You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Living Dead Doll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Fight :: Présentation :: Présentations validées
MessageSujet: Living Dead Doll Dim 27 Nov - 16:30


  
Mira



  

  

   ❯ FEAT : Dolls - Another / Loputyn/ Doll Bloodborne
Carte d'Identité

 ❯ NOM & PRENOM : Mira.
   ❯ AGE : Née il y a une vingtaine d'année, à repris vie il y a un an environ.
   ❯ RACE : Monstre.
   ❯ ALIGNEMENT : Neutre.
   ❯ GENRE :
   ❯ MÉTIER : Médecin, "réparatrice".
   ❯ POUVOIR : Recomposition: en cas de petites blessures, Mira peut être remontée, se remettre les membres.
Télékinésie: ce pouvoir demande beaucoup de force à Mira, elle ne peut l'utiliser qu'en cas de grande colère.
Dreams and Nightmares: Mira est capable d'entrer dans la tête des gens et d'influencer ses rêves et cauchemars, elle peut également faire subir des hallucinations de son choix. Ce pouvoir demande beaucoup de concentration à Mira qui sera lourdement affaiblie, elle peut s'en servir durant les combats mais aussi pour apaiser ses patients qui souffrirait psychologiquement. Elle en use que très rarement, la télépathie est très fatigante et affecte son humeur, elle peut passer de très sereine à complètement paranoïaque, de démente à totalement perdue. Elle peut utiliser ce pouvoir seulement si elle a eu un contact physique avec l'autre personne.

  ❯ HP : 13
  ❯ ATK : 12
  ❯ DEF : 15
   ❯ INVENTAIRE : Une montre à gousset en or, des bonbons, du fil rouge et une aiguille.

  
SES CAPACITÉS EN DÉTAIL

  
Mira est une poupée vivante pourvue de sentiments parfois défaillants, elle est capable de se remonter au cas où on lui coupe un membre, elle peut se réamboiter. Grâce à son fil rouge et un peu de magie, Mira peut également soigner les plaies. Ses larmes peuvent également soigner et apaiser, elle garde cependant ce don secret.

Elle est très douée en médecine et l'utilisation des plantes, elle saura remettre sur pied la plus part des malades et blessés qu'elle croisent son chemin.

Aussi, Mira préfère cacher ses pouvoirs tels que la télékinésie qu'elle ne peut presque jamais utiliser. Sauf si on la contrarie énormément, comme si c'était un automatisme de survie, d'ailleurs, Mira change complètement de mentalité quand elle est en danger et paraît nettement plus mauvaise qu'à l'habitude.
De plus, cette petite poupée est capable d'entrer dans l'esprit de ses victimes et de leur provoquer des hallucinations qu'elle choisit. Elle peut aussi influer sur les rêves et cauchemars plusieurs jours après sa rencontre avec sa victime.


  
PHYSIQUE & PSYCHOLOGIE

  
Mira a le teint très blanc et les paumettes roses : c'est une poupée. Elle est plutôt petite comparée à un humain, environ 1m55 et est très légère, seulement 30 petits kilos. Mira est faite en bois magique, elle a très peur de l'eau et à donc toujours un parapluie avec elle.

Mira a des cheveux châtains bouclés assez longs. Elle réussit à garder une chevelure imposante malgré son métier. Elle a de grands yeux verts entourés de longs cils noirs. Ses lèvres sont roses et petites, son nez fin, ses oreilles parfaitement taillés, ses mains et ses doigts très fins. Elle est toute en élégance, elle a un corps techniquement impossible -mais c'est une poupée donc, pas grave !- avec sa poitrine plutôt développée, sa taille fine et ses hanches merveilleusement définies. Elle a de longues jambes fines qu'elle décore de petits bas en dentelle.

Les tenues de Mira sont souvent de couleurs claires et légères, elle porte souvent des robes avec des cols et des manchettes très décorés. Elle porte également souvent un collier de perles. Elle a des petites chaussures noires et souvent des noeuds dans ses cheveux.

La psychologie de Mira est complexe, d'abord une poupée sans émotions, elle apprend doucement à ressentir les choses et il faut dire qu'elle n'a pas commencé par le bon chemin.
Elle n'a aucun souvenir de son enfance et ne saurait dire quand elle est vraiment née, elle ne se rappelle absolument de rien. Mira est très sensible et se met donc facilement dans un état démoniaque si elle se sent agressée ou persécutée, elle devient alors aussi féroce que le plus ténébreux des monstres.

Elle a encore du mal à rester calme et à gérer ses émotions, ce sont des choses nouvelles pour elle. Cependant, cette petite poupée est pleine de bon sens et saura venir en aide à son prochain sans rechigner, elle est pleine d'amour bien qu'elle soit très maladroite pour s'exprimer à ce sujet. Mira est dôtée d'une patience incroyable et d'un calme exemplaire quand la personne qui s'adresse à elle la met en confiance, elle paraît toujours sur ses gardes mais une fois cette barrière passée, elle devient l'amie rêvée, une confidente qui sera toujours à votre écoute.

Mais Mira cache un côté bien plus sombre de sa psychologie, elle est profondément rongée par la tristesse pour une raison qu'elle même ignore, peut-être car c'est la première émotion qu'elle a apprise ? Elle se bat donc régulièrement contre son instinct mauvais et assassin, son rêve n'étant pas de tuer tout le monde mais plutôt d'aider son prochain. Elle espère trouver des personnes capables de lui apprendre l'amour et, de ne jamais croiser la route de ceux qui pourrait la faire basculer : Mira est facilement influençable.



  
ONCE UPON A TIME ... MY STORY

  
Le Professeur Halgus était un homme complexe, reconnu dans l’Underground pour être un scientifique brillant mais quelque peu malveillant, les personnes qui venaient réclamer son aide n’étaient en général pas plein de bonnes intentions… Le professeur Halgus n’était rien d’autre qu’un sombre fou.

Fou mais très intelligent, il va de soi, il était un grand avec un grain et était capable de donner un semblant de vie à n’importe quoi grâce à un peu de mécanique et un peu de magie. Il avait ainsi réussit à animer un service à fondue qui charma un autre dingue qui avait visiblement trop d’argent pour acheter cette médiocre œuvre d’art au professeur qui devint très vite riche grâce à ses inventions. Il avait donc ce qu’il voulait, une richesse sans pareille et une reconnaissance minime certes, mais une reconnaissance sur laquelle il ne crachait pas.

Mais il lui manquait une chose… une petite chose qui bizarrement le faisait rêver. Une femme. Mais une femme parfaite : une femme qui dit toujours oui, qui ne crie pas, qui ne lui manque pas de respect, qui ne le contredit pas, qui ne le contrarie pas, qui ne sortira jamais de sa cage dorée, qui lui dédira sa vie entière, qui sera juste à lui et à personne d’autre. Néanmoins, le Professeur avait un minimum de conscience, il savait pertinemment qu’aucune femme ne voudrait se plier à temps d’exigences, elles étaient toutes aussi bêtes et inutiles les unes que les autres et il ne voulait pas ça, il ne méritait pas ça.

C’est ainsi que lui vint l’idée de créer sa propre femme, mais ce n’était pas comme donner à la vie à un robot mixeur ou un lave-linge, c’était bien plus complexe. Donner la vie à un objet ? Vraiment donner la vie et pas juste entourlouper la foule grâce à quelques tours de magie débiles…

L’idée était folle, mais surtout malsaine, justement c’était les deux mots qui représentaient le plus le sinistre et loufoque professeur Halgus. Il lui fallait un être vivant et, contrairement à ce qu’il avait l’habitude de faire, il souhaitait partir de quelque chose en vie. Pour le déshumaniser. En faire son jouet. SON jouet.

C’est un soir, quand la nuit était lourdement tombée que le professeur se lança à la recherche de sa victime alors qu’il déambulait dans les rues. C’est ainsi qu’il dénicha cette toute petite fille qui essayait tant bien que mal de vendre des fleurs aux passants. Elle était si petite et si fragile dans sa petite robe déchirée que le professeur ne pu s’empêcher de s’approcher d’elle, c’était une petite poupée. Ses articulations étaient des jointures sphériques, ses yeux du verre, sa peau… du bois tellement doux qu’il eu un spasme en attrapant l’épaule de l’enfant.

« Bonsoir petite, que fais-tu si tard ? Tes parents doivent être inquiets, ne penses-tu pas ? »
La gamine, de ses grands yeux verts observa l’homme qui lui parlait, la SEULE personne qui lui avait parlé de toute la journée. « Oh je… je n’ai pas de parents, je suis orpheline. » C’est en voyant le sourire s’agrandir sur le visage bouffi du professeur que la petite poupée constata son erreur, il la pris sous son bras et étouffa ses cris.

Maintenant qu’il avait la matière enfermée dans son sous-sol, le professeur devait chercher le moyen de faire ce qu’il voulait de cette gamine, il avala des tonnes de livres et arriva à cette conclusion : le désespoir la rendrait aussi malléable qu’une pâte à modeler.

Mira passa des dizaines d’années seule, enfermée dans le noir du grenier. Observant de ses yeux brillants de larmes le mur qui lui faisait face. Ses larmes se transformèrent en un regard vide, aussi vide qu’un gouffre, elle oublia même comment parler. Elle oubliait tout. Marcher était impossible car la pièce était trop petite, elle grandissait mais n’apprenait rien, elle était déconnectée de tout.
Halgus avait eu ce qu’il voulait, la petite poupée n’était plus rien, juste une coquille vide où il pouvait insérer tout ce qu’il désirait : ses règles.

C’est ainsi qu’une fois que la poupée paraissait adulte, il l’autorisa à sortir de sa cage pour découvrir l’endroit où elle devrait vivre jusqu’au restant de ses jours, il lui réapprit à se déplacer, à entendre mais surtout pas à parler. C’était inutile, elle n’avait pas d’avis à avoir après tout. Il lui apprit juste à servir, à ne jamais rechigner, à ne pas penser, à juste être ce qu’elle devait être : un pantin à son service.  

Les mois défilèrent et le professeur profitait allègrement de sa jeune fiancée, elle servait surtout à faire les repas, le nettoyage, lui masser les pieds et à se faire taper dessus quand il était trop agacé. Mais elle ne réagissait jamais. Elle allait juste replacer ses membres parfois déboités et recousait ses plaies avant de venir lui servir sa boisson préférée sur un plateau d’argent.

Un jour alors que la neige avait recouvert tout le jardin, la petite poupée que le professeur avait officiellement nommée Machine/Toi là-bas/la bonniche et officieusement Mira s’aventura. Elle y rencontra un petit animal tout doux et pelucheux qui attira sa curiosité. A peine ses mains effleurèrent le pelage de la petite créature que pour la toute première fois, le visage de Mira s’illumina d’un sourire gracieux et elle passa un long moment à le caresser.

Puis arriva le professeur, qui hurla qu’il la cherchait depuis des heures, il fixa la poupée câliner le petit animal et, son visage dur s’assombrit. « Tu… tu n’étais pas censée ressentir des choses.. tu… tu es vide. » Le sort avait foiré. « Tu n’as pas le droit de ressentir quelque chose, tu n’as pas le droit d’avoir une opinion… tu… » Fou de rage, le professeur dégaina l’épée qu’il cachait toujours dans sa canne au pommeau d’or et menaça la jeune femme. D’un geste rapide il lui trancha le bras et tua le petit ami de la poupée, à peine il eut le temps de reprendre position qu’il remarqua que le visage de la poupée avait changé. Ses yeux étaient noirs et sa mine affreusement effrayante, d’un revers de main, elle le balança contre le mur le plus proche, elle le suivait avec une détermination meurtrière : il avait tué son seul ami.

Ses doigts se resserraient sur le cou de son créateur, elle le traîna grâce à ses dons de télékinésie jusque dans le manoir et le balança à travers la pièce sous ses pleurs sourds. Le professeur tenta de s’excuser, en vain. Mira, folle de rage, l’envoyait valser à travers les pièces avec une violence inimaginable.

Il mourra. Le crâne fracassé contre la rambarde du grand escalier principal. La petite poupée au bras coupé se réfugia dans le grenier, la tête entre ses bras à pleurer toutes les larmes de son petit corps. Elle devait fuir avant que le corps de son maître ne soit retrouver, elle enfila un manteau et fila dehors, récupérant son bras. Elle prit le temps d’enterrer son seul ami, versa un dernier pleurs et s’enfonça dans la forêt pour rejoindre la ville la plus proche.

Après plusieurs jours de marche, Mira découvrait Snowdin, elle fût accueillie par diverses personnes, on l’aida à trouver un refuge. Mais elle ne savait pas parler, elle ne savait rien faire. C’est ainsi que la petite poupée passa de longues journées à la bibliothèque pour tout apprendre, parler fût très vite acquis et elle s’intéressa très vite à la médecine. Une passion était née, elle pensa à son ami qu’elle aurait pût sauver, ce fût comme une évidence.

Un jour, alors qu’elle lisait lovée dans son canapé au coin du feu, quelque chose gratta à sa porte. Sans attendre, Mira ouvrit la porte et découvrit avec stupéfaction la présence de ce petit chat que le professeur avait tué alors qu’elle le tenait dans ses bras. Elle cligna des yeux, l’animal aussi, il était un peu blessé, elle le fit entrer et le posa sur ses genoux. L’émotion était telle qu’elle versa une larme qui tomba sur la patte blessée du petit chat. La plaie se résorba.  


  
Yeah Geek Power !!!

  
   Pseudo : Amduscia.
   Tu as quel âge ? 20 ans.
   Tu nous a trouvé où ? Topsite.
   Et t'en penses quoi ? Vachement classe ! Cependant la barre de gauche ronge un peu le forum !
   T'as un autre compte ? Lequel ? Normalement non !
   T'as pas un truc à nous dire hein ? Spouick ?

   © Never-Utopia par Koalz

  
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique neutre
Messages : 22
GOLD : 475
Date d'inscription : 27/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Living Dead Doll Dim 27 Nov - 22:55
Fiche terminée ~


avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique neutre
Messages : 22
GOLD : 475
Date d'inscription : 27/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Living Dead Doll Mer 30 Nov - 12:35
Heyheyheyyyyy (désolé je voulais faire ça hier, mais... xD)

Donc donc donc, ton personnage est très intéressant ainsi que le chemin que tu as prévu pour lui. Je suis sûr que ce sera plein de rebondissements c:
Je ne sais plus si je t'ai dit que j'aimais ton perso, mais c'est le cas o/ Il me faut absolument un lien avec le scientifique dans ton histoire 8D
Seul petit problème au niveau donc de cette histoire, tout est bon sauf la création de la poupée. Si elle est vivante, elle a forcément une âme (de monstre obligatoirement). Or, on ne créer pas des âmes comme ça (Dans mon histoire, Gaster a essayé justement, mais il n'a pas vraiment réussit).
A la rigueur, il faudrait que le scientifique vol l'âme d'une jeune monstre et le transfert dans la poupée, mais là encore ce sera extrêmement difficile puisque une âme de monstre ne tien pas en dehors de son corps. :v:
Il faudra qu'on en discute éventuellement pour trouver quoi faire.


• Coming soon •

TEAM:
 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Black Flamby
Black Flamby
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal(Neutre) Mauvais
Messages : 102
GOLD : 12310
Date d'inscription : 18/07/2016
Localisation : The void
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Living Dead Doll Mer 30 Nov - 19:14
~ Histoire modifiée.


avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique neutre
Messages : 22
GOLD : 475
Date d'inscription : 27/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Living Dead Doll
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Living Dead Doll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Fight :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: