You’re Gonna Have a Good Time !
Bienvenue sur « Undertale Soul », inspiré du jeu du même nom. L'histoire se déroule après l'effacement du monde de la run génocide. Frisk l'a cepandant recréé(e) en échange son âme. Mais celui-ci a été profondémment altéré et des boulversements sont à venir...
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de questions, nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus bref délai.
ReglementContexteRacesPrédéfinisPrésentationPartenariat
A savoir
# Forum OUVERT !
# N'oubliez pas de voter sur les top-sites afin de nous faire connaître !
# Il y a encore pleins de personnages du jeu disponibles !
Contexte
Again and again and again...Combien de fois cela s'était-il déjà produit ? Le temps s'écoulait puis revenait en arrière. Tous ce qui était construit était arraché et retournait à son état initial. Les actes commis... étaient oubliés.Frisk avait parcouru ce monde, maintes et maintes fois. Cela c'était toujours terminé bien. La barrière volait en éclat, ses amis gagnaient la surface. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ce monde était toujours RESET au final ? Pourquoi, à chaque commencement, les choses allaient de plus en plus mal ? Pourquoi piéger ces âmes dans une éternelle boucle sans fin...Quelque chose devait-il être accomplit ? Est-ce un délire malsain ? Pourquoi cette âme humaine se corrompait petit à petit, de plus en plus. Et au fur et à mesure que son âme devenait plus puissante. Elle était remplit de DETERMINATION.C'est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à changer. Jamais une timeline n'avait connu autant de back-up. L'écoulement naturel du temps était sans cesse interrompu. Et plus il revenait en arrière, plus des anomalies apparaissaient. Les choses se passaient tous d'abords différemment, tantôt plus tôt, tantôt plus tard... puis des évènements inédits. Comme si le monde lui-même en avait marre d'être piégé dans cette même routine. Des monstres sont apparus à des endroits où ils ne devaient pas être.Les rares esprits qui étaient alors conscient de ce qui se passait devenaient de plus en plus nombreux. Des airs de déjà-vu. Des rêves troublants.Le temps commençait à se dérégler.Et cet humain continuait. And again and again... Cette distorsion du temps commençait à devenir dangereuse. Cet humain commençait à tuer de plus en plus de monstres. Ceux qui ont toujours cru en lui. Ceux qui l'on soutenu durant son combat final. Ceux qui l'on recueillit dans ces sous-terrains.Ses amis.Et ce jour fut venu. Ce jour où, lorsque l'éternel recommencement de la timeline avait débuté. Chaque monstre qui se dressait sur son passage était réduit en poussière. Jusqu'à qu'il n'en reste plus, nul part. Cet humain semblait de plus en plus instable. Était-ce encore Frisk ? Il ou elle n'était plus reconnaissable.Et en ce merveilleux jours, les fleurs n'ont plus éclos, les oiseaux n'ont plus chanté.Le monde fut effacé. ERASE.C'est alors que le temps qui s'était si emballé depuis toutes ces RESET fut stoppé. Brutalement. Qu'il ne restait plus rien a part cette âme d'humain si puissante. Plus qu'aucune jamais alors. Un monde brisé, froid, vide. Infertile. Obsolète.Frisk vendu alors son âme, investit toute sa puissance pour le faire revivre une fois encore.Mais ce monde était tellement affecté par toutes ces distorsions du temps qu'il ne fut plus jamais le même.Des évènements allaient se passer, des évènements différents, des évènements surprenants.Mais allaient-ils le mener une fois de plus à sa perte ?
Evénements
#Evacuation de l'Underground vers New Home !
#Mini-event (hors timeline) CLUB d'art !
A great partner
We will be together forever.

La chute, le joint et le pendule !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Act :: Les ruines
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: La chute, le joint et le pendule ! Mer 17 Aoû - 21:59



La Chute


Je me suis toujours demandée pourquoi les gens qui grimpaient le Mont Ebott ne revenaient jamais, maintenant je crois savoir pourquoi. J'ai du faire une chute de genre.. trop haut pour que je puisse donner une estimation mais ce qui est sûr, c'est que normalement j'aurais du être morte. Mais bon, je suis vivante et c'est le principal ! J'ai même un magnifique parterre de fleurs dorées qui m'ont servies de matelas d'atterrissage. J'étais allongée dessus d'ailleurs, sur le dos, à contempler cette lumière qui émanait très probablement du trou où j'étais tombée. J'en profitais pour me poser quelque questions "Est-ce que j'ai fait le bon choix ? Où est-ce que je suis arrivée ? Et même : Qu'adviendra t'il de moi désormais ? J'en avait aucune idée, mais ce qui est sûr, c'est que tout cela me donnait une irrésistible envie de fumer un petit joint, oui je vous voit venir avec vos "La drogue c'est mal m'voyez ?" et je sais que qui que je soit au fond de moi, je ne suis jugé que par mes actes donc inutile de me faire la morale ~ Mais bon bref. Je me redressais donc pour m'asseoir et sortir de mon attirail un pétard que je mis tout de suite dans ma bouche, un briquet pour l'allumer et mon pendule pour... Plus tard.

Je tirais donc ma première latte, puis une seconde, il y a pas a dire, celui qui m'a fourni le matos ne m'avais pas menti, il déchire ! Hélas, il n'est plus de ce monde et ce par ma faute.... Mais bon, il faut que je tire un trait sur ce passé que j'oublie ces personnes avec qui j'ai passée tant d'années a rire, pleurer, vivre de très bons moment... Tout ça me revenait en tête le visage de deux personnes me revenaient particulièrement : Yuma et Hime... mon frère et ma sœur. Dire que je ne les reverraient presque plus jamais, rien qu'à y penser je me suis mise a fondre en larme tandis que je continuais à fumer en espérant que le joint me détendra assez pour passer ce moment de tristesse. Si j'avais une bouteille de whisky avec moi, je pense qu'elle serais sans doute aussi vidée mais bon, c'est une autre histoire.

Malgré tout, il faut que j'avance, et que je sache ce qu'il adviendra de moi, si je pourrais un jour trouver le moyen de me faire pardonner, ou de savoir si je suis condamnée. Je prenais donc mon pendule et me concentrais pour le charger afin qu'il puisse répondre à ma question, je me suis donc mise à dire d'une voie assez haute et désespérée :

-Est-ce que je vais m'en sortir ?

Le pendule se mit à se balancer, sans tourner dans aucune direction, me disant ainsi que lui même ne savait pas ce qui pouvait m'arriver... Rassurant, très rassurant.

-Est-ce que j'ai des chances de mourir prématurément ?

Le pendule se mit alors à tourner grandement dans le sens des aiguilles d'une montre. Cela signifie que la réponse est "Oui".. Tout ce que j'espérais désormais, c'est que soit le pendule ait menti, soit il s'est trompé. Mais bon, au moins ça veux dire que vais devoir faire très attention et qu'il vaut mieux que je ne traîne pas trop ici. Toujours les larmes aux yeux et le joint en main. Je rangeais mon pendule et mon briquet pour m'enfoncer dans ce qui avait l'air de ressembler à des ruines. La seule chose que j'ai envie de dire c'est : "Advienne que pourra", même si j'espère que ma durée de vie ne sera pas égale à celle d'un personnage de "Game of Thrones"



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Dim 21 Aoû - 17:30
Plus loin, une certaine personne attendait paisiblement contre un mur... Elle... Elle se remettait d'une rencontre qui avait été terrifiante. Une fleur démoniaque... Des ruines remplis de monstres...

Pas le moindre putain de réseau.

Gray soupira, alors qu'il chargeait sa dynamo. Mine de rien, il était assez raide en terme de batterie et devait faire gaffe maintenant...
Mais, le jeune homme savait qu'il n'allait pas pouvoir rester là indéfiniment. La plante pouvait revenir... De plus, il commençait à avoir un peu soif et faim. Donc, il devait trouver de la bouffe. Cela passerait par la rencontre d'autres monstres... Avec un peu de chance, il en rencontrerait des sympas, contrairement à ce que lui avait dit ce ... ce truc...

La star se leva en s'étirant. Bon, les muscles étaient en bon état de fonctionnement. Sa tenue, parfaite. Sa coupe de cheveux ? Aussi.

"Allez. On se motive... Et on bouge."

Soudain, alors que la Star allait se mettre à bouger... Une odeur vint tinter à ses narines...
Une odeur de chanvre brûlée... légèrement tintée de poivre... avec un soupçon d'épice... Mais... Mais..

"C'est du shit ?!"

Et l'odeur... Elle venait de derrière lui ! Mais c'était une bonne nouvelle !

"Hey ! C'est un humain qui vient ?"

Toujours bon de demander. Cela lui ferait peut-être voir un visage amical ici...
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Lun 22 Aoû - 22:18



Le Joint


Ces ruines finissaient par être assez sombre, et cela commençait sérieusement à m'inquiéter. Mon pétard toujours en main, je continuais ma marche en tirant quelque lattes de temps en temps. Je ressentais bien les effet de celui-ci. Malgré le fait que j'étais anxieuse et que l'inconnu me perturbais toujours autant, j'avais le sentiment d'être un peu plus détendue, comme si que les souvenirs du passé s'estompaient petit à petit. Il fallait dire que ceci était le bienvenu, je n'avais pas envie de continuer à pleurer dans le regret, pas encore, pas maintenant, ce n'est pas l'objectif.

Au final je ne pense pas continuer de vous parler de ce qu'il se passe dans ma tête, du moins pas pour l'instant, il y a tellement de choses a dire même hors de mon passé que ça serait beaucoup trop long, et franchement, je n'ai pas envie qu'on se dise "Encore un long monologue" Même moi des fois ça m'embête alors.... Quoi ? Ah oui, là je m'égare un peu, l'effet du joint probablement vous me direz. Quoi qu'il en soit, je commençait a apercevoir un peu de lumière et entendre un son au loin, comme si que quelqu'un était présent et au point où j'en suis je me dis que s'approcher pour voir de quoi il s'agit ne ferait pas de mal. La première phrase que je cru entendre était "Allez ! On se motive et on bouge" Une voix masculine, je me disait "Rien de bien folichon, si ce n'est qu'une autre personne qui est tombée dans le même endroit que moi". Et franchement, j'aurais pu m'extasier de joie en me disant "COOL ! JE NE SUIS PAS SEULE !" mais la deuxième chose que j'entendis, était un "C'est du shit ?!" Bordel non ! non ! et non !

-"On est très loin d'être connaisseur à ce que je vois, mais s'il te plait, ne mélange pas les torchons avec les serviette, la beuh, c'est pas comparable ~"

Je disais ça assez fort, après tout on serait les deux seuls personnes ici, et franchement, je ne comprenais pas du tout pourquoi il demandait si c'était un humain qui venait. Après tout, il ne peux y avoir que des humains ici... Ou peut être une araignée ou un autre insecte ou animal.. Après tout,  on ne voit le reste que dans les comptes de fées, les jeux vidéos ou autre. Enfin, je dis ça mais je vous voit venir a des kilomètres "Dit celle qui utilise un pendule pour deviner l'avenir". Oui je sais ! Mais ce n'est pas pareil vous voyez ? Il ne faut pas confondre superstition et imagination.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Jeu 25 Aoû - 1:48
Gray soupira de soulagement en entendant la voix humaine. Mon dieu, au moins une personne de relativement sensée avec qui parler ici... Même si c'était probablement une personne qui comme lui était tombé dans ce trou sans moyen d'en ressortir...
Toutefois, le danseur/chanteur se vit réprimander sur sa méconnaissance de la culture du joint.... Et ce, avant même que l'individu... Probablement une femme vu la voix plus claire qu'un homme... Avant même que l'individu n'eusse paru devant la Star.

"Mes excuses chère demoiselle. Mes connaissances en la matière ne sont pas très évolués, n'étant pas un adepte de cette substance... Sans compter que la présence d'une telle chose dans mon sang serait contraire au règlement du spectacle et m'empêcherait de me produire."

Fit le jeune homme, avant de se déhancher afin de pouvoir voir son interlocutrice... Mais...
Gray fut pris d'un doute. Comment annoncer à la jeune fille ce qu'il savait ? Ne risquait-il pas de paraître pour un menteur, en prétendant ne pas prendre de drogues, tout en clamant avoir été agressé par une fleur qui avait manqué de lui voler son âme ? Raaaa ! Ce n'était pas facile ? Peut-être en chanson cela passerait mieux ?

Puis le jeune homme s'arrêta, en dévisageant la jeune femme... Enlevant ses lunettes. Ma foi, elle était jeune, jolie et fort agréable à regarder... Mais plus que tout...

"Ôtez moi un doute... Nous ne serions nous pas déjà rencontrer ? Oui, je sais, c'est cliché, mais là, je veux vraiment être sûr. Je préfère être coincé avec quelqu'un que je connais... As I am a Stranger in a Strange Land..."

Vous pouvez mettre la chanson éponyme d'Iron Maiden.
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Sam 27 Aoû - 23:33



Le Joint


Alors là franchement, je poussais un petit éclat de rire en entendant cela ! "Le règlement du spectacle", je peux vous assurer une chose, ces stupéfiants sont très présents dans ce travail et énormément d'artistes en consomment ! Et de techniciens aussi d'ailleurs, la preuve, je suis les deux à la fois. Quoi ? Je n'en ait pas parlée dans mon histoire ? Normal ce n'était que de brefs instants, les petits détails que l'on préfère apprendre sur le moment, tel un rebondissement dans une série classique. Maintenant que l'on en parle, oui, il m'est déjà arrivée de monter sur scène dans des petits concerts là d'où je viens. Je pratique de la guitare mais surtout je chante.

Mon rire devait bien en dire long sur ce que je pensais de son règlement du spectacle qui est pour le moins... bidon. Par contre, ce qui me faisait un peu plus tiquer, c'était lorsqu'il parlait de si on s'était déjà rencontré où non. Je m'approchais donc de lui un peu plus afin de savoir vraiment à qui je m'adressais. Je le regardais de haut en bas et la première chose que je remarquais était cette coupe afro bicolore. Celle-ci, je l'ai déjà vue quelque part c'est sûr, par contre je ne sais même plus comment se prénomme cette personne. Je tirais quelque lattes en réfléchissant... Bouledisco ? Non non, ce nom lui irait bien mais ce n'est pas ça... Discobill ? Non plus ! Bordel ce n'est pas mon genre d'oublier les personnes que je rencontre mais bon, en même temps, je n'ai pas trop la tête à ça en ce moment. "As I am a Stranger in a Strange Land" cela me rappelait quelque chose mais me donnais surtout envie de chanter une autre chanson qu'il m'est déjà arrivée de chanter par le passé je lâchais la fin de mon pétard et écrasais le mégot avant de fermer les yeux et de fredonner cet air

-"Are you, are you
Coming to the tree
Where they strung up a man they say murdered three?
Strange things did happen here
No stranger would it seem
If we met up at midnight in the hanging tree.

Are you, are you
Coming to the tree
Where the dead man called out for his love to flee?
Strange things did happen here
No stranger would it seem
If we met up at midnight in the hanging tree.

Are you, are you
Coming to the tree
Where I told you to run, so we'd both be free"


Je ne terminais pas la chanson, "I told you to run, so we'd both be free" soit "Je t'avais de courir, afin nous serions libres" cela me rappelais un peu mon cas et la fuite que j'ai faite pour oublier le passé, oublier mes torts, oublier ce que j'ai fait, fuir cet accident meurtrier qui aurait pu me faire passer toute une vie en taule. J'aurais voulue être libre avec une certaine personne qui n'es plus de ce monde désormais. Mais là, je rentre dans des sujets qui n'ont rien à faire, même si l'on pouvait remarquer une petite larme, je reprenais mon sérieux quelque temps et fixais mon interlocuteur.

-"Si tu es dans le monde du spectacle, il y a des chances que nous nous soyons rencontrés, après tout, je suis intermittente et surtout une technicienne assez réputée ~ Cette chanson, je la chante et fredonne souvent lorsque je travaille, donc si elle te dit quelque chose, c'est que oui, nous nous sommes déjà rencontrés.

Je ne déclinerais mon identité que si il connait cette mélodie, je ne sais pas où je suis mais je n'ai pas envie de faire confiance à quelqu'un sans être sûre que je l'ai vraiment rencontrée, surtout lorsqu'on arrive dans un endroit dont on ignorait l'existence. Jouer la carte de la sécurité pour le moment, ça me semble bien.



Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Lun 29 Aoû - 0:37
Gray l'entendit rigoler, probablement à sa mention du code du spectacle. Oui, cela pouvait être drôle, surtout quand on savait qu'énormément des grands se droguaient et certains trouvaient même leur inspiration dans la drogue.
Toutefois, Gray ne voulait suivre que ses règles à lui et le ferait jusqu'au bout. Il abhorrait la drogue, et il continuerait à rester pur de ces substances.
Le jeune homme la regarda, un peu triste. La situation... Le lieu... Ce n'était pas le moment de se disputer pour des choses aussi idiotes. Il... Il fallait la mettre au courant de la situation... Mais comment ? La chose, même pour lui, était complètement absurde.
C'est alors que la femme se mit à chanter, d'une jolie voix claire. Avec quelques cours, Gray était sûr de pouvoir arriver à en faire une excellente choriste. Après tout... Tout le monde peut devenir, si on prend la peine de s'entraîner. D'essayer.

Le jeune homme attendit patiemment qu'elle s'arrête... Pour reprendre là où elle s'était arrêtée, chantonnant d'une voix qui ressemblait comme deux gouttes d'eau à celle de la jeune fille, après avoir légèrement racler sa gorge. C'était une capacité qu'il avait acquise avec le temps et l'entraînement... L'imitation des voix, mais étrangement, uniquement s'il chantait.
N'empêche que cela allait lui permettre de terminer la chanson... Et en beauté. Comme un choriste, donc sans mouvement grandiloquent, mais avec tout le sérieux du monde.

Après tout, la musique était le battement du coeur du monde. Il fallait la respecter du plus profond de son coeur, car elle était l'essence de la vie...

"Strange things did happen here
No stranger would it seem
If we met up at midnight in the hanging tree.

Are you, are you
Coming to the tree
Wear a necklace of rope, side by side with me...
Strange things did happen here
No stranger would it seem
If we met up at midnight in the hanging tree.
"


Gray termina la chanson, la main sur la gorge et les yeux fermées... Avant d'arriver à se souvenir d'où il avait entendu cette chanson... Mais oui ! Ce concert pour les fans qu'il avait organisé lors d'un technival ! C'était elle qui lui avait des effets de qualité ! Le danseur afro se souvenait que déjà à l'époque, la jeune femme avait une bonne voix et une certaine tendance à aimer le tabac colombien...

"Ainsel si mes souvenis sont bons. T'as été la technicienne de l'un de mes concerts... Je m'en souviens car t'avais été géniale... Et tu m'avais déjà proposé un joint à l'époque. Aussi engueuler car je savais pas faire la putain de différence entre le tabac et la beuh... "

Fit le danseur en enlaçant la demoiselle, tout content d'avoir rencontré une vieille connaissance dans un lieu aussi sombre et obscur...
Avant de redevenir sérieux d'un coup et de la prendre par les épaules...

"Mais faut qu'on bouge. Faut pas qu'on nous trouve ici... Ici c'est un cul de sac, on pourra pas fuir en cas de besoin... Tu peux marcher ?"

avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Lun 29 Aoû - 1:22
Bonne réponse ! Enfin, j'entends par là que entendre la suite de la chanson confirmait que l'on s'était déjà rencontrés par le passé. Je me laissais emporter légèrement par le son de sa voix, après tout, j'adorais cette chanson et entendre quelqu'un d'autre que moi la chanter me procurais toujours une sensation agréable. Lorsqu'il s'arrêta, il donna plus de détails sur notre précédente rencontre. J'esquissais un petit sourire en entendant qu'il me trouvais "géniale" après tout, je ne faisait que mon travail, comme toujours. Après tout, je préférais me perdre dans ma passion plutôt que de perdre celle-ci a l'époque. Me déplacer pour préparer différents concerts, spectacles, festivals... c'était quelque chose de vraiment génial... et encore je ne sais pas si il y a des termes au dessus euphorique ? Peut être mais bon ses prochains dires me perturbèrent un peu plus.

D'après ce qu'il dit, nous devons absolument nous déplacer parce que nous devons fuir. Je veux bien mais fuir quoi exactement ? Hormis le fait qu'on soit tombés de haut et que visiblement, nous ne pouvons pas remonter par là où on est passés, je ne vois rien de dangereux... enfin visiblement. Tout à l'heure mon pendule m'a clairement dit que j'avais des chances de mourir prématurément. Reste t'il a savoir qu'est-ce qui pourrais me tuer ? Monsieur coupe afro... GRAY ! Voilà ! C'est comme ça qu'il s'appelle ! J'aurais du m'en souvenir plus tôt mais bon, il vaut mieux que ça soit tard plutôt que jamais. Quoi qu'il en soit, j'aimerais vérifier si nous sommes en danger maintenant ou non.

-"Géniale est un bien grand mot mais bon, merci quand même.... Pour les autres anecdotes, nous verrons cela plus tard du coup, je tiens a vérifier quelque chose.

Je sortais donc le pendule de ma poche, et commençais a le tenir pour l'utiliser. Je le tenais fermement et faisait en sorte à ce que mon bras ne bouge pas. Je fermais les yeux et me concentrais un bref instant avant de fixer l'objet et de poser cette question

-"Est-ce que le danger est imminent ?"

Le pendule se mis alors a tourner petit à petit dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, cela voulait dire "Non". Donc a priori, nous avons le temps avant de tomber face a un potentiel danger, même si je ne comprends toujours pas ce qui est dangereux ici. Mais bon, nous verrons bien cela d'ici quelque temps. J'aurais aussi pu demander au pendule si Gray était de confiance mais il y a des questions qu'il vaut mieux ne pas poser. BREF !

-"Il n'y a pas de danger imminent, donc ça va pour le moment. Et oui, je peux marcher. Par contre j'aimerais savoir : Qu'est-ce que tu compte fuir au juste.

Je rangeais mon pendule avant de sortir une simple cigarette que j'allumais. Je compte économiser la drogue, vu que je n'ai aucune idée de quand est-ce que je pourrais en récupérer.... autant ne pas trop en dépenser. J'attendais qu'il commence à avancer avant de me mettre à marcher, vu qu'il est arrivé ici avant moi, il dois connaître un minimum le chemin. Enfin peut être..... Enfin j'espère..... Enfin..... BREF on avance !
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Lun 29 Aoû - 19:20
Alors que le danseur était partisan d'un "Courage fuyons" afin d'éviter de recroiser des fleurs psychopathes... Ainsel lui mit un énorme stop. Un énorme vent, qui se matérialisa dans le monde réel par le courant d'air du trou qui avait déjà accueilli les deux humains.

A la place de suivre une coupe afro paniquée, la jeune femme avait sorti une pendule et s'était mis dans une transe étrange... Et après on s'étonnait que Gray soit contre la drogue ! C'était quoi cette réaction ?! Et mon dieu, c'était lui qui disait cela alors qu'il avait tapé la discute avec une plante psychopathe !
Geez !

Le jeune homme haussa un sourcil en l'entendant dire qu'il n'y avait pas de danger immédiat...
Gray regarda les alentours... Hum... Flowey n'était pas là et s'il y avait d'autres monstres, ils n'étaient pas là.

"Bon... Comment dire... Le mieux ce serait que je commence avec le début.
J'ai découvert grâce à un bouquin poussiéreux. que le peuple des monstres a existé et était pacifiste... Sauf que les humains de l'époque les ont génocidé. Le Mt Ebott a été le dernier endroit où on en a vu en vie il y a très longtemps. Alors en mémoire de ces morts tristes, je voulais trouver l'inspiration et leur dédier une chanson sur la paix.

Sauf que dans ce trou, j'ai appris deux choses. C'est que les monstres sont pas morts et qu'ils sont pas pacifistes. J'en ai croisé un taré en forme de fleur. Le truc a failli me dézinguer... C'était bizarre... Mais donc j'ai pas réellement envie de le recroiser. Ptêt que les autres sont plus sympas. Ptêt pas vu ce que les humains leur on fait... Mais tout ça pour dire que c'est un poil risqué pour nos fesses...
"

Le danseur se toucha le menton... Pensif...

"Quoique le disco pourrait passer pour leur faire comprendre qu'on est gentil..."



EDIT TIMELINE : C'est changé
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Lun 29 Aoû - 21:54
J'écoutais les dires de Gray, après tout il avait l'air de vouloir m'informer de ce qu'il se passait par ici. Peut être que je ne mesurais pas l'ampleur de la situation ? Aucune idée mais de ce que je retiens, il serait venu ici à partir des écrits d'un livre qui parlait d'un peuple de monstres qui aurait existé et qu'on aurait... anéantis ? Et le Mt Ebott serait le dernier endroit où il y avait eu un signe de vie de ceux-ci ? Pour être franche, je ne sais pas du tout quoi penser. Cela pouvait paraître très probable tout comme irréaliste. Aussi irréaliste que le fait que je me serve d'un pendule pour voir l'avenir et des sorts que je lance vous direz, et vous avez probablement raison ! Voyez vous, tout ce que je fais est surtout basé sur la psychologie des gens. Ils se disent que ce que je prédit va arriver, dans ce cas il font, d'une manière inconsciente que cela se produise. Bien sûr, il y a une part de mystère dans tout ça, et encore heureux d'ailleurs.

Pour en revenir à ce monde des monstres, la suite de l'histoire me perturba mais se rapprochais à ce que le pendule m'avais informé par rapport à ma mort, potentiellement prématurée. Quelque chose qui aurait une forme de fleur aurait, failli tuer ce cher Gray ? Eh bien, franchement ! Non sérieusement, je ne sais pas du tout quoi penser. Gray est une personne sympathique mais je le voit mal inventer des histoires de ce genre. Je me torturais l'esprit à essayer de trouver une raison valable mais.... pas le temps. Je dois me fier à mon propre jugement cette fois-ci, demander au pendule ferait juste croire que je ne suis pas capable de me fier à mon propre jugement et franchement, même si je reste septique, je choisi de penser que ce qu'il dit est vrai.  Après tout, une fleur aurait très bien pu l'avertir de ce qui l'attends. Après tout, comme dirait une certaine personne "Dites le avec des fleurs, c'est beaucoup plus cruel !".

-"Comme disait une peintre américaine “Je déteste les fleurs, je les peins uniquement parce qu’elles sont moins chères que des mannequins et qu’elles ne bougent pas." A entendre ce que tu dis, elle aurait peut être du rajouter qu'elles étaient capable de nous arracher la vie Pour être franche, je suis septique et ne sais pas quoi penser de ton histoire. Cependant, je n'ai aucune preuve que ce que tu dis est faux et je me suis toujours dite que le monde est beaucoup trop normal, que tout les mythes ont une source....

Pour ce qui est du génocide, l'être humain est complètement stupide et agit aveuglément, il ne vit pas mais survit, pense que tout ce qui est différent ne mérite pas de vivre... “Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage. Bref, nous ne pouvons pas en vouloir à ces monstres si ils sont vraiment tous comme ça. Il faudrait juste ne pas répéter les erreurs du passé... si tout ceci est réel bien entendu.

Quel discours pacifiste ! Franchement pour quelqu'un qui est responsable de la mort de beaucoup de personnes qui ont fini brûlés vifs ou alors intoxiqués ! Mais ça, il n'est pas obligé de le savoir et même, je veux que personne ici ne soit au courant. Pourvu qu'il n'en ait pas entendu parler ! Franchement je l'espère ! Je me mettais donc à continuer de marcher, le meilleur moyen d'être fixés sur tout ce qu'il a dit, c'est d'avancer.

EDIT TIMELINE : Il y'a un petit problème au niveau du livre, Gray n'a pas mentionné ce livre dans son inventaire. De plus, les indications sont bien trop précise pour un livre d'auteur (humain de surcroit) alors que c'est juste une interprétation (comme je te l'avais dit), voir une imagination de quelqu'un. Il va falloir donc éditer vos deux réponses, je m'excuse du dérangement.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule ! Mer 14 Sep - 23:32
Hey ! Je te rappelle que mes maîtres-mots sont : Peace, Love AND MUSIC !"

Fit la Star en mimant de ses mains le guitariste qui termine son solo de manière épique. Ce n'était pas à lui qu'on allait apprendre à être tolérant et à vouloir réparer les erreurs du passé. Il voulait que les monstres ne soient pas complètement haineux vis à vis des humains, et pour cela il avait une chance unique, accompagnée d'Ainsel.... Enfin, à condition de ne pas se faire de nouveau trouer la couenne... Cela serait... Dangereux...
L'afro man gardait pour lui sa "résurrection". Il ne savait pas si c'était réel ou non, mais la Fleur avait raison. Il valait mieux éviter de découvrir si c'était bien le cas ou pas. Pour cela, il ne devait pas crever...

Mais il le ferait en respectant ses principes. Sa vie ne valait pas le fait de retirer celle d'une autre personne, au grand jamais.
Alors, il continuerait de marcher et il verrait ce qu'il y avait au bout du chemin. Avec un peu de chance, il y aurait une porte de sortie pour tout le monde. Une porte pour un monde meilleur...

C'est pourquoi, la gentillesse de son coeur débordant autour de lui, Gray tendit la main à Ainsel.

"On est donc d'accord sur le fait qu'il ne faut pas combattre les monstres. J'espère que tu sais courir vite, sinon, fais moi signe afin que je t'aide !"

Fit-il, avec un clin d'oeil... Avant de commencer à s'avancer vers les ruines, périlleuse, où l'attendait leur destin...
avatar

Items
LV: 1
HP, ATK, DEF:
Items:
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
GOLD : 1355
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 21
Localisation : Dans l'underground
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La chute, le joint et le pendule !
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La chute, le joint et le pendule !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Undertale : Soul :: Act :: Les ruines-
Sauter vers: