You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Faire des concessions [Pv: Sans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Waterfall :: Champ de fleurs échos
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Faire des concessions [Pv: Sans] Lun 29 Aoû - 18:20
Faire
des concessions




« Fas est et ab hoste doceri. »
Il est bon d'apprendre, même de son ennemi.
A

ssis à la table, écoutant la musique qui se mettait à jouer, la fleur perdit peu à peu son sourire se laissant aller à une certaine nostalgie. Depuis le début de son aventure, il restait complétement perdu. Il était tout de même reconnaissant à ce grand squelette...n'était-ce pas quelque chose qui se rapprochait à de la compassion qu'il avait ressenti? Il l’espérait. C'était le seul qui avait réussis. Il lui rappelait...ce qu'il était avant de devenir cette fleur. Alors...n'est-ce pas plutôt de la pitié envers soi-même qu'il transposait sur ce squelette? Non. Non. Faites que ce ne soit pas juste ça. Faites que ce soit de la compassion s'il vous plaît. Il veux ressentir à nouveau des choses positives. Etait-ce pour ça qu'il avait finit par lui dire...? "Papyrus...je n'ai pas toujours été une fleur. J'aimerais tellement... Aide-moi." Haha...qu'il était pathétique...comme si ce squelette allait réussir là ou ses parents avaient échouer. Il ne fallait pas trop en attendre de lui. Il fallait qu'il arrête de lui faire espérer naïvement qu'il "n'était pas seul". C'est faux. Il est seul. Incroyablement seul. Aucun d'entre vous n'est son ami. Il ne peut pas s'estimer être votre ami s'il ne ressent aucun amour. Ce serait hypocrite.

Et là...il l'était et c'était insupportable de sourire et les aider en faisant mine qu'il était leur amis à tous. Ils vous trompe tous. Il n'arrive pas....à ressentir de l'amour. Si seulement il pouvait vous rendre toute votre amitié. Tout votre amour. Tout ce qu'il peut faire pour l'instant est de vous aidez du mieux qu'il peut. Vous semblez avoir tous quelques soucis...et il commence à comprendre des choses qu'il ne soupçonnait même pas ici. Il ne savait plus... Devait-il regretter de ne pas avoir pris 6 âmes humaines? Ils lui en voudraient tous s'ils savaient qu'il avait refuser tuer ces humains pour les sauver. Quel piètre prince il faisait. Et ce cher Sans qui se contentait de l'observer de l'autre côté de la table. Il n'arrivait même pas à rire de bon coeur à ses blagues puisqu'il n'en avait plus. Il aurait aimer lui montrer que ses blagues faisaient mouche même s'il était assez susceptible quand elle le concernait.

Que lui avait-il dit...? Une question qui l'avait presque mit au pied du mur ou plutôt qui avait comme vu à travers lui. A travers son sourire. Etait-ce juste une question innocente ou est-ce que le squelette avait sentit quelque chose? Que lui avait-il répondu? Il lui semblait avoir souris de manière presque triste en baissant les yeux sur les couverts installés.


*En particulier ton frère, c'est vraiment quelque chose.

Et il émit un léger rire rien que de repenser à leur "rendez-vous". Golly, ce squelette avait vraiment penser que Flowey était amoureux de lui? Haha non mais vraiment c'était drôle. Cela ne risquait pas d'arriver dans sa condition mais c'était sa faute après tout...il avait flirter avec ce squelette. Il était juste curieux de savoir ce que cela ferait et -oh boy-, il ne regrettait pas à vrai dire son action, cela lui avait permis de passer un moment amusant. Oui il était sincère. Il aurait tellement voulu avoir eu ce genre d'amis de son vivant. Chara aussi aurait été heureux avec de tels amis. Ensuite? Le squelette avait probablement acquiescer à ses paroles en complimentant davantage son frère et...il n'arrivait plus à se souvenir de leur conversation étrangement.

Tout semblait flou. Avait-il voulu effacer cela de sa mémoire pour mieux pouvoir haïr trashbag? Y avait-il des informations utiles dans ses souvenirs? Ou alors peut-être avait-il voulu oublier tout cela car cela lui était complétement inutile. Peut importe. Repenser ça à tout cela maintenant était encore une fois une perte de temps. Il était trop tard. Il aurait juste dû se contenter de rendre les autres heureux et rester jusqu'à la fin de ses jours dans les ruines. Pourtant il avait eu à nouveau cette envie lorsque ce Frisk était arrivé. Il s'était dit que sans le pouvoir du Reset il ne serait plus tenter de refaire la même erreur mais celui-ci qui fit une erreur en pensant pouvoir le sauver lui et les quelques autres coincés ici....fut cet enfant. Quel idiot. Lui qui l'avait aidé à avoir son happy ending. Et non. Cela ne lui convenait pas. Aaaah... Et après il y avait eu ça.

Smiley trashbag était soit disant un "comique" mais il ne réagissait pas beaucoup et n'était pas très amusant dans ces réactions. Ça devenait presque lassant de le "taquiner" un peu. Enfin là n'était pas le but de sa venue et puis il commençait à être à court de temps. Regardez le à être faussement perturber par ses paroles. Vraiment Sans? Tu pensais vraiment qu'il tomberait dans le panneau? Il te connaît voyons...il sait très bien que ses paroles ne te touchent plus. Il devenait "prévisible" à présent que tu te souvenais. Enfin ça et le fait que ses paroles glissaient sur ton ossature. Mais il y avait pire...il avait l'impression lui-même de s'être laisser aller et avoir donner des informations supplémentaires à son ennemi....et ça c'était une très mauvaise chose. Pour ce coup-ci c'était mal joué de sa part...il faut croire que ne plus avoir le pouvoir de reset ne lui réussissait pas trop.

Il eu presque envie de lui répondre que Papyrus avait tord. Que cela lui était prouvé à chaque timeline...et qu'il serait toujours l'un des premiers à mourir pour cette raison. Mais là encore n'agirait-il pas en se laissant guider plus par ses "sentiments" plutôt que sa raison. Alors il préféra jouer la carte du silence. Et bientôt le squelette préféra lui aussi utiliser sa tête certainement avait-il un plan derrière la tête. Et il semblait adopter la technique d'un pas en avant, deux pas en arrière. C'était loin d'échapper à la fleur qui l'avait vu maintes et maintes fois l'utiliser. La technique du fainéant. La technique de celui qui ne veux pas se mouiller. La technique de celui qui veut faire venir jusqu'à lui ce qu'il veut obtenir sans se bouger le popotin. Eh ben c'était pas gagné. S'il voulait reculer...alors ils n'allaient faire que ça puisque Flowey pouvait très bien jouer à ce jeu.

C'est PLUS du bricolage que de véritables expériences, hein? Alors cela sous entendait qu'il faisait bel et bien des expériences...mais lesquels? La fleur avait bien sa petite idée derrière la tête. Et sa remarque suivante confirma ses doutes. Donc il n'a pas encore trouver le moyen de remonter le temps à sa guise...oui ça il s'en doutait....Non attendez. ATTENDEZ. La fleur repris un air tout à fait neutre et entra dans une grande réflexion. Enfin. Enfin quelque chose d’intéressant. Oui. Il y avait penser par le passé alors pourquoi avait-il fallu qu'il oublie ce détail capital. Non rien n'était sûr mais...peut-être que... Il devait y avoir un moyen. Il devait le trouver. Ses plans se peaufinaient...tant de possibilités. Et cet imbécile venait de lui ouvrir une nouvelle brèche de possibilités. Que cela soit fait exprès ou non, ils étaient quittes.

* Prêt à tout? Vraiment? Comme c'est intéressant... Tu demandes ce que tu peux exiger de moi en retour? Eh bien...parlons de celui qui te considères comme un traître. Eh, s'il ne t'apprécies pas cela m'arrange, non? Mais je ne l'apprécies pourtant pas non plus. Alors...c'est soit lui soit toi. Tu as envie de le revoir oui ou non? Tu coopères avec moi ou je coopère avec lui?

Il bluffait. Il ne savait rien sur ce type mais il essayait de recoller les morceaux. Peut-être que ce "scientifique" était sur la photo dans le labo de trashbag. Peut-être que le mot "traître" avait été utilisé parce que le squelette était responsable de sa condition. Oui cela ne l'étonnerait pas si c'était le cas.  Tout n'était qu'hypothèse.

* Oh je suis loin d'être stupide je sais que vous essayerez tous les deux de me doubler. J'y suis préparé. Ma technique infaillible en question si je te la dis tu n'auras plus besoin de moi et le compromis n'aura plus lieu d'être.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Faire des concessions [Pv: Sans] Mar 30 Aoû - 1:16
L'humidité qui filtrait du plafond venait dessiner un réseau complexe et changeant sur le mur. La lueur des cristaux rendait ce spectacle fascinant. Quel dommage, aucun des protagonistes ne daignait accorder de l'importance à ce genre de petite chose. Le squelette était trop occupé à répartir ses jetons, et la fleur à compter les cartes. Ou bien était-ce l'inverse ? La limite entre bluff et triche était parfois si fine… Même sans compter, Sans était certain que la carte Gaster sortirait à la manche suivante. Le paquet de la fleur n'était guère épais -contrairement au livre éponyme- et il savait bien que ce sujet avait de l'importance pour ce cher végétal. Heh, en vérité il était important pour lui aussi. Mais c'était la dernière chose dont il avait besoin en ce moment, qu'on remette ce cher scientifique sur la table.

*…Eh bien...parlons de celui qui te considères comme un traître. Eh, s'il ne t'apprécies pas cela m'arrange, non? Mais je ne l'apprécies pourtant pas non plus. Alors...c'est soit lui soit toi. Tu as envie de le revoir oui ou non? Tu coopères avec moi ou je coopère avec lui?

Blackjack ! Ou bien était-ce bingo ? Sans se mit à penser à ces chiens qui devaient disputer en ce moment une petite partie de cartes avant de se rendre à leur poste. Il aurait dû rejoindre la tablée un peu plus souvent. Juste histoire de ne plus mélanger les termes et de se familiariser avec tous les jeux existants. Il mit mentalement de côté un ou deux jeux de mots sur les couleurs de cartes et considéra la question posée. Gaster ? La fleur parlait bien de coopérer avec lui ? La science décomplexée au service du Malin. Il avait déjà le surnaturel de son côté, mais il voulait aussi le reste. Tous les bouts en main. Grand Chelem ! C'était du tarot, non ? Sans aurait aimé que ce soit du tarot. Il aurait attendu d'avoir l'Excuse et il s'en serait servi. C'était bien la seule carte à pouvoir rivaliser avec le Monde. Enfin, de ce qu'il avait compris. Les explications entrecoupées d'aboiements, c'est parfois un peu confus.

*




tu peux bien essayer de coopérer avec lui, la question c'est "coopérera-t-il avec toi ?". il n'est pas du genre manipulable, et tu n'as pas eu ton tour de chauffe pour bien l'observer. sans ce pouvoir dont tu abusais si bien, il te sera difficile d'en faire un allié. quant à parier qu'il sera mon ennemi…


La fleur en savait-elle vraiment tant que ça ? En prenant le temps de la réflexion, il était aisé de dire que non. Sans quoi elle ne serait pas venue pour lui demander à lui des informations complémentaires. Elle le haïssait tellement. Si Sans ne l'avait effectivement jamais vu vraiment heureuse, il connaissait du moins cette expression de haine absolue, dévorante, qui déformait les traits de la plante jusqu'à agrandir son visage disproportionné. Tiens, elle revendiquait maintenant le fait de n'être pas stupide. Fallait-il vraiment le préciser ? Le sourire de Sans dévoila quatre dents de plus. Et elle était prête à recevoir ceux qui souhaiteraient la doubler ? Entendu. Quelle conversation rafraichissante. Plus le moindre fard. Ou alors si peu. Si Lucifleur mettait tant d'honnêteté dans la bataille, il fallait au moins lui rendre la pareille.

*





pour parler franchement… si tu arrivais à sortir ce vieux fou de sa tour d'ivoire pour le ramener sur l'échiquier, cela ne me ferait ni chaud ni froid. je suis convaincu que le gamin restera tout puissant pour encore quelques temps. jusqu'au prochain reset, à minima. au fond, mourir de ses mains, de celles du vieux ou de tes tiges, c'est du pareil au même.


Sans se creusa les méninges. Il ne comprenait toujours pas l'objectif de la manœuvre. Pendant un instant il crut que la fleur était aussi perdue que lui. Puis il invalida cette hypothèse. Non, son plan devait déjà être rodé. Sans le fameux pouvoir, elle devait jouer avec un timing aussi serré que celui du squelette. Ce cher Lucifleur avait donc bien prévu d'en finir en une seule fois. Et son plan incluait Gaster. Ou ce qu'il savait de Gaster. C'était sans issu, s'il refusait, la fleur laisserait agir le gamin. Oui, il fallait suivre le plan de ce petit tyran. Et Sans serait forcé d'improviser par la suite. L'art du one skeleton show, toujours s'adapter au public.

*





bien. allons y alors. coopérons. jusqu'à ce que la trahison nous sépare. je suis prêt à te donner cette pièce qui attend bien sagement qu'on la libère, en échange de la solution pacifique pour neutraliser l'enfant. deal ?


Napstaspook:
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
GOLD : 4965
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Waterfall
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Faire des concessions [Pv: Sans] Mar 30 Aoû - 16:28
Faire
des concessions




« Fas est et ab hoste doceri. »
Il est bon d'apprendre, même de son ennemi.
I

l savait très bien que smiley trashbag avait raison...il avait eu un aperçu de ce type. Oui cette voix avait juste une faiblesse visiblement...il était prêt à tout pour sortir de derrière cette porte qui le rendait prisonnier pour une obscure raison. Alors s'il sortait il pouvait s'attendre à être trahis et il ne pouvait pas lui demander des choses qu'il pourrait faire physiquement. Juste grappiller quelques infos. Seulement voilà il fallait lui donner quelques choses en échange...tout ça allait être bien compliqué. Mais une association avec cette chose n'était pas impossible. Peut-être désirait-il autre chose que Flowey pourrait lui obtenir moyennant évidemment autre chose en échange? Ils faisaient tous partis de son plan. Chacun avait son rôle à jouer. Gaster était loin d'être la seule clé pour déverrouiller une porte. Peut-être même que Sans était plus précieux que ne l'étais cette voix mystérieuse. Ces deux-là n'allaient pas coopérer sagement avec la fleur il ferait tout pour le trahir et ne pas respecter leur part du marché. Ils étaient tous traitre. Il était seul. Seul contre eux tous. Il ne devait penser qu'à lui. Finit d'être le bon samaritain et penser en priorité à l'avenir de ces monstres. Non. Il ne devait plus alors arrête Asriel. Pourquoi hésites-tu? Tu as l'habitude d'être trahis... N'as-tu pas trahis toi-même Chara?


Alors saisis sa main. Qu'on en finisse. On ne peu plus reculer à présent. Et si on mourrait encore? Eh, ne serait-ce pas mieux ainsi? Non...Chara nous a déjà tuer. Non il devait avoir une bonne raison...Il ne nous ferais jamais ça. Chara n'est pas la meilleure personne qui soit mais il essayait de le devenir en voulant briser la barrière qui les retenait tous prisonnier. Il s'est sacrifié...et toi....TOOOIII ASRIEL tu as tout gâché. Non. Maintenant il nous en veut. Non. C'est pour ça qu'il a nous a tué aussi. Non. C'est vrai il n'y a pas que ça, on l'a trahis juste avant en prévenant le roi. Non. Quoi tu crois vraiment qu'il a tué "Flowey" et non pas toi parce qu'il ne savait pas? Ne me fais pas rire tu sais très bien qu'il était là depuis le début. Tu l'avais senti. Tu avais senti que Frisk allait reset. Tu savais que Chara observait tout. NON. Si. Au fond il ne nous a jamais aimé. Non il est comme nous...sans âme. Jamais Chara....jamais il...

Chara
Pourquoi as-tu fais ça....
J'avais confiance en toi...
J'ai fais tout ça pour toi...
Tu étais la seule personne qui pouvait me comprendre...
Tu étais la seule personne qui avais finalement réussis à me redonner espoir...
P O U R Q U O I
Maintenant je...


P L U S   R I E N   .   C H A R A   N' E T A I T     P L U S     R I E N     P O U R      L U I  .

La fleur ressentit l'espace d'un instant une grande tristesse l'envahir et ne pu s'empêcher de serrer les dents de regret comme lorsqu'on dit adieu à un vieil ami. Et l'instant d'après il souriait. Ce sourire qui aurait presque signifier qu'il n'avait plus rien à perdre. Qu'il serait prêt à tout. Qu'il n'avait plus aucune attache. Plus de mère. Plus de père. Plus de Chara. Plus rien. Flowey n'avait rien. Flowey n'était rien. Juste une fleur maléfique qui va accomplir ses mauvaises actions de la journée. Il ne veut plus se triturer les méninges pour les trahisons qui suivrons. Chara....ne le blessera plus. C'est terminé. Plus personne ne l'atteindra.....et même s'ils y arrivaient ce seraient bien la dernière chose qu'ils réussiraient.

Le "gamin" était à lui. Il avait encore plein de jeux en réserve pour lui. Alors il ne le laisserait certainement pas aux mains de "ce vieux fou". Donc Sans connaissait bien l'autre individu derrière la porte. Et il semblait âgé.....donc....il était coincé là bien avant qu'il ne soit une fleur....non était-il coincé.....bien avant qu'il soit mort pour connaître son identité? Est-ce qu'ils se connaissaient? Scientifique. Vieux fou. Frisk. Traître. Pouvoirs...Effacer....Vieux.....Ancien....Scientifique. Ancien scientifique...? Hein? Nan? Si? Fou....Traître? Était-ce....la folie de cet homme qui avait pousser Sans à le mettre hors d'état de nuire? Qu'est-ce que....cet homme avait fait....qu'est-ce qu'il avait fait! Il ne savait pas pourquoi mais il avait peur de comprendre, peur de savoir, même pour lui ce type lui semblait loin d'être une bonne solution. Même trashbag semblait être un enfant de choeur. Oui cette voix si sombre et manipulatrice.....était-ce possible un être bien pire que lui? Est-ce que cette voix avait même une âme? Haha bien sûr que oui après tout il était le seul....n'est-ce pas?

* Deal.

Et ainsi la fleur tendis avec une certaine méfiance sa tige vers le squelette s'attendant à tout moment que celui-ci révèle son vrai visage avec un "nope" en le tirant vers lui et en sortant ses gasters blasters pour le mettre hors d'état de nuire. Cela lui ressemblerait bien qu'il lui fasse un sale coup comme ça. Pourtant étrangement il avait tendu sa "main" presque par naïveté vers lui. Asriel tu te ramollis. Tu viens seulement de penser qu'il peut en finir avec toi ici et maintenant. Tu es aussi idiot que les autres. Mais il allait respecter sa part du marché et lui révélé son moyen pacifique.

* Je ne sais pas ce que tu as fais à ton "vieux fou" mais le voilà ton moyen d'en finir avec l'humain. L'humain ne mourra pas mais il ne sera plus là et il ne pourra plus "sortir de sa tour d'ivoire". Rien ne dit qu'il sera dans la même que celle de ce vieux.

Et si c'était le cas? Eh bien ils n'auraient surement plus qu'un problème à régler. Enfin si par malchance ou chance l'un d'entre eux parvenait à sortir de derrière leur prison.

* Sans. Tu dois absolument l'empêcher de dépasser Snowdin...quant à la raison... je ne suis même pas sûr mais... on dirait que dans cet timeline les choses sont différentes.

Il leva son regard vers le ciel comme pour lui faire signe que quelque chose de bien plus grand se préparait dans l'underground.

* L'enfant est loin d'être notre seul soucis. J'en ai vu d'autres. Des humains. Tu entends? Il y en avait d'autres et certains sont adultes. Que pense-t-il qu'il va se passer avec tout ses humains? Avec toutes ses âmes? C'est beaucoup trop de boulot pour moi seul. Alors...ne les observe pas trop parce que les Reset vont arriver bien plus vite que prévu....et les humains se lassent tellement facilement.


Il en ria rien que de penser au chaos qui allait régner dans l'underground pourtant cette idée le répugnait. Il n'acceptait à l'heure actuelle que la présence de Frisk. Que d'autres rejoignent leur partie sans y être invité....non. Oh il donnait beaucoup d'informations à ce trashbag mais il avait son rôle à jouer dans l'histoire. Ce serait si drôle de le voir paniquer face à ses enfants trop proche de son frère. Ce serait si drôle de le voir les tuer sans pitié. Ce serait si drôle de le voir devenir ami et être trahis à nouveau par un de ces humains. A vrai dire peut importe ce que ferait Sans il était piéger. Il avait si hâte de voir la suite. Peut-être abandonnerait-il définitivement cette fois?

Sans le savais-tu? Il sait que tu vas craquer. Il sait que tu es à bout. Il sait que toutes ces informations sont trop pour toi. Tu ne résisteras plus à présent. Tu vas finir par craquer et tout dire. Et tu sais quoi? C'est ça qui est bon c'est que malgré tout tu finiras toujours malgré ton imprévisibilité à faire quelque chose que Flowey savait que tu ferais. Oui...tu vas craquer. Il ne sait pas face à qui...mais tu craqueras à cette timeline. Allez partage ton fardeau. Qui ce sera? Ton frère? Non ce serais trop dur n'est-ce pas? Même s'il te croirais est-ce que cela changerait pour autant ces actions? Ne briserais-tu pas sa pureté? Alors Papyrus ne serait plus Papyrus et il aurait gagner...Flowey lui aurait fait comprendre que ce monde est impitoyable sans même avoir à bouger la moindre tige. Qui? Et surtout refera tu la même action à la prochaine timeline? Toi aussi tu expérimentes n'est-ce pas? "Voyons voir ce que ça peut produire lorsque je met quelqu'un au courant de ce que je sais" HAHAHAHA! Alors....bonne ou mauvaise fin?











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Faire des concessions [Pv: Sans] Dim 11 Sep - 15:20
L'enfermer ? L'idée était plaisante, mais Sans savait que ce n'était pas aussi simple. Les accès à cette dimension se faisaient pour le moins... rares. Leur fréquence d'apparition restait... proche du néant. La fleur avait complètement perdu l'esprit à force de reset. Pour elle les probabilités aussi étaient manipulables. Il suffisait de répéter une action suffisamment de fois pour observer tous les débouchés possibles. Mais si par malheur lorsque le piège serait en place... Si par hasard aucune entrée ne se matérialisait ? Frisk prendrait alors conscience du sort qu'il risquait de subir. Il prendrait la fuite. Vers un passé où il pourrait rebattre les cartes, pour éviter complètement le piège. Comme un puzzle déjà résolu. Et puis malgré les dires de la plante, rien n'indiquait que l'enfant et Gaster seraient séparés. Sans avait acquis la certitude que malgré le temps écoulé, le scientifique attendait encore son heure, quelque part. Pesant de tout son poids sur la frontière entre les dimensions. Avec ses connaissances, si on lui offrait en pâture une âme humaine, il trouverait sûrement le moyen de s'en servir. À supposer que le gamin ne conserve pas son pouvoir de reset. Dans ce cas, lui se servirait de Gaster pour sortir.

Et quel que soit le dénouement, quelque chose de terrible sortirait de cette affaire. Une heure après ? Dans quelques jours ? Cent ans plus tard ? Ça n'avait pas d'importance. Des innocents souffriraient alors, parce que Sans avait préféré cacher ce genre de "problèmes" sous le tapis. Non, il fallait trouver une solution définitive. Le squelette ne savait pas, ni comment, ni quand. Aucune certitude ne venait le conforter dans ses choix, mais au bord de la folie il s'agrippait à ses derniers principes. À ces valeurs qui faisaient sa faiblesse. La tige de la fleur était toujours tendue. Mais où se croyait-il ? Dans une sorte de mauvais film où le seul moyen de faire comprendre au spectateur qu'un accord est passé, c'est par une poignée de main durant laquelle les deux protagonistes hochent lentement la tête ? De toute façon, aucun geste, aucune parole, aucun engagement ne rendrait ce compromis valable. Ce serait oublier toutes les trahisons de la fleur que d'accorder le moindre crédit à ses promesses. Ce serait oublier les passés, et pardonner. Sans n'était pas prêt à pardonner.

*



ta parole me suffit, évitons de trop nous formaliser. je ne serre la main qu'à ceux qui ont su garder leur âme d'enfant. ceux qui rient encore à mes blagues. ce n'est visiblement plus ton cas.


Let's go straight to the point.

Empêcher le gamin de dépasser Snowdin. À vous faire croire que Lucifleur avait encore beaucoup de monde à mettre en place. Beaucoup de monstres à manipuler. Beaucoup de doutes et de questions à faire insidieusement germer dans les esprits. Le squelette retira sa main gauche de sa poche et se baissa pour ramasser un petit caillou à moitié enfoui dans la terre meuble. Il le fit jouer entre ses phalanges, écoutant d'un air pénétré la suite du dialogue. D'autres humains ? Le caillou cliqueta bruyamment contre un métacarpien. Des adultes ? Plus de resets ? Cette dernière phrase n'était qu'un bluff éhonté. Sans savait que les autres enfants tombés ici n'avaient guère le pouvoir de reset. Autrement, aucun ne serait mort et l'Underground serait depuis longtemps désert. Il n'y avait donc que peu de chances qu'un autre démon rejoigne la partie. Quant aux adultes, le squelette n'en avait jamais vu. Mais s'ils avaient vieillis, ils ne devaient pas non plus posséder ce genre de don. Il se força à accepter cette version. Jusqu'à preuve du contraire. La pierre reprit son roulis entre les phalanges.

*









les humains se lassent facilement ? tu as l'air d'oublier notre petit ami. lui qui suivait si bien ton exemple... avant que l'élève ne dépasse le maître. s'il se lassait facilement, il aurait abandonné ce monde depuis bien longtemps. nous tous à l'état de poussière et toi en petit tas de compost. mais il est revenu. je ne sais pas pourquoi et je ne veux pas le savoir. il joue mieux que toi, alors peut-être qu'il a vu des évènements que tu ne connaissais pas et qu'il va chercher à développer cette histoire sans fin jusqu'au bout. pour voir. il est assez égoïste pour ça. mais il n'est pas encore lassé. à la vérité... c'est moi qui suis las.


Le caillou alla se perdre dans l'obscurité, sans un bruit. Le petit squelette rabattit sa capuche et tourna les talons. C'était indéniable, il faisait vraiment très froid dans ce genre de couloir. Il aurait tout donné en cet instant pour un peu de chaleur. Le visage familier de Grillby. Un mug de ketchup bouillant. Un rire de l'autre côté d'une lourde porte. Un sourire de Papyrus. Il lui lirait une histoire ce soir. La même que tous les soirs. Parfois, il se demandait si Fluffy Bunny était vraiment heureux de toujours revivre la même partie de cache-cache. Pap' ne jurait que par cette histoire, et sa joie était chaque fois intacte lorsqu'il finissait par retrouver le lapin. Sans, lui, priait silencieusement pour que ce malheureux mammifère ne se souvienne de rien à chaque réouverture du livre. Il fit un virage à angle droit et marcha droit dans le mur. Ah. Il faisait déjà bien plus chaud.


Napstaspook:
 
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
GOLD : 4965
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Waterfall
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Faire des concessions [Pv: Sans]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Faire des concessions [Pv: Sans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Waterfall :: Champ de fleurs échos-
Sauter vers: