You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Ne marchez pas sur le fantôme qui dort [PV : Jack Amarins]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Les ruines
MessageSujet: Ne marchez pas sur le fantôme qui dort [PV : Jack Amarins] Jeu 13 Oct - 22:10
Les ruines. Napstablook appréciait l'endroit pour deux raisons. La première, il n'y avait ici que des monstres relativement craintifs ou discrets, et peu nombreux avec ça. Il pouvait y passer des heures sans rencontrer qui que ce soit. La seconde, c'était qu'il trouvait là un lieu aussi désolé et triste que lui. Ces vieilles colonnes brisées, ces pierres ternies, rendues mousseuses par le temps... Et ce tapis de feuilles mortes qu'aucune brise ne venait jamais soulever. Pareil à cette couche de matière organique en décomposition, le spectre reposait sur le sol. Parfaitement immobile. Il ne faisait qu'un avec cet environnement. Il aurait tout aussi bien pu s'allonger dans les airs. Ou sous la terre. Ou dans un mur. En tant que fantôme, ce n'était pas comme s'il avait besoin d'un support pour s'allonger.

Mais il trouvait cette position adaptée. Il était particulièrement seyant à un déchet dans son genre de traîner à même le sol. Il n'avait pas pensé à emmener son casque. Un peu de musique l'aurait sûrement aidé à trouver la force de se redresser. Mais il ne se sentait tout simplement pas apte à relever ce défi. Alors il attendait. Avec un peu de chance, un Whimsun viendrait à passer dans les parages, ce qui le forcerait à lever le camp. Il retournerait alors à la ferme, nourrirait les escargots puis s'enfermerait à double tour jusqu'au lendemain. Quelle journée passionnante et productive.

Peut-être trainerait-il un peu sur l'Undernet. Un inconnu avait laissé une bonne critique sur sa page de partage musical. Et ils avaient même échangé deux ou trois messages privés. C'était l'interaction sociale la plus intéressante de ces deux dernières semaines, alors il comptait bien répondre. Oh... Ou peut-être pas finalement... Recevoir trop de messages, n'était-ce pas agaçant ? Ne risquait-il pas de froisser le sympathique undernaute en lui répondant trop vite ? Tout le monde ne passait pas ses journées derrière un écran... Il voulut rassembler son courage pour prendre une décision. Puis il estima qu'il lui faudrait au moins une vingtaine d'années d'auto-encouragement pour s'estimer digne de répondre à l'inconnu, et il abandonna.

Tout à ses pensées, il n'avait pas entendu les pas qui approchaient. Le crissement des feuilles mortes lui fit prendre conscience de la présence à ses côtés. Trop tard pour s'envoler, ou pour devenir transparent. Dans la panique, il ferma les yeux et se mit à respirer exagérément fort, dans une tentative pathétique de passer pour endormi. Il n'était pas là. Il n'était tout simplement pas là. Pas de fantôme en vue. Non, monsieur. Pas le moindre revenant à des kilomètres à la ronde, passez votre chemin.

Était-il parti ? Qui que ce soit, Blooky ne tenait absolument pas à le déranger. Encore moins à lui parler. Si seulement la présence pouvait s'éloigner, prendre un autre chemin. Mais il était au milieu dudit chemin. De l'unique chemin. La personne n'était tout de même pas venue ici uniquement pour faire demi-tour ? Est-ce qu'au moins il paraissait vraiment endormi ? Respirer fort ne suffisait pas, il fallait ronfler pour rendre la chose convaincante. Et d'abord, comment faisait-on pour ronfler ?? C'est qu'en réalité, les fantômes n'ont d'habitude pas trop besoin de respirer. L'absence de poumons, probablement. Napstablook n'était cependant pas complètement démuni face à la situation. Il avait lu quelques bandes dessinées dans sa jeunesse. Et il se souvenait très bien que les personnages qui dormaient répétaient "Z" à haute voix. Il appliqua donc cette méthode sommaire, pour parfaire sa couverture.


*

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz..........


Napstaspook:
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
GOLD : 4965
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Waterfall
Revenir en haut Aller en bas
Ne marchez pas sur le fantôme qui dort [PV : Jack Amarins]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Les ruines-
Sauter vers: