You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Napstablook - Sad and sorrowful spooky little specter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Fight :: Présentation :: Présentations validées
MessageSujet: Napstablook - Sad and sorrowful spooky little specter Sam 24 Sep - 17:56


 
NAPSTABLUES



 

 

 ❯ FEAT : oh... j'aimerais beaucoup... faire un feat.....
Carte d'Identité

  ❯ NOM : Napstablook
  ❯ SURNOM : NAPSTABLOOK22, Blooky, Napperhog
  ❯ ÂGE : Les fantômes...
ne comptent pas...

  ❯ RACE : Suis-je digne d'être un monstre ?
  ❯ ALIGNEMENT : Pacifiste
  ❯ GENRE :
  ❯ MÉTIER :
- Éleveur d'escargots
- DJ amateur

  ❯ POUVOIR :
- Corps fantomatique.
- Larmes magiques.

 ❯ HP : 88
 ❯ ATK : 10
 ❯ DEF : 10
 ❯ INVENTAIRE : Un casque. Probablement magique étant donné le fait qu'il tient sur la tête d'un spectre.
 
SES CAPACITÉS EN DÉTAIL

 
Corps fantomatique : Blooky est le seul membre de sa famille à ne pas s'être incarné dans un réceptacle. Cela le rend immunisé aux attaques physiques. Mais si vous persistez à agiter ce couteau dans sa direction, il baissera probablement ses HPs par politesse, alors ne vous découragez pas. Il peut également voler et traverser les murs. Parfois il se dit que c'est quand même bien pratique et il esquisse même un semblant de commencement d'ombre de sourire. Puis il se rappelle qu'il ne peut plus faire de câlins à qui que ce soit et il fond en larmes.

Larmes magiques : Parlons-en de ces larmes. Elles coulent, elles dévalent, cascades tumultueuses qui ne sauraient être arrêtées. Des larmes magiques donc, capables de s'écouler vers le haut, de former des objets intangibles voire de blesser autrui. Oh, Napstablook n'a aucune intention de vous blesser, mais ces torrents lacrymaux sont si soutenus qu'ils peuvent briser une âme. Est-ce que la tristesse peut vraiment engendrer autant de dégâts ? Oh... Il est vraiment désolé. Il va aller pleurer ailleurs. Pardon. C'est de sa faute.


 
ABSENCE DE PHYSIQUE & PSYCHOLOGIE

 
     Comment décrire Napstablook ? Lui ne voudrait sûrement pas qu’on le décrive. Il souffre d’un cruel manque de confiance en lui. Ce manque s’illustre par une dépréciation personnelle permanente. Il n’est jamais assez bon, jamais à la hauteur, jamais là où il faut lorsqu’il le faut. Adressez-vous à n’importe qui d’autre. Pas à lui. Il n’aimerait pas vous faire perdre votre temps. Oh, non, surtout ne vous intéressez pas à ce qu’il fait. Ses hobbies sont creux, dénués d’intérêt pour quelqu’un d’aussi important que vous. Son travail ne le passionne guère et s’il a une passion, il n’excelle même pas dans cette dernière. Personne ne veut connaître la personnalité de Blooky. Surtout pas vous qui lisez ces lignes. Elles sont mal écrites, probablement aussi horribles à vos yeux que le serait sa musique à vos oreilles. Ne poursuivez pas cette lecture… Pourquoi diable voulez-vous le connaitre ?

    Il aurait pu devenir quelqu’un. Il a essayé, une fois. La peur de mal faire, la crainte que lui inspire le jugement des autres… Il n’a pas tenu trois minutes, dehors. Il se sent si… si inutile. Voilà pourquoi il se morigène tout le temps. Pour que les autres n’aient pas à le faire. La tristesse l’empêche de voir tout ce qu’il y a de bon en lui, et ce qu’il est capable de faire. Il se considère comme un raté depuis si longtemps qu’il a fini par s’en convaincre. Et ses rares interactions sociales ne durent jamais assez pour qu’on puisse le ramener à la raison, par une parole sympathique ou un encouragement. Pourtant, assurément, Napstablook est quelqu’un de bon. Il se montre généreux et poli, en toute occasion. Même -et surtout- avec les inconnus. Mais la déprime permanente dans laquelle il se complait ne l’aide pas à voir le verre à moitié plein.

    Il est triste. Triste depuis si longtemps. Partout où il passe, ses larmes magiques coulent à flots. Il aime être seul. Ou peut-être qu’il n’aime pas ça, mais que c’est sa meilleure défense face à ceux qu’il considère supérieurs à lui-même (à savoir tout le monde) ? Il est des personnes qui supportent la solitude, et qui la recherchent. Mais il n’en est aucune qui l’apprécie. Le petit fantôme aimerait être reconnu, entouré d’amis et d’admirateurs. Mais… là, maintenant, il ne le sens pas. Désolé…

    Il n’y a qu’un endroit au monde où il ose s’exprimer à peu près normalement. L’Undernet. En ligne, et sous couvert d’anonymat, il se montre un peu plus ouvert et prêt à échanger avec les autres. Dans ce monde virtuel, il se sent plus confiant. Sur le net, il n'est plus Blooky l'introverti, il est NAPSTABLOOK22. Il adore partager avec d'autres amateurs de musique en ligne. Il compose souvent pour eux. Des petits remix. Des maquettes. Oh ? Non, ce n'est pas assez bon pour qu'il vous fasse écouter... Publier à plus grande échelle ? Surtout pas... Il aimerait se faire un nom dans la musique mais... Il y a tellement plus cool et plus talentueux que lui, au dehors...

    Voilà en somme ce qu'il y a à dire sur le petit spectre mélomane et mélancolique. Vous voulez une description physique ? Haha... Il n'a pas de corps à proprement parler. Il en est désolé... Est-ce que vous lui pardonnerez...? Il n'est pas très intéressant de toute façon, contrairement à ses cousins. Intéressez-vous plutôt à eux. Lui n'est qu'un revenant blanc aux grands yeux constamment embués. Vous êtes sûr que lire la présentation d'un super robot magnat des média ne serait pas plus excitant que de consulter... ça ?




 
SON HISTOIRE

 
     Napstablook n'a pas toujours été ce spectre dépressif et timide. Oh, dépressif et timide, il l'a toujours été. Un peu. Et d'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours été un fantôme. Mais autrefois, lorsque les choses n'allaient pas, il pouvait compter sur sa famille pour le réconforter. La vie était alors si simple. Pleine de petits plaisirs. Gérer l'exploitation familiale à quatre, ça laissait beaucoup de temps pour mixer. Entre les travaux à la ferme et deux compositions, il avait encore de vrais moments de complicité avec ses cousins. Ils étaient tous si cool, chacun à leur façon. Il y avait ce garçon réservé qui ne disait jamais rien. Et cet autre cousin toujours énervé pour un rien. Et puis... Et puis il y avait Happsta... Oh avec Happsta la complicité se faisait quasi fraternelle.

    En sa présence, Napstablook ne se sentait plus si seul, pas si insignifiant. Happsta lui répétait toujours qu'un jour, dès que possible, il s'incarnerait dans un corps. Un vrai corps. Il avait des rêves de célébrité plein la tête. Blooky, lui, refusait cette transformation qui le cantonnerait à une enveloppe physique. Mais il admirait secrètement Happstablook, et cette confiance qui irradiait de sa personne. Oh, s'il avait eu le quart de son courage et une once de son ambition... Il serait peut-être un DJ reconnu aujourd'hui, qui sait ?

    Mais le temps a passé. Le petit spectre n'a jamais eu le courage de se produire. Les ventes d'escargot se sont effondrées suite au départ de cette grande femme au sourire si avenant. Devant la baisse d'activité, les deux autres cousins sont partis tenter leur chance ailleurs, en tant que mannequins. Mais au moins il restait Happstablook. Tant qu'il était là, Napstablook n'avait que faire du reste. Ils pouvaient bien gérer la ferme à deux. Et puis le petit fantôme avait sa promesse qu'il ne partirait jamais pour s'incarner comme les deux autres. C'était suffisant à son bonheur. Il avait cet ami, un toit sur la tête et sa passion pour la musique. Et puis, du jour au lendemain, Happsta changea d'avis.

    Pourquoi ? Pourquoi fallait-il que cette promesse soit trahie ? Le petit fantôme resta durant des jours et des jours, seul, enfermé dans sa chambre à broyer du noir. Happsta... Happsta l'avait trahi. Abandonné pour un corps "parfait". Incapable de haïr, Napstablook se réfugia dans les seuls sentiments qu'il connaissait. La mélancolie. La déprime. La tristesse. Le blues. L'abattement. Le chagrin. La nostalgie. L'amertume. Le spleen. L'affliction. Le désespoir. Le cafard. L'éplorement. La maussaderie. La morosité. La lypémanie. La désolation. La souffrance. Il n'a jamais versé autant de larmes que durant cette période. Le seul point positif, c'était qu'avec tous ces pleurs, le taux d'humidité dans les environs de la ferme grimpa en flèche (véritablement remarquable si l'on considère que notre histoire se déroule à Waterfall) et que du même coup, les escargots bien que délaissés décidèrent de rester.

    Privé d'affection familiale, mais pas de sa passion, Napstablook trouva dans la musique un exutoire. Il se mit à composer des titres plus sombres. Les larmes qui s'écrasaient sur son synthétiseur marquaient les accords déchirants de son désarroi. Lorsqu'il trouva enfin le courage d'allumer sa télévision pour se renseigner sur le reste de l'Underground, il découvrit stupéfait qu'un robot s'était taillé la part du lion dans le paysage audiovisuel des souterrains. Il reconnut dans celui qui allait devenir l'idole de tout un peuple cette personne qui l'avait abandonné pour concrétiser ses rêves de gloire. Transporté, il se mit à suivre fidèlement chaque programme, chaque émission, chaque transmission. Brusquement, lors d'une énième rediffusion du Mettaton's Show, il prit conscience de l'immense gâchis qu'était sa vie. Ses cousins étaient devenus des grands de ce monde.

    Deux mannequins et le maître d'un empire médiatique. Lui qu'était-il ? Un musicien sans talent, sans partenaire et sans public. Un fermier sans exploitation et sans clients. Un fantôme sans amis et sans famille. Dire qu'il avait des pensées morbides serait un doux euphémisme. Malheureusement, son absence de corps lui interdisait le droit au suicide. Il avait décidément tout raté. Définitivement abattu, il se mit à errer telle une âme en peine, trainant son absence de forme physique là où il ne dérangerait personne. Sur l'Undernet et dans les Ruines. Là où personne n'aurait à subir la vision insoutenable qu'il était devenu. Un moins que rien.

    Pour autant, il ne manquait jamais les apparitions télévisées d'Happsta. C'était tout de même quelque chose d'avoir autant d'aisance et de talent. Il en était convaincu, Happsta avait réalisé son rêve et c'était mieux ainsi. Il se demandait même parfois pourquoi il ne l'avait pas abandonné plus tôt. Lui, le mal aimé, Napstablook dernier spectre sans corps de sa génération. Avec le temps, le chagrin devint plus supportable. De suicidaire, il passa à dépressif. De dépressif, il se hissa péniblement à déprimé. Aujourd'hui il n'est plus que mélancolique. Il ne pleure plus que douze heures par jour. C'est assez peu. Il reste chez lui à enregistrer des sons que personne n'écoutera jamais. Mais il trouve là son dernier plaisir, son seul réconfort. Et puis il y a Happ... Mettaton. C'est comme ça qu'il se fait appeler désormais. Il peut le voir défrayer la chronique en live et réussir sa vie pour deux.

    Hehe... C'est toujours ça... Oh... Vous êtes déjà à la fin du texte... Désolé d'avoir écrit ça. C'est vraiment mauvais, et vous avez perdu de précieuses secondes à lire ces mots. Pardon. Désolé... Je suis si désolé... Je n'aurais pas dû... Oooooooh...


 
Derrière l'écran

 
 Pseudo : chillskeleton98
 Tu as quel âge ? toujours 18
 Tu nous a trouvé où ? depuis ce site.
 Et t'en penses quoi ? toujours so cool
 T'as un autre compte ? Lequel ? oui, celui-ci :D
 T'as pas un truc à nous dire hein ? Si. Qui est ce dénommé "Sans" ?

 © Never-Utopia par Koalz

 


Napstaspook:
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
GOLD : 4965
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Waterfall
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Napstablook - Sad and sorrowful spooky little specter Dim 25 Sep - 12:38
Comme promit :



SAAAAAANNNS- NAPSTAAAABLOOOK ! :cry: Ça fait plaisir de te revoir ! J'adore toujours autant tes fiches, on comprend très très très bien comment est le persos. Il y a juste un tout mini petit kcwak. Tu décris Happstablook comme une fille, ce n'est pas un tord puisque on ne sait pas son sexe dans le jeu. Mais Mettaton l'a décrit comme un homme. y'aura donc juste 3 lignes de textes à modif et tout ce sera OK !



Merci de ne pas MP ce compte.

Items
LV: 20
HP, ATK, DEF:
Items:
PNJ
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur http://undertale-soul.forums-rpg.com
Messages : 268
GOLD : 10099
Date d'inscription : 10/04/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Napstablook - Sad and sorrowful spooky little specter Dim 25 Sep - 15:12
Oui, en réalité je crois que Mettaton est bien trop fabulous pour s’embarrasser d'un genre. J'avais mis "il/elle" un peu partout et ça faisait moche. C'est corrigé maintenant, vraiment désolé pour l'erreur.
:cry:

...

Et encore merci pour m'avoir montré à quel point les hauts de forme ont la classe. Maintenant je vais retourner m'allonger sur le plancher et réfléchir à ma condition de déchet ectoplasmique. Mais au moins j'aurai l'air d'un gentleman.
:cry:


Napstaspook:
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
GOLD : 4965
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Waterfall
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Napstablook - Sad and sorrowful spooky little specter
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Napstablook - Sad and sorrowful spooky little specter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Fight :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: