You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

We should probably run...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Contrée glaçiale :: Forêt de Snowdin
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: We should probably run... Ven 7 Oct - 1:15
Bonne ou
mauvaise pioche




« Les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. »
I

l ne répondait rien. Oh? Avait-il avalé sa langue? Tant mieux. Ce canasson commençait grandement à l'agacer avec ses questions stupide. Non le pire était sa naïveté, ils étaient tous comme ça, à peine rencontrait-ils quelqu'un qu'ils s'attachait à lui en un rien de temps. Ce monstre ne connaissait l'humain que depuis tout au plus quelques heures que cela lui suffisait pour croire aveuglement que celui-ci ne ferait pas de mal à une mouche, quel blague. Même en connaissant quelqu'un pendant des années...il se peut toujours qu'on soit surpris de son comportement. Idiot. Inconscient. Pitoyable. Dommage que le jour ou tu mourras de la main de l'un d'eux, tu ne t'en souviendras pas, toi, au moins. Il n'avait rien à dire, tout simplement parce qu'il savait que Flowey avait raison, il ne pouvait pas comprendre, par contre, il finirait par comprendre, peu importe le temps que cela prendra à la fleur, mais il se chargerait personnellement de le briser. De la jalousie? Hee hee c'est peut-être vrai qu'il enviait cette innocence qu'il avait perdu mais cela s'arrêtait à là.

Il y avait une sorte de dégoût qui s'insinuait en lui. Avait-il vraiment...été ainsi? Aussi stupide? Aussi...égocentrique? Non, ce n'était pas vraiment le bon terme mais il semblait assez étroit d'esprit et ne semblait pas vouloir chercher plus loin que le bout de son nez, ne semblait pas vouloir comprendre les autres et leurs avis et ensuite se faire le sien. Asriel avait mûri psychologiquement parlant, il ne pensait plus que le monde était tout blanc et que tout était beau et que tout le monde est gentil et ce genre d'absurdités. Oui, son âge était certainement resté le même, étant coincé dans ce réceptacle, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas "grandi". Était-ce une bonne ou une mauvaise chose? Il se souvient, oui, d'avoir eu un regard ni sombre, ni lumineux sur le monde lorsqu'il était encore en tant qu'Asriel. Qu'avait-il dit...? Quelle avait été la sensation d'avoir à nouveau sa compassion en lui? Il avait l'impression que peu à peu il l'oubliait...cela lui revenait parfois quand il parlait avec Frisk mais...préférait-il lui même oublier tout ça?

Il se souvenait la première fois qu'il avait rencontré Chara...il  était timide de nature, peut importe la personne, mais l'inquiétude de l'état de l'humain lui avait permis de se précipiter sur lui pour l'aider. Par la suite, il était devenu plus extraverti et joueur à son contact et il avait finit par l’idolâtrer, pour lui, Chara était le meilleur qui soit, le plus drôle, le plus gentil, le plus cool, le plus fort... Peut-être que cela avait insuffler cet élan de vouloir briser la barrière à celui-ci, encore une fois, cet élan d’héroïsme, de vouloir tous les sauver, d'être celui de la prophétie avait beaucoup plût au chevreau même si....la mort..... Ils seraient réunis néanmoins dans un seul corps mais.... Si Chara était bon alors forcement les autres humains le seraient, n'est-ce pas? Après tout, tous les monstres dans l'underground étaient bon, eux aussi, alors il n'y avait pas de raison qu'il pense le contraire. La guerre? C'était un malentendu et il était sûr qu'en en discutant posément avec les humains à nouveau, il pourrait régler ce litige. Ha-ha. Asriel...quel imbécile tu faisais.

* ... J'en ai trop pris...

Ça, ça n'était pas la voix du monstre et vu que ces pas s'étaient arrêter, il devina immédiatement de qui il s'agissait. La fleur stoppa sa marche, se retourna et replongea ses racines dans la terre au cas ou ils en aient pour longtemps au niveau blabla, avec des cas comme ça et ayant déjà vu à l’œuvre Frisk, il savait qu'il fallait être trèèèèès patient. Si ce Sutido n'avait d'yeux que pour l'humain, le concerné, lui, focalisait son attention sur Flowey. Hee hee...c'est intéressant ça, était-ce par méfiance, par peur, par curiosité ou juste "comme ça"? Alors, la fleur lui fit un sourire léger et amical en agitant doucement sa feuille en l'air pour lui faire un petit "coucou", comme pour une brève présentation silencieuse et marque de politesse. Et c'était pratique que l'autre lourdaud soit aussi bavard, cela lui permettait de rester dans son rôle de guide et simplement observer autour de lui. Oh, quand il l'entendit parler "d'éviter les mauvaises personnes" qu'il riait intérieurement, il était loin d'être une bonne personne c'était même le contraire et ce gros bêta n'en avait pas encore conscience.

Mais ce qu'il entendit en suite le rappela bien vite à la réalité. Les aider? Il avait dit ça? Hmm...certainement, et c'est...ce qu'il faisait actuellement, il les aidait en leur faisant emprunter le chemin qui allait les mener vers le marchand de glace, comme ça ils pourraient lui demander quelque chose à manger. C'est vrai ça, pourquoi avait-il voulu les aider? Pour qu'ils aient "une meilleure fin" que lui et Chara? Aaaaah écœurant, on croirait presque qu'il restait du bon en lui hee hee mais c'est impossible. Et ça, ce monstre venait de le lui rappeler en insistant lourdement sur le fait qu'il les aidait, ce devait être son excitation d'être aider dans une situation désastreuse, mais le pauvre avait causé leur perte. Cependant, si la fleur s'était rendu compte de ses propres agissements de lui-même, alors...la situation aurait été pire que celle qui allait arriver. Il était fairplay, voyez-vous, il savait "récompenser" quand il le fallait. Et ce Sutido méritait au moins qu'il l'épargne, du moins, pour le moment, mais était-ce vraiment mieux d'être mort sans avoir trop souffert ou encore vivant en souffrant le martyre.
La petite fleur acquiesça doucement de la tête en souriant tendrement aux deux partenaires.

* Bien sûr que je vais vous aidez, nous sommes amis à présent.

A peine avait-il dit cela, que le sol s'effrita sous les pieds du canasson et qu'une tige en sortit pour saisir ses pattes et s'enrouler autour avant que celui-ci ait eu le temps de réagir. Tout se passa tellement vite, voilà que le corps du monstre était tiré violemment pour en faire tomber sa "charge" et balancer presque à côté de la fleur dans la neige. Outch ça devait faire mal, heureusement qu'il s'agissait de neige, n'est-ce pas? Le but n'était pas de lui enlever toute sa vie, heureusement il lui restait ses 5 points de vie. Une fois au sol, les tiges commencèrent encore à grimper sur l'animal pour saisir entièrement son corps et le serrer de manière à ce qu'il ne puisse plus tenter quoi que ce soit de stupide. Hee hee mais de toute façon, même s'il essayait, il causerait non seulement sa mort mais aussi celle de son acolyte. Flowey n'avait aucune pitié, fuir ne leur apporterait rien, ils allaient suivre SES règles ou MOURIR.

La fleur n'avait pourtant pas quitté des yeux l'humain tout en s'occupant du canasson et l'expression de son visage avait drastiquement changé en quelque chose de bien plus démoniaque alors que l'humain pu bientôt entendre une version déformée de son thème et plus...ralenti. Il détenait son précieux ami, à l'heure actuelle l'humain devait être en pleine confusion et ne pas comprendre la situation dans laquelle il se trouvait. Alors l'expression de Flowey se fit faussement compatissante et il parla sous un ton doucereux  

* Aaaaw mon pauvre, tu dois te sentir si perdu après ce qu'il vient de se passer, alors laisse-moi t'expliquer. Tu vois, la situation est la suivante...

Contre la volonté de Jeremiah, l'écran de combat s'activa.



* Je ne vais pas te faire un tu-Toriel, je crois que le temps presse pour ce cher Sutido alors allons à l'essentiel. Tu as déjà dû jouer auparavant, non? Alors l'objectif est simple... S O I T    T U       T E      B A T S       S O I T      I L       M E U R S. Oh bien sûr, tu peux fuir mais... T U     F U I R A S      S E U L. Je te conseille de vite agir, à chaque tour ton cher ami peut voir la vie le quitter peu à peu.










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Sam 8 Oct - 0:16


We should probably runWho are these people? I just woke up in my underwear. No liquor left on the shelf. I should probably introduce myself. You shoulda' seen what I wore. I had a cane and a party hat. I was the king of this hologram. Where there's no such thing as getting out of hand. Memories tend to just pop up. Drunk pre-meds and some rubber gloves. Five-thousand people with designer drugs. Don't think I'll ever get enough. ( panic! at the disco → don't threaten me with a good time )
Mais quel abruti ! Piétiner ainsi alors qu’il venait à peine de s’éveiller, il voulait le finir ! Pinçant ses lèvres, agacé, son regard ne quittait pourtant pas la fleur dont le geste de salue amical fut sans réponses. Il n’avait ni la force ni l’envie de le lui renvoyer, mais surtout, il s’agaçait progressivement de l’attitude de Sutido. C’était quoi ce charabia sans queue ni tête ? Est-ce qu’il avait fait une si grosse connerie pour avoir ainsi peur de lui expliquer la situation...

Hé bien oui, ils étaient perdus avec pour guide cette fleur parlante et au sourire qui lui faisait froid dans le dos. Vous avez jamais vu les films d’horreur vous ? Quand un mec se pointe au beau milieu d’un trou paumé juste quand vous en avez besoin, ce n’est jamais par hasard. Et elle décidait de les aider miraculeusement ? Non, après ces ruines, l’humain n’était pas décidé à faire confiance au premier venu.

Mais il avait tout de même une sorte de dette envers le canasson. N’importe qui d’autre l’aurait certainement laissé crevé par terre... même sa mère. Et quand même on l’aurait secouru, on ne se serait pas donné la peine de faire attention à ne pas le blesser davantage. Enfin. De mauvaises rencontres hein ? Comme quoi ce qu’il lui avait dit été faux, le danger était partout et tout les monstres n’étaient pas des pacifistes.

Cette réalité, on lui en fit une démonstration. Comme si le destin s’était accordé pour lui donner raison, il sentit bientôt son ami perdre pied et son corps se faire violemment tracter, si bien qu’il glissa lui-même de son dos et atterrit mollement dans la neige glaciale, serrant les dents alors que le choc lui prit quelques secondes pour se remettre. Putain de merde, mais c’est pas vrai.

Jeremiah s’appuya sur sa main et se redressa, secouant sa tête avant de vivement retourner son regard vers Sutido. Son expression se distordit bientôt, le sang de ses tempes battant dans ses veines et propageant une vague de chaleur dans l’ensemble de ses muscles. Dans un mélange de sentiments explosifs, son visage donna naissance à un vide émotionnel. Ses yeux étaient ternes et leur reflet s’assombrissait, au fur et à mesure que les ronces se resserraient sur le monstre.

Il s’était tût. A la place, son regard se dirigea vivement sur la fleur, la fixant dans le blanc des yeux. Même le ton doucereux qui aurait en temps normal fait frissonner le garçon le laissa de marbre. De toute sa vie, il n’avait jamais voulu protéger quelqu’un. De toute sa vie, il s’était seulement défendu que pour sa gueule. Mais ici... Ahah, c’était la première fois qu’il ressentait ça.

Un écran s’activa et la fleur se mit à lui parler, alors qu’il observait sans piper mot les options qu’on lui proposait. Il regardait aussi sa vie, puis son lvl, un a un. Un jeu-vidéo, hein. Ouais non, il était mort en tombant, c’était sûr désormais... Donc plus rien ne comptait, n’est-ce pas ? Tout ça, c’était rien. Ma vie s’est déjà arrêtée.

Un sourire fragile et sans émotions s’étira sur ses lèvres. Félicitations man’ tu t’es enfin débarrassé de ton stupide gosse.

En s’appuyant sur ses mains, Jeremiah se redressa et sans quitter des yeux la fleur, il se saisit de son bâton, présent dans ses items. * You took the stick... and break it with your bare hands. C’était peu, mais c’était pointu. Jetant le bout inutile plus loin, il retourna l’arme improvisé et prit la deuxième option, sans aucune hésitation.


« Tu sais, le sourire que tu as. » Son intonation était plus grave, mais tremblante. Sa colère débordait. « Ils ont le même à la surface. »

Ses saletés d'hypocrites. The sinners play as saints ! Son âme brillait d’une étrange couleur violacé à l’instant où il percuta le bouton Fight.

Et il frappa, de toutes ses forces. L’adrénaline présente dans son corps le ferait trembler s’il n’était pas concentré sur ce qu’il faisait. Encore et encore, plus sauvagement a chaque fois qu’il entendait son ami perdre un point de vie. Il transpercerait cette foutue fleur s’il le fallait, mais putain, elle allait le lâcher.

Elle ne saignait pas, mais à vrai dire, il s’en balançait. Qu’il est du sang ou non sur les mains, ça ne sera pas de toute façon la première fois qu’il frappera quelqu’un jusqu’à lui éclater les veines. Qui a dit qu’il était une bonne personne ? Il essayait, mais il n’était pas parfait.

La perfection n’existait pas, même pas dans la mort.


© 2981 12289 0



 
SO MANY BADGES:
 
avatar

Items
LV: 3 (35 EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique bon
Messages : 103
GOLD : 3045
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Paumé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Dim 9 Oct - 1:31

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」

Etant donné l'utilité de Sutido dans cette partie de l'histoire, l'auteur a daigné accompagner ce post d'un petit bout de musique.



Avec impatience, Sutido attendait la réponse affirmative de la fleur, tel un petit chien attendant qu'on lui lance son bâton. Fort heureusement, celle-ci ne mit pas beaucoup de temps à confirmer la déclaration du monstre. Avec un léger hochement de tête, Monsieur Fleur affirma avec un sourire doux :

* Bien sûr que je vais vous aidez, nous sommes amis à présent.


Plus que ravi de cette remarque, le monstre eut un grand sourire innocent. Il était plutôt content de s'être fait un nouvel ami. Surtout aussi gentil ! Après tout, ce n'était pas tout les jours qu'on acceptait de l'aider. Sutido semblait agacer une grande majorité de monstres. Il ne comprenait pas pourquoi. Il était toujours poli pourtant... Bah, ça ne servait à rien de s'en inquiéter maintenant, de toute façon, Flowey ne semblait pas concerné par cet état de fait.

Du moins... C'est ce qu'il croyait. Car, alors que dans son sourire il avait fermé les yeux, il sentit le sol se fragiliser sous lui. Ne comprenant pas ce qui se passait, la créature tenta de se cabrer brusquement mais n'en eut pas le temps. Soudainement, une liane s'enroula autours de ses pattes et le tira brusquement au sol, faisant tomber Jeremiah par la même occasion. Le choc entre le monstre et le sol fut si violent qu'il sentit une part de vie le quitter.



- 10 PV



Sonné par le choc, Sutido eut du mal à comprendre ce qui se passait. Qu'est-ce que... ? Son regard fuyant se posa instinctivement sur Jeremiah. L'humain se relevait péniblement de sa chute. Pourvu qu'il aille bien... Mais il n'était pourtant celui avec la position la plus délicate.

Peu à peu, le monstre sentait des tiges grimper les longs de son corps, s'enroulant autours au fur et à mesure. Après quelques secondes, elles étaient parvenues à atteindre son crâne, empêchant le monstre d'ouvrir la gueule de nouveau.

* Aaaaw mon pauvre, tu dois te sentir si perdu après ce qu'il vient de se passer, alors laisse-moi t'expliquer. Tu vois, la situation est la suivante...

Le ton doucereux de Monsieur Fleur attira l'attention du monstre qui tourna vers lui un regard emplit d'inquiétude. Ce... Ce n'était pas lui qui lui avait fait ça... h... hein ? Il... Il n'avait aucune raison de le faire après tout.

* Je ne vais pas te faire un tu-Toriel, je crois que le temps presse pour ce cher Sutido alors allons à l'essentiel. Tu as déjà dû jouer auparavant, non? Alors l'objectif est simple... S O I T         T U             T E           B A T S            S O I T           I L            M E U R S. Oh bien sûr, tu peux fuir mais... T U          F U I R A S           S E U L. Je te conseille de vite agir, à chaque tour ton cher ami peut voir la vie le quitter peu à peu.

Les yeux du monstre s’agrandirent sous l'effet de la terreur. N... Non ! Il ne pouvait pas faire ça ! P... pourquoi... pourquoi il le ferait !? Paniqué, le regard de Sutido allait de Flowey à Jeremiah. Il... Il allait quand même pas lui faire du mal, si ? L'humain n'avait rien fait après tout ! ... Enfin, lui non plus, et pourtant il se retrouvait emmêlé dans ces lianes qui ne semblaient pas décidée à affaiblir leur étreinte.

De son côté, Jerem avait récupéré un bâton et l'avait coupé en deux. A peine avait-il fait ça que Sutido sentit les tiges de la Fleur se resserrer d'un coup sec.



- 1 PV



« Tu sais, le sourire que tu as. Ils ont le même à la surface. »

Mmmh ? La voix de Jerem n'était pas comme d'habitude... Et cela n'aidait pas à rassurer le monstre. Mais ce qui l'étonna plus que le ton, ce fut les paroles. Qu'est-ce que le Petit Frère voulait dire par là ? Ils étaient méchants à la surface ? ... Tous ? Il n'eut pas le temps, ni la possibilité de poser la question... Et puis de toute façon, il n'en avait pas spécialement envie. Son esprit était ailleurs... Et "par ailleurs" j'entends qu'il était à deux doigt de s'évanouir. Ses yeux commencèrent lentement à se fermer alors que l'humain lança sa première attaque.



- 1 PV


Puis la suivante.


- 1 PV


Et encore la suivante.


- 1 PV


Jusqu'à ce que ses yeux soient complétement clos.






Récompense(s) :
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Lun 10 Oct - 2:32
Bonne ou
mauvaise pioche




« Les souvenirs heureux ne devraient pas faire naître de regrets. »
« La mort n'est que la mort ; on ne signifie rien par sa mort mais on la subit. »
L

a tête de ce canasson était à mourir de rire. Golly mais quel imbécile! Avait-il vraiment gober toutes ces paroles? Wow, il était vraiment émerveillé. Émerveillé de toujours rencontrer des monstres toujours plus stupide les uns que les autres. Cette expression...c'était si jouissif. Ce qu'il pouvait aimer voir leur visage souriant se décomposé, eux qui étaient si joyeux et insouciants, ce qu'ils pouvaient l'agacer à être tous aussi heureux. Il lui crachaient tous au visage en arborant fièrement leurs âmes, leur gentillesse, leur compassion, leur amour. Oh il voulait de l'amour? Il allait leur en donner puisque c'était la seule chose qu'il était capable d'offrir. C'était le seul AMOUR qu'il pouvait engendrer. Alors une fois la scène et les pions en place, la fleur se permit un regard vers ce Sutido et croisa ainsi ses orbites. Emplis de terreur et d'inquiétude, oui il comprenait enfin, comme les autres, à présent il savait qui était Flowey. Il saurait qu'il devrait le fuir, il savait qu'il était dangereux, il savait qu'il devait avoir peur de lui, bien, c'était très bien.

La fleur exprima une satisfaction malsaine à travers les traits déformés de son visage qui devenaient au fur et à mesure des secondes de plus en plus démoniaques. Il le questionnait du regard pour savoir son degré de souffrance, il lui donnait des réponses à ses questions: si si c'est bien lui qui a fait ça, ooooh si il pouvait faire ça, quant au pourquoi c'était simplement pour "s'amuser" pour tester son hypothèse, pour simplement rendre les choses plus intéressantes.

* Oh allez ne le prend pas mal Sutido, ce n'est pas contre toi tu sais, après tout tu "voulais éviter les mauvaise rencontres", n'est-ce pas? Golly, tu n'es vraiment pas doué dans ce domaine.

La petite fleur lui tira la langue d'un air faussement adorable alors que son attention se reporta sur l'enfant qui venait de...casser son bâton? Non mais c'est une plaisan...non attendez. Il le gardait et dirigeait à présent le côté pointue vers lui? C'était encore meilleur que dans ses espérances, cet humain, c'était le meilleur, il comprenait si facilement. Il était si différent de Frisk. Voilà un vrai humain. Oui les humains sont ainsi. Il leur suffit d'un élément déclencheur et ils peuvent basculer. C'était presque trop facile, non il venait d'avoir une autre idée, cela n'allait pas être suffisant. Flowey se concentra pendant que l'humain regardait son écran, non loin, il y avait quelque chose. Oh, que faisait-il ici celui-là? D'habitude, il n'apparaissait que bien plus loin! Mais il n'allait pas dire non à une si belle aubaine, cela surement amplement suffisant. Alors ce quelque chose sentit la terre s'effondrée sous ses pieds alors que de multiples tiges le transperçaient de part en part.

Cet humain. Ce qu'il lui dit ne pu que le faire rire et sa voix fut comme dédoublée marquant encore davantage l'aura meurtrière de cette plante.

* Mais je n'ai jamais prétendu le contraire. Ne confonds tout de même pas les torchons avec les serviettes. Tu viens aussi de la surface, tu es comme eux.

Flowey pu la voir, cette âme, elle n'était pas de la même couleur que celle de Frisk et il se souvenait l'avoir déjà vu. Oui il savait de quoi il s'agissait et elle devenait donc beaucoup plus intéressante. Ce gamin, il comprenait mieux à présent. Lui qui regrettait d'être né trop tard pour voir d'autres humains et "Wowie" quelle chance! Voilà que depuis l'arrivée de Frisk il allait de surprise en surprise! Il allait définitivement embrasser ce cher Frisk et le remercier d'avoir briser son quotidien monotone. Tout ça c'était grâce à lui, s'il avait sû peut-être aurait-il été plus sympathique avec l'humain....naaaaan HAHAHAHA. Ca y est il l'attaquait! Voilà enfin un vrai humain. Il sont ainsi. C'est dans leur nature.

-5 PV


C'est tout? Même Frisk faisait plus mal que ça. S'en était presque décevant. Mais vu la volonté que mettait l'humain à l'anéantir...oui peu importait les dégâts. La volonté de tuer était bien présente et il était plus que satisfait, le sourire de la fleur s'élargissait et il resserrait son étreinte sur le monstre sans y prêter la moindre attention. Il était totalement captivé par ce Jeremiah même s'il n'en oubliait pas son plan. Oui non loin quelque chose d'autre souffrait le martyre et à chaque tour..... Et encore.

-5 PV


Allez tue-moi. Je la sens cette envie de destruction se réveiller en toi. Je suis sûr que tu prendrais plaisir à tuer. Laisse-toi envahir par la colère et sombre. Je ne riposterais pas. Regarde comme je te laisse attaquer, tu pourrais presque prétendre me tuer. Tu es si aveuglé que tu commettras l’impensable, mais après tout, tout ce que tu veux à cet instant c'est tuer, n'est-ce pas? Ne t'inquiète pas, ce bon vieux Flowey va t'accorder ce que tu veux. Et enc.... Non. Le sourire de la fleur s'était élargie à cet instant. Sa gueule s'était ouverte dans une expression monstrueuse et avant que l'enfant ait eu le temps de le remarquer, il sembla que l'une des tiges de la fleur ramena...quelque chose. Qu'est-ce que c'était...? Une sorte de cerf? C'est qu'il était plutôt en sale état voir....proche de la mort. Et la fleur lui accorda ses derniers instants en l'offrant en pâture au ridicule bâton de Jeremiah. Mais il avait calculé, le compte était juste. Et c'est ainsi que jetant comme une vulgaire marionnette le monstre, il pu assister à l'une des plus belle morts qui soit. Par un humain faisant 5 dégâts. Ce Gyftrot aura été un bon FREE EXP pour ce Jeremiah, bien sûr c'était Flowey qui avait fait tout le boulot mais que voulez-vous? Il est comme ça, un grand altruiste, la main sur le coeur cette belle plante. Trop de bonté en lui, il acceptait de céder quelques EXP si ça pouvait rendre heureux les gens autour de lui. Aaaah ça finira par le perdre, il le sait.

* YOU WON!
* You earned 35 XP and 0 gold.

Et la fleur éclata d'un rire terrifiant. Elle savait que cela se finirait ainsi, elle semblait si satisfaite de la tournure des évènements et pourtant elle relâcha Sutido comme si elle récompensait l'humain d'avoir "joué le jeu", d'avoir fait ce qui lui avait été demander. Elle fit même MIEUX que ça, elle soigna en-tiè-re-ment les HP de celui-ci grâce à des friendliness pellets de couleur vertes. Elle ne pipa pas un mot et se contenta de fixer l'humain avec un sourire presque complice tandis que le tas de poussière restait ainsi face à l'humain comme le narguant lui aussi. L'écran avait disparu et la fleur aussi. Tout était redevenu à la normal. Jusqu'à ce qu'un bruit se fit entendre.

* Your LOVE increased.

Jeremiah était à présent au LV 3. Il n'était à présent plus un humain pacifiste. Il était neutre. Son premier sang. Et ce n'était même pas cette fleur mais un innocent.













Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Mar 11 Oct - 14:18


We should probably runWho are these people? I just woke up in my underwear. No liquor left on the shelf. I should probably introduce myself. You shoulda' seen what I wore. I had a cane and a party hat. I was the king of this hologram. Where there's no such thing as getting out of hand. Memories tend to just pop up. Drunk pre-meds and some rubber gloves. Five-thousand people with designer drugs. Don't think I'll ever get enough. ( panic! at the disco → don't threaten me with a good time )
Combien… Combien de temps allait-il encore faire ça. Combien de temps allait-il frapper et encore frapper dans le vide pour espérer pouvoir sauver quelqu’un, au moins une fois dans sa vie, se comportant comme le pire chevalier blanc d’un conte jamais connu. La fleur ne semblait même pas avoir une quelconque réaction face à ses coups et au contraire d’avoir un quelconque effet, la vie du monstre continuait de descendre, encore et encore. Son dernier point de vie.

Jeremiah allait frapper une dernière fois. Un coup final où il allait mettre l’ensemble du reste de ses forces et de sa haine, avec une étincelle d’espoir d’y arriver. Ah, de la colère il en avait à revendre, c’était certain. Mais... Pas assez pour en arriver là. Son coup partit, mais ce n’est pas la fleur qu’il frappa de plein fouet, c’était un autre monstre.

Il n’eut pas le temps de retenir sa main ou même de réaliser à temps que sa cible s’était protégée derrière un malheureux déjà mal en point. Un seul coup avait suffit pour l’avoir et l’expression qui traversa l’étrange visage de cette créature figea l’enfant. Comment- ... Pourquoi ? Est-ce qu’il... Ce n’était pas possible. Dans un bruit fragmenté, tout ce qui resta de son pseudo-adversaire fut un tas de poussières.

Il y eut un nouvel écran, suivi d’un rire qui sonnait comme une dernière sentence. Des... exp ? C’était une blague. Aussi déterminé était-il a vouloir regarder ailleurs, les yeux de l’humain ne se réussirent pas a se détacher de ces poussières. Est-ce que... ce monstre venait de faire de lui un tueur, contre sa propre volonté ? Une goutte de sueur coula sur son visage gelé, à la fois par l’ambiance et la scène. Même le bruit des bois, réapparut après la disparition de l’écran, ne semblait pouvoir atteindre ses oreilles.

Son regard se détacha enfin de la poussière et se dirigea alors sur le corps inanimé de Sutido. Il... n’était pas mort n’est-ce pas ? Lâchant son arme, l’adolescent fit quelques pas vers lui mais se figea en chemin. Il avait peur de savoir la réponse à sa question, ne réalisant pas encore ce qui venait d’arriver.

Il eut un début de sourire en essayant d’échapper un mot, mais celui-ci s’effaça rapidement. La surface de ses yeux malgré lui commençait à refléter ses peurs et s’agenouillant dans la neige, il commença a vivement secoué le monstre, la peur qu’il disparaisse à son tour plus forte de secondes en secondes.

« Allez ! L-Lève toi... » Il renifla, senti ses sanglots remontaient le long de sa gorge. Ses doigts se refermèrent sur sa fourrure encore tiède. « T-T’a pas le droit... »

Il y eut un bruit et l’humain, par instinct, leva les yeux. Son... love ? Son level avait augmenté, mais pour quoi. Il était seul maintenant et étrangement, cette sensation de solitude était bien plus insupportable qu’auparavant.

Jeremiah se mit à pleurer, après avoir vainement tenté de retenir ses larmes. Soudainement et de façon désordonnée, il se mit à trembler et sangloter, la tête baissée vers le sol dans l’imbécile initiative de cacher son état.

© 2981 12289 0



 
SO MANY BADGES:
 
avatar

Items
LV: 3 (35 EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique bon
Messages : 103
GOLD : 3045
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Paumé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Sam 15 Oct - 3:57

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」

Quelques minutes s'écoulèrent dans le noir et le silence. Sutido n'était pas mort mais il n'était pas non plus complètement vivant. Il était entre les deux. Il faut croire que les attaques de Monsieur Fleur l'avait affaiblit au point qu'il soit incapable de ne serait-ce que rester conscient. Il resta dans cet étrange état plusieurs minutes puis, aussi soudainement qu'elle s'en était allé, sa force revint. Bien qu'incapable de soulever ses paupière osseuse, il semblait à Sutido sentait bien qu'on le secouait. Il entendait aussi des sons. Des mots mais qui sonnaient distordus à ses oreilles. C'était comme si quelqu'un marmonnait des paroles dont il ne saisissait pas le sens bien qu'il les entende parfaitement. Mais ce n'était pas tout, il y avait aussi... Des sanglots ? Finalement, les yeux de la créature s'ouvrèrent lentement. Sa vision, d'abord trouble, devint plus net au fur et à mesure qu'il clignait des paupière dans des cliquetis osseux.

Jeremiah ? L'humain était agrippé à sa fourrure mais pourquoi était-il dans un tel état ? Et aussi ? Ou était passé Monsieur Fleur ? Est-ce que c'était un piège ? Sous l'effet de la panique, le monstre tenta de relever la tête, trop brusquement sans doute car il ne put la soulever que d'un ou deux centimètres avant qu'elle ne retombe lourdement dans la neige. Il avait beau avoir retrouvé ses forces, il fallait croire que Sutido ne pouvait pas non plus trop forcer sans risquer de retomber.

Le destrier poussa un long soupir, soulevant presque tout son corps sous le coups de sa respiration. Ses yeux dorés se posèrent sur l'humain.

- Jeremiah ?

Alors qu'il appelait son ami, Sutido se redressa de nouveau, plus doucement cette fois-ci. Il frotta délicatement son museau, ou en tout cas le bout d'os qui lui servait de museau, sur la joue de l'humain comme pour tenter de le réconforter... Même s'il ignorait de quoi il devait le réconforter au juste. Mais soudainement, la présence ou l'absence de Monsieur Fleur ne lui semblait pas si importante.

- Il s'est passé quoi Jerem ?


Après tout, il ne se souvenait que de ces tiges grimpant le long de son corps et d'un début de combat. Après ça ? Le trou noir. Un peu inquiet, le monstre se mit à observer les lieux. Rien n'avait changé, de la neige et des arbres. Au final, ils étaient toujours perdus... Quoi que... Etait-ce de l'eau qu'il apercevait au loin ? S'ils se rapprochaient d'une source d'eau, ils pourraient retrouver leur chemin ! Peut être que Monsieur Fleur les avait vraiment aider alors... Avant d'essayer de les tuer.

Mais soudainement, les oreilles du monstre se plaquèrent en arrière. Rien n'avait changé ? Sottise. Il n'avait juste pas fait attention. Là dans la neige, gisait un petit tas de cendre et non loin, un bâton qui lui aussi était en parti couvert de cendre.

- E... Et c... c'est quoi ça ?

Demanda Sutido d'une voix hésitante, désignant du bout du museau la poussière. Le destrier n'avait jamais vu de monstre mourir mais ses parents lui avaient raconté qu'un monstre mort se transformait en poussière. Ce tas de cendre, ce n'était pas ... ? Jeremiah n'aurait jamais... ? Non ! Il ne l'aurait jamais fait ! Il n'avait aucune raison de s'en prendre à un monstre. Sauf cette fleur... mais elle était méchante ! Ce n'était qu'un cas de légitime défense ! Et puis si ça se trouve, la réponse était toute autre.







Récompense(s) :
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Dim 16 Oct - 1:11


We should probably runWho are these people? I just woke up in my underwear. No liquor left on the shelf. I should probably introduce myself. You shoulda' seen what I wore. I had a cane and a party hat. I was the king of this hologram. Where there's no such thing as getting out of hand. Memories tend to just pop up. Drunk pre-meds and some rubber gloves. Five-thousand people with designer drugs. Don't think I'll ever get enough. ( panic! at the disco → don't threaten me with a good time )
Parmi ses sanglots, il y eut une voix. Une voix familière, qui lui fit écarter les yeux et détourner son attention de la fourrure du monstre. Il- Il était vivant !? Oui, oui il l’était ! Clignant des yeux, l’humain essuya comme il pouvait et le plus rapidement possible ses larmes, ne souhaitant pas paraitre enfantin ou même trop sensible.

Il sentit le museau de la créature contre sa joue, le rassurant. Pourtant... Son stress revint lors de la question, son rythme cardiaque s’accélérant. Comme lui expliquer la situation... Ou même ce qu’il a fait. Peureux comme il est, est-ce qu’il le laissera seul, est-ce qu’il fuira et préviendra les autres monstres ? Non. Non, Sutido n’est pas comme ça.

« Je... J... » Par où commencer. Mais avant même qu’il ne puisse dire un mot, les oreilles du canasson lui indiquèrent qu’il avait vu tout ce qu’il restait de leur combat. Un tas de poussières et son bâton, brisé. « Je vais tout t’expliquer en chemin, mais il faut que tu te relèves, rapidement. »

Il voulait partir. Partir tout de suite et loin. Entourant le cou du monstre de ses bras, il se redressa et l’aida à suivre le mouvement, de toutes ses forces restantes. Jeremiah se sentait mal et il sentait que cela n’allait pas s’arranger, aussi son instinct refusait de le laisser en paix. En guidant son acolyte, il se dirigea vers le bruit de l’eau, voyant enfin le bout du chemin. Ils y étaient presque.

Un pas de plus et ils quittèrent la forêt. La neige était toujours présente, mais cette fois, il y avait bien un sentier. Est-ce que la ville n’était plus loin ? Il l’espérait, sincèrement. Mais à la place de directement se diriger vers la route, une lueur attira le coin de son œil, brillant plus que la neige. Hm ? Tiens... C’était étrange. On aurait dit une étoile. Sur le sol terrestre ? Ahah, puis après tout, ils étaient dans un jeu.

S’écartant du monstre, l’humain s’en approcha, hésitant quelque peu. C’était jaune... et il avait comme qu’il dirait une légère appréhension sur le jaune désormais. Un soupir sortit d’entre ses lèvres puis finalement, il tendit la main vers elle.

* (Knowing the town may not be far as you imagine fill you with perseverance.)


* (HP fully restored.)



Surpris, il vit ses plaies disparaître, comme si rien ne s’était passé. Hu... Alors ça servait à ça ? C’était... Un écran apparut, lui demandant de sauver sa partie. Bien évidemment.

* File saved.

« Une sauvegarde hein. » Restant un moment fixé sur l’étoile, l’humain sembla pensif... puis se détourna vers son compagnon. « Viens. On va prendre ce chemin. Je t’expliquerais en avançant. »


© 2981 12289 0



 
SO MANY BADGES:
 
avatar

Items
LV: 3 (35 EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique bon
Messages : 103
GOLD : 3045
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Paumé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Mar 18 Oct - 23:33

ft. Jeremiah

ft. Flowey

「 We should probably run... 」

Si Sutido était de nature patiente, il l'était beaucoup moins lorsque l'inquiétude lui montait à la tête. Et entre les grains de poussières qui commençaient à être dispersé par le vent et l'air attristé de Jerem, il avait du mal à empêcher sa queue de s'agiter dans tout les sens, trahissant sa nervosité. Bien que l'humain lui promit de toute lui expliquer plus tard, le monstre n'était ni des plus confiant, ni des plus rassurer. Mais... mais il était prêt à laisser ses questions de côté pour faire confiance au rouquin. Celui-ci semblait plus que pressé de partir : il devait avoir une bonne raison. Il l'aida à se relever en le tirant par l'encolure.

Sutido eut moins de difficulté qu'il l'aurait cru pourtant. A croire que toute ses forces lui était revenu. Il se demandait bien comme c'était possible. Cependant, d'autres interrogations bien plus pesantes trottaient dans sa tête. Il se laissa néanmoins guider par Jeremiah, le soutenant comme il pouvait alors que celui-ci se trouvait dans un état déplorable. Ils finirent par rejoindre une route. Quelle chance ! La ville ne devait pas être très loin ! Sutido se mit à observer les horizon. Il pouvait apercevoir au loin un pont où se tenait une silhouette inconnue. Mmmh... étrange. Mais le monstre avait fait suffisamment de mauvaise rencontre aujourd'hui pour en risquer une autre.

Ayant quitté son ami des yeux pendant quelques secondes, il fut surpris de le voir revenir soudainement et sans une seule égratignure. Qu'est ce que ... ? Il n'avait pourtant pas arrêté de le regarder pendant si longtemps, si ? Comment s'était-il soigné ? C'était magique ? Le monstre entre-ouvrit sa gueule, s'apprêtant à poser la question mais son petit Frère l'interrompit bien vite.

« Viens. On va prendre ce chemin. Je t’expliquerais en avançant. »

Le monstre referma aussitôt la gueule. Oui. Voilà qui était bien plus important.

Le Duo emprunta donc le sentier enneigé et Sutido écouta avec attention les dires de son ami. Néanmoins... Au fur et à mesure que l'humain parlait, le tableau se fit de plus en plus sombre. Il... Il avait tué un monstre ? Suti se stoppa à ces mots, la tête basse et les oreilles plaquées contre son crâne. Il se mura dans son silence pendant quelques secondes. En voyant le tas de poussière, le monstre n'y avait d'abord pas cru mais... mais maintenant...

La créature releva doucement la tête, fixant Jeremiah dans les yeux. On pouvait lire beaucoup de chose dans le regard du monstre : de la tristesse, du regret, du remord, un brun de colère, de la culpabilité... Mais de peur. Oui, pas de peur, inhabituel n'est-ce pas ? Mais de quoi aurait-il été effrayé ? Son Petit Frère avait agit pour le protéger, non ? Et puis c'était un accident. Il n'avait rien à craindre et pas conséquent, il n'avait pas peur.

- Jeremiah... Je... je sais que c'était un accident mais... Promet moi de ne pas recommencer d'accord ?


La voix du monstre était tremblante sous le coup de l'émotion. Chaque vie était sacré et même si cette mort n'avait été qu'un accident... Elle n'aurait jamais dû avoir lieu. Cependant, même si c'était l'humain qui avait achevé le monstre en se faisant piéger par Monsieur Fleur, Sutido ne se sentait pas la conscience tranquille. C'était lui qui avait parlé à Monsieur Fleur, lui qui lui avait accordé sa confiance, lui qui les avait mit dans ce pétrin...






Récompense(s) :
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run... Sam 22 Oct - 1:32


We should probably runWho are these people? I just woke up in my underwear. No liquor left on the shelf. I should probably introduce myself. You shoulda' seen what I wore. I had a cane and a party hat. I was the king of this hologram. Where there's no such thing as getting out of hand. Memories tend to just pop up. Drunk pre-meds and some rubber gloves. Five-thousand people with designer drugs. Don't think I'll ever get enough. ( panic! at the disco → don't threaten me with a good time )
Alors qu’ils s’éloignaient, son regard s’était posé derrière eux, vers le sentier enneigé qui menait au chemin qu’ils auraient dût emprunter de base. Mais... Peut-être n’était-ce pas plus mal qu’ils aient fait un détour, aussi mauvais était-il. La silhouette dans l’ombre de la barrière large était étrange, trop étrange. Et puis... Ce bruit, qu’est-ce que c’était ? L’écho qu’il entendit lui fit froid dans le dos, mais il n’osa rien dire, ne quittant du regard la scène qui s’éloignait de plus en plus.

Est-ce que... Ce serait une sorte de sentinelle ? Sutido ne lui avait pas parlé de ça. Il ne lui avait parlé de rien. Et si au final, il lui mentait depuis le début ? Si ce monde n’abritait au final que des monstres en colère contre l’humanité, cherchant à tous les exterminer et vivre en paix. S’il le menait directement au village pour le livrer au premier garde venu.Non non ! Bien sûr que non Jeremiah, reprends-toi. Cette mort t’a retourné les esprits.

Déglutissant avec difficulté, le rouquin eut froid dans le dos au moment où il entendit son acolyte.  Recommencer ? Tuer quelqu’un, voulait-il ? Mais pourquoi il recommencerait !? ... Est-ce que- Il aurait dût s’en douter.

Ton regard sur moi a changé, n’est-ce pas ?

« J’ai fait ça uniquement pour te défendre. »

C’était tout ce qu’il pouvait dire à cet instant. Au loin, les échos de nouveau retentissaient, le faisant se détourner dans l’autre sens, vers le sentier enneigé qui leur faisait face.

« Éloignons-nous de cet endroit, okay ? » Son ton s’était fait un peu plus bas, un peu plus pressant. En s’accrochant à sa fourrure, l’humain jeta un regard à l’horizon. « La ville ne devrait plus être loin désormais. »

Sans un dernier mot, il laissa Sutido s’élancer sur la route, laissant derrière lui ces derniers instants qui allait entacher le reste de cet étrange rêve.

© 2981 12289 0



 
SO MANY BADGES:
 
avatar

Items
LV: 3 (35 EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique bon
Messages : 103
GOLD : 3045
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Paumé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: We should probably run...
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
We should probably run...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Contrée glaçiale :: Forêt de Snowdin-
Sauter vers: