You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

La JUSTICE vient changer votre vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Les ruines
MessageSujet: La JUSTICE vient changer votre vie. Mer 10 Aoû - 18:42
Game start in a rabbit hole

Feat Lord Vlad


Une chute...

Comme dans une histoire bien connue, il tombait dans un trou qui semblait sans fond, sans avoir pourtant, suivi un lapin blanc. Ou peut-être que si, ces enfants disparus étaient autant de lapins blanc qu'il avait suivi jusqu'à ce puits obscur. Ce n'était pas un rêve, ou peut-être en étais-ce un. Aucune chute ne pouvait durer si longtemps... et de toutes manières elle serait mortelle, cela pouvait tout aussi bien être un rêve, c'en serait la fin, la fin de tout. Après n'avoir rendu justice qu'une fois, Lord Vlad était déjà vaincu par la gravité et la fatigue.

Il se réveilla après un temps indéterminé, et la première chose qu'il vit fut une forte lumière. Il se crut au paradis... parce qu'il n'avait pas imaginé ce qu'il y a après la vie, il s'était limité à ne pas y penser et sans y croire, avait entendu parler de la vision chrétienne de la chose. L'enfer en tout cas, ne pouvait pas être aussi lumineux. Il avait mal au dos.

La douleur a quelque chose de rassurant, la douleur a cette propriété, au moins hypothétique de certifier que l'on est pas encore mort, même si ça n'est pas forcément loin. Pour ça part, malgré la hauteur de laquelle il avait l'impression d'être tombé, cela allait. Il avait aussi mal au dos que s'il avait dormi sur le sol quelques heures, c'était peut-être le cas, mais vu l'heure à laquelle il était tombé, et la lumière qu'il recevait dans les yeux, c'était improbable.

Car cette lumière était bien celle du soleil, finalement, peu à peu ses yeux s'étaient habitués et il voyait un ciel d'un bleu crasseux. Il voyait les bords du gouffre qu'il avait parcouru et s'étonnait encore d'y avoir survécu.

Il se leva et remarqua qu'il était sur un petit tapis de fleurs jaunes... qui avaient manifestement réussi à stopper sa chute... étrangement. Il n'était qu'au début de ses surprises. Il enleva le peu de pollen accroché à son costume qui ne laissa pas encore de trace visible. Il fit le tour de la pièce où il était,  enfin, de la chambre, puisque c'est ce que l'on dit pour les grottes. Premièrement, il ne pourrait pas remonter, impossible même d'accéder au début du gouffre qui n'était qu'un grand trou dans le plafond. Deuxièmement, le sol était plutôt mou ce qui expliquait mieux pourquoi il n'avait pas trop de mal d'être tombé. Troisièmement la chambre était quasi-circulaire, étrange pour une structure naturelle... Et finalement, il y avait un couloir qui semblait s'enfoncer plus profondément dans les ruines. Il l'emprunta, se saisissant de sa canne qui traînait encore par terre. Quelques mètres plus loin le couloir faisait un coude.

Un autre rail de lumière illuminait un petit rond d'herbe. Et dans ce rond d'herbe, il y avait ...



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Jeu 18 Aoû - 16:38
La JUSTICE vient
changer votre vie.




« Ballotté, manipulé, automatisé,
l'homme perd peu à peu la notion de son être.
»
F

lowey. Flowey la fleur. Toujours là pour accueillir ses charmants humains.
NON. Bon sang l'autre humain était vraiment un abruti. Il est si heureux d'avoir réussi à s'en débarrasser mais voilà qu'un autre approchait alors que la fleur avait d'autres projets. Il n'avait pas de temps à perdre alors pour cette fois il allait devoir faire court. Mais....celui-là était assez....étrange. Non pas dans le même sens que l'autre...plutôt...oui ça promettait d'être intéressant. Il allait prouver. Il allait prouver que les humains n'étaient pas aussi doux que pouvait l'être ce Frisk. Oui. Lui il devrait comprendre sa philosophie.


Enfin lorsque l'homme s'approcha la fleur pu l'observer plus attentivement. Encore un adulte, hein? Mais que venait-il faire ici lui aussi. Y a t-il un trésor caché? Avait-il été envoyer pour une mission? Hehehe...il était si enthousiasmé par tous ces évènements surprenant qui survenaient. Même si...il aurait préférer voir d'autres enfants arrivés. Les adultes étaient bien trop intelligent...et il se souvient encore...c'était leur faute. Ils avaient conduit à sa naissance en tant que Flowey. Alors n'était-ce pas merveilleux et un brin ironique que certains imbéciles soient là, devant lui? Il allait pouvoir......oui il allait pouvoir prouver à Chara qu'il avait compris la leçon. Non. Non non non non. Ce n'était pas ça. Il avait fait le bon choix, n'est-ce pas? C'est ce qu'il avait dit...oui mais on lui avait prouver le contraire lors de la RESET suivante. Il était mort. Tué par son meilleur ami. Il....ne savait plus. Plus rien ne lui semblait aussi évident qu'auparavant. Il avait été si convaincu qu'il avait fait le bon choix mais à présent qu'il était face à ces humains bien plus grand...sa colère sourde finissait par l'envahir.
TUÉ.
TUÉ.
IL FAUT LE TUÉ, IL SERVIRA D'EXEMPLE POUR TOUS LES AUTRES QUI AURAIT LE MALHEUR DE VENIR NOUS DÉRANGER.
JE PRENDRAIS SON ÂME ET IL NE M'EN MANQUERA PLUS QUE 6.
ET APRES....
Après quoi? Avec tous ces humains il ne pourrait plus RESET puisqu'il perdrait ses pouvoirs...
Alors...il tuerait tout le monde. Et ne toucherait plus à rien. Oui. En tant qu'Asriel, il mettrait fin à tout. Alors il serait le seul à souffrir encore une fois. Mettre fin à tout? Le pourrait-il si sa capacité à aimer revenait? Haha...il s'imaginait déjà pleurer à chaque mort. Il imaginait déjà Frisk essayer de l'en empêcher. Mais est-ce que ce que l'enfant faisait n'était pas encore plus hypocrite et cruelle? Il croyait vraiment obtenir une vraie bonne fin? Quel idiot. Il pourrait à la limite sauver tout le monde, tout le monde sauf lui. Et à présent d'autres humains voulaient participer aux festivités. Golly, les choses n'allaient pas aller dans le sens du gosse mais plutôt dans celle....

Non mais c'était quoi "ça". Ce type était vraiment humain? Après l'arc-en-ciel ambulant voilà qu'on avait Men in Black. Non. Men in White and Black. Non mais cette journée était vraiment déboussolante. Enfin il était une fleur qui parle alors il n'avait rien à dire mais...pourquoi cet humain cachait son visage derrière...un masque? Pourquoi être habillé ainsi? Flowey se posait tellement de questions en cet instant et pourtant il y eu comme une symbolique qui se fit dans son esprit. Blanc et noir. Les deux faces d'un même échiquier. Le bien et le mal. Les ténèbres et la lumière. On se croirait dans un de ses comics ou les "bad guys" deviennent les bons et où les bons deviennent les mauvais. Alors peut-être que cet homme était sur une corde raide et pouvait pencher avec un petit coup de main entre l'un ou l'autre camps. Mais...ce genre de personne pouvait rapidement retourner sa veste et cela ne plaisait pas trop à Flowey alors même s'il parvenait à le faire aller dans une direction il valait mieux ne pas trop compter à ce qu'il soit "fidèle" jusqu'au bout et finisse par se retourner contre lui. Après tout ce genre de réaction est tellement prévisible. "Oooh il m'a trompé bouooouh vilaine fleur tu vas y passer aussi". Baaah mourir ne lui faisait même plus peur c'est juste la nature des choses. Il devait en savoir plus sur cet humain pour mieux le comprendre et ainsi mieux pouvoir se servir de lui ou s'en débarrasser s'il lui paraissait être gênant.

La fleur afficha un sourire amicale mais feignit une légère crainte comme s'il avait peur de quelque chose.


La fleur eu un léger rire nerveux même si cela ressemblait presque à un soupir profondément triste.

*Ici c'est tuer ou être tué.
*Maintenant tu es piégé....comme les autres.


Oui cette fois Flowey jouait à un jeu bien différent et il allait observer ce qu'allait pouvoir dire ou faire cet humain face à ce qu'il venait de lui dire.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Ven 19 Aoû - 20:09
JUSTICE !

Conseils d'ami





Un autre rail de lumière illuminait un petit rond d'herbe. Et dans ce rond d'herbe, il y avait une imposante fleur jaune or, clairement pas aussi grande qu'un tournesol, mais aussi pas aussi petite qu'un bouton d'or. Ce qui était à la fois fascinant et étrange, c'était qu'une fleur seule aie pu pousser au milieu de ce parterre éloigné du reste. Il s'aperçut que la fleur bougeait légèrement, mais de loin, il cru qu'un courant d'air la faisait bouger. Il ne se rendit pas compte sur le moment qu'il n'y avait absolument pas de vent. Comme cette fleur solitaire lui paraissait étrange et curieuse, il s'approcha, mais il s'arrêta à un bon mètre, remarquant des détails incongrus à cette fleur... Elle avait des yeux ?

Il recula d'un pas, méfiant et surpris quand une voix sortit de la fleur. À cette distance, il réussit à distinguer dans cette fleur une sorte de ... visage. C'était très étrange, même s'il pouvait bien parler, avec son costume de super-héros. Enfin, plutôt son costume-cravate de super héros, d'ailleurs. Avec un air craintif, la fleur se présenta à lui. Flowey, quel nom original... pour une fleur. Il était poli au moins, et amical, mais la situation restait insolite. Il continua... Il n'était pas seul dans ce trou... ? Oh, voilà qui était intéressant, il parlait sans doute de ce qu'il avait jusque là cherché sans succès, la cause de ces disparitions, seulement d'enfant, le possible culte qui aurait fait disparaître... peut-être sept, plus plausiblement des centaines, d'enfants pour les violer ou les sacrifier à leur dieu quelconque. Enfin, peut-être pas si quelconque que ça si une fleur parlante l'attendait à l'entrée. Il n'arrivait pas à croire à un robot car la robotique l'intéressait déjà avant de tomber et clairement, il aurait fallu encore quelques années pour arriver à un robot si expressif et si petit.

* Ici c'est tuer ou être tué.
* Maintenant tu es piégé....comme les autres.

Piégé ? Mais s'ils étaient piégés, comment pouvaient-ils enlever des enfants pour les sacrifier brutalement ? En même temps... étant une fleur, ne pouvant pas bouger, Flowey ne devait pas avoir vent d'une possible autre sortie à cet endroit.  Les questions, il y répondrait en temps voulu. Pour l'instant, il se permit de rassurer la fleur.


* Je ne sais pas pour les autres, mais pour ma part, j'ai ça.

Il sortit son couteau personnalisé de son costume. C'était un couteau de combat, ou à peu près, il lui avait coûté presque autant à faire que ses pistolets, sans compter la coloration dans la masse, qu'il avait dû faire lui-même, mais il en était très content. La lame était assez longue pour transpercer la plupart des ventres humains de part en part, ou d'atteindre le cœur entre les côtes et ça lui suffisait. Deux petites gardes lui permettait éventuellement de parer une lame plus longue, mais il préférait désarmer son adversaire que parer ses coups.

Spoiler:
 

Avec une voix plus grave, se baissant pour s'adresser à la fleur, sa canne sous l'épaule, le couteau touchant le sol à ses pieds de sa pointe, il continua :

* Ne t'en fais pas, Flowey, je ne suis pas n'importe qui, je suis un HÉROS. J'enquêtais... sur des disparitions d'enfants et je suis tombé. Mais il est possible que mon enquête se finisse ici...
* Je sortirai et je sortirai victorieux, tel le marteau de la JUSTICE, intact après avoir rendu sa sentence. Je vaincrai quiconque se trouve sur mon chemin... Et si je dois tuer, comme tu le penses, pour ça... alors, peut-être, je tuerai.


Il se rappela soudain de l'homme à terre, dont le sang teintait doucement le trottoir, qu'il avait abattu. Oui, il savait tuer, il le ferait encore s'il se trouvait face à... un tel MONSTRE.

* Je vais te laisser, j'ai une espèce à sauver de sa propre folie.





Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Sam 3 Sep - 17:36
La JUSTICE vient
changer votre vie.




« Ballotté, manipulé, automatisé,
l'homme perd peu à peu la notion de son être.
»
L

'humain semblait sur ses gardes. Il semblerait que cet humain soit plus censer que l'autre qu'il avait eu juste avant mais cela allait être plus difficile de le tromper. Lui. Il comprenait lui que Flowey était une anomalie. Que son existence même n'avait pas de sens. Et soudain la fleur se mit à y penser.... La justice...que ferait-elle cette fameuse justice une fois qu'elle saurait la vérité grâce au True Lab d'Alphys. Il allait certainement mettre fin au jour de ses misérables créatures qui étaient les amalgamates. Et il serait le suivant. Oui. De la pitié. Ecoeurant. Il préférait encore qu'il le tue parce que c'était comme ça que ça marchait ici. Mais par pitié...Flowey refuserait une telle mort. Qu'est-ce qu'il en a a faire de leur pitié à tous? Alors si monsieur décidait subitement de vouloir accomplir ce qui lui semblait juste en le tuant....c'est lui qui se ferait tuer. Bien sûr ces humains gardaient leur mémoire et quand il y pensait....se retrouver face à des dizaines d'humains qui veulent votre peau n'est pas vraiment plaisant. Alors quoi? Il allait mourir encore et encore et encore. Il serait juste comme les autres mais se souviendraient de tout? D'ailleurs...comment se souvenaient-il de tout ça. Oui il n'était pas censer se souvenir d'avoir été Asriel pendant un instant. Il n'était pas censer se souvenir d'être mort de la main de Chara. Sa mémoire aurait dû être complétement effacer à lui aussi et pourtant...

* Pourquoi maintenant Flowey... pourquoi ne pas avoir dit ça les fois d'avant?... on est loin du premier ou même dixième face à face...

Pourquoi? Il pensait avoir toujours sût au plus profond de lui que Frisk utiliserait le Reset...voir même avoir sût que Chara était là, quelque part, chez l'enfant. A plus tard Chara. Je sais ce que tu vas faire à présent. Tu es comme moi après tout. Toi aussi tu n'as plus d'âme. C'est inutile que je t'empêches de Reset tu le feras tout de même n'est-ce pas. Mais peut-être que le fait de savoir que tu effaceras aussi ma mémoire te dissuaderas. Est-ce que la fleur avait menti? Même lui ne savait pas exactement...il avait été sincère et avait penser sincèrement que sa mémoire partirait en fumée mais alors pourquoi s'était-il souvenu? Avait-on voulu qu'il se souvienne? Avait-il voulu se souvenir? Ou est-ce que c'était la faute de cette timeline, de ces beugs?

Il enviait presque tous ces imbéciles qui vivaient paisiblement leur vie sans se soucier de ce qui les guettaient. Alors que lui se souvenait encore une fois de tout. Croyez le ou non...il fallait avoir une sacré résistance psychique pour supporter un tel pouvoir. Ce pouvoir...finissait par être pesant et cruel. C'est sur que il devenait le seul élément du jeu réellement intéressant pour un Mégalomaniaque et ça Flowey en avait pleinement conscience et le comprenait parfaitement puisqu'il ne se serait peut-être jamais lassé de ce monde si quelqu'un avait eu le pouvoir de se souvenir et changer les choses. Mais c'est aussi cela qui l'ennuyait. Il n'y aurait pas de fin à la curiosité s'il agissait différemment. Et il ne voulait pas donner la satisfaction de faire plaisir au curieux en changeant trop les lignes de ces dialogues. Rien que pour les ennuyer il répéterait cette fameuse phrase qui faisait grincer des dents "Tu n'as vraiment rien de mieux à faire?

* Je ne sais pas pour les autres, mais pour ma part, j'ai ça.

La fleur retourna son regard sur l'homme en costume qui sortit un couteau.
Couteau.
Couteau~
C'est un couteau.
Malgré les apparences c'est un couteau.
Eh A-sri-eeeel c'est un couteau.
Tu te souviens?
T U
T E
S O U V I E N S
?
See? I never betrayed you!
It was all a trick, see?
I was waiting to kill him for you!
After all it's me your best friend!
I'm helpful, I can be useful to you
I promise I won't get in your way
I can help...
I can...
I can...
Please don't kill me.

La fleur trembla malgré elle à ses souvenirs et plus particulièrement face a cet arme qui avait un effet encore dévastateur sur lui. Au moins cela mettait plus de réalisme à son jeu d'acteur même si cela n'était pas voulu. Son visage exprimait à présent la réelle terreur. Il était....paralyser. Il avait l'impression de suffoquer. Il ressentait encore ce moment où l'enfant s'était acharner sur lui. La douleur....la douleur indescriptible. Il ne se souvenait pas être mort d'une si horrible façon. Même sa mort face aux humains lui semblait avoir été plus douce. Ainsi quand l'humain se baissa pour le rassurer....l'effet inverse se fit. Terroriser, la fleur pencha son corps en arrière par instinct en écarquillant les yeux. "NE M'APPROCHE PAS" voilà ce qu'elle avait envie de crier. Les supplications ne marchaient pas. Les appels à l'aide non plus. Pourquoi se sentait-il si faible en cet instant? La fleur gardait les yeux rivés sur le couteau se préparant à la moindre attaque qui serait faites à son encontre. La peur....il n'avait jamais connu ce sentiment auparavant. Et pourtant à présent il étouffait. Il n'aimait pas ce sentiment. Il ne voulait pas ressentir cela. Ce n'est pas Chara. Ce n'est pas Chara. Ce n'est pas Chara  Ce n'est pas Chara 

Alors peu à peu la fleur se calma et son corps arrêta de trembler et il se força un sourire presque nerveux toujours craintif de ce couteau qui lui rappelait de mauvais souvenirs. Il écouta attentivement ce que l'homme avait lui à lui dire. Intéressant. Très intéressant. Cet humain semblait animer par la justice...cela pouvait être très utile puisque celle-ci était plus flexible. Après tout la justice est vague quand on y pense...les choix se faisaient large pour "rendre justice". Il veut être un héros? Il enquête sur des disparitions d'enfants... Il pourrait se servir de ces informations. oui cet adulte pouvait être utile. Il lui voyait déjà une place de choix dans ses plans. Quel honneur pour toi JUSTICE tu fais à présent partie de l'histoire. Et peut-être même auras-tu un plus grand rôle à jouer que celui de Frisk. Tu pourras devenir le héros que tu mérites d'être et à toujours rêver d'être. N'est-ce pas merveilleux?

* Je vais te laisser, j'ai une espèce à sauver de sa propre folie.

A peine avait-il dit ça que la fleur alarmée posa sa douce feuille sur la manche de l'humain et eu un léger sourire triste et encore un peu peureux.

* Non n'y va pas il y a des pièges partout tu ne vas jamais t'en sortir. Et puis...au bout des ruines il y a elle...

La fleur sembla regarder à droite et à gauche comme par peur de quelque chose ou quelqu'un puis le regarda à nouveau d'un air plus sérieux.

* La gardiennes des ruines. Chaque humains qui tombe ici subis le même destin. Je l'ai vu encore et encore. Ils viennent. Ils essayent de partir. Ils meurent. Cette...femme. Elle se sent si seule qu'elle a fini par imposer aux êtres qui croiseraient sa route de rester à jamais avec elle. Évidemment un jour, l'un des enfants qui désirait revoir sa famille à voulu partir et c'est un accident de circonstance qui à fait que l'humain mourut de ses mains. Seulement ce ne fut pas le seul humain. D'autres tombèrent encore et encore et la même situation se reproduisit. Et elle ne s'arrêta pas et ne s'arrêtera pas. Mais ne la juge pas trop dure.

Flowey marqua une pause semblant plus inquiet même s'il hésitait à en parler enfin il cracha le morceau après un instant de silence plutôt conséquent.

* Néanmoins...j'ai vu un humain tout à l'heure qui se dirigeait vers chez elle...j'espère qu'il va bien...et qu'il va réussir à la convaincre de le laisser sortir.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Ven 16 Sep - 0:39
Être ou ou ne pas être

humain





Lord Vlad n'avait pas vraiment remarqué que la fleur semblait avoir un peu peur de cette arme, parce qu'il réfléchissait trop à ce qu'il disait et pas trop à lui-même, qu'il avait exhibé sans trop y penser, notamment car il en était fier et dans l'espoir de le rassurer qu'aucun humain n'était pour lui un danger mortel, même s'il avait bien d'autres atouts dans sa manche. Quels dangers effrayaient donc son gentil conseiller végétal ? à part les éboulis, desquels tout héros qu'il était, il ne sortirait en effet pas vivant.

Alors qu'il allait partir, pour sauver l'humanité, il ne put se lever de peur d'arracher les feuilles de la fleur vivante qui s'accrochait à lui... Ce qui le surpris dans le sens où il ne réalisait pas vraiment tout à fait qu'il parlait à une fleur.

* Non n'y va pas il y a des pièges partout tu ne vas jamais t'en sortir. Et puis...au bout des ruines il y a elle...

Cela semblait sérieux, déjà des pièges ? Rien que ça. Mais pourquoi ? Ce n'est pas comme si il était dans une grotte de jeu vidéo. Ou peut-être que ceux qui les avaient installé les évitaient simplement... Dans ce cas, il suffisait d'avancer avec précaution pour ne pas les activer... enfin, il ne se croyait pas Indiana Jones non-plus, il se voyait mal tout éviter avec brio...

* La gardiennes des ruines. Chaque humains qui tombe ici subis le même destin. Je l'ai vu encore et encore. Ils viennent. Ils essayent de partir. Ils meurent. Cette...femme. Elle se sent si seule qu'elle a fini par imposer aux êtres qui croiseraient sa route de rester à jamais avec elle. Évidemment un jour, l'un des enfants qui désirait revoir sa famille à voulu partir et c'est un accident de circonstance qui à fait que l'humain mourut de ses mains. Seulement ce ne fut pas le seul humain. D'autres tombèrent encore et encore et la même situation se reproduisit. Et elle ne s'arrêta pas et ne s'arrêtera pas. Mais ne la juge pas trop dure.


Flowey avait l'air anxieux et réticent à parler, un peu comme s'il craignait une punition future de cette gardienne. Si elle était la gardienne il était d'ailleurs évident que ces ruines cachaient quelque chose, de plus grand sans doute, de plus illégal et démoniaque. Si la gardienne tuait déjà des enfants par "accident", que pouvait-il y avoir derrière ?

* Néanmoins...j'ai vu un humain tout à l'heure qui se dirigeait vers chez elle...j'espère qu'il va bien...et qu'il va réussir à la convaincre de le laisser sortir.

Quelque chose frappa Vlad, ou plutôt, plusieurs choses le frappaient, premièrement, si les pièges n'étaient pas plus un problème que la gardienne, si jamais il était passé juste tout à l'heure ici. Ensuite, qui était cet humain, simplement, qui d'autre serait monté sur cette montagne et tombé dans ce même trou à quelques heures d’intervalle, tout au plus... Et enfin :

* Pourquoi t'acharnes-tu à dire "humain", "humain", tout le temps, je comprends que tu es une sorte de fleur mystérieuse, mais n'y a-t-il pas que des humains, à part toi ? Et sinon que sont les autres ? D'autres plantes vivantes ?

Il était près à accepter cette explication, car venant d'une petite fleur jaune qui parle, il était près à entendre que la terre est plate et qu'ils étaient dans les ruines laissées par d'anciens aliens.

Il avait le sentiment, déjà, qu'il était perdu, loin du monde tangible de crimes clairs comme de l'eau de roche qu'il suffit de trouver et de mettre à plat avant de châtier d'une main de fer. Loin des braqueurs de super marché, loin des politiciens corrompus, loin des meurtriers nombrilistes. Ou l'était-il ? Après tout, ne venait-il pas d'entendre parler d'une tueuse à l'instant ?

* Je peux essayer de secourir cet humain, en tous cas, et je doute que tu connaisses la position des pièges pour m'aider, tout enraciné que tu es... à moins que... même si c'est juste ce que quelqu'un t'as dis, est-ce que tu peux m'aider Flowey ?




Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Ven 7 Oct - 0:52
La JUSTICE vient
changer votre vie.




« Ballotté, manipulé, automatisé,
l'homme perd peu à peu la notion de son être.
»
Q

ue disait-il? La fleur ne comprenait pas trop et haussa un sourcil à sa remarque. Non mais, de quoi parlait-il? Ne venait-il pas de lui faire comprendre qu'il y avait d'autres monstres que lui en insistant sur la gardienne des ruines...attendez...pensait-il qu'il s'agissait d'une humaine? Quel imbécile. Il dû se retenir de soupirer en roulant des yeux devant tant d'idiotie. Cela lui paraissait tellement logique en même temps que l'underground soit habité par les monstres, qu'il n'avait pas envisagé un seul instant que l'homme puisse penser le contraire. Quel abruti irait sauter dans un trou pour enquêter sur la disparition d'enfants sans savoir de quoi sont fait les lieux qu'il visite? Non, erreur, il n'avait pas dit être arrivé ici délibérément, mais tout de même...était-ce une mauvaise chose qu'il pense que certains humains puissent être cruels? Qu'il fallait les sauver de leur propre folie?  Si ce justicier survivait assez longtemps, il croiserait peut-être la route de...Frisk. Essayerait-il de mettre un terme à "sa folie"? Essayerait-il de tuer Chara? C'était possible. Et qu'en pensait-il LUI?

Oui, il fallait réfléchir au fait que, lorsqu'un humain blessait Frisk, il blessait Chara. Cette pensée... Malgré sa récente mort de la main de son meilleur ami, il ne pouvait supporter l'idée qu'un humain ose faire du mal à l'enfant. Pas à nouveau. Pas après ce qu'il s'est passé. Pas alors qu'il hait l'humanité. Haha à croire qu'il y avait certaine chose qui ne changeait pas, non, il fallait qu'il se reprenne et réalise qu'on ne tenait plus à lui, qu'il n'avait aucune importance pour qui que ce soit, pas même pour la personne qui aurait pu le comprendre. PERSONNE. NE. TOUCHE. A. CHARA. ....Aaaah... Cela allait mettre définitivement plus de temps que pour ses parents, il venait à peine de le retrouver, après tout ce temps, qu'il devait s'efforcer de l'oublier, pas parce qu'il le voulait lui, mais parce que l'enfant, lui, l'avait oublié. Comment avait-il pu...? Que ces stupides personnages l'oublient et que ses parents l'oublient était une chose, mais que Chara l'oublie...il avait tellement envie de le mettre en pièce. Oui, si quelqu'un devait lui faire du mal, ce serait à Flowey. Uniquement lui.

Des plantes vivantes? Heureusement que la nonchalance qu'avait crée le précédent humain le retenait de rire, parce que cela avait le don de l'amuser d'imaginer tout l'Underground en vulgaire fleur. Il avait presque envie de lui répondre que s'il y avait un nouveau génocide, le Dr. Alphys pourrait toujours ramener ses amis morts parmi les vivants en leur injectant de la détermination. Flowey pourrait s'arranger pour que leurs cendres se déposent sur ses "comparses" les fleurs afin de créer d'autres "anomalies". Naaaan, trop de boulot pour pas grand chose et puis il semble qu'elle ait compris sa leçon...quoique. Plusieurs possibilités s'offraient à présent à lui: mentir, révéler partiellement la vérité ou tout dire. Mentir serait drôle pour un instant, mais il perdrait un allié puisqu'il apprendrait rapidement que la fleur l'avait trompé. Il s'agissait ici d'un adulte, il valait mieux éviter de le sous-estimer parce qu'il risquait gros sur ce coup-là. Mais de là à tout lui dire...n'avait-il pas une carte à jouer? S'il rendait les monstres moins monstrueux au contraire des humains...que déciderait cet humain? Allait-il choisir de se voiler la face? C'était probablement trop tôt pour lui dire que les monstres étaient coincés ici par leur faute.

* Non...nous sommes ce que nous pouvons appelés des monstres. Après tout...les plantes ne parlent pas plus chez vous, que chez nous...

Merde.

*...je présume.

Il s'était rattrapé de justesse. Quel imbécile, il n'était pas censer savoir ça pourtant... Si, il devait y avoir des livres humains, récupérer ici, qui devait parler de la végétation humaine alors cela irait. Haha...il croirait presque perdre son calme et se laisser envahir par une certaine nervosité, sa "mort" ne lui avait pas réussit, pourtant, il se fichait de mourir mais...pas comme ça, pas par Chara. Mais n'était-ils pas "quitte" ainsi? Flowey se décida à relaisser tomber sa feuille contre lui et regarder un instant l'humain qui semblait lui demander de l'aide. Par-fait.  Il avait donc à présent une bonne excuse pour avancer dans les ruines. La plante fit semblant de réfléchir un instant puis acquiesça en souriant doucement.

* L'autre enfant a dû débloquer quelques pièges mais il doit en rester certains...d'accord je viens avec toi! Je t'attendrais dans la pièce suivante...hum...quel est ton nom?

C'est ainsi qu'allait commencer leur aventure! Non, elle n'allait pas durer longtemps, Frisk avait déjà résolu la majorité des puzzles mais il devait rester le pont de pointes ainsi que d'autres dont la menace était moins élevés. Alors la fleur disparu dans le sol et attendit l'homme devant la porte. Il n'y avait rien ici, tout était déjà réglé. Rien d’intéressant alors, il valait mieux continuer leur chemin jusqu'au pont. Avant que la fleur ait eu le temps de lui expliquer comment trouver la solution, un froggit les interrompis. Flowey se mit donc de côté pour observer l'humain face à celui-ci.














Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Ven 14 Oct - 13:47
Kill

and save



Un humain, dans ces souterrains, son destin est incertain. Un enfant, laissé seul, depuis quelques jours seulement, mais suffisamment pour avoir été blessé, mourir de faim, ou pire. Il ne se sentait en fait pas de base un défenseur de la petite enfance, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé, mais savoir que cette pauvre âme pouvait être sauvée, lui donnait un peu des ailes à vrai dire. Les humains doivent être biologiquement programmés pour être ravis de sauver des enfants d'une mort certaine, simple instinct de conservation de l'espèce, et son conditionnement postérieur à une certaine forme d'héroïsme exacerbé ne pouvait que s'ajouter à cette tendance.

Flowey lui expliqua brièvement que la situation était différente de ce qu'il avait d'abord cru.

* Non...nous sommes ce que nous pouvons appeler des monstres. Après tout...les plantes ne parlent pas plus chez vous, que chez nous...
*...je présume.


Le léger silence qui s'était glissé dans les paroles de la fleur n'avaient pas le moins du monde touché Lord Vlad, il était pour lui assez évident que les plantes ne parlaient pas, même pour une plante qui parlait, vivant quelques mètres sous la surface. Ce qui était vachement moins évident, par contre, d'entendre le mot "monstres". Lui qui avait une certaine culture vidéo-ludique, ne pouvait s'empêcher à la simple évocation d'un monstre, de penser à un Pampa, un Griffon, une licorne ou un gobelin. Il avait des bestiaires plein la tête, avec une seule caractéristique commune, les monstres étaient toujours des ennemis hostiles assoiffés de sang humain... ça ne lui disait rien qui vaille pour l'enfant...

Et malgré cette inquiétude naissante, une question subsistait, même si Flowey disait le contraire, les fleurs sur lesquelles il était tombé plus tôt lui ressemblait un peu, et il n'y avait pas de raison tangible à ce qu'elles ne parlent pas autant que lui... Il avait malgré tout cette curiosité de retourner sur ses pas et de vérifier si elles parlaient ou pas. Il s'imagina soudain en train de parler à un partère de fleur qui ne répondaient pas un brin (d'herbe) et en regardant Flowey, il se demanda s'il n'était pas en train de devenir fou. Enfin, il ne pouvait pas reculer, il avait une mission, maintenant, et s'il y avait la moindre chance qu'il rattrape l'enfant en vie, car il était au moins sûr de l'existence de l'enfant.

Flowey réfléchit sérieusement à sa question avant de répondre très amicalement :

* L'autre enfant a dû débloquer quelques pièges mais il doit en rester certains...d'accord je viens avec toi! Je t'attendrais dans la pièce suivante...hum...quel est ton nom?

Il venait avec lui ? Comment ? Comment une FLEUR peut-elle se déplacer ? Allait-il devoir le déterrer et le porter ? Ce serait vraiment gênant... mais en plus comment comptait-il l'attendre dans la pièce suivante si c'était le cas ?

* I am Batman Lord Vlad...

Avant qu'il ait eu le temps de poser sa question de déplacement, Flowey disparu dans le sol... ça réglait cette question au moins. Il n'avait pas la moindre idée de comment il se déplaçait dans le sol, mais il avait l'air d'aller plus vite qu'en marchant, car, arrivé quelque mètres plus loin, il y était déjà. Lord Vlad n'aimait pas vraiment le décor dans lequel il se trouvait. Cette couleur à la limite entre le rose et le violet le laissait perplexe et surtout, lui faisait douter du bon goût de la personne qui avait décidé que c'était une bonne idée de faire quoi que ce soit, avec des pierres de cette couleur.

Devant lui, il y avait non seulement Flowey, mais aussi, une sorte de petit animal, une grenouille, quelque chose qui y ressemble... Il n'avait vraiment pas l'air dangereux. Même un enfant n'en aurait rien à craindre en fait, qu'allait-il faire ? Le croasser à mort ? Lord Vlad resta perplexe en face de ce petit être, ne sachant pas vraiment que faire, l'attaquer le premier pour être sûr, ou simplement passer son chemin, parce qu'il n'y avait finalement aucune menace. Il ne remarqua que trop tard la mouche luminescente qui vint s'écraser contre son torse en lui provoquant une vive douleur. C'était peut-être plus qu'une grenouille tout compte fait.

Il remarqua sur son costume que brillait une lumière jaune, un coeur qui transparaissait à travers ses vêtements à l'emplacement du sien et ruinait la magnifique harmonie chromatique de son accoutrement.

Légèrement énervé, il attaqua à son tour, sans utiliser le couteau qu'il avait en main, il aurait dû se baisser de toutes manières, juste d'un coup de pied, un puissant coup de pied, qui envoya la grenouille quelques décimètres plus loin. Flowey semblait se contenter d'observer. La grenouille se remit sur ses pattes et répliqua avec quelques mouches luminescentes qui ne semblèrent pas aller directement vers Lord Vlad, si bien qu'il put les esquiver, elles volaient lentement un peu plus loin avant de venir à la charge et ne plus changer de trajectoire, il suffisait de bouger dès qu'elles avaient pris cette dernière orientation pour les esquiver, simplement. La créature, bien que petite et mignonne, lui voulait clairement du mal, et il ne se laisserait pas faire. Il ressentait encore la brûlure de la première attaque, même si ce n'était qu'une douleur diffuse.

Il donna un autre assaut à cette drôle de grenouille, un autre coup de pied, plus de manière à écraser que de manière à éjecter. Très rapidement, il senti le corps cesser de remuer tandis qu'il l'écrasait. Le monstre était mort. son corps se changea en poussière, en l'espace de quelques instants... bien plus vite que quoi que ce soit d'autre. Etait-il juste une boule de poussière ou s'était très rapidement décomposé. Très étrange...

Il se retourna vers Flowey, il ne pouvait exprimer aucune émotion avec ce masque, il haussa les épaules, ne sachant trop que dire. À ses pieds, rien que de la poussière, dans son coeur, une once de remord, qui elle aussi prendra la poussière. C'est un meurtre justifié à ses yeux, c'était un monstre et il avait attaqué le premier.

* Il y en a beaucoup comme ça ? ça plus les pièges ça pourrait rapidement devenir problématique.

Quelque part, il se dit qu'au moins, si tous les monstres étaient si faibles, l'enfant avait une raison de moins de courir vers une mort certaine.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Mer 9 Nov - 0:08
La JUSTICE vient
changer votre vie.




« Ballotté, manipulé, automatisé,
l'homme perd peu à peu la notion de son être.
»
M

ort. Décéder. Anéantis. Exécuter. Disparu. Vaincu. Poussière. La fleur avait observé le combat. Bon, cela n'avait rien d'exceptionnel, mais le résultat était là; cet humain avait du potentiel. Il avait bien envie de s'exclamer: "Alors ça fais du bien de pouvoir se défouler ainsi, n'est-ce pas? De pouvoir laisser tomber cette morale gênante et briser tout ce qui nous rattache à ce monde. Ne plus rien attendre de ces personnages inutiles jusqu'à se sentir encore plus vide qu'on ne l'est. Pourquoi s'efforcer d'être gentil et devenir leurs amis alors que de toute façon tout recommencera depuis le début?" Dis-moi, feras-tu la même erreur que Frisk et chercheras-tu à tous les sauver ou les sauveras-tu en mettant fin à leur piètre existence? Que cherche-tu exactement ici, Lord Vlad? Tu crois pouvoir être le justicier ou le héros que tout le monde attend? Mais penses-tu vraiment qu'un justicier n'accomplis que des actes justes? Après tout qu'est-ce que la justice? Certains pourraient dire que c'est une question de points de vue et alors certaines actions sembleraient injustes aux yeux de tel ou tel personnes. On ne peut pas satisfaire tout le monde puisque chaque être est unique. Un héros? Tu penses obtenir des mérites exceptionnels si tu arrives à sauver tous les monstres de l'underground? Pourquoi te serais-t-on reconnaissant? La surface leur appartient autant qu'à vous, c'est vous qui les en avez chassés. Il ne comprenait pas, alors, pourquoi ces monstres s'étaient sentit redevables envers Frisk. C'est vrai qu'il aurait pu ne pas les aider, mais de là à se sentir reconnaissant...

Tous ces monstres et ces humains l’écœuraient. Tous à se prétendre altruiste et penser au bien de la communauté, alors qu'au fond, il ne pensait qu'à leur petite personne. Tu t'es déjà convaincu d'agir pour leur bien à tous au début, mais soyons réaliste....expier ses pêchés, vouloir réparer ses erreurs, vouloir "tout achever", satisfaire sa curiosité, combler le vide, tenter de ressentir par tous les moyens quelque chose, non, ce n'est pas une bonne excuse. Il avait donc arrêter de se voiler la face, il était donc devenu Flowey, celui qui assume complétement ses actes et celui qui ne pense à rien. Même pas à lui. Il ne cherche plus à être sauver. Il ne le mérite pas. Tout n'est qu'une question de ne plus penser à ce vide à l'intérieur de lui. Tant que quelque chose le distrait, tant qu'il ne rumine pas sur ces questions existentiels, tant qu'il ne pense pas à sa vie d'autrefois ou aux atrocités qu'il a fait, ses amis qu'il a connu, alors tout va pour le mieux. Il ne ressent rien mais il n'oublie pas. Bientôt, il pourra discuter de manière plus franche avec ce Vlad; peut-être, qui sait, finira-t-il par comprendre que de toute manière, il n'y avait pas à ressentir une once de remord, que le monde était ainsi, que les plus faibles se font "tuer" par les plus forts. S'il était mort, c'est parce qu'il avait été bien trop gentil. Il regrettait de ne plus ressentir d'amour et de compassion, mais peut-être qu'au fond cela était une bonne chose.

Ce masque était perturbant ou plutôt irritant, à cause de lui, il ne pouvait pas discerner les expressions de ce personnage. Mais il haussait les épaules, alors une part de lui devait être assez détaché de cette mort, bientôt il pourrait en faire un parfait petit génocidaire. Mais il était encore trop tôt pour totalement se prononcer. Un mort. C'était déjà une bonne chose. Il ne pouvait malheureusement pas lui consacrer plus de temps que cela, il devait suivre les aventures du protagoniste principal. Mais peut-être se ferait-il remplacé par un de ces humains? Que pensait Flowey de cette perspective? Voulait-il qu'un autre de ces abrutis remplacent l'enfant? Voulait-il vraiment que Frisk abandonne? Tant qu'il y aurait quelqu'un pour jouer alors n'était-ce pas du pareil au même? Mais la donne était différente. A présent il savait que Chara était attaché à Frisk. Eh, cet idiot pouvait très bien se débrouiller sans lui avec l'aide de son "meilleur ami". Et puis de toute façon la mort ne devait plus rien représenter pour l'enfant à présent, il devait s'être habituer, une sorte de routine monotone. Il savait à quel point on pouvait y devenir non réceptif, comme lui maintenant. Alors face aux paroles du justicier, la fleur poursuivis ses explications sur un ton toujours aussi amical. Ne pensez pas qu'il en faisait trop. Flowey était bien devenu un expert dans la manipulation malgré son jeune âge, il avait appris qu'il ne fallait pas être trop amical car cela devenait rapidement trop louche et suspect. Au contraire il fallait paraitre naturel et savoir exprimer toutes les émotions sans paraître le pire des enfoirés mais juste un être normal et non parfait.

* Les pièges peuvent être rapidement résolus je pense, surtout par des adultes. Mais les monstres sont un soucis...certains ne sont pas très fort comme ce Froggit. D'autres au contraire sont bien plus impressionnant tels que cette gardienne des ruines. Mais il y a quelque chose après les ruines....plus tu avanceras, plus tu te rendras compte que les monstres deviennent fort. Je te conseilles de monter tes LV si tu ne veux pas te faire tuer dans d'atroces souffrances face à eux. J'ai déjà bien failli y passer moi aussi...hors de question de retourner chez elle. Mais j'essayerais de garder un œil pour voir si tu t'en sors et te venir en aide au besoin. Par contre je ne promet pas de pouvoir te suivre partout...c'est qu'il fait froid vers Snowdin.

Il jouait le rôle non pas d'une pauvre petite chose, mais plutôt de quelqu'un de prudent et d'une...fleur tout simplement. A présent le froid l'affectait beaucoup moins qu'auparavant, mais il préférait les endroits comme Waterfall. C'était si amusant de jouer avec les fleurs échos et observer les réactions des passants écoutant ce qu'elles leur répétaient. Ainsi, il lui expliqua rapidement que pour passer le pont couvert de pointes il devait simplement refaire à l'identique le chemin tracé sur le sol sur le chemin qu'il allait emprunté, pour éviter ainsi de se faire transpercer par le danger. Il ne mentait pas et c'était un bon exercice pour voir si celui-ci lui faisait confiance mais aussi gagner sa confiance en lui faisant comprendre qu'il ne lui voulait aucun mal. Du moins...pour le moment. Une fois cela fait il souhaita un dernier "bon courage" à son possible allié et disparu. Il avait des choses à faire. Beaucoup de chose à faire. Tellement d'hypothèses tournaient dans sa tête. Il allait tellement s'amuser. Oh oui, cette timeline se révélait être la plus intéressante de toute.











Bonus:
 

avatar

Items
LV: 10 (967EXP)
HP, ATK, DEF:
Items:
I'm trash and I know it
I'm trash and I know it
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Neutre mauvais
Messages : 252
GOLD : 9075
Date d'inscription : 19/07/2016
Localisation : B E H I N D Y O U
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie. Ven 11 Nov - 5:21
Welcome in the underground

Confiance en Flowey ?



Flowey ne semblant pas plus choqué que ça par cette courte interruption, il n'y avait pas de raison de l'être, il avait juste tué un monstre après tout, rien d'exceptionnel, lui semblait-il. Vlad ayant déjà joué à des jeux vidéos au moins une fois dans sa vie avait une conception un brin biaisée des monstres. Pour lui ce n'était que des créatures détestables qui poppaient par centaines dans le moindre recoin et qui tuaient tout ceux qui passaient. Ce qui le troubla même un peu, c'est qu'à l'exception de la fleur guide, qu'il n'avait vu dans aucun jeu, le niveau des monstres et le calme de l'endroit lui rappela dangereusement cette tendance des jeux à avoir un niveau tutoriel. Il commençait à se demander de nouveau s'il n'était pas mort, ou en train de rêver, car après tout, tout cela pourrait manifestement n'être qu'une création de son esprit.

* Les pièges peuvent être rapidement résolus je pense, surtout par des adultes. Mais les monstres sont un soucis...certains ne sont pas très fort comme ce Froggit. D'autres au contraire sont bien plus impressionnant tels que cette gardienne des ruines. Mais il y a quelque chose après les ruines....plus tu avanceras, plus tu te rendras compte que les monstres deviennent fort. Je te conseilles de monter tes LV si tu ne veux pas te faire tuer dans d'atroces souffrances face à eux. J'ai déjà bien failli y passer moi aussi...hors de question de retourner chez elle. Mais j'essayerais de garder un œil pour voir si tu t'en sors et te venir en aide au besoin. Par contre je ne promet pas de pouvoir te suivre partout...c'est qu'il fait froid vers Snowdin.

Ses LV ? C'était à en rire, ok, il était mort, ou il était endormi, quelque part au fond d'un gouffre, peut-être dans le comas, ou alors c'était vraiment une sacrée coïncidence, mais ce n'est jamais une coïncidence, ses recherches sur la pourriture du monde lui avait au moins appris cela.

Bon, apparemment, Flowey ne le suivrait pas en fidèle compagnon dans tout son périple, mais plutôt en ange gardien qui interviendrait peut-être à des moment cruciaux... Restait à savoir ce qu'il ferait. Une attaque de coup de pétale ? Ou alors savait-il utiliser des attaques du même genre que celles de ce "Froggit" ? Plus probable, il était un monstre également, même s'il était autrement plus sympathique.

Enfin, Flowey lui expliqua quand-même que plus loin, il y avait un pont couvert de piques qu'il fallait traverser en suivant apparemment un trajet dessiné au sol dans la salle précédente.C'était gentil de s'en soucier, mais au pire, il aurait traversé à la nage, il devait y avoir moyen de le faire. Puis il rentra dans le sol pour ne plus revenir, cette fois, probablement inquiet de tomber sur la gardienne des ruines.

Une salle, deux salles, trois salles, les énigmes sont en effet mortellement simples, ou déjà résolues, manifestement. Par exemple, deux leviers sont marqués avec de grosses craies jaunes, et étaient en plus déjà baissés à son arrivée. Il fut tenté de baisser le dernier, qui n'était lui, pas marqué, mais il se rappela que c'était un piège, pas un jouet, mieux valait ne pas le toucher.

Il arriva à dans une très longue salle très vide avec un chemin tracé au sol, il essaya de se souvenir du chemin, mais il remarqua à la salle suivante qu'il n'y avait de toutes manières pas de pont de l'autre côté. Il avait une porte à sa gauche, une un peu plus loin à sa droite, et des tas de feuilles mortes lui rappelèrent que la vie n'est qu'une éphémère illusion et qu'il faut avant tout en faire quelque chose de durable, un grand oeuvre, comme lui, qui était devenu un héros, un super-héros. (SAVE)

Il choisit le chemin de droite, faisant crisser les feuilles sous ses grands pieds. Il remarqua deux petites bosses dans le tas de feuilles, puis quand il arriva tout près, deux monstres lui sautèrent dessus, l'un était un autre Froggit, l'autre était une sorte de petite luciole, quelque chose du genre. Il utiliserait sa cane, cette fois, surtout contre le truc volant.

Les deux monstres l'attaquant à l'unisson, c'était un peu dur de tout esquiver, il fut même pris de surprise au début et pris assez cher. Autant un seul coup ne l'avait pas du tout affecté, autant deux, trois, il sentait la peau lui brûler et son corps entier faiblir un peu. Ce n'était clairement pas des brûlures normales, sinon, d'ailleurs, ses vêtements seraient déjà troués, c'était de la magie, des attaques qui l'attaquaient directement, et qui attaquaient sa force vitale, qui attaquaient son âme.

De deux coups d'estoc, de sa cane, le Froggit succomba et tomba en poussière, cela allait être le tour de son ami volant, quand il fil des moulinets avec sa cane, après avoir tué son compagnon, très grand, masqué, et imposant, il lui fit sans doute suffisamment peur pour qu'il abandonne l'idée de lui faire la peau. Il s'envola à toute allure ailleurs, il semblait comme un écureuil apeuré, aller dans une direction puis se raviser, jusqu'à finalement sortir de la salle par la porte que Lord Vlad comptait franchir.

Il la traversa, il en traversa d'autres, il fallait parfois aller de haut en bas et inversement pour avancer. Finalement il arriva de nouveau à une salle avec un chemin dessiné clairement au milieu de la salle. C'était un chemin plutôt simple, il ne pris pas 4 minutes à le mesurer, précisément, en nombre de pas. Il se rendit dans la salle suivante, et dans le couloir, tomba sur une affichette. Il comprit que le message était un indice, et comme apparemment, il savait lire l'écriture de ceux qui avaient construit cet endroit, il comprit de suite que cet indice décrivait exactement ce que lui avait dit Flowey. Il traversa donc sans crainte le pont couvert de piques, tandis que plus loin, sans doute, d'autres monstres n'attendaient qu'une occasion de l'attaquer.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La JUSTICE vient changer votre vie.
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La JUSTICE vient changer votre vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Les ruines-
Sauter vers: