertainty enveloping my mind
Till I can't break free


La fleur soupira, c'était juste un monstre et un humain. Oui il n'y avait rien en commun, il ne devait pas s'identifier à lui. Il était si faible, si froussard, si stupide...il était probablement un grand pleurnichard. Et...comment était l'humain? Etait-il...comme Chara? Il ne pourrait jamais remplacer... Alors que cette reine avait osé les remplacer si facilement...écœurant. Au moins avait-il pu causer la mort d'un de "ses enfants" un nombre incalculable de fois. Ce n'était pas de la jalousie c'était juste un retournement des choses, le traiter comme une misérable mauvaise herbe était une chose mais remplacer son fils...Ahah, il le meritait certainement mais, il trouvait cela injuste. Cela ne faisait que lui prouver encore une fois qu'être pacifiste et bon n'apportait jamais rien si ce n'est le malheur. Tant mieux si pour Frisk cela lui avait reussit...enfin pendant un temps visiblement. Et puis...s'il n'avait pas eu le pouvoir de "SAVE" "CONTINUE" et "RESET" alors il serait mort comme les autres. Oui ce canasson allait finir comme lui

Maybe it's a dream; maybe nothing else is real
But it wouldn't mean a thing if I told you how I feel
So I'm tired of all the pain, all the misery inside
And I wish that I could live feeling nothing but the night


Écoutez-le...il ne croyait pas à sa propre affirmation, il n'en savait rien, juste des présomptions...il avait l'impression d'entendre l'ancien lui, il dû retenir un ricanement en entendant son discours pacifique des plus pitoyables. Il croyait se souvenir que Papyrus avait sorti la même chose à son sujet "du bon en lui" nianiania...mais bien sûr. Il ne savait rien, ils étaient tous aussi stupides les uns que les autres. Oh. Oh? La fleur retourna son regard vers le monstre visiblement intrigué et bien plus intéressé. Il n'était peut-être pas si bête que cela, il semblait douter que la surface mérite autant d'attention que ce qu'on lui accordait. Par contre, les "humains qui n'ont rien fait" le faisait doucement rire intérieurement, si naïf. C'est vrai, les plus jeunes monstres semblaient plus enclin à penser qu'il valait mieux rester ici, sous terre mais il ne se rendait pas bien compte de ce qui résidait dans les loges, à l'arrière scène, qu'ils étaient sur une pente raide et ne pouvait pas vivre éternellement ainsi, que la moindre erreur dans le planning précipiterait leur chute à tous. Seulement voilà, la surface n'était certainement pas la plus accueillante qui soit et si certains humains ne parlaient pas au non des monstres, on essayerait pas de les écouter. Il en savait quelque chose...

You can tell me what to say; you can tell me where to go
But I doubt that I would care, and my heart would never know
If I make another move there'll be no more turning back
Because everything will change and it all will fade to black


Et cette question. Cette question si innocente. Et pourtant elle fit l'effet d'un coup de couteau. SON couteau. La fleur s'enfonça dans un mutisme angoissant, c'est comme si la nature elle-même retenait son souffle. Comme si le moindre bruit aurait pu faire voler en éclat ce tableau banal d'une "ballade en foret". Un silence....de plomb. Le vent s'était même joint au cessez le feu et avait fuit en tentant vainement de rallié à ses côtés la tombée de la neige mais celle-ci paressait vouloir ajouter une touche plus tragique et nostalgique à la scène. L'expression voilée de la fleur laissait place au doute pour son entourage, que se passait-il donc dans la tête de ce petit être? Qu'allait-il se passé à présent? Qu'allait-il leur répondre? Cette question.....c'était bien la pire question qu'on puisse lui poser. Elle ne faisait que lui rappeler....ce moment-là.

Will tomorrow ever come? Will I make it through the night?
Will there ever be a place for the broken in the light?
Am I hurting? Am I sad? Should I stay, or should I go?
I've forgotten how to tell. Did I ever even know?


* Dis-moi Sutido...sais-tu pourquoi le roi de l'Underground à décrété que tout humain qui tomberait ici devrait mourir? Ce n'est pas qu'une question de "briser la barrière pour tous nous libérer".

La voix de la petite plante semblait à présent bien moins joviale et timide qu'auparavant, elle était clairement dénuée d'émotions, glaciale, sombre. Quant à son expression...la fleur n'avait visiblement pas l'envie de la révéler puisqu'elle restait le visage baissé et caché par ses pétales.

* Tu dois connaître le destin de son fils, on doit vous l'apprendre à l'école, n'est-ce pas? Après avoir traversé la barrière, Asriel s'est vu se faire attaquer par les humains mais même avec ses pouvoirs extraordinaire il n'a pas riposté. Il est ensuite retourné auprès de sa famille et est mort suite à ses blessures. Pense à ça. Si un membre de ta famille s'était fait tuer de la main des humains...agirais-tu de la même manière que tu le fais actuellement?

Can I take another step? I've done everything I can
All the people that I see I will never understand
If I find a way to change, if I step into the light
Then I'll never be the same and it all will fade to white


La fleur releva son visage avec le même sourire timide presque embarrassé qu'elle avait eu précédemment.

* Pour toi, il ne s'agit que des écris dans l'histoire des monstres de l'underground, comme le fait que les humains ont déclarés la guerre au monstre et qu'ils les ont tous enfermés ici. Mais...peut-tu vraiment leur en vouloir de ne pas comprendre? Et surtout...que va-t-il advenir de lui à présent? Tu te rends compte qu'il ne peut pas rester ici, hum? Et pour partir...

Flowey tourna un peu plus son regard vers le monstre en laissant son sourire peu à peu s'écrouler en une mine plus nerveuse et inquiète comme pour lui faire comprendre la fin de sa phrase, qu'il faudrait une âme de monstre et une âme humaine pour partir. Mais il ne le dirait pas à voix haute, parfois il n'y avait pas besoin de mot, cela permettait à l'autre de cogiter cela, de laisser hurler son fort intérieur de désespoir, de le laisser peu à peu sombrer en comprenant de lui-même, c'était beaucoup plus gratifiant.

La nature avait repris ses droits, tout semblait être retourner à la normale comme si...comme si l'orage qui allait éclater était une mauvaise prévision et que finalement celui-ci n'avait pas eu lieu d'être. Pourtant, qui sait, peut-être que...ou peut-être pas...probablement, surement, prochainement ou dans longtemps, après tout Flowey était particulièrement imprévisible.

If I make another move, if I take another step
Then it all would fall apart. There'd be nothing of me left
If I'm crying in the wind, if I'm crying in the night
Will there ever be a way? Will my heart return to white?


Hum? Qu'y-a-t-il? Il n'a pas répondu réellement à la question? Ooooh vous vouliez VRAIMENT une réponse à votre question? Voyons Sutido, crois moi, tu ne VEUX pas savoir. Il s'agit de l'histoire d'Asriel, pas de la sienne. Hee hee bien sûr que non il n'a pas vu la surface, gros bêta. Can you tell me who you are? Can you tell me where I am? Pourtant...c'est vrai que c'est beau, c'est vaste, c'est...la liberté. Il comprenait pourquoi les monstres voulaient partir mais il était normal que d'autres ne le comprenaient pas mais peu à peu il oubliait les choses positives qu'il avait vu. Il oubliait ces sentiments qu'il avait ressentit. I've forgotten how too see; I've forgotten if I can Mais, peu importe. Cela n'avait plus d'importance. Il ne pouvait pas revenir en arrière. Il ne voulait plus se souvenir, il ne voulait plus ouvrir les yeux et ressentir à nouveau cette culpabilité lui tordre le coeur. Non. Il n'y avait plus de raison de s'accrocher à quoi que ce soit, tout n'est que divertissement, qu'un moyen de passer le temps.
If I opened up my eyes there'd be no more going back
'Cause I'd throw it all away and it all would fade to black










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Lun 26 Sep - 14:03


We should probably runWho are these people? I just woke up in my underwear. No liquor left on the shelf. I should probably introduce myself. You shoulda' seen what I wore. I had a cane and a party hat. I was the king of this hologram. Where there's no such thing as getting out of hand. Memories tend to just pop up. Drunk pre-meds and some rubber gloves. Five-thousand people with designer drugs. Don't think I'll ever get enough. ( panic! at the disco → don't threaten me with a good time )
Que s’était-il passé ? Tout était devenu sombre en une seconde et plusieurs autres s’étaient écoulées dans le noir complet, jusqu’à qu’enfin il commence à retrouver ses sens. A vrai dire, il crut se réveiller en pleine forêt, encore paumé sur le Mont Ebott, persuadé que tout ça n’avait été qu’un rêve. Un étrange rêve.

Ce n’était pas le cas. A peine avait-il repris connaissance que son corps fut assailli par la morsure brûlante du froid, le faisant tressaillir et le forçant à ouvrir une paupière, au moins pour distinguer ce qui se trouvait autour. Encore cinq minutes maman, j’étais bien là, à pioncer pendant que mon acolyte traîne mon putain de cadavre.

Avec un ultime effort, le roux réussit à ouvrir ses yeux, fixant directement son regard dans la neige. De la neige ? Ah oui, c’est vrai, ils étaient sortis de ces ruines pié- une minute. Ce n’était pas un rêve ? Ou alors il était mort et ça c’était... c’était il ne sait pas quoi. Une dernière étincelle de son imagination ?

S’il en avait eu la possibilité, il aurait grogné, cracher des insultes à sa migraine pointant déjà le bout de son pif et même jurer par tout les dieux que se réveiller lors d’un lendemain bien arrosé aurait été plus agréable que sortir du coma avec le cul gelé.

« ... » Il n’arrivait même pas a placer un mot, si c’était pas la merde ça. Wait, un instant. C'était quoi cette tâche jaune dans la neige ? « ... J'en ai trop pris... »

Avec un second battement de paupières, il avait enfin vu qu’il y avait une fleur. Une fleur qui marche, avec un visage. UN VISAGE. Il y avait vraiment des fleurs qui parlent dans ce monde et par extension, il était devenu un devin. Mais c’est génial.

Il reconnaissait la fourrure de Sutido sous ses doigts, eux au moins gardés du froid. Il l’avait donc porté jusqu’ici... mais où était passé le chemin. Pourquoi étaient-ils paumés au milieu d’un champ de neige... Ses sourcils se froncèrent et il mit un temps à procéder, avant de se rendre compte qu’ils étaient probablement perdus.

Ou pas. Cette fleur pouvait aider non ? Parce que depuis plusieurs minutes, le destrier avait eu l’air de la suivre comme quand on colle les talons d’un guide touristique.

« ... Où on est ? » demanda-t-il après avoir repris un peu plus conscience,  fixant toujours la fleur. Il ne lui demandait pas spécialement à elle, en faite il voulait surtout une réponse. « ... Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Il s’était évanoui, oui, mais après ? Il se rappelle très bien du chemin devant eux, qui menait à une barrière. Pas un champ de neige à perte de vue.

© 2981 12289 0
avatar

Items
LV: 3 (35 EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique bon
Messages : 103
GOLD : 3045
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Paumé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Lun 26 Sep - 23:56

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」
La question de Sutido jeta un froid sur la conversation sans qu'il comprenne pourquoi. En tout cas, une chose était sur, ça ne venait pas du vent, celui-ci c'était tût. Comme le reste des bois, retenant son souffle comme devant une pièce de théâtre, à un moment critique. Le monstre, rendu nerveux par ce silence soudain passa sa queue entre ses postérieur et se mit à regarder dans toute les directions. Il semblait guetter un danger... Un grand danger. Mais où ? Comment ? Pourquoi ? Qui ? ... Il n'en savait rien. Et le fait que Monsieur Fleur ne dise d'un coup plus rien ne le rassurait pas. Il... Il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Soudainement, et sur un ton plus glacial que la température de cette forêt, la fleur demanda, tête passe :

* Dis-moi Sutido...sais-tu pourquoi le roi de l'Underground à décrété que tout humain qui tomberait ici devrait mourir? Ce n'est pas qu'une question de "briser la barrière pour tous nous libérer".

Ah bon ? Il y avait une autre raison ? Bon, à bien y penser, Sutido avait déjà entendu parler d'une vieille rumeurs mais il ne s'en souvenait que très peu... Cette histoire avait dû se dérouler il y a bien longtemps... Il devait être encore tout petit à l'époque.

* Tu dois connaître le destin de son fils, on doit vous l'apprendre à l'école, n'est-ce pas? Après avoir traversé la barrière, Asriel s'est vu se faire attaquer par les humains mais même avec ses pouvoirs extraordinaire il n'a pas riposté. Il est ensuite retourné auprès de sa famille et est mort suite à ses blessures. Pense à ça. Si un membre de ta famille s'était fait tuer de la main des humains...agirais-tu de la même manière que tu le fais actuellement?


L'école ? Le monstre n'y avait jamais m'y une griffe. Le lieu l'inquiétait plus qu'autre chose. Il y avait tant d'inconnus là bas... Tant de dangers qui étaient susceptibles d'arriver. Mais ses parents avaient bel et bien dû lui raconter cette histoire. Étrange qu'il ne s'en souvienne très peu voire pas du tout... Ou alors était-ce simplement qu'il l'avait banni de sa mémoire. Vu le déroulement des évènements, ça ne l'aurait pas étonné. La créature n'aimait pas les histoires qui finissent mal. Alors que la fleur continuait son histoire, Sutido prenait un air de plus en plus abattu. Le pauvre Asriel... Et puis pourquoi les humains avaient ça ? ... Asriel ne s'était pourtant pas montrer agressif... Si ?

Quant à comment il réagirait... Il ne savait pas. Comment aurait-il pu le savoir ? C'est facile de dire qu'on aurait fait tel ou tel chose, mais nous ne sommes jamais réellement honnête dans cette situation. On ne peut jamais prédire vraiment ses sentiments... Cependant, là comme ça... Il se disait de façon bien innocente qu'il ne mettrait pas tout les humains dans le même panier. Mpff... Plus facile à dire qu'à faire hein ?

* Pour toi, il ne s'agit que des écris dans l'histoire des monstres de l'underground, comme le fait que les humains ont déclarés la guerre au monstre et qu'ils les ont tous enfermés ici. Mais...peut-tu vraiment leur en vouloir de ne pas comprendre? Et surtout...que va-t-il advenir de lui à présent? Tu te rends compte qu'il ne peut pas rester ici, hum? Et pour partir...


Ajouta Flowey en retrouvant son sourire timide.

Non. Il ne pouvait pas vraiment leur en vouloir. Mais ça ne changeait pas qu'il ne les comprendrait pas. Sans doute ne les comprendrait-il jamais. Sutido était de ceux qui pardonnent vite, peut être un peu trop. Et pour lui, il y avait une énorme différence entre les humains de la surface et celui qu'il transportait sur son dos. Il s'imaginait assez aisément que Jeremiah pourrait rester ici à vrai dire. Mais ce n'était pas le cas de Monsieur Flowey apparemment... Le monstre soupira.

Oui... Par contre, s'il voulait partir, il lui faudrait une âme de monstre... La créature se demandait bien où il pourrait la trouver. Sans doute pas dans un magasin. Tiens d'ailleurs... Comment avait Asriel dans ce cas ? S'il fallait une âme de monstre et une âme humaine pour sortir... Il avait fait comment ? Flowey n'avait pas précisé cette partie de l'histoire... Mais si Sutido était curieux, sa prudence dépassait de loin son indiscrétion. Il sentait qu'il ne valait mieux pas se questionner à ce sujet... Il le devinait à la réaction de la fleur lorsqu'elle lui avait conté l'histoire du jeune Prince. De toute façon, il n'avait pas spécialement envie de continuer à parler de cette histoire macabre.

En plus, il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit que quelque chose, ou plutôt quelqu'un s'agita sur son dos.

« ... J'en ai trop pris... »

Sutido stoppa net. Il avait rêver ou ... ?

« ... Où on est ? ... Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Le monstre ouvrit complétement sa bouche dans un sourire béa avant de se mettre à piétiné sur place. Sans doute pas la meilleure chose à faire au vue de l'état de son cavalier mais il était si content.

- Jerem ! Jerem ! Tu es réveillé ?! Ça va mieux dit ?

Sutido tourna légèrement la tête vers son Petit Frère un peu honteux. Comment lui expliquer qu'il s'était perdu ? ... Il allait pas être content pas vrai ? Mais... Il allait pas lui mentir quand même. Le tout était de passer vite les moment embêtant pour arriver à la bonne nouvelle.

- Heu... Je... Comme tu t'es évanoui et que je voulais éviter les mauvaise rencontre, j'ai prit un autre chemin que celui bien tracé et je... Je me suis perdu.


Le monstre avait dit ces mots très rapidement et de manière un peu embrouillé, pas sur que Jeremiah ai tout compris, mais peu importait. Ce qu'il fallait qu'il comprenne, c'est surtout qu'ils étaient entre de bonne patte. Ou plutôt de bonne feuille.

- Mais... Mais c'est pas grave ! Parce que j'ai rencontrer Monsieur Flowey et qu'il a dit qu'il allait nous aider !


Sur ces mots, Sutido retourna son attention vers la fleur, les oreilles bien droites et la queue s'agitant dans tous les sens tel celle d'un petit chien. Ses yeux semblait pétiller en se posant sur Flowey, comme s'il cherchait un quelconque soutien de la part de la fleur ou un encouragement. Pas grand chose, juste quelque chose qui montrerait à Jerem que tout n'allait pas si mal.

- Pas vrai Monsieur Flowey que vous allez nous aider ?
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run...
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
We should probably run...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Contrée glaçiale :: Forêt de Snowdin-
Sauter vers: