You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Don't look so blue, my deary ~ ❤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Fight :: Présentation :: Présentations validées
MessageSujet: Don't look so blue, my deary ~ ❤ Mer 8 Fév - 21:31


 



 

 

  ❯ FEAT : Muffet - Undertale
Carte d'Identitée

 ❯ NOM & PRÉNOM : Muffet
  ❯ AGE : Estimé "jeune adulte"
  ❯ RACE : Monstre
  ❯ ALIGNEMENT : NEUTRE
  ❯ GENRE :
  ❯ MÉTIER : Commerçante ; Pâtissière ; Dirigeante d'association
  ❯ POUVOIR : Rend l'âme VIOLETTE et limite le personnage à trois lignes de mouvement horizontales.
 ❯ HP : 1250
 ❯ ATK : 38.8
 ❯ DEF : 18.8
  ❯ INVENTAIRE : Un nombre de GOLD que ne voulez pas savoir ;
3 Spider Donuts et 1 bouteille de Spider Cider pour en faire la promotion partout où elle va ; 2 rubans à cheveux ; 1 poudre maquillante pour le teint


 
SES CAPACITÉS EN DÉTAIL

 
Si avoir six bras semble déjà bien pratique pour cuisiner, mettre le couvert ou mieux se gratter, Muffet est avant-tout un monstre Alpha aux talents insoupçonnés. Sujet d'un amour quasi maternel de toutes les araignées de l'Underground, elles lui sont totale obéissance. Elle dirige, avec bienveillance, ces centaines de minuscules espions : Lui permettant ainsi d'avoir des oreilles et des yeux absolument partout, grâce à un système de télégrammes stratégique ! La fidélité de ses araignées l'a suit même dans ses combats : n'hésitant pas à se jeter en cadence sur les ennemis, tisser des pièges collants à-même le sol ou encore de solides cocons, leurs attaques sont vives et redoutables. Toile sur le gâteau, Muffet cajole une infâme créature mi-araignée mi-gâteau grosse comme deux enfants et... vorace comme vingt : Cupcake. Elle est une récolteuse d'informations hors paire, à craindre dangereusement si vous êtes du genre à faire des magouilles. SURTOUT s'il s'agit d'argent. Ses capacités d'intimidation ne sont également plus à prouver. Muffet est donc un monstre peu enclin au combat direct, préférant le soutiens de son "armée" qu'elle aime appeler "amies", voire "famille". Et avec elle, ça se fait souvent en chanson ! On garde le rythme !


 
PHYSIQUE & PSYCHOLOGIE

 
Muffet est une araignée anthropomorphe, manifestement femelle. Haute comme une adolescente, toute l'altesse d'une femme. Ajoutez-y même un soupçon de candeur. Sans nulle doute un monstre au physique "captivant".

Le teint gris de lin sur son ensemble, elle se présente par une tête ronde soutenue par un fin gabarit. La poitrine menue, les hanches peu développées, tout en longueur. Elle se meut avec élégance, pas peu fière de sa jolie paire de jambes, ses cuisses galbées en collants noirs sur talons qu'elle croise, et décroise, derrière son comptoir.

Muffet a le regard vif, reflété par cinq globes indigo aux éclats pourpres. Sans pupilles. Deux au-dessus des premiers légèrement inclinés et le cinquième totalement à la verticale au milieu du front. Elle a le don, pour ce clin d’œils qui ankylose... Nulle ne sait réellement ce qui passe par son regard, c'est là, le plus perturbant. Ce pétillement, cette vigueur : quand il ne s'agit pas d'argent, elle pourrait tout aussi bien exprimer la sympathie comme les pires infamies. Son mystérieux sourire n'aide en rien et l'absence de nez n'enlaidit guère l'ensemble. Ses lèvres charnues sont serrées par deux longs crocs bien distincts. Elle tient toujours une risette rieuse, parfois gourmande...

Muffet est féminine, c'est un fait, c'est un trait, une signature ! Ses cheveux lisses, ébènes, coupés courts, sont en partie relevés en deux petites couettes coiffées de rubans rouges nacarat. Une nuance chaude qui se diffuse sur sa tenue fétiche, très personnelle. Nœuds, manches bouffantes et coupes anciennes : elle tisse indéniablement son inspiration sur les personnages humains d'aujourd'hui et d'un autre siècle.

C'est dans un geste délicat, qu'elle couvre sa bouche, pour rire.

De vous.

Aussi hautaine et railleuse qu'une femme d'époque, l'araignée est souvent mal considérée dans l'Underground. Et pour cause, son avarice presque maladive et sa force de persuasion dérangeante en font une commerçante qui ne vend pas par passion mais pas intérêt, pur, et simple, sans trop se soucier des besoins, des budgets et des sentiments de la clientèle. Mais ne vous avisez jamais de dire que ses produits sont de mauvaise qualité ! Ça, en revanche, on ne peut pas lui reprocher.

Muffet est intelligente, organisée, pragmatique, minutieuse et attentive. Des qualités que l'on retrouve aussi bien dans sa gestion de compte que dans sa cuisine, qu'elle affectionne tout particulièrement pour la proximité qu'elle entretient avec ses araignées. Si petites et tout justes parfaites pour trahir la profonde bienveillance de Muffet. Une attitude tendre, éveillée mais aussi une générosité sans bornes et sans vices. Pour leur bien-être, c'est un sens du devoir inébranlable, une efficacité et un instinct de protection exceptionnels. Elle ne se décourage pas et fait preuve d'une grande jugeote quand il faut subvenir aux besoins de ses petites amies. De nobles qualités qu'elle ne semble guère vouloir laisser savoir. Par méfiance...

Au-delà de son attitude indiscrète, rétive et, fortement condescendante, l'Alpha semble avoir été fragilisée par de mauvaises expériences. Un passé qui l'aurait blessée, des personnes qui l'auraient déçue, trompée. Moquée, aussi, sans doutes. Quand on y pense, mise à part ses araignées, a-t-elle déjà créer des liens solides avec les autres ? Muffet installe volontairement une distance entre elle et le monde, forçant parfois une méchanceté, une viscosité qui ne lui ait pas tout à fait propre. Elle se protège, au mieux, de quelque chose. D'où certains traits autoritaires, manipulateurs et peu patients.

Et pourtant, elle aspire l'attirance.
Malgré les défauts : attractive.

Une démarche qu'elle travaille, une coiffure qu'elle structure, une peau qu'elle entretient et des vêtements choisis avec soin. Une épaule, qu'elle découvre. Un doigt, sur une lèvre. Un sourire, tiré en coin... Et ces yeux. Ces yeux qu'elle plisse à mesure que l'échange dure. Ce regard qui vous juge, qui vous inspire un défis. Qu'elle vous adresse par au-dessus, comme pour vous faire sentir "agréablement" inférieur à son magnétisme. Une tête qu'elle penche légèrement sur le côté, elle vous questionne, sans se fatiguer à parler :

"Tu aimes ce que tu vois ? Ne suis-je pas adorable ? Ne me vois-tu pas comme le cupcake à sucres roses dans lequel tu as adorerais mordre, mon cœur ?"

Et cette risette, caressante. Presque chaste. Une lèvre qu'elle mord.

"Montre-le moi comme j'en attends de toi."


Vous avez dit lolita ?



 
ONCE UPON A TIME ... MY STORY

 

Route 0

Selon l'espèce, une araignée peut, dans plusieurs cocons, pondre deux à une dizaine, voire cinq-cent œufs. Ça en fait des bestioles. Si jusque là tout paraît scientifique, une exception parmi des milliers renverse la notion de probabilité. Comment, après des siècles de générations, le doute aurait été permis sur une possible "évolution supérieure" ? Plus exactement : une extra-croissance chez une seule arachnide au point de dépasser le mètre trente et de se tenir sur deux pieds. Un cas similaire à un stade d'évolution qui aurait pu, qui aurait dû, prendre... des millions d'années.

Muffet a rapidement commencée à grossir comme un ballon dans lequel on soufflait une fois de temps en temps. Sa tête s'est développée en même temps que son petit corps s'est allongé. Contrairement aux prédictions, ses consœurs voyaient cette croissance comme le résultat d'un miracle. Un Oracle. Cette petite, là, devait être bénie par une force supérieure : Si du jour au lendemain une araignée devait profiter d'un physique adéquat pour se mélanger aux monstres "puissants", c'était probablement l'amont d'une grande destinée : Muffet était, devait, être une représentante parfaite. Sa transformation a finie par se stabiliser sur un physique "précis" lorsqu'on pouvait l'a comparer à un poupon humain en couche-culotte, d'environ quatre ans... avec "quelques" membres en plus.

Adorable.

Éduquée avec amour, il ne s'est pas passé un jour sans qu'elle ne soit valorisée, vantée comme le puissant Alpha qui sauvera toutes les araignées de l'Underground. Celle qui leur montrerait la lumière du Soleil. Heureusement pour Muffet, elle avait déjà ce caractère dominant qui l'aidait à faire briller ce devoir. Un rôle qu'elle a certes, déjà subit comme une pression mais aussi comme une mission de noblesse. La petite avait en effet, une forte DÉTERMINATION.

Jusqu'alors préservée dans une cachette de Hotland, c'est lorsqu'elle eut l'âge apparent d'une collégienne que Muffet fut pressée d'aller à la rencontre des monstres. Un premier contact tendu : la fière Alpha ne s'était guère attendue à ce que "sociabiliser avec tout l'Underground" soit aussi difficile, l'a forçant à dévoiler une timidité qu'elle n'aurait jamais soupçonnée. C'était comme mettre en confiance un boxeur amateur pendant des années pour ensuite le balarguer devant un champion avec le double de sa taille et lui crier "tu vas forcément y arriver". Sur les conseils des araignées, elle prit son courage à six mains et s'engagea dans des présentations remarquées :

"Habitants des souterrains ! Moi, la GRANDE Muffet, chef de toutes les araignées, je vous ordonne de m'exprimer un respect... UNANIME !! Sinon, je vous ferais tâter de mon GRAND POUVOIR !!"

Et si ce n'était pas en poussant des gueulantes en place publique, elle distribuait des flyers et collait des affiches fait-mains qui devait inciter la population à l'a reconnaître comme un être formidable. Dans un autre contexte, on pouvait comparer ça à de la propagande...
Bien sûr, c'était la pire recommandation à faire à l'équivalent d'une pré-ado pour se faire des relations. La "GRANDE Muffet" s'incrustait dans toutes les bouches comme un herpès : On parlait d'elle comme d'une sale gosse qui ferait mieux de redescendre de quelques étages au lieu de s'auto-proclamer et exiger obéissance... les plus âgés considérait ses discours comme un affront à la famille royale.

"Pour qui tu te prend au juste, petite sotte !? Sais-tu seulement à qui tu te considères comme égale !? Le Roi Asgore Dreemur et sa femme, la Reine Toriel valent bien plus de respect qu'une mal élevée comme toi ! Et d'ailleurs, d'où sors-tu, immonde chose !?"

Au-delà de son étrange comportement, les monstres ont commencé à se questionner sur ses origines. Nul n'avait déjà vue une araignée aussi grande. Pourquoi personne ne l'avait remarqué avant ? Elle était quand même apparue du jour au lendemain. On ne faisait même plus attention à ces discours, la nouvelle "mode" c'était de s'interroger sur le pourquoi du comment ce genre de monstre était né. Muffet était devenue le sujet de regards appuyés, de moqueries et de théories vexantes, partout où elle allait. Ses consœurs ont très vite fait le rapprochement entre cette situation et leurs très, très mauvais coaching. C'était de leur faute si leur "princesse" était dévisagée. Préférant l'a laisser prendre du repos dans leur cachette, toutes se sont mobilisée pour trouver une solution. Il fallait que Muffet retrouve confiance en elle et balaie toutes ces années de calvaire.

Mais que faire ?

Une ancienne s'est souvenue à quel point Muffet adorait les boissons et les gâteaux d'anniversaires crémeux, colorés et bien sucrés. "La pâtisserie... c'est quand même mignon, non ? Tout le monde aime les gâteaux ! Alors, si elle en faisait, des bons, tout le monde se mettrait à l'aimer !"

L'évidence-même.

Ni une ni deux, les fonds de GOLD de la population arachnide ont été investies dans du matériel de cuisine, des livres de recettes, des ingrédients, un stand et même de nouveaux vêtements. Il ne restait plus un sous mais que nenni, Muffet allait faire un come-back remarquable et remarqué ! La jeune fille voyait peu d'inconvénients à cuisiner et même, retourner voir les monstres. Une réaction inattendue... Suspecte même. Comme "une idée derrière la tête". Particulièrement soucieuse de bien faire, elle s'est entraînée pendant plus de deux ans à créer des recettes d'exceptions. Muffet se sentait animée d'une extrême DÉTERMINATION à proposer quelque d'unique et de tellement bon que personne n'oserait y résister... personne.

Arrivée à Hotland, fière de présenter ses produits, certains monstres ne tardaient pas à l'a reconnaître. Tout juste de quoi lui faire une "publicité malsaine".

"Venez goûter les pâtisseries de l'ancienne gamine qui pétait plus haut que son derrière !"

"Ben alors ma Reine, on a fini par se calmer et faire un métier adapté au "bas peuple" ?"

D'un irrésistible sourire, elle bravait toutes les désobligeances. Jusqu'à les pourfendre. L'objectif était de rembourser tout les GOLD investi dans ce commerce. Passé huit mois, une fois la somme récoltée et sa bonne réputation faite, le commerce de Muffet prit très vite un tout autre visage : Son sourire aimable était devenu purement commercial, pince-sans-rire et "angoissant". Ses prix ont flambés et ses techniques de ventes prirent un sombre portrait. C'était limpide : l'arachnide avait forcée une écœurante gentillesse le temps de rembourser sa famille pour ensuite imposer ses règles. Son autorité. Sa loi, et surtout son monopole.

Les moqueries avaient fait place à la crainte, ou à l'a fascination morbide pour cette séduisante créature anthropomorphe prête à tout pour ne pas éponger de sitôt une rancœur qui influençait toutes ses actions. Elle était prête à vider les gens de leurs sous jusqu'à pouvoir remplir une piscine de leurs GOLD, et de leurs larmes. Combler "les intérêts" en années de railleries. Ses ressentiments n'aurait de répit qu'une fois les poches débordantes, ses amies dans des toiles en or et baignant dans la lumière du Soleil. Les araignées qui l'avait éduquée n'étaient plus : Sur plusieurs générations, sa nouvelle maturité influencera les nouveaux esprits, adulée comme une Reine, une Mère porteuse d'espoir.

Peut-être que d'ici là, quelqu'un parviendra à tisser son attention dans le bon tempo et s'en faire une alliée ? Une amie ? Qui sait...


A partir d'ici, les textes vont plus ou moins se ressembler et donner une impression de copier/coller, ce qui n'est pas vraiment le cas ! A l'image du jeu, certaines subtilités vont se faire ressentir dans chaque lecture de Route et chacune d'elle aura bien sûr une conclusion différente.





Route Neutre

Muffet poursuit son activité de commerçante à Hotland, au niveau L3. Toujours maîtresse de ses araignées, elle continue sans relâche de récolter de l'argent pour son association en usant de moyens de pressions qui lui valent une bien mauvaise réputation... Les araignées piégées dans les ruines de Snowdin pèsent chaque jour un peu plus  sur son humeur, au détriment de sa morale. Une infime poignée de monstres conscients du dessous de ses activités essaient tant bien que mal de fermer les yeux sur son comportement et lui apporter un peu de soutiens...

"Je me ferai d'autres amis que lorsque je saurai les miens libres, et au chaud..."

Ce fut en milieu de semaine qu'elle fit une rencontre inopinée. Une créature au délicieux sourire, lui tint à peu près ce langage :

"J'ai entendu dire qu'un humain à pull rayé s'amusait à torturer les araignées depuis son arrivée dans les Ruines... Oui, les Ruines, là où sont encore coincées vos copines ! Il les piétinent, les mutilent, et même, en jubile ! Muffet, vous, la grande araignée des hôtes de ces terres : que dites-vous de marchander cette âme meurtrière contre... une somme de GOLD assez grosse pour apaiser votre colère ?"

L'horreur déformait son visage. Comment Diable pouvait-on être aussi abominable envers d'aussi fragiles petits présents de la vie ? Comme un (curieux) ange descendu du ciel, elle lui fit éloge et accepta sa proposition sans broncher, sans poser de questions, et mit immédiatement en place un plan d'action. Un "trap" dont il ne devrait jamais pouvoir échapper...

Le voilà, il a mordu au piège !
Muffet s'élance dans la bataille, tour à tour, emplit de DÉTERMINATION et ne manque pas de rappeler à ce chétif bourreau l'ignominie de ses actions. Soudain, elle reçoit la visite d'une messagère de confiance avec un télégramme officiel : Il affirme qu'aucun décès ni acte de torture n'a été recensé sur la moindre araignée de la part de cet individu.

"Sapristi ! Je crois bien qu'il s'agit d'un terrible malentendu ~
On m'avait juré que tu haïssais les araignées ! Cette personne qui m'a demandé de prendre ton ÂME... Je crois qu'elle parlait d'un AUTRE humain à pull rayé ! Navré pour toute cette pagaille, ahuhuhu ~ Pour me faire pardonner... Tu es libre de revenir ici autant de fois que tu le veux. Tu pourras jouer avec mon familier après que j'ai pris soin de t'entoiler ! Ahuhuhuhuhuhu ~ Je plaisante ~ Je vais t'épargner à présent ~
"


Une fois l'enfant parti, elle retourna à ses affaires, espérant croiser le bon humain à pull rayé cette fois ! Et surtout avoir son argent.

En fin de journée, alors qu'elle remballait son stand pour rentrer chez elle, une sensation de lourdeur brusqua ardemment tout son être. Une impression de choc s'en suit, elle se sentait secouée, comme on secoue quelque chose dans un bocal.

Le voile d'un froid néant enveloppa ses yeux. Le noir, complet.

En lutte contre cette étrange sensation, Muffet ouvrit les yeux, et se mit à observer nerveusement ce qui se passait autour d'elle : Son stand était posé, l'heure indiquait le début d'après-midi, environ. Tout était normal.

"Oh my ! J'ai dû m'assoupir un instant... J'ai tout de même eue le sentiment de m'évanouir, voilà qui est étrange. Ma foi... Alors, alooors où en étaiiiis-je ~ ?"





Route Pacifiste

Muffet poursuit son activité de commerçante à Hotland, au niveau L3. Toujours maîtresse de ses araignées, elle continue sans relâche de récolter de l'argent pour son association en usant de moyens de pressions qui lui valent une bien mauvaise réputation... Les araignées piégées dans les ruines de Snowdin pèsent chaque jour un peu plus  sur son humeur, au détriment de sa morale. Une infime poignée de monstres conscients du dessous de ses activités essaient tant bien que mal de fermer les yeux sur son comportement et lui apporter un peu de soutiens... Surtout qu'elle semblait plus perturbée que d'habitude, allez-savoir pourquoi.

"Je me ferai d'autres amis que lorsque je saurai les miens libres, et au chaud..."

Ce fut en un milieu de semaine qu'elle fit une rencontre presque attendue. Une créature au délicieux sourire, lui tint à peu près ce langage :

"J'ai entendu dire qu'un humain à pull rayé s'amusait à torturer les araignées depuis son arrivée dans les Ruines... Oui, les Ruines, là où sont encore coincées vos copines ! Il les piétinent, les mutilent, et même, en jubile ! Muffet, vous, la grande araignée des hôtes de ces terres : que dites-vous de marchander cette âme meurtrière contre... une somme de GOLD assez grosse pour apaiser votre colère ?"

L'horreur déformait son visage. Comment Diable pouvait-on être aussi abominable envers d'aussi fragiles petits présents de la vie ? Comme un (curieux) ange descendu du ciel, elle lui fit éloge et accepta sa proposition sans broncher, sans poser de questions, et mit immédiatement en place un plan d'action. Un "trap" dont il ne devrait jamais pouvoir échapper... Animée par son instinct, la jeune fille prit le temps de mieux observer son bienfaiteur.

Elle jurait l'avoir aperçu, dans l'ombre, changer de forme...

Le voilà, il a mordu au piège !
Mais elle jurait l'avoir déjà vue quelque part.
Muffet s'élance dans la bataille, tour à tour, emplit de DÉTERMINATION et ne manque pas de rappeler à ce chétif bourreau l'ignominie de ses actions. Soudain, elle reçoit la visite d'une messagère de confiance avec un télégramme officiel : Il affirme qu'aucun décès ni acte de torture n'a été recensé sur la moindre araignée de la part de cet individu. Pourquoi cela l'a surprenait si peu ?

"Sapristi ! Je crois bien qu'il s'agit d'un terrible malentendu ~
On m'avait juré que tu haïssais les araignées ! Cette personne qui m'a demandé de prendre ton ÂME... Je crois qu'elle parlait d'un AUTRE humain à pull rayé ! Navré pour toute cette pagaille, ahuhuhu ~ Pour me faire pardonner... Tu es libre de revenir ici autant de fois que tu le veux. Tu pourras jouer avec mon familier après que j'ai pris soin de t'entoiler ! Ahuhuhuhuhuhu ~ Je plaisante ~ Je vais t'épargner à présent ~
"


Une fois l'enfant parti, elle retourna à ses affaires, espérant croiser le bon humain à pull rayé cette fois ! Et surtout avoir son argent.

En fin de journée, alors qu'elle remballait son stand pour rentrer chez elle, une vive et blanche lumière éclaira tout le monde souterrain. La barrière venait d'être brisée... Muffet, ses araignées, et même celles coincées dans les Ruines, toutes, toutes pouvaient enfin sortir !!

Un mouvement de solidarité mit en place de petits transports chauffés pour transférer les araignées de Snowdin jusqu'à la surface. Au final, cette quête "d'argent à tout prix" ne semblait pas si nécessaire : les monstres avaient d'or et déjà la bonté nécessaire pour aider Muffet, sans avoir à payer. En particulier si l'objectif était d'assister la moindre poussière de monstre à quitter cette prison ! Enfin !

A la surface, Muffet ne s'était guère doutée que le monde des humains était si vaste, si riche d'espace... revoir ses amies aussi souvent n'allaient plus être aussi simple. Comme on en attendait de son esprit commercial, elle se remit aux fourneaux dans un Café Pâtisserie à son nom. Et ce tout juste une semaine après son arrivée : un commerce de sucreries tenu par un monstre, il fallait absolument être la première (et de préférence la seule) à le faire !

Un vendredi soir peu après la fermeture, alors que l'arachnide enfilait son manteau dans l'idée d'aller chez de nouveaux amis, une sensation de lourdeur brusqua ardemment tout son être. Une impression de choc s'en suit, elle se sentait secouée, comme on secoue quelque chose dans un bocal.

Le voile d'un froid néant enveloppa ses yeux. Le noir, complet.

En lutte contre cette sensation familière, Muffet ouvrit les yeux, et se mit à observer nerveusement ce qui se passait autour d'elle : Son stand était posé, l'heure indiquait le début d'après-midi, environ. Tout était normal...?

"Je... bizarre, il me semblait que j'avais quelque chose à faire, un rendez-vous ou... Je ne m'en souviens plus. Qu'est-ce que... c'est que cette sensation de... déception ? Ma poitrine est serrée, je me sens goutter, tout le long de mon dos. Aurais-je perdue quelque chose ? Je deviens folle, je... C-ciel !! Pourquoi il y a tout ces cris et ces bruits d'alarme !?"





Route Génocide

Muffet n'est plus à son stand de commerçante à Hotland, au niveau L3. Une alerte maximale a été diffusée à l'attention de tout l'Underground à propos d'un humain sanguinaire de petite taille et au pull rayé. Une évacuation orchestrée par Alphys tente de préserver le plus de monstres possible. Naturellement, les télégrammes venant des Ruines ont fusé, lui indiquant le chemin à prendre pour rejoindre l'évacuation. Sans nouvelles, Alphys se déplaça à l'aile où elle se trouve pour l'implorer de faire ses bagages et partir immédiatement : ce qui se soldera par un refus. Catégorique.

"Je ferai en sorte de vivre que lorsque je saurai les miens libres, au chaud et en sécurité. De plus, je sens qu'il faut que je reste. J'attends... quelque chose. Pardonne-moi chère Alphys..."

Muffet mit immédiatement en place un plan d'attaque.
Un "trap" dont il ne devrait jamais pouvoir échapper...

Le voilà, il a mordu au piège.
Sans surprise.
Elle semble le reconnaître, d'une manière ou d'une autre.
Muffet s'élance dans la bataille, tour à tour, emplit de DÉTERMINATION et ne manque pas de rappeler à ce chétif bourreau l'ignominie de ses actions. Elle attendait de recevoir la visite d'une messagère de confiance avec un télégramme officiel : Il affirme qu'aucun décès ni acte de torture n'a été recensé sur la moindre araignée de la part de cet individu. Voilà qui est étrange, venant de quelqu'un qui prend plaisir à tuer tout ce qui lui passe.

" Il est dit que : Malgré que tu sois un immonde tueur sanguinaire, il semble que tu n'ais jamais levé le moindre petit doigt sur une seule araignée ! Sapristi ! Je crois bien qu'il s'agit d'un terrible malentendu ~ Je pensais que tu étais quelqu'un qui détestait les araignées ~ La personne qui m'a avertie à ton sujet, ils n'ont vraiment aucune idée de ce dont ils parlent ! Navré pour toute cette pagaille ~ Ahuhuhu ~ Pour me faire pardonner, tu es libre de revenir ici autant de fois que tu le veux... Tu pourras jouer avec mon familier après que j'ai pris soin de t'entoiler ! Ahuhuhuhuhuhu ~ Je plaisante ~ Je vais t'épargner à présent ~"




Muffet est morte.





RESET

Muffet poursuit difficilement son activité de commerçante à Hotland, au niveau L3. Toujours maîtresse de ses araignées, elle continue sans relâche mais visiblement à bout de forces, de récolter de l'argent pour son association en affichant un état psychologique instable. Les araignées piégées dans les ruines de Snowdin s'inquiètent, elle ne répond plus à tout les télégrammes, peine à afficher une apparence aussi propre que d'habitude et se présente avec un teint fort pâlichon. Beaucoup de monstres, dans un état similaire, prennent pitié d'elle et tente un soutiens collectif dans cette sensation de malaise général. Muffet dit également ne plus supporter la vue d'objets tranchants au risque d'une crise de panique inexplicable et incontrôlable. La solitude l'angoisse au plus haut point et semble s'être liée d'amitié avec d'autres monstres, dans le même état.

"Mes amis... que puis-je... que puis-je donc faire... Je ne veux plus avoir cette sensation de tomber. Cette sensation d'avoir été la victime d'un événement ignoble dont je ne me souviens même plus.. J'ai peur... J'ai tellement peur."



 
Yeah Geek Power !!!

 
  Pseudo : Sleeping Mori
  Tu as quel âge ? 21 ans
  Tu nous a trouvé où ? J'men souviens plus, j'avais gardée le lien dans mes favoris un sacré bout de temps !
  Et t'en penses quoi ? J'aime, je like, j'adopte, je bisouille ❤
  T'as un autre compte ? Lequel ? Haha, pas encore !
  T'as pas un truc à nous dire hein ? Les bons comptes font les bons amis, ahuhuhu ~

  © Never-Utopia par Koalz

 
avatar
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre - Neutre
Messages : 8
GOLD : 100
Date d'inscription : 06/02/2017
Localisation : Hotland
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't look so blue, my deary ~ ❤ Lun 27 Fév - 15:11

FICHE TERMINÉE !



Invité
You are my favorite customer ❤️
avatar
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre - Neutre
Messages : 8
GOLD : 100
Date d'inscription : 06/02/2017
Localisation : Hotland
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't look so blue, my deary ~ ❤ Dim 5 Mar - 17:32
Oy oy oy !

Félicitation Muffet 8D Te voilà validée ^w^. Bonne chance pour tes ventes de pâtisseries (et n'hésite pas à en garder quelques une de côté pour moi ewe) xD.






Récompense(s) :
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't look so blue, my deary ~ ❤
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Don't look so blue, my deary ~ ❤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Fight :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: