You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Give you hell (SUTIDO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Another Timeline :: AU :: Underfell
MessageSujet: Give you hell (SUTIDO) Sam 11 Fév - 0:45


Give you hellI can't decide whether you should live or die. Oh, you'll probably go to heaven, please don't hang your head and cry. No wonder why my heart feels dead inside, it's cold and hard and petrified. Lock the doors and close the blinds, we're going for a ride. ( scissor sisters → i can't decide )
Putain, mais c’était une blague. Il l’avait paumé. Disparu, PERDU. Et pourtant il était gros, c’te foutu canasson. C’était une pièce de théâtre, c’est ça ? Ouais, tout ce qu’il avait vu jusqu’à maintenant, c’était des attractions. Genre, comme dans une maison hantée ou un truc dans ce genre, vous voyez ? Ouais, et la poussière sur ses vêtements elle était immatérielle aussi peut-être.

Après s’être convaincu pour la cinquième fois que tout ça n’était pas un gros traquenard bien monté, mais un enfer bien réel, le rouquin poussa un soupir et roula des yeux. Comme toujours, une expression penaude maquille son visage en même temps qu'il contemple les environs. Un vrai visage d’ange, d’un petit garçon innocent perdu dans cet univers de fou dangereux !

Erh, il allait vomir. Mais il faut ce qu’il faut pour survivre n’est-ce pas ? Cacher son jeu était plus malin que de foncer dans le tas... Pour lui, tout du moins. Tant qu’il se tenait dans les bonnes grâces de c’te bestiole, il pourrait l’utiliser comme bouclier si jamais tout ce bordel vient à tourner au vinaigre.

Mais en attendant, il était où celui-là, hein ? Si d’un côté, il priait pour qu’il se soit cassé la gueule au fond d’une crevasse, de l’autre il n’était pas certain qu’être tout seul ici était la meilleure façon de s’en tirer.

Pas spécialement parce qu’il était humain, même si ça ajoutait pas mal de trucs par-dessus le lot, mais peut-être parce que tout ici essayait d’attaquer tout ce qui bouge ?

« Quel con... »

Grognant son mépris dans sa barbe invisible, malgré la menace imminente du lieu en question, Jeremiah décida d’avancer. Il fit un, deux, trois... quatre pas. Il continua même sur quelques bons mètres, le point serré et tenant fermement son arme provisoire dans le creux de celui-ci.

Il ne parlait pas, comme toujours. Même s’il avait une grande gueule spirituellement parlant, il ne l’ouvrait jamais. Pourquoi ? Parce qu’il voulait vivre.

Tiens, voilà une bestiole plus loin. Bordel, il savait même pas où il était ! Oh puis merde. Quitte ne tente rien a rien. Passant un coup de main sur ses vêtements rapidement pour se débarrasser de la poussière et cachant son arme derrière sa cuisse, l’adolescent s’avança a pas de loup... pour finir par découvrir son... pote.

« ... Je suis là. » signala-t-il d’une voix timide.

Bon bah, il était pas si loin qu’il l’aurait pensé.  Est-ce que c’était une bonne ou une mauvaise chose ? Il en savait rien, mais peu importe.

© 2981 12289 0



 
SO MANY BADGES:
 
avatar

Items
LV: 3 (35 EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Chaotique bon
Messages : 103
GOLD : 3045
Date d'inscription : 04/09/2016
Localisation : Paumé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Give you hell (SUTIDO) Sam 11 Fév - 21:41
Sutido!Underfell : click !


ft. Jeremiah

...

「 Give you hell 」
L'ambiance de la forêt se faisait de plus en plus oppressante autours du monstre. Quel lieu de merde... Il n'allait pas mentir, Waterfall lui manquait. Il avait hâte d'y remettre les pattes et de quitter ce froid glacial. Pas tant que sa famille lui manquait ou quoi... Au contraire, Sutido était bien content de ne plus les voir. Entre son père et sa mère... Urgh. Ils étaient tout les deux si collant. Et ça n'avait même pas le mérite d'effacer la solitude du monstre. Il soupira un instant. Bah ! A quoi bon y penser. De toute façon, il avait trouver de quoi occuper son esprit depuis qu'il avait mit la patte sur son nouvel animal de compagnie. Le petit humain. Une chance pour lui que Sutido ai été le premier à croiser sa route. Ils étaient tellement nombreux dans l'Underground à pourchasser et tuer les humains pour le bon plaisir de cette boule de poils d'Asgore. Mais pas lui. L'humain avait su se montrer suffisamment divertissant pour rester en vie. En plus de ça, le monstre avait maintenant accès à un punchingball personnel. Il fallait juste ne pas trop le pousser... Les humains sont si rares. Il serait dommage de casser celui-ci. Surtout vu à quel point il était faible et vulnérable. La créature avait l'impression qu'un coup de patte suffirait à le briser, ça ne faisait qu'accentuer son sentiment de puissance et de domination, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

Seulement voilà. Son jouet avait disparut, évanouit sans vraiment laisser de trace. ... Ou alors le monstre avait été trop rapide pour lui. Non. Ça ne pouvait pas être ça, ça ne pouvait pas être de sa faute. C'était forcement celle de Jeremiah. Il était juste trop lent.

La queue du monstre s'agitait de droite à gauche, sèchement, laissant entrevoir toute sa frustration. Pourvu qu'aucun autres monstres ne lui ai mis le grappin dessus... C'était son animal de compagnie, le sien à lui et à personne d'autre. Gare aux monstres qui oserait toucher à un poil de sa chevelure rousse. Les yeux dorés du monstre sillonnaient les environs avec mépris. Et ce petit idiot n'avait pas non plus intérêt à être parti de lui même.... Car si tel était le cas, Sutido prendrait un malin plaisir à lui rappeler lequel des deux était le maitre.

Ceci dit, il n'eut pas à se questionner plus longtemps à ce sujet. Une voix timide se fit entendre. C'était celle du rouquin.

« ... Je suis là. »

Les oreilles plaquées en arrière, le monstre resta de marbre. Se contentant de fixer droit devant lui sans prêter la moindre attention à l'humain. D'une voix calme, beaucoup trop calme pour être rassurante à vrai dire, il demanda :

- Où étais-tu passé ?

Le monstre se tourna brusquement et, sans crier gare, asséna un violent coup de patte dans les jambes de Jeremiah. Fauchant l'humain avec facilité alors que l'arme de celui-ci s'envola quelques centimètres plus loin.

Pour couper toute retraite au petit humain et l'empêcher de rejoindre le vulgaire bout de bois qui lui servait d'arme, la créature plaça ses imposantes pattes griffues à côté de chaque épaules du rouquin. Sa langue de serpent sifflant entre ses crocs, il approcha son museau du visage de l'humain.

- Si j'étais toi je répondrais vite, Pet. Tu sais à quel point je suis patient..


Comme pour servir d'avertissement, le monstre fit claquer sa mâchoire, mettant parfaitement en avant les longue dagues effilées qui lui servaient de crocs. Pourtant, c'était loin d'être ce qu'il y avait de plus à craindre chez le monstre. Et ce n'était pas non plus ce qu'il utiliserait sur l'humain. Quoi que... Une petite morsure ne pourrait guère lui faire de mal.

Mais... Non. Il pouvait faire pire. Bien pire. Il se trouve que son précieux gaz pouvait se révéler bien plus cruel et étriqué qu'un coup de dent. Blesser physiquement, ça n'avait pas beaucoup d'intérêt... Mentalement en revanche. Faire vivre ses pires cauchemars à une personne était une chose que le monstre trouvait particulièrement amusante... Tout comme toutes les réactions qui s'en suivaient. Certain s'en remettait bien mais d'autres... Il arrivait que cela laisse de sacrées séquelles... D'autant plus si l'action avait été répété plusieurs fois. Héhéhéhé... Quoi ? S'il avait déjà essayé ? Noooon. Ou... Peut être ? C'était toujours amusant qu'on l'implore pour ne pas qu'il recommence.







Récompense(s) :
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre Bon
Messages : 118
GOLD : 4325
Date d'inscription : 04/09/2016
Revenir en haut Aller en bas
Give you hell (SUTIDO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Another Timeline :: AU :: Underfell-
Sauter vers: