You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Alone in the dark, NOT [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Les ruines :: Spider Bake Sale
MessageSujet: Alone in the dark, NOT [Libre] Ven 4 Nov - 19:05
Etrange commerce

fait AVEC des araignées ?


Ces ruines sont pleines de monstres, bourrées d'êtres agressifs... et étranges... l'un d'eux avait carrément essayé, alors qu'il ressemblait lui-même à un légume, de l'attaquer avec des carottes et des oignons. Il l'avait ainsi que la première grenouille qu'il avait battu, écrasé sous son talon jusqu'à la mort. Il n'était finalement qu'un tas de poussière, probablement pas très cuisinable. Toujours prêt à sortir un bon mot, il s'était exclamé "Die Potato !" en le faisant. Sur le chemin, il avait croisé pas mal de monstres, mais ne les avait pas tous tués. Certains se contentaient de se terrer dans un coin de la pièce et il n'avait aucune raison de les attaquer en premier. Il aurait même manqué plus de monstres qu'il n'en avait tué, mais il n'avait pas été jusqu'à compter.

Certains monstres l'avaient attaqués, mais n'avaient pas eu la bravoure de finir le combat, une fois qu'il s'était montré un brin répondant, ils avaient fuit dans un coin et n'en étaient plus sorti. Tant mieux, Vlad était pressé et tous ces combats le ralentissaient, si ses ennemis se ravisaient, il pouvait bien les pardonner pour cette fois. Il venait de passer un petit portail, où il y avait une drôle de marque au sol... Il l'ignora ainsi qu'il ignora le chemin à sa gauche au petit carrefour qui suivait. Il n'était pas exactement fatigué, mais une pause ne serait pas de refus... Et cette pièce n'était qu'un cul de sac couvert de toiles d'araignées. Il y avait au centre de la pièce une petite pancarte qui faisait la publicité d'une vente de pâtisseries... Mettre des pièces dans ces toiles ? Ces pièces que les monstres avaient laissé tomber ? Mais n'était-ce pas des pièces d'or ? Enfin vu leur taille, peu importait, et elles n'étaient probablement que plaquées d'or, il n'en tirerait pas beaucoup en les négociant à son retour. Sans compter qu'il n'avait rien à manger et que l'argent ne se mange pas...

Il paya suffisamment pour un spider donut. Une araignée vint chercher les pièces une par une, puis elle amena une sorte de donut violet. Il le porta à sa bou... Oh, oui, le masque. Il oubliait parfois qu'il le portait, il y était tellement habitué, il était lourd, chaud, encombrant, mais il l'avait porté des jours durant pour s'y faire au point de savoir se battre avec. Il le retira un peu, les araignées seules furent témoin de son visage et probablement s'en fichaient-elles, même si manifestement elles avaient l'intelligence de faire des transactions... et des pâtisseries. Ce n'était pas mauvais en plus, ça avait un goût un peu  unique, mais pas désagréable. Il finit rapidement et remit son masque correctement sans tarder.

Il ne sentait pas son estomac plein, étrangement, mais il n'avait plus vraiment faim, et plus encore, il se sentait mieux, comme soigné, revitalisé. Il avait pris quelques coups en traversant les ruines et en tuant ces monstres, mais il n'en sentait plus aucun coup... Il hésita à en racheter un, mais il se ravisa, il n'avait même plus faim et se sentait bien. Il resta assit au sol un petit temps, fermé sur lui-même.


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alone in the dark, NOT [Libre] Dim 20 Nov - 19:26
De son côté, Gray avait continué d'explorer les ruines et... Avait pas mal éternué à cause de toute la poussière que son nez s'était pris. Mon dieu, celui qui devait s'occuper du ménage dans ces ruines était décidément peu consciencieux ! Toutefois, cela ne l'avait pas arrêté.
Bravant la poussière et la peur des divers pièges qui parsemaient l'endroit... Bon, soyons honnêtes. Gray était tombé dans TOUTES les chausses-trappes. Vous voyez le passage avec le sol peu solide et en dessous un tapis de pétales roses ? Ben maintenant, il n'y avait plus que le vrai chemin, toutes les fausses dalles ayant été déclenchés par Gray. Heureusement qu'en dessous, il y avait un lit de pétales roses. Cela avait facilité les chutes et au bout de la 47ème, Gray était rodé.
Pour les divers leviers, Gray ne s'était pas embêté et les avait tous déclenché. Comme ça, ils étaient tous bons.

Pour les monstres ? Le danseur les avaient regardé... Les monstres l'avaient regardé... Et la chanson de YAMCA s'était déclenchée : www.dailymotion.com/video/x2b1a0_village-people-ymca-version-origina_music

Dès lors, Gray et tout les monstres s'étaient mis à danser, en rythme et à l'unisson. Plus de race, plus de haine. Il ne restait que la musique, l'amour et la joie. LA DANSE.
Ensemble et sur diverses musiques, ils avaient continué à danser. Les monstres devaient probablement prendre Gray pour un genre de monstre particulier avec son apparence peu ordinaire... Mais cela importait peu. Le danseur venait de voir que la Fleur était un cas particulier, car lui et les monstres... Cela avait été magnifique. Bon, ils l'avaient bien attaqué une fois ou deux, quand il n'avait pas eu le temps de les pousser à se déhancher... Mais rien de comparable à Flowey, et rien qu'un pas de danse ou deux ne permettait pas d'éviter. Duh. Nous parlons d'un type qui a obtenu une médaille mondiale à une compétition de danse. Souplesse, agilité... et fabulosité.

Au final, Gray finit par arriver à un croisement. Une grande voie, où il pouvait voir un gigantesque arbre mort... Mais et surtout, du petit sentier, s'élevait un doux fumet de... Patisserie.
Gray regarda les petites pièces données par ses fans monstres, et il courut sans regarder quoique ce soit aux alentours. Son ventre gargouillait et ne comptait plus que le fait de se rassasier.
Il arriva rapidement à une salle... Bourrée de toiles d'araignées, et avec un petit écriteau "Boulangerie arachnide, veuillez déposer votre argent pour avoir votre donut."
Ni une, ni deux, Gray déposa son argent, et attendit patiemment ses donuts. SES, car Gray avait furieusement les crocs, et rien ne l'empêcherait de manger ses délicieux beignets...
Rapidement, il vit le spectacle amusant d'araignées qui se la jouaient fourmi pour lui donner une boîte de beignets, que le jeune homme englouti plus rapidement que tu ne peux dire "Conglolexicomatisation des lois du marché"

Mais une fois que Gray eu terminé d'avaler comme un glouton ses donuts, il remarqua enfin un type bizarre dans la pièce, apparemment là depuis avant lui...

"Euh... Bonjour mystérieux personnage sur ma route envers la surface et la gloire. Êtes vous un humain comme le laisse poindre votre preste silhouette ou un monstre amateur de danse et de musique le cas échéant ?"
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alone in the dark, NOT [Libre] Dim 27 Nov - 0:48
Le Héros

et la star.



Alors que Lord Vlad était en fait absolument inactif, aussi bien dans son anatomie visible que dans sa tête, ou derrière son masque, quand quelque chose surgit dans la salle. Mieux valait le décrire en ces termes, car il aurait été très osé de le définir comme "quelqu'un". C'était une espèce de boule disco vivante dont le brilla,t avait été déplacé, mais l'énorme structure sphérique subsistait en suspension au dessus du reste de la structure. Le brillant était sur le brillant était répartit en strass et paillettes sur les longs membres longilignes qui tenaient la boule disco en l'air.

La chose lut le panneau présentant l'endroit et sous le regard étonné de Lord Vlad, sortit des pièces de ce qui semblait lui servir de poches, et acheta non un, mais deux donuts. Il les mangea, sembla-t-il, car un orifice s'ouvrit sous l'énorme boule et les donuts y disparurent morceau par morceau.

Lord Vlad examina la créature point par point, qui ne semblait même pas l'avoir remarqué. Omettez l'affro et la démarche absurdement dansante, et vous obtenez un être humain. Lord Vlad fut satisfait de cette explication, c'était un taré, aussi taré qu'un personnage de jeu vidéo, dont il avait vaguement souvenir, un inspecteur de police qui se déplaçait uniquement en dansant, mais qui avait au moins le mérite d'avoir un character design à moitié travaillé. Il faut vachement de toupet pour penser ça quand on porte un costume de super-héros. Le jeu parlait d'un fantôme s'il se souvenait bien, d'un fantôme qui sauvait des gens en remontant dans le passé quelques minutes avant leur mort et en faisant à peine bouger des objets, changeait la donne. Excellent jeu.

Finalement, après au moins trois minutes de cohabitation, pacifique dans les faits, mais agressive pour les yeux, le toqué finit par le remarquer. Il lui adressa quelques mots qui confirmèrent les craintes qu'avait Lord Vlad :

* Euh... Bonjour mystérieux personnage sur ma route envers la surface et la gloire. Êtes vous un humain comme le laisse poindre votre preste silhouette ou un monstre amateur de danse et de musique le cas échéant ?

Gloire ? Danse ? Musique ? Il n'avait rien de mieux à faire ? Lord Vlad ne répondit pas de suite. La pensée lui effleura même l'esprit que s'il ne bougeait pas, et n'émettait aucun bruit, il le confondrait finalement avec une sorte de statue ou de décoration et passerait son chemin. Puis il se rendit compte que c'était le premier humain qu'il avait croisé depuis un moment, et si d'un côté, on pouvait douter de l'humanité de Lord Vlad, son costume cachant la moindre parcelle de peau, on pouvait avait plus de certitude penser que son interlocuteur était, lui, humain. Mais il n'avait pas entendu parler d'autres humain que cet enfant, qui était parti devant, qui avait peut-être des jours d'avance sur lui. Finalement, la curiosité l'emporta, il se leva et tendit une main gantée à l'inconnu pour qu'il la serre et malgré son dégoût pour cet original prétentieux, quelle ironie de sa part, il fut parfaitement courtois et respectueux.

* Je suis Lord Vlad, super héros, et notablement humain. Je ne m'attendais pas à croiser quelqu'un de si tôt. Les monstres ne vous ont pas fait trop de mal sur le chemin ?



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alone in the dark, NOT [Libre] Lun 28 Nov - 12:40
L'individu qui faisait face à Gray était étrange... Mais étrange ne voulait pas dire méchant ! D'ailleurs, Gray était probablement bien plus étrange que l'homme masqué en face de lui...
C'est pourquoi, quand l'homme lui annonça être un super-héros... Gray enclencha simplement une musique de Super sentai. Ni plus, ni moins.

"Cette musique me semble la plus appropriée pour parler avec un super-héros. Mais c'est dommage que vous ne me connaissiez, ou reconnaissiez pas. Je me nomme Gray. Gray Ashura. Je suis actuellement une star montante de la musique et je cherchais l'inspiration des muses sur cette monde. J'avais entendu parler du génocide effroyable commis par les hommes sur ce sinistre mont et j'ai voulu créer un album commémoratif de ces pauvres gens, mort sur l'autel de la haine..."

Le tout dans une pose dramatique et triste. Le poing serré devant le visage d'un Gray sur le point de pleurer...

"C'est alors que je me suis fait courser par une horde de bêtes enragés, qu'un expert en animaux pourrait probablement identifié comme des sangliers... Et que je suis tombé dans ce trou."

D'un coup, c'était moins glorieux, il était vrai, mais le danseur n'en avait pas fini. L'homme lui demandait si les monstres ne lui avaient pas fait de mal ? Mais bien sûr que non !

"Je sais que mon apparence et mes manières étranges peuvent surprendre, mais je n'en reste pas moins lauréat d'une médaille d'argent au concours mondial de Ballet et de bronze en danse libre. Esquiver des attaques aussi simple que celles de ces monstres peu agressifs est un jeu d'enfant ! Sans compter que les monstres sont également amateurs de musiques, comme tout un chacun. Vous auriez du nous voir avec les grenouilles géantes il y a une heure, dansant à l'unisson sur le YMCA... C'était beau !"

Car contrairement à Lord Vlad, Gray était un pacifiste pur souche et refusait la violence... quoique rapidement, une image se forma dans la tête du danseur, et son expression changea.

"Quoiqu'il y a effectivement un monstre... Un monstre que ma musique n'a point pu convaincre. Cet être est extrêmement dangereux, contrairement à ce que son apparence pourrait laisser penser. Il s'agit d'une plante jaune qui parle. Si vous en croisez une qui s'appelle Flowey... Et bien, et je cite Scary Movie "Run Bitch, Run.""
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alone in the dark, NOT [Libre] Mer 4 Jan - 16:52
Dure réalité

Feat Gris



Il eut à peine le temps de finir sa réplique, que le taré lança sur un petit baffle, une mauvaise musique de série japonnaise. Il devait se sentir tellement malin, comme il le dit d'ailleurs :

"Cette musique me semble la plus appropriée pour parler avec un super-héros. Mais c'est dommage que vous ne me connaissiez, ou reconnaissiez pas. Je me nomme Gray. Gray Ashura. Je suis actuellement une star montante de la musique et je cherchais l'inspiration des muses sur cette monde. J'avais entendu parler du génocide effroyable commis par les hommes sur ce sinistre mont et j'ai voulu créer un album commémoratif de ces pauvres gens, mort sur l'autel de la haine..."

Vlad n'avait aucune idée de ce dont il parlait, mais il prenait une pose tellement ridicule qu'il n'avait pas du tout envie de le prendre au sérieux. Quand on dramatise les choses, il faut savoir garder la classe, rester cool, rester cohérent, rester admirable. Bon, dans son cas, c'était un peu perdu d'avance, mais il n'essayait même pas. Enfin, il avait donné quelques infos utiles, au début. C'était un musicien, ou un danseur, quelque chose du genre et il devait être connu... quelque part. Lord Vlad paria sur le japon, car il est connu que les japonais ont parfois des goûts douteux en musique et de plus, il avait joué une musique japonaise plutôt qu'américaine alors que les super-héros américains sont largement plus nombreux et plus en phase avec l'esthétique de Lord Vlad... En fait Lord Vlad ressemblait plus à un vilain de comic, particulièrement à un certain ennemi de Batman, mais les héros et les vilains sont souvent assez indistinguables.

"C'est alors que je me suis fait courser par une horde de bêtes enragés, qu'un expert en animaux pourrait probablement identifié comme des sangliers... Et que je suis tombé dans ce trou."

Donc il n'était même pas sûr que c'étaient des sangliers ? Ou il exagérait tout au point qu'il lui faille l'avis d'un zoologue pour confirmer le nom du moindre bestiau ? Pas vraiment envie de s'attarder sur la question. Faites qu'il dise quelque chose d'intéressant.

"Je sais que mon apparence et mes manières étranges peuvent surprendre, mais je n'en reste pas moins lauréat d'une médaille d'argent au concours mondial de Ballet et de bronze en danse libre. Esquiver des attaques aussi simple que celles de ces monstres peu agressifs est un jeu d'enfant !"

Bon, au moins il avait un peu de conscience de soi, assez pour connaître ses atouts et s'en servir, du moins au niveau le plus basique. Pour être honnête, il semblait en effet avoir une bonne maîtrise de son corps et de ses mouvements et ça ne surprenait pas le justicier de l'entendre se réclamer de médailles dans ce domaine. Lord Vlad lui pouvait se vanter de quelques arrestations bien senties de petits criminels, et celle d'un grand criminel,... définitive. Mais il n'allait pas se vanter, simplement parce qu'il le pouvait.

"Sans compter que les monstres sont également amateurs de musiques, comme tout un chacun. Vous auriez du nous voir avec les grenouilles géantes il y a une heure, dansant à l'unisson sur le YMCA... C'était beau !"

Intéressant, il préférait distraire les monstres que de s'en débarrasser, ou les faire fuir. Chacun ses méthodes, s'il ne dansait pas, littéralement, entre les attaques, avec probablement plus d'habileté qu'un homme masqué peut en déployer, il serait déjà réduit en charpie, cela dit. Enfin, c'est juste ce qu'il estimait.

"Quoiqu'il y a effectivement un monstre... Un monstre que ma musique n'a point pu convaincre. Cet être est extrêmement dangereux, contrairement à ce que son apparence pourrait laisser penser. Il s'agit d'une plante jaune qui parle. Si vous en croisez une qui s'appelle Flowey... Et bien, et je cite Scary Movie "Run Bitch, Run.""

Flowey ? Dangereux ? Aucune raison de croire ce lunatique, vraiment. Enfin, la musique qu'il avait en fond commençait un peu à agacer Lord Vlad, mais pas au point de devenir violent. Flowey n'avait pas évoqué de l'avoir croisé et vu qu'il était derrière... il avait probablement rencontré Flowey en chemin, alors qu'il résolvait des puzzles. Flowey était l'Aide Surnaturelle de son voyage du Héros, pas moyen qu'il soit méchant. Malgré qu'il ne décèle pas particulièrement que son interlocteur lui mente, il décida que c'était faux.

* Coupez la musique je vous prie, M. Ashura, j'apprécie l'intention, mais j'aime penser dans un silence relatif et ne pas être distrait quand on me parle. De plus, si vous tenez à ce truc, économisez votre batterie, parce qu'a priori, je ne vois pas de prises 220 volts dans les environs, et c'est en supposant que vous avez un chargeur.

* Je suis aussi pour ma part tombé dans cet endroit il y a peu, je suis même surpris de ne pas vous avoir croisé en explorant la montagne... Enfin, l'endroit est vaste, et nous sommes minuscules, ça n'est pas inconcevable non-plus.

* Enfin, si vous vous débrouillez et moi aussi, il n'y a pas de raison de poursuivre ensemble notre chemin. Ce fut un plaisir de faire votre connaissance et de voir que je ne suis pas le seul humain ici, mais je ne peux m'éterniser ici, j'ai une personne à secourir et une à neutraliser.

Sur ces mots, il se dirigea d'un pas assuré vers la sortie. Il ne pouvait pas, bien sûr, empêcher Gray de le suivre, de près ou de loin, mais s'il était gênant, il lui ferait comprendre qu'il ne s'encombre pas d'un boulet quand il a quelque chose d'important à faire.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alone in the dark, NOT [Libre] Mer 18 Jan - 12:39
"Bah a vrai dire, j'ai une prise dynamo pour ma batterie, donc je fais comme je veux."

Se contenta de répondre l'homme le plus fabuleux du monde, tout en éteignant la musique, comme l'avait demandé l'homme masqué qui n'avait apparemment aucun goût du drame et de la classe...

"Quand au fait que nous nous sommes point croisez jusqu'à maintenant... C'est peut-être parce que je suis tombé sans faire exprès dans à peu près tout les trous de cet endroit... Je vous jure que cela aide pas."

Fit Gray en massant ses jambes... Qui n'étaient plus endoloris ? Mais c'était... C'était... C'était génial ! Le jeune homme se mit donc à sautiller un instant sur place, tout à sa joie d'être de nouveau en forme, malgré les divers trous dans lesquelles il était tombé...
Avant de voir l'homme masqué qui s'en alla d'un pas nonchalant...

"Effectivement. Les monstres n'étant pas des dangers, voyager ensemble alors que vous ne semblassionniez point apprécier la bonne parole de la musique, cela ne créerait que des tensions inutiles entre nous... C'est pourquoi..."

Gray dépassa en trombe l'homme masqué, en lui faisant un petit signe de la main...

"Je m'en vais user de ma vitalité retrouvée pour apporter la paix, l'amour et la musique aux autres ! Bonne soirée ! Ou journée ! Ou nuité ! Comme vous voulez ! Bwahahahahah"

Fit en riant le danseur à afro, tout en disparaissant au loin dans les ruines probablement devant un Vlad effaré par tant de stupidité.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alone in the dark, NOT [Libre]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Alone in the dark, NOT [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Les ruines :: Spider Bake Sale-
Sauter vers: