You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

[Flashback] I would erase myself from existence [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Hotland :: Le CORE
MessageSujet: [Flashback] I would erase myself from existence [Solo] Sam 8 Oct - 20:16
I would erase myself
from existence.




« Accepter de vivre, n'est-ce pas parfois une forme de suicide ? »

L

e Core. N'était-ce pas magnifique? L'endroit rêvé pour mettre fin à ses jours. Il ne pensait plus à rien. Il pensait à tout. Ca faisait mal...et cette douleur le rassurait. Finalement ce vide pouvait se remplir...mais simplement de mauvaises choses. Il entrait dans un cercle vicieux...ces pensées ne cessaient plus d'être de plus en plus négatives. Son existence. Son père. Sa mère. Chara... Il observait le Core depuis sa plateforme et jetait de petit regard à la lave qui n'était plus qu'à quelques tiges de lui. Un saut...et ce serait la fin. Il disparaitrait à jamais. Il n'aurait plus à supporter ce vide. Qui aurait crû que la vie pouvait être aussi vide lorsqu'on n'y était hermétique. Le temps qui passe...si lent... L'ennui. Cette impression que le monde continuerait tout aussi bien à tourner sans nous, que l'on perd juste du temps à espérer vainement qu'un miracle tombe du ciel. Alors on finit par essayer, oui on tente soi-même de se voiler la face, de feindre que tout va bien, on tente vraiment d'obtenir ce que l'on veut parce que malgré tout on y croit. On ne peut pas abandonner si facilement, cette naissance à forcement un but, n'est-ce pas? Combien d'individus ont souhaiter ne plus rien ressentir lorsque les difficultés se cumulaient les unes après les autres au point de les étouffer? Combien d'individus ont souhaiter ne plus rien ressentir lorsque les séparations avec un membre cher les clouaient sur place ou lorsqu'une nouvelle trahison brisait une fois de plus leur petit coeur?

Pourtant lorsque l'on atteint le point de ne plus se soucier de rien ni personne...que reste-t-il? Qu'y-a-t-il à attendre d'une vie sans aucun goût? Rien ne plus pourra jamais être pareil, il n'y a plus rien à attendre. Il ne devrait même pas être de ce monde, son existence est une erreur. Il finissait même à penser...que cela s'appliquait autant à la fleur qu'à son ancien corps. Si Chara avait été recueillit par quelqu'un d'autre...peut-être serait-il vivant à l'heure actuelle. Peut-être même qu'il aurait réussis avec l'aide d'un autre monstre à briser la barrière. Lâche. Pleurnichard. Faible. Inutile. Erreur. Anomalie. Monstruosité. Vide. Si seulement...tu n'avais pas été là...si seulement tes parents avaient donné naissance à quelqu'un d'autre... Tout est ta faute. Le monde se porterait bien mieux sans toi. Tu n'as plus rien à faire ici. Tu es MORT. Tu es déjà MORT A L’INTÉRIEUR. Tu n'as plus rien. Plus d'identité. Plus de frère/soeur. Plus de parents. Plus de sentiments. Plus d'émotions. Plus de maison. Plus d'amis. Plus d'âme. Tu es juste une coquille vide. Une coquille vide qui attend que le temps passe et que quelque chose arrive. C'est pathétique. Rien ne viendra. Personne ne te sauveras. Jamais. Tu es le seul à pouvoir te sauver. Mais tu as déjà essayer. Encore et encore et encore. Tu es si fatigué. Si...fatigué. Mettons un terme à toute cette supercherie. Il faut savoir "quitter le jeu", se borner à "continuer" peut faire plus de mal que de bien.

Son regard se braqua sur le précipice d'une mine morne. Tout s'arrêtera. Sa vie prendra fin. C'était la meilleure des choses à faire. Pour lui. Peut-être même pour eux? Que penserait ses parents de son action? Ils n'en sauraient rien et ils finiraient par l'oublier, la fleur l'avait déjà constater en se tournant vers sa mère. Sa chambre redécorer avec ces autres chaussures, avec ces nouveaux objets, cette odeur inconnu que son lit. Oui. Il n'existait plus....haha. Non il ne pouvait pas lui en vouloir. Qui voudrait d'un fils comme lui? Elle avait bien fait. Ces individus qui l'avaient remplacés devaient être bien mieux que lui. Elle nous a remplacé...comment a-t-elle osée? Par des humains...? Ces humains qui nous ont... Elle ne les avait pas oublié totalement après tout mais....avec le temps il finirait par disparaître de sa mémoire. Tout ce qu'il restait de lui était juste un souvenir nostalgique et douloureux. Oui. Cela leur était douloureux de penser à lui. A tous. Le prince est mort. Il leur infligeait un grand désespoir.

Alors la fleur lâcha un rire amer. De toute façon qu'est-ce que la mort? On n'en faisait tout un plat mais c'était juste une libération à ses yeux. Oui. Plus de souffrance. Plus de réflexion comme celle-ci. Plus de problème. Plus rien. Tout le monde passait par cette case là un jour ou l'autre. Lui était juste près à l’accueillir à bras ouverts....enfin à feuilles ouvertes. Ne plus être conscient de ce vide, finir en poussière, oublié, seul, non il rejoindrait Chara. Chara attend-moi, j'arrive. Il allait le/la rejoindre, n'est-ce pas? Alors, Asriel pris son courage à deux mains. Ce n'était pas un geste désespéré. C'était un geste mûrement réfléchi. Pour la première fois de sa vie il allait se montrer courageux et faire face à la mort. Il allait faire une bonne action. Il allait abréger ses souffrances et celle de tout le monde. C'était la seule solution, la meilleure chose à faire. Lorsqu'il entra dans la lave, mon dieu. Pourrait-on décrire pareille douleur en mot? C'était indescriptible. La douleur était inimaginable, ses cris étaient déchirants et pourtant à présent ses cris ne se répercutaient que dans la substance. Personne ne l'entendraient hurler. Personne ne sauraient à quel point il pouvait souffrir. Personne ne viendraient le secourir.

A présent il était partager entre l'envie de vivre et l'urgence d'en finir pour échapper à cette souffrance. Pitié. Plus vite. Juste mourir. C'est si....douloureux... jamais il n'aurait penser qu'il pourrait vivre pareil....pourquoi même la mort était si difficile d'obtenir? Est-ce que Chara avait autant souffert? Il/elle avait eu l'air de se tordre de douleur et pourtant il/elle avait été si courageux/se. Mais lui. Il ne supportait pas cela, la peur s'infiltrait en lui peu à peu, le courage et la volonté au contraire s'enfuyait à grand pas. Non. Il ne voulait plus mourir! Il ne voulait pas que cela se finisse ainsi! Il ne voulait pas que l'on l'oublie! Il ne voulait pas que le monde continue à tourner sans lui! Il ne voulait pas laisser tomber!! A L'AIDE!! QUE QUELQU'UN VIENNE L'AIDER! Tout son corps disparaissait! NAN!! IL REFUSE! Et soudain....plus rien. Le néant. Il n'y avait....plus rien. Il était mort. Oui il était certainement mort. Eh, il ressentait encore les effets de sa mort pourtant il était en parfait état devant deux choix. Qu'est-ce que c'était...Reset et Continue? Il ne comprenait pas trop et avança de façon hésitante sa tige près de la touche Continue avant d'appuyer par curiosité. Et soudain, il était à nouveau dans le jardin du roi. De retour à son point de sauvegarde.

Là où tout avait commencé.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
[Flashback] I would erase myself from existence [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Hotland :: Le CORE-
Sauter vers: