You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

[FLASHBACK] Just one experiment, I swear !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: New Home :: Château royal
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Just one experiment, I swear ! Ven 21 Oct - 11:42


Le Roi l'écoutait attentivement. Non, c'est faux.. Le Mari l'écoutait attentivement. En effet, il est bien connu que la colère des gens naturellement bons est souvent terrible, et à éviter à tout prix, cependant elle ne reste pas sur la durée et s'estompe rapidement. Et c'est ce qu'il se passait actuellement. Le Roi ne pouvait rester en colère indéfiniment et il n'était pas quelqu'un de rancunier: sa déception, sa colère, sa tristesse étaient de moins en moins visibles dans ses yeux et il n'avait plus ce regard inquisiteur qu'il possédait précédemment lorsqu'il regardait sa compagne.

Je vois...

Il soupira doucement alors que sa femme s'écarta. Il se tut, semblant réfléchir quelques instants, avant de reprendre.

Je te pardonne, Toriel. Tu as voulu protéger l'enfant et se faisant, tu as simplement écouté ton instinct maternel et c'est tout à ton honneur. Après ce qu'il a dû traverser, notre devoir est de faire en sorte que tout se passe pour le mieux pour lui, désormais.
... Il était inutile de te rendre chèvre pour cela, cependant.

Eh oui, Asgore venait de faire une pun ! Cela prouvait irréfutablement que sa colère diminuait. Tout ce qu'il voulait maintenant c'était faire sourire son épouse.

Quant à Gaster.. je vais devoir sévir, tout de même. Quelles que soient ses raisons, il n'a aucunement le droit de s'essayer à intimider ma femme, la Reine de l'Underground. Malgré sa position privilégiée au sein de la société.. et de notre famille, je ne peux tolérer un tel comportement. Inutile d'essayer de tout prendre sur tes épaules Toriel, cela n'y changera rien.

Le Boss Monster s'approcha pour déposer un baiser sur le front de sa compagne, avant de tourner les talons.

Tu devrais rejoindre Asriel, il est seul avec l'humain depuis un moment maintenant. Quant à moi, j'ai plusieurs entrevues de fixées aujourd'hui. Et la dernière est celle que j'ai prise avec notre scientifique préféré.

Il lui sourit. Ce n'était même pas du sarcasme envers l'intimidant Gaster, il le pensait. Eh oui, vous l'aurez compris, le temps qu'arrive le soir, Asgore serait déjà bien calmé.. la "punition" ne devrait pas être très lourde..

Just one experiment, I swear !


Spoiler:
 
Plans of what our futures hold,
Foolish lies of growing old
It seems we're so invicible..
... the truth is so cold
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Monstre
Monstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal Bon
Messages : 54
GOLD : 2135
Date d'inscription : 26/08/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Just one experiment, I swear ! Jeu 27 Oct - 16:21

Je te pardonne... Ces trois simples petits mots réussirent à enlever un lourd poids des épaules de la Mamonstre. Elle se sentait plus légère mais son calvaire n'était pas terminé pour autant. Mais elle se permit toutefois de rire de la mauvaise blague de son mari. Malgré l'humeur massacrante dont il avait été accablé il y a peu, le voilà qui continuait à faire des efforts pour elle. Encore et toujours. C'était pourquoi elle l'aimait. Son tendre et grand couillon.

Un sourire timide réapparu sur son visage alors que son regard mêla tendresse et admiration. Oh oui elle l'admirait à tel point qu'elle serait prête à se damner pour lui, à salir ses pattes pour qu'il puisse à jamais garder son sourire chaleureux. Après tout, il était son roi soleil.

Mais la chaleur qui avait empli son cœur commença à s'estomper, son corps se glaçait à nouveau alors qu'Asgore fit part de ses intentions envers le scientifique royal. Ses yeux s'écarquillèrent sous la crainte. Non ! Ce n'était pas pas bon du tout ! Une inspiration. Une expiration. Elle tentait de retrouver contenance. Mais cela s'avéra être plus difficile qu'elle ne l'aurait espéré et pour cause, son mari venait de lui déposer sur son front un tendre baisé. Son cœur martelait sa poitrine sous le coup de l'émotion et elle senti ses joues s'échauffer.

Elle rattrapa d'un bond son mari, lui attrapant la main plus fort qu'elle ne l'avait voulu. Une fois de plus, ses émotions l'avaient poussée à agir. Ce n'était pas bon du tout ! Tout ce temps perdu à peaufiner son masque, évaporé à tout jamais et pour rien en plus.

« - Mon roi... S'il vous plaît... Soyez clément avec lui. Comme je vous l'ai dit, je l'ai poussé dans ses retranchements... »

Elle se répétait, elle le savait mais que pouvait-elle bien faire d'autre ? Qu'importe si elle le suppliait, il avait déjà fait son choix. Alors elle desserra doucement son emprise, vaincue. Mais elle tenta tout de même une dernière manœuvre.

« - Alors laissez-moi être présente à cette entrevue. Je voudrais m'excuser auprès de lui pour mon comportement. »

Elle rendit le sourire à son roi mais le sien était plus timide, elle lui mentait certes mais c'était un petit mensonge de rien du tout. Suivant son souverain aussi longtemps qu'elle le put, elle fini toutefois par dévier pour retrouver son petit prince et son protégé.
Just One experiment, I swear !.







Badges de la Mamonstre:
 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
MaMonstre
MaMonstre
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : neutre bon
Messages : 120
GOLD : 9200
Date d'inscription : 12/08/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Just one experiment, I swear ! Sam 10 Déc - 23:55
Excusez moi du retard encore une fois :pleur:
Malheureusement j'ai oublié tout ce que j'avais prévu pour ma rep alors j'ai dû l’amputer de moitié et puis vous laisser une moitié médiocre. Je me rattraperais un jour, I swear !

Just one experiment.
#PLS


[...]


Des perles de sueurs coulaient le long de son crâne, dessinant les traits creux de son visage. Ploc, ploc, le bruit de ses gouttes s'écrasant sur le pavé. La nuit était tombée sur l'Underground. Il était l'heure de l’audience avec le Roi. Et Dieu seul sait combien le scientifique était stressé. Les dents serrés, le cliquetis de ses phalanges indiquant un niveau de nervosité élevé.
You're gonna have a bad time. Voilà la phrase qui ne cessait de tourner et retourner dans sa tête. Il sentait tout ses pêchés ramper le long de son dos. Et cela était très désagréable. Il se sentait mal. Il avait de quoi.
En plus d'avoir menacé la reine et de s'être fait surprendre au plus mauvais moment, le scientifique était terrorisé à l'idée qu'elle raconte au Roi toute les mises en gardes et les intimidations qu'elle lui avait dit. Et connaissant Toriel... elle lui avait tout raconté. TOUT. Il avait peur qu'on le destitue de son rang de scientifique royale plus qu'on ne le condamne. Il avait besoin de cette position pour ses recherches et les fonds qui lui étaient accordés. Il avait peur que le roi -son ami- perde la confiance qu'il avait en lui. Il avait peur que l'on découvre tous ce qu'il avait fait. Les crimes, les mensonges, les tromperies, ses expériences.

Courage, le mot qu'il se répétait vainement. Ah-ha. Il était un squelette mort. Trahis par sa trop grande soif de connaissance. Mais non. Il ne pouvait pas juste entrer et laisser l'ouragan souffler sur lui ! Il avait monté un plan. Un plan visant à se faire pardonner et réduire la peine qu'il encourrait. Un plan pour minimiser les dégâts sans pour autant retourner la situation à son avantage, après tout, cela était impossible. Il comptait sur la clémence du Roi et sa faiblesse d'esprit. Oui. Asgore était trop gentil et il se devait de jouer sur ce facteur. Le problème étant que sa femme, elle, n'avait rien d'un tendre agneau.

Le scientifique avait donc troqué sa blouse blanche contre son plus bel apparat. Enlevant tout ce qu'il pouvait faire penser à la science sur lui. une manière inconsciente de leur faire oublier qui il était réellement et ses actes déjà commit.
Le voilà, avec son pull à col roulé noir épais. Une manière de le grossir quelque peu, après tout, ses os ne sont pas très épais. Un pantalon merveilleusement bien repassé comme le maniaque qu'il est. Un manteau noir également, respirant le luxe et le bon goût. Monsieur ne portait pas de la merde, non. Il savait se mettre en valeur.

Bref.
Il avait déjà passé les portes du château, les gardes le laissant passer sans plus de problème. Il était quelqu'un de connu ici et un grand ami du souverain. Oui. Wingdings Gaster était déjà devant la porte, la fameuse porte derrière laquelle son rendez-vous l'attendait. Et sa punition. Voilà pourquoi il était aussi stressé.

Rester planter là devant cette porte ne mènerait à rien. Il devait l'ouvrir. PLus facile à dire qu'à faire... sa main squelettique se referma autours de la poignée. Il n'utilisait même pas sa magie. Il n'en avait de toute manière pas la concentration nécessaire.
Une dernière inspiration.
Tenons nous au plan.

La porte s'ouvrit, sur un scientifique au regard braqué sur le sol. Lui qui se tenait toujours si droit en temps normal, on aurait presque pu le comparer à un chien sachant qu'il a fait une bêtise.
Il s'avança vers le roi. La situation était délicate, mais avant tout, il devait rester courtois.



Majesté.


Il s'inclina poliment, sans se redresser. Il serra les poings, la tête basse. Il fallait qu'il se montre tellement désolé pour ces horribles choses commises. Alors qu'en réalité ? Il avait juste dit ce qu'il pensait à la reine, il ne regrettait pas ses paroles, non, il regrettait juste le fait de s'être fait 'prendre en flagrant délit' par le souverain.





Je suis sincèrement désolé majesté. Je m'excuse également auprès de votre femme. Il se trouve que j'ai très peu dormit récemment... je ne dors presque plus en réalité et cela doit jouer sur mes nerfs. Le travail...


Il ne pouvait pas mentir. Toriel avait dû tout lui raconter. Non, il allait lui raconter toute la vérité pour prouver sa bonne foi et se faire passer pour une victime dans l'affaire. Enfin, plutôt apporter des circonstances atténuante à ses méfaits.
Après tout, s'il prenait le risque de mentir une énième fois et que leur versions diffère, il allait être BEAUCOUP plus mal qu'il ne l'est déjà.







Je n'aurais pas dû menacer ainsi votre femme, je- je ne sais pas ce qu'il m'a prit. Je suis terriblement désolé ! J'avais mit tellement d'espoir en cet humain... qu'il puisse avancer mes recherches... a vrai dire, cela me rend malade de ne pas trouver de solution qui puisse tous nous libéré mon Roi. J'essaye de donner autant d'espoir que possible à l'Underground, mais cette barrière...


Il se redressa enfin, un air terriblement défait au visage. Quel bon acteur ce squelette. Un très bon acteur. On pouvait même distinguer une lueur brillante au fond de ses orbites. Il se rapprocha.

















Je vais vous expliquer sincèrement tout ce qu'il s'est passé. Je comprendrais qu'après ça... je ne sois plus le bienvenu ici, mais je tiens en tant qu'ami à ne pas vous mentir.
Certes, j'ai bien le regret de vous dire que mon crime est impardonnable. Qu'on me punisse sur l'instant. Trop éprit dans mes recherches, je me suis emporté... il ne s'agissait aucunement de la faute de votre femme, mais de la mienne. J'ai cru... non, je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans ma tête. J'étais intimement convaincu qu'elle voulait se mettre entre moi et mes recherches... alors... je l'ai clairement menacée, j'en suis vraiment désolé, je ne serais jamais oh grand jamais capable de toucher ne serait-ce qu'un seul de ses poils. Nous avons dansé également, je crois m'être un peu trop enflammé dans cette danse. J'ai choisit ce tango, mais loin de moi l'idée d'être intéressée par votre femme, croyez moi, vous êtes mon meilleurs ami et jamais je ne vous ferais cela !


Il était étrange de relever qu'une certaine part du squelette était sincère. En effet, il ne souhaitait réellement pas perdre son ami. Asgore. Après tout, force est de constater qu'avec toute ses tea party, le squelette avait nouée une profonde amitié envers le Roi. Et ce... même si ses recherches l'on... changé. Mais il était prêt à renoncer à cette amitié si ses projets étaient menacés. En l’occurrence ici, il avait besoin de cette amitié pour se couvrir une fois de plus et quémander la clémence du souverain.
Il s'agenouilla. Prouvant sa totale soumission envers l'autorité.





Veuillez croire en mes paroles mon Roi. J'implore votre pardon et celui de la reine. Je comprendrais n'importe qu'elle punition et je prendrais mes responsabilités. Je le jure sur mes os, cela ne se reproduira plus JAMAIS.


Faisait-il pitié à cet instant ? Oh, mais c'était tout à fait le but de la manœuvre ! Toucher le cœur tendre du Roi pour le faire vaciller et... le rendre trop gentil une fois de plus.
Prêcher la vérité pour s'en faire un bouclier. C'était risqué, c'était osé, mais si cela réussissait, il aurait fait... un coup de génie.

© 2981 12289 0


• Coming soon •

TEAM:
 

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Black Flamby
Black Flamby
Voir le profil de l'utilisateur
Ligne directrice : Loyal(Neutre) Mauvais
Messages : 102
GOLD : 12310
Date d'inscription : 18/07/2016
Localisation : The void
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Just one experiment, I swear !
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[FLASHBACK] Just one experiment, I swear !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: New Home :: Château royal-
Sauter vers: