You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

Bone to be wild ✌ G.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Fight :: Présentation :: Présentations validées
MessageSujet: Bone to be wild ✌ G. Sam 30 Juil - 19:04


     
W. D. Gaster



     

     

      ❯ FEAT :ɹoɹɹǝ
Carte d'Identitée

   
 ❯ NOM & PRENOM : Wingdings Gaster | W.D. Gaster | G. | Doc'
      ❯ AGE : ɹoɹɹǝ
      ❯ RACE : mons-ɹoɹɹǝ
      ❯ ALIGNEMENT : Neutral
      ❯ GENRE :
      ❯ MÉTIER : Ex scientifique royal.
      ❯ POUVOIRS :

Corps informe : Son séjour dans le void a modifié les propriétés physiques de son corps. Il se liquéfie et lutte au contraire pour garder une apparence matérielle. Cette particularité peut lui permettre d'esquiver voir de passer dans des endroits insoupçonnés. Il peut également utiliser des propres parties de son corps comme projectiles.
Téléportation : Gaster n'aime pas de se téléporter. Il a assez joué avec l'espace temps pour cela. Mais tout comme Sans, il en a bel et bien la capacité... il ne l'utilisera que très peu.
Gaster Blaster : Comme le nom l'indique, les Gaster Blaster sont de sa création. Il est donc normal qu'il puisse les utiliser. Les Gaster Blaster sont des crânes squelettiques géant canalisant la puissance magique de son utilisateur dans un rayon laser dévastateur.
You're blue now : Tous comme Sans et Papyrus, Gaster est capable d'influencer les âmes et les objets leur donnant une gravité propre. C'est un peu comme de la télékinésie.
Speaking with hands : Il peut détacher et faire apparaître plusieurs mains squelettiques qu'il utilise comme bon lui semble.

      ❯ INVENTAIRE : ɹoɹɹǝ
   

     
SES CAPACITÉS EN DÉTAIL

     

Gaster a d'énormes connaissances dans de nombreux domaines scientifiques. Que ce soit la mécanique, la magie, la biologie, la chimie. C'est un gouffre de savoir.
Il est également la personne qui en connait certainement le plus sur les âmes pour les avoirs étudiées.
Le temps et l'espace ont encore de nombreux secrets pour lui, mais on peut dire qu'il est aussi assez calé sur ces sujets-là. N'ayant pas pu subir les RESET, il sait donc bon nombre de choses qui se sont passés quelques soit les routes prises. Il est cependant il est loin d'être omniscient et n'a pas pu tout observer. En revanche, comment subira-'il une éventuelle RESET ? C'est un mystère.

Gaster tient plus d'un bug que d'une personne véritablement revenue en chair et en os. Son corps ayant quasi entièrement fondu, il fournit beaucoup d'effort pour ne pas s'effondrer sur lui même ce qui le rend des plus... statique. Prend une forme 'normale' est quasi impossible et lui pomperait trop d'énergie.


     
PHYSIQUE & PSYCHOLOGIE

     
Informe difforme, ce squelette n'est plus que l'ombre de lui même. Pire qu'une ombre, il n'est plus rien. Son corps ayant subit une trop grande quantité de détermination et son âme étant brisée, W.D. Gaster est méconnaissable, ne ressemblant plus à aucuns monstres connu.
C'est une masse noire, liquide, visqueuse avec pour seul visage un crâne tout aussi mou. Son crâne fait vaguement penser à celui d'un squelette, mais les fissures qui le parcoures ont également fondue rendant un résultat lisse suintant cette matière noire. Son visage lui même est modifié. Le coté droit s'effondre. Il n'a plus de dent, mais juste un sourire malsain, sombre, figé. Ses pupilles sont toujours là, dans ce noir profond des trous de ses globes oculaires, mais on ne les voient plus que rarement.
Lorsqu'il utilise ses pouvoirs, son œil droit brille de la même leurre bleu qu'un certain squelette tandis que l'oeil gauche prend une couleur orange.
Ses mains sont quand à elles détachées de sont corps, bien qu'il peut parfois apparaître des sortes de bras constitués de la même matière noire. Elles sont squelettiques. Une partie de chaque paumes sont manquantes, un trou rond bien trop parfait pour être naturel. Cela est dû à ses expériences. Elles flottent de manière magiques et plusieurs d’entre elles peuvent apparaitre.
S'il arrive à maintenir une forme correcte bien que cela soit rare, on pourrait alors le voir avec un manteau noir et un col roulé blanc qui dépasserait.

W.D Gaster est un monstre méticuleux. Il résonne tel un scientifique. Observation, constat, hypothèses, conséquences, actions, expérimentations, analyse, conclusion. Il vous observe, vous juge, test vos réactions. Et si vous attisez sa curiosité... va bien plus loin que quelques petits test.
Malheureusement, il n'est pas en capacité de jouer les scientifiques pour le moment. C'est un monstre profondément altéré par ces années, ces mois, ces heures passées dans le void. Ne pouvant qu'observer sans rien faire, encore et encore ces centaines de RESET. Voir ses créations mourir ou encore son vieil ami Asgore se faire tuer, par un humain ou par cette fleur qui n'était autre qu'Asriel, son fils. Ironie du sort.
Il est devenu complètement... non la folie ne serait pas le juste mot pour le décrire. Disons qu'il a changé. Il n'est plus si éprit du bien être de sa race qu'autrefois. Il est devenu bien plus égoïste. Après tout, tous le monde l'a oublié et il ne compte plus pour eux. Il l'a vraiment en travers de la gorge.
Le scientifique se sens trahit sans même savoir s'il l'a vraiment été ou non. Il éprouve une rancœur profonde envers ceux qui l'ont oublié. Il est également obsédé par le fait de retrouver un corps normal. L'expérience du void est une véritable torture. Aucun son, aucun stimulus, aucune conversation à tenir sauf à soi-même.

Il est persuadé qu'il arrivera à fixer son problème. Wingdings est un monstre déterminé, sûr de lui. Il peut se montrer des plus vicieux et perfide. C'est quelqu'un d'intelligent qui a très souvent un coup d'avance.
L'ancien lui est à la fois si proche et si loin de son être actuel. Il aime toujours autant sa race. Et s'il le pouvait il améliorerait le quotidien des monstres. Il ne souhaite pas que son peuple se fasse décimer par des génocides. Il aime toujours les jeux de mots. Il a un sens de la répartie assez vif. Et cela fait des mois qu'il rêve de café.
Il a une vision assez crue des choses, souvent dans les plus mauvais scénarios. On ne peut pas dire que le void l'a rendu fataliste, mais il est prêt à se battre férocement pour avoir ce qu'il veut. Et par se battre, il considère les mots aux mêmes titres qu'une arme. Il sait appuyer là ou cela fait mal. Il est très bon pour arriver à lire les gens bien que parfois, ses préjugés le rattrape. Il ne croit pas qu'une mauvaise personne peu se racheter tout comme il ne croit pas qu'on lui pardonnera tout ces actes. A vrai dire, il ne cherche pas réellement à se repentir. Il est persuadé que ce qu'il a fait est juste. Il l'a fait pour de bonnes raisons et n'a aucuns remord là dessus. Ou tout du moins... ne les exprimes pas.
Il est devenu bien plus froid depuis que son âme a été brisée. C'est tout de même quelqu'un de calme et réfléchit, mais il a tendance à s'emporter par ses convictions, vouloir pousser à faire aller les choses plus vites. Avoir des résultats. Il ne supporte pas la faiblesse et les scientifiques qui n'en sont pas vraiment.
Pour finir, il déteste l'échec. Ironie du sort, il se considère comme un échec.



     
ONCE UPON A TIME ... MY STORY

     
Mon histoire est putain de trop longue pour tenir dans un seul post fhreoizgherthgti voir en bas :cry:

Edit : Enfaite c'est les Wingdings qui m'avaient fait bug, mais du coup j'ai split en deux osef c:



Yeah Geek Power !!!

 
  Pseudo : Cactusapin !
  Tu as quel âge ? 20 Cool
  Tu nous a trouvé où ? Je vous ai créé ! 8D
  Et t'en penses quoi ? Que du mal c:
  T'as un autre compte ? Lequel ? Nope. Hormis le compte fondateur : Timeline.
  T'as pas un truc à nous dire hein ?Rien à signaler mon capichef !
  ©️ Never-Utopia par Koalz

 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Black Flamby
Black Flamby
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal(Neutre) Mauvais
Messages : 102
GOLD : 12310
Date d'inscription : 18/07/2016
Localisation : The void
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bone to be wild ✌ G. Sam 30 Juil - 19:07


     
W. D. Gaster


     
ONCE UPON A TIME ... MY STORY





Beware of the man who speaks in hands. –River Person


Le néant, la matière noire, le vide, l'absence de matière, l'anti-matière. Aucun son, aucune lumière, pas un photon. Il n'y a rien ici. Sauf lui. Piégé, tombé dans sa propre création. Une misérable erreur de calcul ? Non, il était bien au-dessus de tout cela. La théorie de la traitrise semblait être celle avec le plus haut pourcentage de véracité. Un taux de probabilité laissant un goût amer. Bien qu'il ne puisse plus rien ressentir. Ni ses jambes, ni sa tête. Ni même son âme. Si tant est qu’il en ait encore une. Son esprit semblait saint et stable. Pour combien de temps ? Difficile à dire. Il était piégé là depuis… depuis… sans doute un bon moment.
Il avait appelé à l’aide. Personne n’est venu.
Il avait usé de toutes ses forces. Rien ne brisa ce noir.





Have you ever thought of a world where everything is exactly the same… Except you don’t exist? Everything functions the same without you… Ha, ha… the thought terrifies me. Please forget about me. Please don’t think about this anymore. –Goner Kid

- ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ - ɹoɹɹǝ –





It makes sense why Asgore took so long to hire a new Royal Scientist. After all, the old one… Dr.Gaster. What an act to follow ! They say he created the CORE. Howerver, his life. Was cut short. One day, he fell into his creation, and…
-???

ENTRY NUMBER 1
Dr.Gaster. Un nom respectable et respecté. Un squelette dont l’intelligence surpassait n’importe quel scientifique. Quelqu'un de bon, avenant envers son peuple et prompt à améliorer leur quotidien. C’était comme cela que les gens me voyaient. Une vision qui n’était pas entièrement erronée. Mais disons qu’il y avait… quelques variables différentes.

Certes, le bien de mon peuple était l’un de mes crédos. Je m’étais toujours efforcé de faire maximum pour eux. Me mettant corps et âmes dans mes projets. Améliorer notre quotidien. Le quotidien de tous les monstres. C’est ainsi que mes plus gros projets vus le jour : Le CORE. Un projet pharaonique dont les composants avaient été extrêmement durs à rassembler.
Quand on pense au CORE, le premier mot qui nous vient est électricité. Le CORE est en effet un puissant générateur qui alimente tous l’Underground, mais pas seulement. Il est bien plus encore. J’ai pour habitude de peaufiner mes créations jusque dans les moindres détails. Et il n’a pas fait exception. La haute température qu’il dégage permet de synthétiser de l’ozone purifiant ainsi l’eau et pouvant servir de désinfectant. Il faut régulièrement le refroidir pour ne pas que la réaction aille jusqu’à la formation d’oxygène qui serait inutile. Mais au moins, le CORE ne dégage rien de nocif pour l’environnement. Après tout, les souterrains sont trop étroits pour se permettre de les polluer. Qui voudrait vivre dans une décharge ?
Mes inventions ont toujours été dans ce sens. Au possible. La plupart de mes créations s’écoulaient par centaines dans l’underground. J’ai également créé bien des armes. Mon titre de scientifique royal n’est pas usurpé. Je mène toujours à bien mes projets. Dans les temps, voir avec de l’avance.

ENTRY NUMBER 2
Aujourd’hui, notre Roi. Asgore m’a confié une tâche des plus ardues. Détruire la barrière. Je l’avais déjà étudié auparavant. Il s’agit d’un puissant sort jeté par les humains durant la guerre. Elle nous confine nous, les monstres, dans les souterrains. Ne nous laissant le choix de vivre dans cet environnement hostile, des ressources et des places limités. Notre avenir ici est stérile. Il y a bien des choses à la surface que j’aimerais étudier. Bien plus que mes calculs ne peuvent me laisser supposer. Il n’y a rien d’intéressant dans la théorie. Je préfère nettement la pratique.
Détruire la barrière… un vrai défi. Mes assistants ont beau me répéter que c’est impossible, je suis convaincu que je trouverais un moyen. Il a toujours une voie à suivre. Pour détruire la barrière, il faut être bien plus qu’un génie… un Dieu. Quel prestige, mon nom résonnant bien au-delà de l’Underground, sur toute la surface. Je prouverais ainsi que ma science dépasse leur magie.
Ces humains ont utilisé une magie bien plus puissante que tout ce que nous connaissons. Notre science actuelle ne peut pas détruire cette barrière. Je vais devoir me surpasser. Voyons voir jusque dans quels retranchement ces humains me pousseront-t’ils. Ce sont vraiment des créatures fascinantes.
J’adore les défis.

ENTRY NUMBER 3

Combien de jour cela fait-il ? Que je ne dors plus. Je passe mon temps à écrire des plans. Des croquis. Bien que je n’aie aucune peau, des perles de sueurs coulent sur mes travaux. Je n’ai ni joue, mais on m’a déjà fait remarquer mes cernes…
Je travaille actuellement sur un catalyseur d’énergie magique. Un dispositif capable d’emmagasiner cette puissance et de la restituer sous la forme d’un laser. Et ainsi… ‘blaster’ cette barrière. Pour le moment, ce n’est qu’un prototype fixe sous la forme d’un crâne. Mais j’espère à l’avenir, pouvoir l’incorporer dans un corps et… en faire une arme redoutable.

ENTRY NUMBER 4

Les blasters n’ont pas fonctionnés. Ils sont inefficaces face à la barrière. Elle a rejeté la magie sans même l’absorber. Fonctionnerait-elle comme un filtre ? Je suis en train de considérer l’hypothèse qu’elle puisse faire la différence entre la magie venue des monstres et celles des humains. Cela expliquerait pourquoi certains d’entre eux arrivent jusque ici… même si aucun n’a encore survécu.
Je n’ai que peu l’habitude d’essuyer des échecs. Encore plus un aussi cuisant. Oh, cela m’est arrivé quelques fois. Les scientifiques avancent ainsi. Des plans, des prototypes, des déchets. Mais je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. J’ai bien d‘autres ressources. Je prouverais que j’arriverais à les surpasser. Ces humains.
Mais ces blasters ne sont pas obsolètes pour autant, je continuerais de travailler dessus. Leur démonstration de puissance était…
Très intéressante.

ENTRY NUMBER 5

Considérons la barrière comme une porte. S’il est impossible de la crocheter par la force, il faut tromper la serrure. Et donc imiter la clé. La barrière sera détruite lorsque 7 âmes humaines seront réunies.  Le problème… c’est qu’aucun humain n’a encore survécu. Ils sont tous mort en chutant. Un parterre de fleur doré a commencé à pousser à cet endroit. Je devrais les étudier, ce sont des spécimens de la surface après tout.
Mais le problème reste le même.
Nous n’avons aucune âme complète. Celle des humains restent un moment, bien plus que l’âme de monstres. Puis elles s’effritent, se détériorent. Je n’ai actuellement que quelques fragments d’âmes humaines. Au lieu d’être blanc, j’en ai de couleur bleu, jaune et de couleur orange. Qu’est-ce que cela représente ?
Je me demande combien d’âme des monstres il faudrait pour atteindre l’équivalent de 7 âmes humaines… d’après mes premiers calculs, rien qu’un tout petit fragment serait équivalent à 100 âmes. Voilà qui est surprenant. Les humains sont des créatures… vraiment étranges. Qu’est-ce qui différencie vraiment une âme humaine d’une âme de monstre ? D’où provient cette puissance ?
Dans tous les cas, il m’est impossible de recréer une âme humaine. Il faut d’abords que je l’étudie plus en profondeur. Essayons de travailler tout d’abords sur le plus simple. Les âmes des monstres.
Des âmes artificielles. Si avec un seul monstre, je peux produire une centaine d’âme, nous pourrons peut-être détruire cette barrière. Et j’acquerrais assez d’expérience pour répliquer des âmes humaines… qui sait ?

ENTRY NUMBER 6

N’ayant pas assez d’âmes de monstre sous la main, j’ai entrepris d’en créer artificiellement. Mais à fallu d’abords que j’en extrais. Ce ne fut pas une mince à faire. J’ai dû prendre quelques cobayes ce qui m’a valu de recevoir des critiques de la part de mes assistants. Comme si l’éthique devait entrer en compte lorsque l’on faisait avancer la science. Pff. Pathétique de la part des personnes qui ont déjà abandonnées.
J’ai juste prit quelques prisonniers… et des monstres dont personne ne s’apercevrait de la disparition. Et qu’importe les familles, la science n’attend pas !
Je suis en train de construire le prototype d’un extracteur d’âme. Le projet avance à merveille.
Bientôt, je pourrais travailler sur ces fragments. Je n’attends que ça. Mais ils sont si rares que je n’ai pas le droit à l’erreur. C’est ceux pour quoi je dois être au point avant de tenter quoi que ce soit.

ENTRY NUMBER 7

L’extracteur d’âme fonctionne, mais malgré tous mes réglages et toute la magie que j’insuffle… les âmes des monstres se consument immédiatement après leurs extractions. Elles ne durent pas.
J’ai donc tenté de créer directement une âme au lieu de l’extraire entièrement. Grâce à leur l’ADN et scindant leur âme en plusieurs parties. En effet, lorsqu’une âme de monstre subit des dégâts, elle peut se reformer avec le temps. Ainsi, si ces fragments se reforment pour donner deux entités distinctes… mais à quel point une âme peut-être être brisé tout en ayant la capacité de se reformer ?
Les sujets d’expérimentation s’en sont retrouvés gravement blessés. L’opération semble d’une douleur extrême. Je l’ai testé sur une enfant sans bras. Les âmes des jeunes monstres sont plus vigoureuses, plus pure, mais beaucoup plus fragiles. Après tout… il faut tester chaque paramètre. La petite fille ne demande qu’à ce qu’on l’oublie maintenant.
Les premiers sont morts.
Les seconds sont devenus des coquilles vides. Au teint grisâtre.
J’ai réussi à garder les derniers cobayes en vie. Mais ils semblent traumatisés désormais. Je ne peux pas les relâcher comme ça dans la nature… cela constituerait un danger pour ma réputation et je ne peux me le permettre. Je vais les éliminer.

Au final, tous ceux qui se sont retrouvé avec une âme brisés. Les âmes créées, elles, n’ont pas tenus plus de quelques secondes. L’expérience est un échec. Ces morts n’ont pas été pour autant inutiles. Elles m’ont permis d’accroître mes connaissances et d’affiner mes calculs.

ENTRY NUMBER 8

Ils menacent de prévenir le Roi si j’utilise encore des cobayes… Ils m’entravent dans mes projets. Je déteste travailler avec des assistants. Ils me suivent à longueur de journée pour me décourager. Me faire « prendre conscience de mes actes ». Ils m’ont accusé de commettre des horreurs sous le prétexte que je le fais pour la bonne cause.
Ne comprennent-ils pas ? La science n’avance pas sans moyenner quelques sacrifices. La science ne fait pas de compromis. Pour le bien de tous. Je ne vois pas en quoi quelques prisonniers et un enfant manqueront à notre peuple !
Comme si j’avais changé. N’importe quoi.
Ils ne me sont plus d’aucune utilité. Je dois trouver un moyen de les faire disparaitre. Et je dois revoir mes plans. Je vais travailler sur ces fragments. Je découvrirais leur secret et… je vais essayer d’extraire ce qui sembles être leur chromogène. Leur carburant.

ENTRY NUMBER 9

Les âmes humaines sont vraiment puissantes. Plus que je ne l’avais imaginé. J’ai réussi à extraire de la machine ce qui semblerait être une source d’énergie. Et pourtant… ces fragments ne sont pas disparus… serait-ce une source de pouvoir infini ? J’en doute, mais elles ont de la ressource. Et la détermination de vivre malgré leur état brisé. Les trois couleurs m’ont donné trois énergies de puissance équivalente, je les ai nommée sobrement X1, X2 et X3. Je ne peux mettre un nom dessus pour le moment.
J’ai tenté d’insuffler cette énergie dans un chien que j’ai trouvé à défaut d’avoir des cobayes descend. Il n’a pas tenu le coup. Son âme s’est effondré sur elle-même, son corps à fondu. J’ai dû abréger ses souffrances. Ce n’est qu’un échec. Mais je vais continuer mes calculs.
Une âme de monstre saine ne peut donc pas contenir l’essence. Mais j’ai pu remarquer que cette essence avait le don de prolonger la vie de celles qui étaient en train de s’éteindre. Comme si cette énergie était la clé de la longévité des humains. Si j’arrive à le comprendre, je serais à même de créer des âmes artificielles qui s’épanouissent sur le long terme.



  © Never-Utopia par Koalz

 


• Coming soon •

TEAM:
 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Black Flamby
Black Flamby
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal(Neutre) Mauvais
Messages : 102
GOLD : 12310
Date d'inscription : 18/07/2016
Localisation : The void
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bone to be wild ✌ G. Sam 30 Juil - 19:20


   
W. D. Gaster


   
ONCE UPON A TIME ... MY STORY





ENTRY NUMBER 10

Je l’ai fait.
J’ai utilisé ces fragments pour canaliser l’énergie. Les deux fragments X1 et X2 ont fusionné correctement. J’ai cru que cela donnerait du vert, mais il ne s’agit que d’un mélange hétérochrome de jaune et de bleu. Bien que ce mélange ne représente que moins d’un pourcent de la quantité de matière totale que cette âme artificielle est en train de se construire. Ou plutôt reconstruire… tous les paramètres sont pour le moment stables.
Cette partie d’âme de monstre peu ainsi profiter de la longévité de ces essences pour se reconstruire. Tandis que les fragments d’âme humaines empêchent la structure de s’effondrer.
J’ai enfin créé une âme de ‘monstre’ artificielle. Tel Dieu qui engeance la vie. En revanche, je crains fort m’être un peu trop précipité dans ma folie des grandeurs. En prenant non sans douleur, deux échantillons de mon être, de mes mains. Mon crâne s’est fissuré en deux endroits. Mon âme est elle aussi…
J’ai besoin de faire une pause.


ENTRY NUMBER
▯▯

wingdings:
 

ENTRY NUMBER 11
Le premier est un échec, un prototype. Il n’est pas très grand, extrêmement fragile. Mais il démontre un sens de la déduction assez impressionnant. Son éveil intellectuel est bien plus rapide que le second sujet. X1 et X2 semble être stable.
Le second sujet, lui, est de taille respectable. Il est plus résistant que le premier sujet bien qu’il ne contienne que X3. En revanche… il semble un peu plus… avoir besoin de plus de temps pour assimiler. Il est pourtant fait avec mon ADN. Décevant.
Dans tous les cas, ces fragments d’âme humaines ne sont qu’une poussière tant leur quantité est faible… Et pourtant, leur organisme continue de se développer. La puissance des âmes humaines est impressionnante. Il semblerait qu’ils aient permit aux fragments de ma propre âme que j’ai utilisé de se reconstituer pour ne former une entité propre. Leur âme est désormais quasi identique à 99,99% à celles d’un monstre lambda.
Tout en est-il, que mes espoirs se sont éteints. Il est bien trop compliqué de créé un monstre artificiel afin de réunir assez d’âme pour pouvoir briser la barrière. De plus, je n’ai aucune garantit que cela marche. Le pourcentage de réussite est trop incertain pour continuer dans cette voie.
Bien que mon âme en soit profondément altérée, je ne regrette pas mon choix. J’ai gagné deux cobayes… assez particuliers.







And if you're bored, you can sit outside and watch those wacky skeletons do their thing
There's two of 'em...
Brothers, I think.
They just showed up one day and...
asserted themselves.  
-Aubergiste de Snowdin


ENTRY NUMBER 12

Mes assistants les ont découverts. Ils m’ont dénoncé auprès du Roi. J’ai dû lui promettre d’arrêter les expérimentations sur les monstres. Il semble que je l’ai profondément déçu…
Pourquoi personne ne s’évertue à comprendre que mes expériences sont une priorité absolue ? Ne veulent-ils pas être libres ? Ils peuvent bien me cracher dessus autant qu’ils le veulent. Je n’arrêterais pas. Mais ce petit incident m’a de nouveau fait songer à faire disparaître ces piètres assistants. Je travaillerais seul s’il le faut. Je travaille déjà sans l’aide de personne.
Heureusement que j’ai ces deux-là. J’ai enfin finalisé mon projet de blasters. Une expérience plutôt horrible. Des cris, des cris, encore des cris. Mes assistants m’ont bien dit de prendre d’extrême précaution avec eux. Ils ne vont certainement pas vivre bien longtemps. Je ne dois pas m’attacher. La douleur de la séparation pourrait m’affecter dans mes recherches.

ENTRY NUMBER 13

Quelques mois ont passé pendant lequel je n’ai presque pas avancé. J’en connais désormais bien plus sur les âmes humaines, mais toutes mes tentatives pour augmenter leur pouvoir et briser la barrière ont été un échec.
Tout en est-il que mes assistants ont eu un « malheureux » accident impliquant mon extracteur d’âme. Quelle tristesse. Le Roi m’a offert au moins une dizaine de tasses de thé, compatissant à ma « peine ». Devrais-je me sentir coupable d’en être le commanditaire ? Il semblerait qu’une partie de mes émotions ont été altérés depuis la fracture de mon âme. Ou alors, je suis trop absorbé par mes recherches…
Ça doit être ça.
Parlant de sentiments, j’ai commencé à appeler mes deux cobayes comme mes fils… ils ont des noms maintenant. Je ne sais pas dans quoi je m’engage, mais leur métabolisme est toujours stable. L’expérience des blasters ayant été un succès, j’ai décidé de faire de même. Autant gagner en puissance. J’ai installé le dispositif sur mon propre corps.
Leur vitesse de croissance est plus haute que je ne l’imaginais. Je ne sais pas si elle finira par se stopper, mais le premier est presque un adulte maintenant. Son intelligence est significative. Bien que je les ai initié tous deux à la science, il semble être le plus réceptif. J’ai pour projet d’en faire mon assistant.
Un qui sera utile au moins.

ENTRY NUMBER 14

Cet humain est tombé.
C’est le premier à avoir survécu. Je pensais avoir à faire à une aubaine… qu’on me le livre, que je puisse l’étudier. Mais contre toute attente, il fut adopté par le couple royal. Je ne comprends pas vraiment cette décision. Il est vrai que le couple royal n’a rien en particulier contre les humains mais…
Asgore est un bon ami à moi. Nous en discuterons autours d’une tasse de thé.

ENTRY NUMBER 15

Le temps est passé depuis la dernière entrée de ce journal. Asgore n’avait rien voulu entendre. De toute façon, cet humain est mort. Emporté par la maladie. Une maladie incurable, au-delà de nos connaissances médicales. Et puis… cette chose se passa.
Le prince absorba l’âme de cet humain, gagnant une quantité immense de pouvoir. Contre toute attente, il réussit à traverser la barrière, mais sans la briser.
Intéressant. Très intéressant.
Il parvint même à revenir, gravement blessé. Ne laissant derrière sa mort qu’un couple brisé, une haine féroce, une guerre. Asgore déclara que chaque humain tombant dans l’Underground devrait mourir. Voilà qui faciliterait ma collecte d’âmes. J’ai d’ores et déjà battit plusieurs caissons et cercueils pour recueillir l’âme de ces humains.

ENTRY NUMBER 16

Plusieurs humains sont tombés depuis. Un phénomène  très étrange s’est produit alors. Mes machines ont pu observer des… anomalies. Des anomalies de métrologie. J’ai alors effectué des relevés du temps et c’est là que j’ai découvert…
Bien plus qu’une simple vision du monde. Le temps et l’espace sont manipulables. Et les humains ont le moyen de le faire. Haha. Quel doux rêve. Voyager dans le temps. Revenir lors de la guerre et empêcher la barrière de se former.
Ou faire des expériences… bien plus intéressantes… prenons un exemple simple. Si je tue quelqu’un dans le passé. Mon avenir sera-t’il affecté ou une nouvelle voie sera-t-elle créée ? Suivant cette hypothèse, il pourrait y avoir de nombreux… mondes. Comme le nôtre ou différents.
J’ai d’ores et déjà lancé les recherches.




Alphys may work faster. But the old Royal Scientist, Dr. W.D. Gaster? One day, he vanished without a trace. They say he shattered across time and space.
-???


ENTRY NUMBER
▯▯

wingdings:
 


ENTRY NUMBER
▯▯

wingdings:
 


ENTRY NUMBER
▯▯

wingdings:
 

ENTRY NUMBER 17

DARK DARKER YET DARKER
THE DARKNESS KEEPS GROWING
THE SHADOWS CUTTING DEEPER
PHOTON READINGS NEGATIVE
THIS NEXT EXPERIMENT SEEMS
VERY
VERY
INTERESTING
...
WHAT DO YOU TWO THINK?






I understand why Asgor waited so long to hire a new Royal Scientist. The previous one… Dr.Gaster. His brilliance was irreplaceable. However, his life… Was cut short. One day, his experiments went wrong, and… Well, I needn’t gossip. After all, it’s rude to talk about someone who’s listening.
-???


Comment cela avait-il pu se produire ? L’accident avait été si bref… Il s’était placé devant le portail, le « néant », le void. Ce fut à ce moment-là qu’il sentit quelque chose le pousser. Quelque chose ou quelqu’un. Une déflagration, une vengeance ?  Il n’en savait strictement rien. La machine s’emballa alors, dans un bruit des plus monstrueux.
Elle explosa très certainement. Et toute l’essence de ce pouvoir humain qu’il avait extrait et dont elle se servait pour fonctionner fut libéré dans une déflagration terrible. Il se fit happer par celle-ci avant que le portail ne disparaisse scellant l’entrée et la sortie. Il fut piégé dans l’entre-deux. Dans le void.

Le void, il n’y était pas censé y être. Chaque être vivant doit être rattaché à une ligne du temps. Hors, le void est l’absence. L’absence de tout, le néant. Gaster se souvenait très bien d’avoir hurler, appelé à l’aide. Son corps commença alors à devenir poussière. Les restes de son âme se détériorer.
Il fut alors envahit d’un étrange sentiment. La détermination. La détermination de vivre.


But it refused.

Ce fut certainement l’énorme quantité d’énergie qu’il s’était reçu qui lui sauva la vie. Son âme se rassembla d’un seul coup. Ce qui était partit en poussière revint à son état initial. A son corps. Mais… il commença à fondre. Indépendamment de sa volonté, vêtement, os, tout. Devenant une masse informe, noirâtre. Aussi sombre que sa prison éternelle.
Son âme de monstre ne pouvait contenir une si grande quantité de ‘détermination’ ou quoi que ce soit d’autre. Il allait finit comme ses expériences du passé.
Effacé, obsolète, une erreur, un déchet.

Etait-ce le juste retour des choses ? Sa punition pour avoir commis autant de meurtres ? Autant de vies brisées pour satisfaire sa soif de connaissance, sa curiosité ? Etait-il encore le même qu’au début ? Il avait beaucoup changé ces derniers mois. Il ne dormait presque plus, était devenu beaucoup plus sombre, beaucoup plus… impatient. Sans scrupule, égoïste.
Dire que les monstres chantaient ses louanges… la voilà la vérité. Il n’était qu’un meurtrier. Un assassin. Un scientifique fou qui se dressait au-dessus des lois. Et maintenant ? Plus rien.

Ahah. Combien de temps s’était-il écoulé ? Une heure, vingt minutes, trois ans. Il n’y avait pas de soleil, pas le moindre stimulus auditifs ni visuel. Il perdait la notion du temps. Il devenait complètement fou.
Cela aura eu le mérite de le faire réfléchir. Sur lui, son existence, ceux qu’il laissait derrière lui…
FOOLISHNESS.

Lui, le grand Wingdings Gaster. Le scientifique royal de sa majesté. Eradiqué par simple incident ? Jamais ! Il était persuadé que son intellect et son génie ne pouvait finir comme ça. Quelqu’un l’avait poussé. Quelqu’un de jaloux. Après tout, il avait créé le CORE. Était le premier à avoir créé des âmes artificielles et manipuler le temps ! Il n’avait PAS pu faire d’erreur. On lui avait saboté ses projets.
Une haine profonde et terrible était en train de croitre en lui. S’insinuant dans chacuns de ses os. Chaque recoins de son esprit. Être confronté à soi-même et bloqué dans le néant était une expérience qui changeait un homme. Il ne voyait que deux cas de figure. Soit il s’agissait de ses anciens assistants, qui devraient pourtant être mort. Soit… son actuel assistant. Avec qui il s’était disputé récemment. Et dans ce cas-là, ce serait une double trahison pour le scientifique. Sa propre création, l’âme de son âme. Il trouverait le coupable.
Gaster du prendre conscience de ce nouveau corps. Informe, difforme, gluant, coulant. Rien de physique, pas même ses mains qui… étaient désormais détachées de son corps. Son âme était bien plus fracturée qu’avant et pourtant, elle restait déterminée à survivre. Mais le scientifique comprit très vite que s'il ne voulait pas lutter toute sa vie pour disparaître… il allait devoir reconstruire cette âme. Gagner assez de puissance pour… pour quoi au faite ?
Il apprit à vivre, survivre, exister dans le void. Le void était un endroit fascinant. Il était déconnecté hors du temps et de l’espace tout en… étant ce qui les reliait. Il y découvrit comment observer le monde. Au travers d’écran qu’il créait lui-même à force de volonté…
Mais n’étant qu’un observateur, il ne pouvait interagir avec ce qu’il voyait. Du temps avait passé depuis. Personne ne semblait se souvenir de lui, de qui il était, juste d’une personne qui avait autrefois construit le CORE. Pas même Asgore, pas même Toriel. Et ils avaient osé. En plus de l’oublier, ils l’avaient remplacé.
Et il ne pouvait rien y faire.
Rien.

Il vu alors un temps les aventures d’une fleur. Ou plutôt du prince. Encore et encore. Ce fut intéressant de voir qu’un monstre avait réussi à acquérir ce pouvoir d’humain. A quel période de la timeline était-ce ? Il n’en savait rien. Tout en est-il que le cas de cette fleur était inédit. En quelque sorte proche du sien. Quelque chose qui ne devrait pas… plus exister. Mais qui est là. Grâce à cette essence.
Une erreur commise par sa pitoyable remplaçante.
Et ses créations. Ses 'fils'. Vivant si paisiblement. N’essayent-ils pas de le ramener ? Oh, c’est vrai. Plus personne ne se souvient de son existence. Ils l’ont tous oublié, ces moins que riens.

Il savait très bien qu’il ne devait pas se laisser consumer par la haine. Mais c’était si tentant. Regarder le temps s’écouler était à la fois une torture et un moyen de survivre à la folie pour lui. Il aurait tellement aimé trouver un moyen de revenir. Qu’il essaya maintes et maintes fois. Cela lui demandait des efforts monstrueux. Il arrivait à créer un bug dans l’espace-temps, une erreur. Il ne réussit à faire apparaître qu’un portail, sous la forme d’une porte qu’à deux reprises. Une porte qu’il ne pouvait toucher ni même pousser. Il n’était qu’une entité hors de ce monde, tel un fantôme, n’ayant pas de propriété physique.
La première fois ? Personne n’ouvrit la porte.
La seconde. Un humain le fit. Le huitième. Celui qui avait RESET bien plus de fois que les autres. Celui qui avait du sang sur les mains. Cet enfant avança vers lui. Mais Gaster fut tellement surprit qu’il ne put maintenir son existence et disparu aussitôt, s’arrachant de ce monde et retournant dans le néant.

Et… le monde fut effacé. Brutalement. Son existence fut l’une des seules à ne pas l'être. Avec ces deux âmes d’enfants. Après tout… il ne faisait plus partit de ce monde, de cette timline. Mais il ne pouvait toujours rien faire. Il était juste… bloqué.  A vrai dire, il n’eut pas le temps de faire grand-chose. Car le monde fut recréé.
Mais quelque chose n’allait pas. Et ce sentiment était bien plus grand que les autres fois. Ce monde était fracturé. Non pas de l’extérieur, en apparence tous semblait ‘presque’ normal. Mais de l’intérieur…

Il saisit sa chance.



Beware of the man who came from the other world. –River Person





 © Never-Utopia par Koalz

 


• Coming soon •

TEAM:
 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Black Flamby
Black Flamby
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal(Neutre) Mauvais
Messages : 102
GOLD : 12310
Date d'inscription : 18/07/2016
Localisation : The void
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bone to be wild ✌ G. Sam 30 Juil - 19:20
Oui, vous allez arrêter de vous foutre de ma gueule maintenant que je l'ai posté ! 8D
L'admin qui se fait valider après tout le monde :no:
l'histoire: 13 pages word #horribleàlirelol

Vos réactions :


Et oui elle est pas finit jla finit très vite ! c:


• Coming soon •

TEAM:
 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Black Flamby
Black Flamby
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal(Neutre) Mauvais
Messages : 102
GOLD : 12310
Date d'inscription : 18/07/2016
Localisation : The void
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bone to be wild ✌ G.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Bone to be wild ✌ G.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Fight :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: