You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

[FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Contrée glaçiale :: Forêt de Snowdin
MessageSujet: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus] Mer 14 Sep - 17:34
Qu'il n'y ait pas
d'osmose entre nous




« Ne pense jamais que ce que tu as à offrir est insignifiant.
Il y aura toujours quelqu’un qui en aura besoin
»

Flowey a écrit:
Attention. Ici il s'agit de la première fois que Flowey commence sa route Pacifique alors sa vision des choses, ses actions et son comportement vont être légèrement différent de ce que vous connaissez.

S

i froid. Bon sang ce qu'il faisait froid ici. Il n'avait encore jamais eu ce problème auparavant, peut-être parce qu'il avait sa fourrure pour le protéger. Mais à présent en tant que fleur...il avait presque l'impression de perdre 1 PV toutes les cinq minutes. et vu la vitesse à laquelle il avançait... C'est vrai qu'il pourrait se déplacer plus vite en se déplaçant sous terre, mais, et s'il manquait quelque chose à la surface? De plus il ne comprenait pas encore très bien tous ces pouvoirs qu'il possédait. Le plus dur à digérer était cette défense nulle. Non mais sérieusement? Zéro? Et dix-neuf d'attaque? Ce n'est pas comme s'il allait attaquer un des habitants de l'underground! Il aurait préférer avoir une défense de dix-neuf et zéro d'attaque! Raaah pourquoi ne pouvait-il pas choisir! Quel gâchis. Enfin au moins il avait une bonne dose de PV et heureusement parce qu'il devait avouer que les attaques de sa m-Toriel faisait mal. L'empêcher de quitter les ruines sous prétexte que c'est dangereux dehors? Qu'aurait-elle fait...si elle avait sût....Non. Il l'avait déjà vu. Il ne voulait pas avoir à endurer toute cette gentillesse, il ne ressentait pas d'amour, c'était inutile de perdre encore du temps, il fallait avancer vers autre chose à présent. Il devait aider les monstres de l'underground. C'était la première fois qu'il pouvait vraiment découvrir dans l'Underground. D'habitude il était trop intimidé par les autres et avait l'impression qu'en tant que prince on lui montrait un peu trop de respect et qu'on ne se comportait pas naturellement avec lui. Il n'avait pas besoin d'être une fleur pour avoir déjà ressentie une certaine solitude, enfin, du moins avant l'arrivée de Chara.

Le fauteuil au coin du feu de m-Toriel lui manquait terriblement en cet instant. Même sous cette forme, elle était toujours aussi douce que dans ses souvenirs. Elle avait été assez intimidante et sévère au premier abord, d'ailleurs il se demandait si ce n'est pas à cause de... ,mais elle avait finit par bien prendre soin de lui. Froid. Pourquoi faut-il qu'il soit une fichue fleur juste bonne à traîner par terre dans la neige?! Ah tient un pont. Qu'est-ce que...? Ouaw...vraiment? Pourquoi y-a-t-il d'aussi grands barreaux? Ne lui dites pas que c'est pour empêcher quelqu'un de passer parce que là il est presque sûr que n'importe qui peut passer au travers. La fleur passa donc le pont et continua jusqu'à apercevoir....une sorte de poste de surveillance bien que cela ressemble plus à un comptoir vu qu'on y trouvait du ketchup, de la moutarde et bien d'autres choses. Visiblement, quelqu'un mangeait sur le lieu de son job. Même Chara était plus douée pour cacher le chocolat qu'il/elle prenait en cachette.

Le coin semblait désert. Le silence. Et étrangement cela l'effrayait. Quelqu'un? Non personne? Ça y est cela recommençait... Il n'arrivait pas à supporter cette solitude, il préférait encore être avec sa mère quitte à souffrir de ne....NON. Il allait finir par devenir fou s'il restait ainsi chez elle. Allez Asriel en avant. N'oublie pas, tu es Flowey maintenant. Ne te trompes plus comme la dernière fois. Ça t'a valu de devoir Reset sous le choc de ta mère. Flowey. Flowey. Flowey. Tu es flowey. Tu es là pour aider les habitants de l'underground à allez mieux. C'est ta faute si le désespoir les as envahis. Alors tu t'es promis que tu les rendraient heureux. Alors souris. SOURIS. S O U R I S. Tu vas leur faire peur avec ton expression si grave. Tsss. Comment pourrais-t-on vouloir de son aide? L'aide d'une fleur? Que pourrais-t-il faire pour les aider? Il n'a même pas d'âme. Il ne peut même pas les aider à sortir. Il a tout gâcher. Toutes les morts qu'il s'est infligés ne sont même pas suffisante. Et voilà qu'à présent même la douleur ou la mort ne lui faisait plus rien, il était devenu hermétique à ce genre de chose. Pourtant il était aller de plus en plus loin. Par curiosité oui mais aussi parce qu'il le méritait. Une erreur tel que lui....en vie? Et même dans la mort il était toujours aussi faible, écœurant. Lâche au point de se raccrocher à cette vie qu'il ne méritait pas.

Alors il ouvrait grand ses feuilles pour accueillir cette avalanche de coup que ces monstres lui décernait. Allez y. Tuez-moi. Même si je reviens, acharnez vous sur moi, c'est ma faute si vous êtes encore ici, c'est ma faute si Chara est mort. Mais ça...ils ne sont pas censer le savoir. Et pourtant ces coups qui ne l'atteignait pas, il avait l'impression que cela atteignait autre chose, mais quoi? Occupé dans ses pensées, la fleur en oublia presque son environnement mais une démarche élancée se dirigeait vers lui qui était resté sur le sol devant le poste de garde. Qu'est-ce que c'était? Plutôt rapide....et grand. Oui il voyait une silhouette. Un géant. Du moins cela l'était du point de vue de la petite fleur au sol. Il allait...il allait certainement être un adversaire de taille s'il se mettait à l'attaquer, ne valait-il pas mieux fuir et se cacher que rester au centre du chemin? En plus il se pourrait qu'il ne le remarque pas. La fleur secoua alors ses pétales pour retirer la neige qui avait finit par l'ensevelir peu à peu puis fis un léger mouvement de recul lorsque la silhouette arriva vers elle. il ne pu s'empêcher de lâcher un petit "nooon" s'attendant à ce qu'on essaye de le piétiner surtout qu'un tel géant ne devait pas voir où il marchait.










Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus] Mar 4 Oct - 22:35
501 mots
dialogue en #0000ff
pensées en italique
Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous


- SAAAANS? OÙ TE CACHES-TU? SAAAANS!

C'était une belle journée. On gèle dehors, mais c'était quand même une belle journée dans la forêt de Snowdin. Toujours enneigé et toujours froid, quoique ça ne dérange pas pour Papyrus pour chercher son frère qui ne se trouvait pas à l'endroit où il devait être. Le grand squelette se disait qu'il se trouvait probablement devant la grande porte fermée pour faire...... ce que Sans faisait là quoi. Probablement aller flemmarder là. C'était d'ailleurs là où il allait, se promenant avec beaucoup d'énergie de sa maison jusqu'à la sortie de la ville de Snowdin. Criant le nom de son grand frère, il marchait vers la forêt de Snowdin, là où il faisait autant froid que la ville. L'innocent petit monstre ne se plaignait pas beaucoup du froid qu'il pouvait faire en dehors de son chez-soi. Après tout, il n'a pas de peau ni de chair. Peut-être que ses os grelottent comme un xylophone, qui sait.

Il passait à travers un bout du forêt, se demandant quand un humain allait se pointer. Et s'il manquait peut-être cet humain. Il blâmerait Sans et tenterai bien de rattraper l'humain et de le capturer. C'est peut-être un peu trop tôt pour ça, non? De toute manière, il ne regardait pas où il allait. Il regardait droit devant, sans penser à ce qu'une aussi petite créature est proche de l'écraser.

« Nooon! »

Papyrus cessa tout mouvement et recule un peu en regardant sur la neige ce que se trouvait proche de ses bottes. Une petite fleur à six pétales jaunes. Attendez, comment une fleur peut se trouver en plein milieu d'un sol enneigé? Une fleur qui parle en plus??? Quelque soit la réponse, Papyrus ne s'en occupait même pas. Il préféra s'accroupir près de la fleur qui a été sauvé de justesse d'un piétinement douloureux.

- Wowie! Une fleur qui parle! Pardon de t'avoir presque écrasé!

Il était tout souriant. Il voyait la fleur comme innoffensif et voulait déjà être son ami. Comme il est si innocent et plein de joie, ce grand garçon.

- Il me semblait que les fleurs à écho ne se trouvent qu'à Waterfall, pourtant! Tu ne peux pas être une fleur à écho, non?

Actuellement, il avait à peu près vu juste. Ils ne se trouvaient pas à Waterfall, et la fleur avait des pétales jaunes et une tige bien verte, alors que les fleurs à écho de Waterfall sont plus de couleur turquoises et ont tendances à répéter ce qu'ils entendent.

Il avait instantanément oublié Sans. En fait, c'est surtout dans un coin de son crâne, c'était toujours là, mais il était dorénavant concentré sur la fleur qui était devant lui. La recherche de son frère sera plutôt pour plus tard.

- Bonjour, petite fleur parlante à pétales jaunes! Je suis le grand Papyrus! Et quel est ton nom?

Raaaah ce pun!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus] Dim 9 Oct - 17:34
Qu'il n'y ait pas
d'osmose entre nous




« Ne pense jamais que ce que tu as à offrir est insignifiant.
Il y aura toujours quelqu’un qui en aura besoin
»
O

h mon dieu mais arrête toi bon sang! Comment est-ce que cet imbécile faisait pour ne pas le voir? Hahum... Pardon c'est vrai qu'il était...une fleur. Il était si petit à présent, il devait vraiment s'y faire. Il ne pouvait pas en vouloir à ce squelette qui avait failli l'écraser. Et puis, il s'était arrêter avant, il ne l'avait pas fait et même si c'était grâce au petit cri de la fleur, il lui en était reconnaissant. Regardez le s'excuser...s'il avait eu une âme il aurait certainement été attendrie par cette considération. Et puis il se penchait pour lui, non mieux encore, il s'accroupissait à son niveau comme voulant être d'égal à égal avec lui...c'était...il était si attentionné. La fleur ne l'écoutait qu'à moitié, essayant de découvrir qui était ce drôle de personnage. Il avait une certaine prestance, il dégageait quelque chose de chaleureux, même lui pouvait le ressentir, c'était juste ce qu'il lui fallait. Et si lui...? Asriel ça ne t'as donc pas servi de leçon? Si ta mère et ton père n'ont pas réussit qui te dis qu'un parfait inconnu allait... Pourtant, il fallait essayer et quand bien même cela ne marchait pas, il aurait peut-être fait la connaissance de quelqu'un...de gentil? Il ne l'attaquait pas pour l'instant c'était déjà ça, n'est-ce pas?

Il avait crû l'avoir entendu parler de Waterfall et des fleurs écho, il connaissait bien évidemment de quoi il parlait mais il ne ressemblait en rien à ce genre de chose. Baaah il était une erreur, normal que le pauvre bougre soit un peu perdu avec une fleur qui parle de son propre chef. Allait-il vouloir l'exterminer parce que sa propre existence est une anomalie? Potentiellement. Il ne lui en voudrait, encore une fois, pas du tout. Mais non. Le squelette lançait la conversation en commençant par les salutations d'usage et une présentation. C'était...la première fois que quelqu'un d'autres que ses parents le traitaient aussi amicalement en tant que fleur. Alors la fleur resta un petit moment silencieuse en le fixant et se rendant compte qu'il laissait le pauvre squelette sans aucune réponse il décida de se ressaisir. Il bafouilla légèrement au départ alors que son petit corps continuait à trembler de froid, au moins on pourrait mettre son inaptitude social sur le compte du froid.

* B-bonjour LeGrand Papyrus. J-je m'appelle As-F-Flowey!

C'était mignon un enfant. Ça ne réfléchissait pas toujours correctement et voilà que la plante en question non seulement pensait que son interlocuteur s'appelait LeGrand Papyrus mais en plus avait failli ENCORE UNE FOIS donner son vrai nom. Flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey flowey. Rentre ce nom dans ton crâne Asriel sinon tu vas encore tout gâcher. Malgré tout, il grelottait de froid et ne pu s'empêcher de demander.

* I-il fait froid ic-ici...n'y-n'y aurait-il pas un end-droit pour se rech-rechauffé?

La fleur scruta autour de lui puis retourna son attention sur le grand bonhomme. C'était malpoli de demander de l'aide à une personne qu'il ne connaissait pas mais...il n'avait pas vraiment le choix, il pourrait toujours l'aider en retour. S'il pouvait tous les aider alors peut-être pourrait-il retrouver sa compassion? Peut-être pourrait-il se racheter? Il ne connaissait pas cette région mais combien de temps pourrait-il encore tenir alors qu'il voyait ses points de vie baisser de plus en plus. Il allait non pas mourir à cause de ces monstres mais à cause de ce temps. Enfin il pourrait toujours recommencer à son point de sauvegarde mais il devrait affronter à nouveau sa mère. Et...ce n'était pas une partie de plaisir.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus] Sam 5 Nov - 1:33
417 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous


* B-bonjour LeGrand Papyrus. J-je m'appelle As-F-Flowey!

Il avait pris du temps pour répondre, cette petite fleur! Toute mignonne et pleine de délicatesse. Papyrus avait sagement attendu sa réponse, avec grand joie. AsFlowey... ou Flowey. C'était probablement ce que cette mini-fleur voulait lui dire, bien sûr! Par contre, le squelette se demandait s'il n'avait pas utilisé son propre prénom pour un nom de famille.

- Mais non! Mon prénom c'est Papyrus!

Flowey était probablement un enfant... un enfant qui était clairement gelé. La pauvre fleur grelottait de froid. Quel dilemme! Il fallait trouver une solution! Et si la fleur devenait toute dure et qu'elle mourrait? Au bout d'un moment, ledit Flowey lui demande :

* I-il fait froid ic-ici...n'y-n'y aurait-il pas un end-droit pour se rech-réchauffer?

Il était vrai qu'à Snowdin et dans la forêt à côté du petit village, il faisait un froid à glacer les os. Enfin, si on est un humain. Mais dans le cas de Papyrus, il n'avait pas de chair. Ni de peau, d'ailleurs. Juste un corps 100% squelette et des tissus, un foulard et des gants aussi. Et des magnifiques bottes rouges aussi. Il n'avait pas froid. Pas vraiment. Disons qu'au moins c'est qu'il en avait de ses tissus. Mais la fleur en avait pas, et c'était un peu pourquoi il retire lentement son foulard rouge. C'était un objet précieux pour lui et d'une certaine manière, c'était une cape d'héros. Il enroule gentiment son foulard autour de la fleur, s'assoyant à ses côtés complètement pour le faire.

- Tiens, Flowey! J'espère que ça te réchaufferas un peu pour le moment. On pourrait toujours aller chez moi, si mon foulard ne te suffit pas! Ton hôte, le magnifique Papyrus, espérera que tu passeras un bon séjour ici, malgré ce temps éternellement froid!

Et pour un inconnu que Flowey ne connaissait pas encore, bordel qu'il était honnête, ce grand gamin. Il s'inquiétait déjà pour son nouvel ami. Est-ce qu'une fleur peut tomber malade? Qui sait, ils vont peut-être bientôt le savoir. Flowey était sûrement un nouveau dans la région... ou non, mais Papyrus s'en foutait royalement. Quoi de mieux pour un nouveau meilleur ami. (Regardez-le mettre la confiance sur une fleur!) D'ici-là, il avait déjà oublié Sans qui flemmardait probablement ailleurs. Il marquait une petite pose avant de lui demander :

- Qu'en dis-tu?

Raaaah ce pun!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus] Ven 11 Nov - 0:27
Qu'il n'y ait pas
d'osmose entre nous




« Ne pense jamais que ce que tu as à offrir est insignifiant.
Il y aura toujours quelqu’un qui en aura besoin
»
P

apyrus. Visiblement il avait été assez stupide pour penser que Grand était son nom de famille. Un squelette nommé Papyrus. Pourquoi semblait-il si heureux de lui parler, lui, une simple fleur? Mais surtout, pourquoi se comportait-il ainsi? Pourquoi ne l'attaquait-il pas comme les autres? N'était-il pas une abomination? La fleur ne comprenait pas pourquoi on déployait autant de gentillesse à son égard à présent. Il était un mauvais joueur, il avait déjà perdu plusieurs fois la vie dans les ruines et s'était imaginé qu'en sortant de là ce serait encore bien pire. Est-ce....qu'il s'était trompé? Peut-être que certains monstres pouvaient ne pas le voir comme une erreur mais juste comme quelqu'un d'incroyablement perdu. Asriel...tu étais si perdu. Si confus. Tu avais un rêve oui mais tellement hors d'atteinte que peu à peu tes espoirs de parvenir à accomplir ce rêve s'estompait. Tu avais si peur...si peur de sombrer. Et voilà qu'une lumière presque trop éblouissante se mettait en travers de ta route. Si seulement....si seulement tu pouvais redevenir aussi lumineux que lui. Si seulement tu pouvais ressentir à nouveau cette chaleur. Tu vaquais dans l'obscurité à la recherche de quelque chose....de n’importe quoi.

Tu ne savais pas encore qu'à chaque fois qu'on te tendrais la main, celle-ci se révélerait inutile puisque c'est comme si tu refusais toi-même d'être sauver, tu repoussais cette aide du plus profond de ton être puisqu'il était évident que quelqu'un comme toi ne le mérite pas. Et si tu embarquais cette personne dans l'obscurité? Si les monstres t'attaquaient c'est qu'il y avait une raison derrière ça. Tu n'avais pas lieu d'être, tu devrais être mort. Peut-être que les monstres iraient s'en prendre à ce squelette pour l'avoir aider...à présent il hésitait. Il avait probablement fait une erreur en lui demandant de l'aide. Il s'était toujours débrouiller jusqu'ici tout seul alors...une mort de plus ou de moins... La douleur était pourtant là, bien présente, personne n'aimait mourir inlassablement et surtout rester coincer dans la même situation. Mais lorsque la fleur le vit s'asseoir à ses côtés elle ouvrit de grands yeux écarquillés et fut davantage stupéfaite lorsque celui-ci enroula autour de sa tige son écharpe.

Pourquoi? Pourquoi était-il....si gentil avec lui? Pourquoi ne ressentait-il rien face à ce geste....? Ecoeurant. C'était écœurant de ne pas ressentir plus d'amour et de compassion. Il était si dégoûté de lui-même. Il détestait le fait d'être hermétique aux bonnes actions de ces personnages. Pourquoi n'avais-tu pas abandonner totalement espoir Asriel? Si tu n'avais pas commencer à jouer avec ces resets, si tu t'étais laissé mourir la première fois alors tu n'aurais pas à vivre ça. Tu vas le regretter. Tu vas réellement regretter de ne pas l'avoir fait et vivre un plus grand enfer en vie que mort. Mais la fleur fixe ce squelette qui lui souris de manière amicale. Grâce à lui, elle avait un peu moins froid, pourtant il émit un petit rire amusé en voyant cette echarpe bien trop longue pour lui et esquissa un léger sourire

* Elle n'est pas à ma taille voyons. Tu donnes toujours tes habits au premier monstre dans le besoin ou...

Il n'était pas un monstre. Eh bien vite son sourire disparu aussi vite qu'il était venu. Ce genre de personne....allait juste se faire tuer s'il se montrait aussi insouciant et gentil. Il en savait quelque chose. Il avait presque envie de le mettre en garde, ne pas finir comme lui. Il n'aura surement pas autant de "chance" que lui et se faire "ressuscité" dans une plante par la suite. Non. Après tout, cela s'était passé à la surface pas dans l'underground. Les monstres n'étaient pas ainsi, il le savait. Il n'avait donc aucune inquiétude à avoir pour lui, par contre s'il les libéraient de l'underground alors là.... La fleur ramena auprès de son visage l’écharpe et s'y blottis. Doux. Chaud. Il ressentait néanmoins cela même si cela ne lui faisait rien éprouver. Quoique...se sentait-il un peu mieux? Plus serein. Moins seul.

* Mais....merci Papyrus. Si ça ne t'embête pas, j'accepte ta proposition.

Il finit presque par marmonner comme pour lui-même "je ne pensais pas rencontrer des personnes aussi aimable que toi". Après sa mère ou son père ainsi que Chara, il faut dire qu'Asriel ne connaissait que de nom certains individus. Il n'y arrivait juste pas....se faire des amis. Quant à la raison, il ne le savait pas lui-même. Peut-être pour sa grande timidité, ou sa sensibilité ou peut-être encore parce qu'il était trop craintif. Mais il était prêt à suivre ce parfait inconnu jusqu'à chez lui et se reposer bien au chaud, peut-être même boire un bon chocolat chaud en discutant de tout et de rien comme le ferait de bons amis... Haha Asriel c'est parfaitement ridicule, regarde-toi tu es une fleur, pourquoi quelqu'un voudrait-il d'un ami comme toi? Et pourquoi pas une date avec une fleur pendant qu'on y est? Ça, ce serait le summum de l'hilarité.












Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus] Mer 28 Déc - 19:57
417 mots
dialogue en gras
pensées en italique
Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous


Flowey la fleur à pétales jaunes se met à rire légèrement, d'un air amusé. Il avait l'air heureux pour une seconde et ça réchauffait l'ÂME de Papyrus.

* Elle n'est pas à ma taille voyons. Tu donnes toujours tes habits au premier monstre dans le besoin ou..

Le squelette savait très bien que l'écharpe était trop grande pour une fleur d'à peine quelques centimètres. Ce foulard était parfait pour la taille d'un grand squelette. Ça n'irait même pas à Sans.. mais non mais non on rigole hein. Par contre il n'avait pas compris la deuxième partie de sa phrase. Il ne donnait pas ses habits au premier venu, et il sait que c'est une fleur qui va finir congelée si on le  mettait pas au chaud rapidement. C'est juste que môssieur a un tel grand coeur qu'il ne pense qu'aux autres avant de penser à lui-même. Ceci est un semi-mensonge, vu qu'il pense à lui-même aussi, mais tant qu'il s'assure que la personne à ses côtés, Pap aussi sera content. Mais le "ou" avant qu'il se tut, c'était pour quoi?

- Ou. . .?

Patient mais aussi dans un sens excité, le petit squelette attendait grandement sa réponse. Un peu plus, et il se serait mis à sautiller un peu partout comme un enfant de 5 ans.

* Mais....merci Papyrus. Si ça ne t'embête pas, j'accepte ta proposition.

Un Papyrus heureux était très heureux. Il sourit. Mais... il n'a pas de lèvres! C'est possible, chut maintenant. Ses yeux (ou ses orbites, que voulez-vous, c'est un squelette.) se mettait à étinceler et portant ses deux mains squelettiques bien protégées par ses gants rouges sur ses joues, ses dernières rosirent (par le froid ou par la magie? Qui sait.) Il était heureux pour son ami... et peut-être même futur meilleur ami! Qui sait? Maintenant qu'il y pense, comment il pourrait trouver un moyen pour déplacer cette mignonne fleur? Il cherche aux alentours pour voir. Le sol était définitivement couvert de neige (bienvenue à Snowdin et à la forêt neigeuse) mais il devrait avoir un pot.. quelque part...

Il le voyait, un peu plus loin, caché derrière un arbre. Pourquoi était-ce là? Aucune idée, mais c'était une bonne idée de le prendre et de proposer tout gentiment à la fleur avec un grand sourire.

- Bon, petit Flowey, je ne sais pas comment moi, le grand Papyrus, pourrait bien te porter, mais je crois que ce magnifique pot de fleur qui est là au parfait moment pourrait te servir lors du trajet jusqu'à ma maison! Nyeh heh heh!

Il était confiant. Il était certain que la fleur allait accepter l'offre. C'était soit ça, soit qu'il tente de trouver un moyen de lui-même non sans se geler encore plus vilement ses racines de fleur.

Raaaah ce pun!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[FLASHBACK] Qu'il n'y ait pas d'OSmose entre nous [PV: Papyrus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Contrée glaçiale :: Forêt de Snowdin-
Sauter vers: